Blog utilisateur:Marie Irène/Suicide

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
DSU1.jpg

L'ange s'écrase contre le sol de la mort.

Je marche seule, sur mon fil de funambule de la vie, rongée par l'angoisse et le stress. Les Autres m'ont abandonnée et je poursuis désespérément ma quête de l'inutile dans une vallée de larmes.

Crevez, ordures.

Toute cette déchéance me ramène à mes heures passées à espérer me faire violer et égorger dans cette décharge et le cimetière où je médite a des relents de pourriture. Sous mes pieds, les cadavres des perdants d'hier se décomposent dans une délectable putréfaction.

Crevez.

Parfois un sentiment de bonheur m'envahit quand je regarde toutes les boîtes de médicaments qui s'empilent dans mon armoire à pharmacie, et un jour prochain je ferai un festin d'anxiolytiques qui m'emmènera près de Satan mon seigneur et maître.

Je n'aimerai jamais quiconque et personne ne m'aimera jamais car l'amour est pour les faibles et je le rejette.

Je suis sur un fil.

Le suicide me parle, il me glisse des mots doux à l'oreille au milieu de la coprolalie cinglante de ce monde cruel et absurde. Si ce monde est cruel, je le serai davantage et c'est d'ailleurs pour cela que je vote FN à chaque élection, c'est juste pour faire chier, fuck Ségolène Royal et fuck les racailles.

DSU2.jpg

Pleurez tristes mortels.

Un jour vous découvrirez mon cadavre, il sera en évidence, les veines et la gorge tranchée au milieu d'un chemin, ou bien je me jetterai de mon immeuble pour m'écraser comme un genre de truc sur ce monde absurde et sans joie. La mort m'emmènera loin de vous tous, ordures infâmes, le suicide est mon berger.

Je tombe du fil.

Je ne lis que Les Fleurs du Mal, je suis l'essence même du Mal et je porte en moi les germes de la haine et de la destruction. Je suis une bombe désamorcée qui finira par s'échouer sur une plage telle une sorte de grosse baleine. Non euh cette image ne va pas bien. Je suis une bombe de pure cruauté délicate prête à exploser au milieu des rires d'enfants et de la joie de vivre des imbéciles. Voilà c'est mieux.

Je m'écrase au sol. Je meurs.

La vie est une fuite, la mort est une délivrance.

Partage sur...
wikia