Bob l'éponge

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Bob esponge

Gravure du XIXème siècle représentant un ancêtre du tristement célèbre Bob l'éponge

« Maï naime iz Sponge, Bob Sponge »
~ Étalon à propos de lui même

[modifier] Création d'un antéchrist, jaune, controversé et spongieux

Bob l'Eponge, créé en l'An de Grâce 42 par Louis XVI, est à l'origine une saga en 14 épisodes, dont trois hors-série, contant les folles aventures de Robert Spongieux et son grand ami Patrique de Cinq-branches.

Il sera repris une première fois en 1948 par le résistant Charlie Chaplin, poète et haltérophile à ses heures, qui en fera une série de courts films muets, en noir et blanc, dans un but de propagande anti-nazie. Le projet tombera malheureusement à l'eau quand sa professeure de méditation libérative des chakras lui fit remarquer que la guerre avait pris fin 3 ans plus tôt.

Son œuvre tombera dans l'oubli pour n'être redécouverte que 40 ans après, c'est à dire hier-matin, par Woody Allen, qui y vit là l'opportunité de se faire des couilles en or spongieuses et absorbantes. Il en fit d'après une idée géniale d'Homer Simpson une série pleine de sous entendus sexuels compréhensibles par l'esprit tordu des adultes à un niveau honteusement clair comme de l'eau de roche passée à la passoire, et par les enfants à travers des messages subliminaux touchant directement le cerveau reptilien. Robert Spongieux devint pour l'occasion Bob l'éponge, et Patrique de Cinq-branches Patrick l'étoile de Mer. Tous les personnages subiront ainsi un relooking douteux, afin de les adapter à la télévision actuelle, aux mœurs actuelles, au public actuel. Exemple criant de ces modifications ; la seconde ligne horizontale sur les chaussettes de Bob est d'un bleu plus profond, qui invite au voyage rappelant ainsi les années hippie et yéyé qui ont profondément marqué la société actuelle.

[modifier] La sexualité omniprésente

Le sexe est présent sous ses formes les plus diverses. Du sado-masochisme aigu : Bob, une éponge donc un animal, traite un de ses pairs, un autre animal, l'escargot Garry en esclave. Garry passe son temps nu à ramper sur le sol sans piper mot, exécutant toutes les bassesses que Bob exige. Des pratiques plus conventionnelles bien que restant plutôt hardcore mieux admises par l'amérique puritaine, tel la chasse aux méduses régulièrement pratiquée sans complexe ni pudeur, ni censure... et à plusieurs !

L'effet inévitablement pervers de toute cette débauche est notable sur la jeunesse actuelle. On a notamment observé de nouvelles marques provocatrices, dans le look et l'attitude: T-shirt Bob l'Eponge couplé aux boules de geisha en collier, des bas résille et short ultra court en cuir rouge. De nouvelles expressions sont apparues, utilisées en masse dans les boites échangistes huppées du tout Paris, telle que cette interjection célèbre immortalisée par Tabatha Cash qui s'adressant au Marsupilami (qui passait par là dans le cadre de son séjour linguistique) lança un magistral « Oh, tu me montres ton gros pseudopode ? »

[modifier] Un accident de plus ?

Éponge

Bob dans sa résidence secondaire à Tahiti

Pourtant, tous ces évenements, chamboulements, effets de modes et orgies spontanées généralisées à l'échelle planétaire ne semblent que passagers, et tout devrait redevenir normal d'ici quelques décénies, en passant peut être à coté d'une apocalypse nucléaire.

Comment faut il alors regarder Bob l'Eponge ? Cri de liberté d'une jeunesse en perdition dans une société qui la rejette ? Gros coup marketing ? Tentative désèspérée de passer autre chose que des sitcoms abrutissants ayant pour protagonistes des peluches usées à la télévision tôt le matin ? Coup de génie ? Fruit du hasard ? ... peut-être bien un peu de tout ça, finalement. La leçon à retenir est peut-être, comme le disait Bob à Patrick dans l'épisode Oh Patrick, c'est à toi ce pseudopode clouté ? : « Finalement, c'est quand même nous qui l'avons dans le cul, mais des fois, ça fait du bien. »

Patrick n'est pas homosexuel, mais cependant je n'en dirais pas autant pour Bob.

[modifier] Le rôle de Bob au sein des éponges

Nuvola apps important
Faites attention !
Cette section traite de Bob vu jusqu'alors comme un personnage de fiction vivant sous la mer comme d'un réel personnage, évoluant dans le milieu des ustensiles ménagers. Pourquoi ? Bob peut il réellement tenir ces deux rôles ? À vrai dire, nul ne le sait. Le mieux est d'éviter de trop réfléchir.

Nous avons donc vu que Sponge Bob (pseudo de Bob dans la mafia russe) a une très mauvaise influence sur les enfants. Mais, ce n'est pas tout. Sponge Bob est le MAL incarné. Voici quelques faits pour les plus dubitatifs d'entre vous, ceux qui n'auraient pas été convaincus par la débauche de sexe explicite analysée plus haut. Sponge Bob, comme son nom l'indique, est une éponge, une de ces éponges maléfiques qui font de la discrimination raciale envers les serpillières, qui n'ont rien demandé, elles, souhaitant simplement faire le ménage et filer le parfait amour avec les brosses. Mais la jalousie des éponges les poussent à empêcher tout lien de se créer entre brosses et serpillères, elles désirent plus que tout prendre le pouvoir afin d'assouvir leur vengeance et interdire le mariage aux Serpillères. C'est là que Bob intervient précisément. Refusant de prendre le pouvoir par la force, les éponges ont envoyé Bob sur le devant de la scène pour charmer les enfants et acquérir la puissance et l'impact politique nécessaire. Bob est le porte parole de ce lobby, qui s'étend sans cesse. Le plan est en bonne voie et si rien ne le contrecarre, les serpillières risquent fort de disparaître de la surface de la Terre, et même des profondeurs des abysses !

Sponge Bob a ainsi été décrit comme le nouvel Hitler des ustensiles ménagers.

De plus, Sponge Bob s'est fait l'ennemi juré de Dora l'exploratrice sous un prétexte selon lequel cette dernière aurait brisé le cœur de son pote Néo. Il en a profité pour l'agresser à plusieurs reprises. Ce qui a provoqué une vive réaction de la part de Dora, qui n'a malheureusement pas déchargé sa haine sur Bob, mais sur nous par l'intermédiaire de la télévision.

[modifier] Une adaptation cinématographique réussie

En 2003, nous avons tous pu voir que sortait la deuxième adaptation sur grand écran des aventures de notre éponge préférée[1]. Ce film d'animation réalisé par une personne dont personne n'avait jamais entendu parler (ni depuis d'ailleurs) aurait couté 1.000.000.000$ (à un milliard près).

Dans ce volet, Plankton dérobe la couronne du Roi Neptune qui en plus d'être le souverain de BIKINI BOTTOM, est également le père de la princesse Mindy. Princesse qui semble entretenir avec Bob une relation plus qu’ambiguë, alors même que Patrick l'étoile de mer, le second meilleur ami de Bob après Garry le mollusque[2] est amoureux d'elle. Ce sentiment est d'ailleurs mis en évidence grâce aux cœurs qui apparaissent lorsque Patrick voit Mindy, et qui symbolisent l'amour. J'en vois d'ici qui froncent les sourcils en disant qu'il existe plusieurs degrés d'amour et que ce terme n'est donc pas précis. Et bien je répondrais à ceux-là que ceci n'a strictement rien à voir avec le film même si il est vrai que le biélorusse Andrei Poloisicovich a démontré l’existence d'une trentaine de déclinaisons du sentiments amoureux, expliquées dans un ouvrage de 157 chapitres intitulé 30 déclinaisons du sentiment amoureux.

On notera la participation de l'acteur David Hasselhoff qui incare son propre rôle dans un magnifique maillot de bain rouge tiré de la série Alerte à Malibu. Ainsi, on peut l'entendre pronnoncer des répliques d'anthologie telle que :

« Je suis David Hasselloff. »,
« Oh ! Doucement là derrière s'il vous plais. »
ou encore « Non à la nage c'est vrai, mais en fusée oui ! »
Êtes-vous un glouton barjo ?
 
391
 
36
 

Ce sondage a été créé le mai 18, 2011 17:08 et 427 personnes ont déjà voté.

[modifier] Mots célèbres

Question
Saviez-vous que...
Les dialogues de Bob l'éponge sont écrits tout d'abord via sms échangés par une équipe de 15 scénaristes différents, puis rédigés sur papier toilette. Nos experts sur le terrain cherchent actuellement à déterminer si le papier hygiénique est usagé ou non.

Extraits d'épisodes.

« J'AI PERDU MA TÊTE, JE LA VOIS PLUS ! SAUVE MOI BOB ! »
~ Patrick à Bob, Les carapaces ont elles une âme ?
« Kikoo LOL cé Billou il é tro bo jém tro TH !!!!!! »
~ Bob vs. Tokio Hotel
« C'est encore Plankton ! Ah, si seulement Chuck était là... »
~ L'épisode où Chuck Norris il arrive à la fin et il pète tout
« Michael Jackson, Parick, tu te rends pas compte ! Michael Jackson ! »
~ Les groupies de Bikini Bottom
« Bon, Bob, je dois te prendre par quel trou exactement ? »
~ Le retour de Bob en mauvaise posture
« Ovovivipare toi même. »
~ Amsterdam, la version non censurée, issue de 12 épisodes non censurés de Bob et ses amis
« Peut être mais ICI les choses ne se passent PAS comme ça. »
~ Bob à Carlo, à propos de la coupe du gazon de son jardin, Jardin mouillé

[modifier] Voir aussi

  • Francis Ponge Qui a inspiré le personnage.
  • Louis XVI, sa vie, son œuvre, sa tête.

[modifier] Notes

  1. Après celle de la pub Spontex.
  2. Le terme mollusque est employé ici avec un sens tout à fait trivial, car aucune étude n'a pu prouver son appartenance à une quelconque espèce de mollusque. Je dirais même qu'aucune étude n'a été entreprise pour prouver son appartenance à une quelconque espèce de mollusque. Le doute plane cependant car il est souvent appelé « escargot » dans la série. Cela ferait plutôt de lui un gastéropode à ce moment là.

Minitélé - Au programme de la dÉ ce soir - Minitélé

Casimir  Portail de la télévision

Qu'avez-vous pensé de l'article "Bob l'éponge" ?
 
89
 
68
 
27
 
19
 
49
 
131
 
45
 

Ce sondage a été créé le janvier 23, 2008 16:06 et 428 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia