Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
  • juillet 19, 2010


    Je marche seule, sur mon fil de funambule de la vie, rongée par l'angoisse et le stress. Les Autres m'ont abandonnée et je poursuis désespérément ma quête de l'inutile dans une vallée de larmes.

    Crevez, ordures.

    Toute cette déchéance me ramène à mes heures passées à espérer me faire violer et égorger dans cette décharge et le cimetière où je médite a des relents de pourriture. Sous mes pieds, les cadavres des perdants d'hier se décomposent dans une délectable putréfaction.

    Crevez.

    Parfois un sentiment de bonheur m'envahit quand je regarde toutes les boîtes de médicaments qui s'empilent dans mon armoire à pharmacie, et un jour prochain je ferai un festin d'anxiolytiques qui m'emmènera près de Satan mon seigneur et maître.

    Je n'aimerai jamais q[…]


  • juillet 18, 2010

    La vie n'est qu'une suite de souffrances et l'univers est indifférent.

    Le monde n'est que mort et désolation.

    Ma vie est inutile et la vôtre aussi, de toutes façons nous mourrons tous.

  • juillet 18, 2010

    Aujourd'hui j'ai la gueule de bois car j'ai bu pour effacer la douleur d'être née dans un monde inique et cruel, et je ressens une anxiété due à un évènement qui m'a déstabilisée.

    Je passe une journée désagréable car j'ai un peu de mal à contrôler mes émotions. La vie ne m'a jamais rien apporté de bon et c'est souvent que je ressens l'appel d'un vide intense.

    La mort est parfois si proche.

Partage sur...
wikia