Blink-182

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Blink-182, pour moi, c'est comme un film pornographique, mais qu'avec des boules" »
~ Pierre Desproges à propos de Blink-182
Blink182
Le guitariste de Blink-182 a pêché un brochet comme ça, le bassiste a des actions chez Colgate, et le batteur se demande si les militaires derrière lui kiffent ses poils sous les bras.


[modifier] Les origines

Blink-182 est un groupe qui tire son nom du fait qu'avant il s'appelait Blink 82, mais il a perdu le 82. Pour lui rendre hommage, il s'est rebaptisé Blink sans 82, qui a évolué en Blink 182 puis en Blink-182. Suivant cette logique, son prochain nom devrait être Blink-182- (avec un tiret à la fin), ou bien Blink--182, ou encore RedBananaRaspoutineKlovosc.

Cependant, selon une étude conjointement menée par l'INSEE, France Bleu Pays de Savoie et Gossip Girl, le "182" viendrait de l'addition en arrondissant à la dizaine supérieure du QI des trois membres du groupe. Étonnant non ?

Le groupe se compose de trois mecs vachement funs (c'est-à-dire qui portent des casquettes et qui disent souvent "fuck").

  • Tom DELONGE : guitariste (il parait), vocaliste et compositeur.

En grand créateur incompris, il aime former un nouveau groupe tous les jours. C'est aussi un garçon qui aime à mettre du "Love" partout, pour montrer à quel point il est romantique. Via l'un de ses nombreux groupes (celui où il se prend pour un cosmonaute), il a d'ailleurs sorti une panoplie de textes remplis de "Love", un album titré "Love", ainsi qu'un "Love Part 2" et un film "Love" en projet. S'il avait eu un garçon, il l'aurait d'ailleurs appelé Love.

Ayant récemment prit des cours d'écriture avec Justin Bieber et Emile Zola, il revient en force avec son nouveau groupe (et un nouveau stylo), et nous montre à quel point il maîtrise la description ; quand il veut nous décrire une plage, on sentirait presque l'odeur des moules. Prochaine étape ; donner du sens à ce qu'il écrit.

Tom prouve également avec son groupe Angels & Airwaves qu'il est un grand utopiste. Ses deux comparses se concertent d'ailleurs en ce moment-même, pour savoir lequel d'entre eux va lui annoncer que le monde n'est pas fait d'arbres en barbapapas et de rivières de grenadines.

  • Mark HOPPUS : bassiste, vocaliste et compositeur.

Ayant longtemps cru qu'une basse était un objet décoratif, Mark a finalement compris l'équation "pincement de corde = son", un beau jour de Mai en trébuchant sur son instrument alors qu'il chassait une mouche.

Fan inconditionnel de Sonic, Mark tient à ce que ses cheveux soient au garde-à-vous. A comprendre ; qu'ils aient une configuration verticale. En plus, ça fait punk, et n'oublions pas que les Blink-182 sont de grands rebelles: eh oui, même les seniors ont le droit de dire "fuck".

Dernièrement, il co-anime une émission de télévision, où il parle musique, à défaut de savoir en faire.

Il a également défié solennellement Pete Wentz des Fall Out Boy en duel ; ce dernier lui avait volé sa frite. Quand Pete a fait remarquer à juste titre que Mark avait l'air con avec son épée en plastique, les deux opposants ont opté pour un duel "génération 2010" ; c'est à celui qui floodera Twitter avec le plus de phrases inutiles. Mark part avec un gros avantage ; il est déjà inutile en soi.

  • TRAVIS BARKER : batteur.

Travis, qui adore faire "Boom Boom" sur sa grosse caisse, compense l'inutilité des autres membres en se tapant un solo de batterie toutes les 10 secondes en concert, mais comme personne l'écoute, il est un peu inutile aussi. Pour compenser son manque d'utilité, et ne pas tomber dans les oubliettes, il a décidé de devenir une véritable fresque vivante. Il semblerait qu'il ait opté pour Guernica de Picasso. Et puis les tatoos, ça fait parler les fans, ça attire les meufs, et ça accentue le côté rebelle, encore une fois.

Mais un évènement imprévu vient perturber sa carrière de figurant ; la séparation du groupe. Aussi, Travis s'essaye alors au DJ-ing. Il peut toujours faire "Boom Boom" mais cette fois, sans se faire mal aux bras. Avoir les avantages sans les inconvénients, voilà qui pourrait faire hésiter notre Kojac made in Californie à retourner derrière son drumkit.

  • SCOTT RAYNOR : ex-membre (batterie)

De nombreuses rumeurs courent comme quoi Blink-182 aurait un jour eu un autre batteur que Travis (et que le groupe aurait sorti d'autres albums avant Enema Of the State). Mais à tous les coups, c'est de la propagande pas vrai.

[modifier] Un groupe sataniste ?

Les fréquentes allusions à la sodomie que comportent leurs chansons laissent à penser qu'ils sont des adorateurs de Satan, ou peut-être de Marc-Olivier Fogiel. Primo, additionnez 484 à 182, cela fait 666, le chiffre de Satan. Secondo, prennez le nom Travis, enlevez le R, le V, le I, ajoutez un A et un N , changez l'ordre des lettres et cela fait SATAN. Intriguant non?

[modifier] Comment apprécier pleinement l'oeuvre de Blink-182 ?

Le célèbre musicologue français Pascal Sevran a brillament démontré que la musique de Blink-182 ne peut être pleinement appréciée que par les personnes présentant au moins 2,67 de ces signes particuliers :

  • Casquette sur le côté où à l'envers, ou bien les deux, c'est comme on veut.
  • Caleçon qui dépasse du fute d'au moins 30 cm, avec tache de pipi au fond.
  • Chaussures Vans avec lacets défaits et chaussettes remontées.
  • T-shirt "Punk's not dead", ou encore Blink-182, tout naturellement.
  • Un QI d'au moins 180....utilisé uniquement à des fins pervers et zoophiles.
  • Une legère passion pour tout ce qui touche à la masturbation de peau d'bananes.
  • Une connaissance parfaite en matière de "je te doighte, tu me doightes..."
  • Une tendance à aimer courir nu, notamment sur la chanson What's My Age Again

[modifier] Un groupe de propagande Pétainiste ?

Une des chansons de Blink-182 présente une troublante similitude avec une phrase du démocrate français Philippe Pétain. En effet, ils chantent "I tried to fuck your mom in the ass " tout comme notre Maréchal disait "Je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur." CQFD.

[modifier] La fin

Le groupe s'est finalement séparé. Ayant des difficultés à composer et à pratiquer la sodomie, ils ont mis un mec dans un groupe avec des avions dans l'espace et les deux autres mecs dans un groupe appelé +44 : ils auraient mieux fait de prendre +269 (plus de 69). D'ailleurs prenez votre calculatrice et faites 182 + 44, ce qui donne 226 par temps frais (et 228,7 par temps chaud, ça se dilate). On constate que si on rajoute 44 aux dizaines, ça donne 666, le chiffre du Mal ! Voilà un moyen très finaud de contourner la censure de l'Eglise. Mais l'APM (Amicale des Pétainistes de Melun) les rattrapera-t-elle ?

[modifier] La reformation

Attention, ceci ne signifie pas que le groupe était déformé, quoi qu'on en pense.

Le 8 février 2009 lors de la 51ème édition des Grammy awards (à ne pas confondre avec les Granny Awards, le prix des grands-mères) le groupe annonce sa reformation.

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia