Bobsleigh

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Je me sens comme dans un suppositoire ! »
~ Sacha Guitry à propos de son baptême en bobsleigh

Sport d'hiver par excellence, le bobsleigh n'en reste pas moins une aventure humaine, scientifique et technique hors du commun.

[modifier] Histoire

Rasta rocket.jpg

Allez les gars, on pousse... enfin pas trop fort quand même !

Le bobsleigh, de sleigh, littéralement traîneau en anglais, et Bob, littéralement Bob en anglais, peut légitimement se traduire littéralement comme le traîneau de Bob. C'est d'ailleurs cette étymologie audacieuse qui a valu au bobsleigh sa popularité en Jamaïque, pays dont Bob Marley est originaire.

Historiquement parlant, les premières traces du bobsleigh apparaissent aux alentours de la période gallo-romaine, dans la région de Chatuzange-le-Goubet : alors qu'un gaulois prenait son bain quotidien, la barrique faisant office de baignoire fut déséquilibrée, et notre malheureux baigneur dut alors contrôler la trajectoire de son engin (la baignoire, pas l'autre) dans les rues en pente de la bourgade. Durant sa descente effrénée, le gaulois entra en collision avec bon nombre de volailles (parmi lesquelles Benoit Poulevoorde, Bruno Magret mais aussi tout un groupe de canards qui passaient par là, avec leur sauce, le tout à proximité de Barbra Streisand). La circulation dans la ville fut coupée pendant près d'une journée, le temps de tout remettre en état, et les dommages évalués à environ 850 sesterces, soit un peu plus de 9 millions d'euros.

Cet évènement occasionna de nombreuses répercussions :

  • Suite au nombre de volailles tuées lors de la descente, le gaulois décida alors de créer son entreprise d'agro-alimentaire spécialisée dans la volaille, du nom ô combien original de "Le Gaulois" ;
  • En souvenir de ce jour, le groupe Duck Sauce a récemment composé une chanson nommée Barbra Streisand ;
  • La ville de Chatuzange-le-Goubet fut envahie de fourmis lorsque la circulation fut rétablie ;
  • La fréquence des bains dans tout l'Empire Romain fut réduite de 1 par jour à 1 par mois, afin d'éviter que de tels évènements ne se reproduisent trop souvent ;
  • Les économistes actuels s'accordent à dire que le phénomène d'inflation est bien plus ancien qu'on pourrait le croire;
  • Mais surtout, les premières bases de ce qui deviendra plus tard un sport olympique furent établies.

Par la suite, on recense quelques cas similaires, mais il faudra attendre la fin du XIXe siècle pour que le bobsleigh écrive réellement ses lettres de noblesse, dans la station suisse de St-Moret St-Moritz.

[modifier] Principe

Le principe du bobsleigh est très simple : il faut relier un point A à un point B à bord d'un engin appelé bobsleigh en un minimum de temps.

[modifier] Parcours

Généralement, les points A et B correspondent respectivement au départ et à l'arrivée, et de ce fait A est plus élevé que B, mais il arrive que ce ne soit pas le cas. Ainsi, la piste de bobsleigh de Bruxelles, considérée par les spécialistes comme une des plus exigeantes du monde, possède son arrivée plus élevée que son départ.

Cependant, le parcours que doivent suivre les pratiquants de ce sport est imposé, afin de pouvoir faire apparaître des sponsors divers et variés le long du trajet. Ce parcours peut être assimilé à un long demi-tuyau de béton recouvert de glace, et comportant des virages relevés, un peu comme dans n'importe quel parc d'attraction avec des toboggans aquatiques, sauf que là c'est en hiver et donc gelé. Pour des raisons de coût d'entretien, de nombreuses pistes de bobsleigh servent en été de conduite d'évacuation des eaux usées[réf. non nécessaire].

[modifier] Matériel

Le matériel requis pour la pratique du bobsleigh est très simple : un casque, ainsi qu'un bobsleigh. Cependant, il est recommandé de porter des chaussures, des vêtements chauds (rappel pour ceux qui nous rejoignent à l'instant : c'est un sport d'hiver), ainsi que de porter un toast à l'arrivée en l'honneur du public, toujours présent pour observer un engin en forme d'ogive filer à vive allure dans un conduit étroit.

Les principales innovations technologiques concernant le bobsleigh portent sur le bob en lui-même : forme profilée, rigidité des parois, poids de l'engin, guidage par GPS (développé par et pour les femmes ; en effet, le bobsleigh existe aussi pour madame). Cependant, tout cela n'a qu'une portée limitée, ce qui amène magnifiquement bien ce célèbre adage : "ça n'intéresse personne".

[modifier] Controverses

Comme tous les sports de glisse, la part belle est faite au poids de ce qui glisse, puisque, pour faire simple, "le plus lourd va plus vite" (certes, cette phrase est un peu digne des frères Bogdanov, mais on va pas s'embêter à parler en termes scientifiquement viables, d'autant plus que si toi, lecteur, tu lis ceci, c'est que tu ne cherches vraisemblablement pas à faire de la physique).

Luge fondue.png

« Putain, ces connards de Mexicains ont encore pissé sur la piste pour la faire fondre ! »

Cela occasionne de nombreux excès de la part des bobeurs (le nom donné aux pratiquants de ce noble sport), qui cherchent par tous les moyens de gagner de la vitesse, plus ou moins légalement. L'histoire de ce sport est donc entachée d'actes de tricherie manifeste :

  • Alourdissement du bobsleigh au moyen d'objets lourds entreposés à l'intérieur (on raconte qu'à l'occasion des premiers championnats du monde, l'équipage vainqueur avait pas moins de 350 kg de lest dans son bob, un lest composé de statues précolombiennes, de bouteilles de butane pleines ou encore de pierres de Curling, prouvant que ce dernier peut être utile) ;
  • Alourdissement de l'équipage au moyen d'un régime fortement hyper-calorique (la domination de l'Allemagne, pays de la choucroute, devenant de suite moins glorieuse, au point que les champions allemands furent traités de "champions de la choucroute")
  • Alourdissement de l'atmosphère au moyen de calembours douteux et autres blagues vaseuses (cet article en est un bel exemple ; cependant, la technique a rapidement été abandonnée en raison de son faible rendement) ;
  • Ajout d'un moteur fusée à l'arrière du bobsleigh (méthode très efficace mais rapidement abandonnée car trop facilement détectable : en effet, la glace de la piste fondait après passage de l'équipage) ;
  • Application de vaseline sur la piste, pour faciliter le glissement (méthode efficace, encore employée aujourd'hui dans tout ce qui concerne le déplacement d'un engin dans un conduit étroit).

[modifier] Références

  • L'excellent documentaire Rasta Rockett, de Jon Turtletaub, permet de comprendre aisément les principes de base du bobsleigh ainsi que ses origines (au travers du suivi de l'équipe Jamaïcaine, qui répète notamment le parcours dans une baignoire (voir illustration un peu plus haut)). Ce format de documentaire sera plus tard repris pour suivre l'équipe de France de football, avec la saga Les yeux dans les Bleus, et plus récemment Les Bleus dans Zahia.


Qu'avez-vous pensé de l'article "Bobsleigh" ?
 
11
 
4
 
1
 
0
 
0
 
6
 
3
 

Ce sondage a été créé le février 28, 2011 23:37 et 25 personnes ont déjà voté.


Sifflet.png  Portail du sport


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia