Blazblue

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Mec de 3 mètres 40.jpg

La folie géniale des développeurs, c'est d'abord le lapin anthropomorphe de 3 mètres 40 qui tire une valise en arrière-plan.

« Avec la hitbox que t'avais mon gros, t'es sûrement mort sur un character specific »
~ Chuck Norris à propos de Carlos
Blazblue ragna.jpg

Y en a bien qui mettent des chaussettes de couleurs différentes, je fais ce que je veux avec mes yeux.

Blazblue est le dernier divertissement vidéoludique pour les mecs qui en ont vraiment dans le slibard à avoir survécu à la technicisation technico-technique imposée par la casualisation progressive du jeu-vidéo alors que, bon dieu de merde, les jeux dont on ne découvre la véritable portée intellectuelle qu'après 1500 heures de jeu y a que ça de vrai en ce bas-monde.[réf. non nécessaire] Concrètement, le principe de Blazblue repose tout bêtement sur l'élévation de la pensée par le biais d'une confrontation à la mise à mort systématique et méthodique des individus, le tout par l'usage raisonné de ses facultés, lesquelles sont bien entendues aussi classiques que l'envoi de lames transdimensionnelles qui jaillissent du vide intersidéral ou bien le jet d'un vomi bien dégueulasse sur le connard d'en face.

[modifier] Mais c'est quoi Blazblue en fait?

Bah Blazblue c'est un jeu de baston en 2D si t'avais pas compris mon gars. On s'envoit des coups et le premier qui perd a perdu.

[modifier] Jouer à Blazblue

Blazblue ça se joue tout connement avec un de ces sticks arcade qu'on trouve facilement pour 200 euros dans les magasins ultra-méga-giga-spécialisés. Il faut ensuite se munir d'un bloc de béton pour pouvoir poser la bête en toute sécurité. A la limite, si jouer à Blazblue est vraiment devenu la vocation ultime pour vous, vous pouvez poser le stick sur vos jambes mais vous serez alors cul-de-jatte à l'avenir donc réfléchissez bien avant.

Flipper.jpg

Je n'ai pas trouvé de photos d'une salle d'arcade Blazblue sur google images alors je met ce flipper Indiana Jones en illustration, ça y ressemble suffisament pour que personne n'y prenne garde

Maintenant que le problème du matériel est réglé, il faut apprendre à s'en servir (bah oui ducon, un stick arcade c'est pas un foutu violoncelle, y a un véritable apprentissage). Différents stages sont disponibles, mais le plus utile est très probablement le stage de 9 mois de natation synchronisée avec Brad Pitt dans les piscines du temple sphérique qu'il a fait construire au sommet de l'Himalaya par des philippins trisomiques obèses. Quand on en ressort on est direct au niveau suffisant pour aller écumer les salles d'arcade japonaises. Je déconseille bien évidemment le stage de plongée sous-marine dans le Pacifique de Georges Clooney, parce qu'à part de la plongée sous-marine on y apprend que dalle.

[modifier] Etre au niveau

Le premier pas est de se choisir un personnage. Bon, Blazblue c'est pas un Tekken non plus, il n'y a pas 36000 clones et tout le bazar, chaque personnage a été travaillé par des artistes-peintres-sculpteurs sur glace sur la base de plus de 30000 dessins par mouvement. Il n'y a donc que deux personnages de base, Jin et Ragna qui sont un peu les allégories modernes de Socrate et Platon vu qu'ils cultivent un amour contre-nature à la fois pédé et incestueux. Bien évidemment, avec un peu d'argent vous pourrez vous acheter d'autres personnages, 120 euros pièce, mais ça vaut le coup bien sûr parce que Sakabushi Hitesuke San, le célèbre et très controversé artiste bulgare qui sculpte sur glace individuellement chacune des 3 millions de postures des différents personnages, faut bien lui payer ses clopes.

[modifier] Apprendre à parler couramment le Blazblue

Blue girl-2.png La nana aux cheveux bleus dit :
PUTAIN MAIS CHAUD COMME J'AI REDUIT LE HIT STUN DE SON OVERHEAD EN FAISANT UN INSTANT BLOCK, ET PAF JE LUI MINDE SA RACE AVEC UN SHORYU


Il faut se préparer psychologiquement à rencontrer des gens qui parlent réellement ainsi, mais ne vous inquiétez pas, le joueur moyen ne comprend pas ce qu'il dit lui même, contentez-vous d'acquieser et de répondre avec un mot anglais qui a l'air de coller à la situation. Le joueur d'en face fera comme vous pour ne pas passer pour quelqu'un qui ne sait pas parler le Blazblue. Répondez donc:

Chanteuse.png La nana aux cheveux rouges dit :
MAIS SI TU AVAIS DOWNBLOCK SON FIRST HIT T'AURAIS PU FAIRE UN CRITICAL MASTER COUNTER SUR SON DRIVE ET LA IL L'AURAIT EU BIEN PROFOND CE CON


[modifier] S'intéresser aux débats philosophiques de la communauté

V13.jpg

Les personnages de spam comme V-13 ont été conçus exprès pour les joueurs atteints de gros-doigtitude, comme Insérer ici le nom par exemple.

[modifier] La tier list

La tier list est, comme son nom l'indique, une liste secrète dans laquelle selon la légende un personnage sur trois serait retenu. Retenu pour quoi, l'histoire ne nous le dit pas. Il existe une controverse quant à son existence réelle, beaucoup pensent que les illuminatis ont arrêté de jouer à Blazblue à la sortie de Marvel vs Capcom 3, et ils n'auraient donc plus aucun intérêt à tenir ce genre de listes pour Blazblue.

[modifier] S'informer sur le scénario

Beaucoup disent que dans les jeux de combat le story mode ça ne compte pas et que de toute façon c'est le versus fighting avec des real opponents qui compte le plus. EH BIEN C'EST FAUX CES GENS LA SONT QUE DES MENTEURS QUI PROPAGENT LA FAUSSETE COMME LA GALE. Blazblue c'est d'abord l'épopée philosophique d'un monde en proie à sa propre dégénérescence spatio-temporelle avant d'être la simple expression de la noblesse de toute mise à mort. Bon je vais vous raconter ça avec mes simples mots de mortels, inadaptés à la grandeur de vision des fulgurances scénaristiques proprement magistrales des concepteurs du jeu (vous verrez, après vous aurez envie de dire "MAIS PROUST = MON CUL QUOI, LA AU MOINS Y A DES VRAIS RAPPORTS CONTRE-NATURE PAS LATENTS DU TOUT CA FAIT PLAISIR").

Blazblue scénario.jpg

Le retour à la réalité est vraiment terrible pour Jin, comme en témoigne ce dialogue brûlant d'intensité dramatique: il faut toujours choisir entre la vie professionnelle et la vie sentimentale, rechercher son frère pour le violer est incompatible avec les fonctions d'un commandant

Tout commence en 2099. Un monstre géant tue plein de gens, et 6 déchets de dame nature s'en débarassent. Dans le lot, un chat, Jubei, qui couche avec une sorcière, Nine, (BAH VOILA, DIRECT, DES L'INTRO ON VOIT QU'IL Y A UN VRAI CORPS SCENARISTIQUE SUBVERSIF) pour mettre au monde une scientifique à lunettes avec deux queues, Kokonoe. Par un effet de style vraiment magistral, on passe 90 ans plus tard, dans un village de campagne comme on n'en a plus chez nous, où vivent Ragna, Jin et Saya. Saya est la soeur de Ragna et de Jin, qui sont frères comme je l'avais dit plus haut (faut suivre bordel). Un jour l'envie vient à Ragna de violer sa soeur dans une cabane. Jin, jaloux, brûle la cabane, Saya avec, mais Ragna est indemne: avant de repartir, Jin lui coupe un bras pour qu'il crève ce salaud. Le lendemain, Jin, pris de remords, pensant qu'il a raté quelque chose dans la relation qu'il aurait pu avoir avec son frère, revient avec le vif espoir de violer son cadavre. En vain. Pas très futé, il ne se doute pas un seul instant que son frère est devenu un vampire immortel surpuissant, et part donc tuer des gens au hasard dans un village, dont un certain Tager. Immédiatement, Kokonoe prend ses responsabilités et donc transvase son cerveau dans le corps d'un robot géant de combat, enfin le truc classique quand on veut sauver quelqu'un. Au même moment, Ragna qui a bien repris conscience de la réalité véritable des choses, découvre par télépathie l'existence d'un clone de sa soeur, et se met donc en tête de finir ce qu'il a commencé, vu qu'il a été interrompu par un incendit quand ça devenait intéressant. Il passe d'abord voir le chat Jubei qui, en toute simplicité, lui offre un bras bionique sur lequel est greffée une épée de 3 mètres de long: la vie c'est fait pour être vraiment vécu, pas pour dresser des chiots dans un cabaret quoi merde. Donc bref, là il se bat contre tout le monde et gagne à chaque fois jusqu'à trouver l'antre du clone de sa soeur. Mais il est déçu par la froideur du clone, elle était bien chaude sa soeur à côté. Comme par réflexe, il la jette alors dans la lave, et se jette avec elle vu que de toute façon il est immortel donc il peut la violer où bon lui semble.

Voilà pour cette version condensée de l'histoire de Blazblue, qui, vous le reconnaîtrez sans peine, est un véritable trésor d'inventivité scénaristique.


Rubik.png  Portail des jeux et jouets


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia