Blockbuschool

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Blockbuscool est une école privée où l'on apprend à réaliser des films pré-formatés. La traduction française est école-de-films-à-grand-budget.

[modifier] Généralités sur l'école

Le coût de la formation s'élève à un quadri-quintillions de dollars, mais vous en serez exonérés si vos parents sont membres des illuminatis ou présidents de la république tous les 2. Le directeur de la Blockbuschool se nomme Barry Quent, mais ce n'est pas son vrai nom.

[modifier] Les locaux de la Blockbuschool

Sont situés dans un bunker fort agréable sous la zone 51. Nôtre bibliothèque possède toutes les oeuvres dont vous aurez besoin pour réaliser un excellent film : la Bible, l'annuaire international des mannequins célèbres (international car un acteur a besoin d'être beau, pas de parler couramment la langue du film) et l'encyclopédie des animaux méchants avec Mimi le petit âne.


[modifier] Contenu de la formation

A la Blockbuschool, on apprend à faire des blockbuster préformatés qui seront ensuite distribués par la World Company.

[modifier] Leçon 1 : Le scénario

Vous avez deux choix possible, selon la Sainte loi de binarité :

1: Des méchants veulent péter le monde, les gentils doivent les en empêcher

2: Des méchants ont enlevé le président de la république / La petite copine du héros, les gentils doivent les retrouver vivants.

Les méchants ne sont pas forcément des humains, ce rôle peut très bien être tenu par des lézards mutants (attention, si vous n'avez pas de graphiste 3D vous serez peut être forcés d'utiliser du carton) ou des extra-terrestres. Vous pouvez situer votre film à n'importe quelle période de l'histoire, de préférence une sur laquelle on dispose déjà de nombreux renseignements et de terrains propices pour le tournage.

[modifier] Blockbuschool Leçon 2 : Les gentils

Les gentils auront au cours de votre film la tâche unique de péter la gueule aux méchants. Un groupe de gentils est composé au minimum de :

Le héros : un homme beau, cultivé, baraqué, qui tape les méchants, aime sa potiche (voir plus bas) et fonce dans le tas pour sauver / le monde / sa petite copine/ le président de la république. Il doit obligatoirement être patriote et pratiquant d'une religion de l'âxe du bien. Il est généralement orphelin, ça rajoute à sa grandeur de héros. Mais comme les parents de héros font de bonnes victimes d'enlêvement, c'est à vous de voir.

Le héros devra être secondé d'une potiche blonde + 90B. Son rôle se limitera à dire au héros qu'elle l'aime, hurler de peur devant les méchants, remplir les plans cul, se faire enlever pour forcer le héros à la retrouver. Evisdemment, vous vous en foutez qu'elle joue bien. Paris Hilton fait par exemple un excellent choix. Attention, il faut mettre au moins un noir dans les gentils pour respecter les quotas et ne pas se faire taxer de raciste.

Parmi les gentils, on peut éventuellement rajouter (facultatif) :

Le meilleur ami du héros (celui qui sort de la scène les pieds devant) L'intello qui compend tout (petit, laid et avec des lunettes, généralement accompagné de son ordinateur portable) Le bourrin de base (très grand, très baraqué, habillé en treillis, qui chouchoute son M16 comme un ours en peluche)

[modifier] Blockbuschool leçon 3 : les méchants

Les méchants sont des gens qui cherchent à faire le mal pour refouler leur enfance malheureuse, ou se venger du héros qui l'a un jour mis en prison / mutilé à vie. Leur principale occupation est de péter le monde, ils disposent pour celà d'un arsenal tout à fait impressionnant de / virus mortels / Armes nucléaires / satellites en orbites / avions privés / manuels de manipulations génétiques, bref, tout un tas de choses qui forment les centres d'interet du méchant. Le physique n'a que peu d'importance. un méchant peut être très laid (sa méchanceté est visible de l'extérieur) ou très beau (la méchanceté est restée planquée à l'intérieur) Les femmes méchantes sont généralement brunes, + 90B elles aussi (Ne vous gênez pas pour insérer des plans cul, de toutes façons les femmes actrices Blockbuschool ne servent qu'à celà !)

[modifier] Blockbuschool leçon 4 : Le drapeau

Toute un leçon sur ce petit détail ! Petit, non ! C'est hyper-important, un certain nombre de scènes devra être filmé avec le drapeau am... de nôtre pays quelque part dans le décor. Il est généralement placé juste derrière le héros/un grand chef stratège lorsque celui-ci énonce son plan de pétage de gueule des méchants (c'est à dire dans un coin, à côté du plan que le héros/chef militaire utilise pour localiser le QG des méchants. Le drapeau peut être facilement mit sur des portes de véhicules militaires, des vêtements et dans divers lieux de passage de gentils, mais jamais chez les méchants (normal, ils sont pas de chez nous !)

[modifier] Blockbuschool leçon 5 : Les explosions

Tout bon film qui se respecte doit fournir un quota d'explosions assez élevé pour faire monter l'adrénaline du mout... spectateur ! L'explosion a plein d'avantage : Elle fait courir le héros et la potiche, elle offre de très jolis plans et fait beaucoup de bruit, elle permet de se débarasser de personnages gênant. En plus, il est possible de faire exploser n'importe quoi : Des maisons, des véhicules (beaucoup de succès pour les véhicules) des diligences (même si ça roule pas à l'essence, on s'en fout)

[modifier] Blockbuschool leçon 6 : La religion

Tout bon film respecte un quota de christianisme, car le héros est forcément chrétien, même s'il a perdu sa religion de vue parce que sa famille a été tuée et qu'il doute de la toute-puissance de Dieu. Comme le gentil est crétin, pardon, chrétien, forcément, le méchant ne l'est pas ou l'a totalement renié.

[modifier] Blockbuschool leçon 7 : Les morts

Pas de bon film sans morts ! Je vous ai parlé de l'adrénaline pour les explosions ? le but ici, c'est l'émotion, la tristesse, lorsque le meilleur ami s'est reçu une balle de méchant en pleine poitrine. Oui, pourquoi les morts par balle ? Haa, très bien ! Pour le plan émotion ! les morts trop rapides ne servent à rien, le public n'a pas le temps de suivre. heureusement, comme le public est bête, vous pouvez vous permettre de faire survivre une personne a qui il manque la moitié du crâne pendant 10 minutes, c'est ça, la magie d'Hollywood !! Toute bonne mort d'ami du héros doit faire l'objet d'un plan de 2 à 10 minutes pendant lequel le-dit meilleur ami ( ou la, mais le masculin l'emporte) partagera des souvenirs du bon vieux temps et dira au héros d'être fort pour mener à bien la tâche qui l'attend. Pour les morts de méchants, le plan est facultatif, est surtout il devra être beaucoup plus court : celui-là, on est tous content de le voir mourir. La plupart du temps, on l'entend crier sa rage envers le héros. (Méchant jusqu'au bout !!)

[modifier] Blockbuschool leçon 8 : Les valeurs

A ce niveau de votre formation, mes chers élèves, il est bon de vous rappeller quelles valeurs doit colporter un bon film : Nous sommes les plus forts, les plus patriotes et les plus gentils et les plus riches, les autres c'est du caca. Le monde est binaire : Bien/mal Blanc/Noir Gentils/Méchants Catholiques intégristes/Islamistes radicaux Patriotes/Pas patriotes. Tout est susceptible d'exploser Vous n'avez pas besoin de connaître la période de l'histoire dans laquelle se déroule votre film. Vous êtes de vrais artistes, réinventez quoi !

[modifier] Blockbuschool leçon 9 : le plan cul

Bande de p'tits gorets ! Bon, on a parlé de l'explosion-emotion de peur et adrénaline, de tristesse, mais il reste la plus puissante des émotions, la pulsion sexuelle. En général, il y a un personnage, une actrice prévue juste pour celà. Peu importe qu'elle joue bien, son rôle n'est pas vraiment de parler (juste de crirer devant les méchants) Il faut la choisir pour ses mensurations, forte poitrine et tout ça. Bon, je m'étend pas sur le sujet, vous savez ce que vous avez à faire. Et le plan cul, c'est 1 ou 2 dans le film, jamais plus, sinon ça s'appelle un porno et ça passe pas la censure.

[modifier] Blockbuschool leçon 10 : Les dialogues

Quelques dialogues extraits des meilleurs films Blockbuschool :

"Darkcicatrix, tu as violé ma femme, puis tu as tué, écorché et vidé ma fille pour la fourrer avec la drogue colombinenne que tu fais passer incognito en europe ! je te hais je vais te tuer ! " (exemple de héros très en colère)

"Brellinda, tes cheveux sont aussi blonds et fins que la crinière d'un poney Shetland" (Exemple de déclaration très romantique)

"La drogue, c'est mal" (exemple de leçon à donner au monde)

[modifier] Exemples de films Blockbuschoolesques

  • Van Helsing
  • Les chroniques de Riddick
  • Tous les James Bond
  • Tous les films de Michael Bay
  • Tous les films de Roland Emmerich
  • Tous les films américains dont on parle beaucoup.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Blockbuschool" ?
 
12
 
4
 
2
 
0
 
3
 
2
 

Ce sondage a été créé le mai 9, 2007 21:02 et 23 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia