Bisous dessous

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Parmi la multitude de type de baisers existants, le moins connu est sans aucun doute le bisous dessous.

Appliqué délicatement du bout des lèvres sur le nombril, il rappelle à cette cicatrice de notre jeunesse qu'elle est aussi aimée que toutes les zones stars du baiser. Le cou, le nez, les chevilles, les lèvres ou encore les classiques et indémodables joues n'ont qu'à bien se tenir, le bisous dessous est de retour, le nombril fête sa revanche !

[modifier] Origines du bisous dessous

L'origine du bisous dessous remonterait au 15ème siècle. Les premières traces de cette technique ont été relevées dans le journal intime de la Princesse russe Anastasia Nikolaïevna.

Ratée par la matrone qui l'a mis au monde, le nombril de la Princesse Anastasia cicatrisa en une petite saucisse difforme. Prenant conscience au fil des ans de la monstruosité de son nombril, la jeune Princesse tomba dans une profonde déprime.

Face à son désarroi, son père, le Tsar Alexander Nikolaï pris une série de mesures en faveur du nombril :

  • un jour férié, le 25 juillet pour fêter le nombril. La fête du nombril est encore d'actualité en Russie.
  • une amende de deux sous pour qui se moquerait du nombril d'autrui.
  • le remplacement du traditionnel baise main à la princesse par un " baise nombril ".

Ce " baise nombril " fut surnommé par la cour le " bisous deux sous " : nombre de nobles disaient en effet qu'ils préfèreraient encore payer deux sous d'amende, comme le prévoyait la loi, que de faire un baise nombril à l'horrible appendice de la princesse Anastasia...

[modifier] Des origines à nos jours

Le téléphone arabe aidant, le déformé " bisous dessous " arriva dans nos contrées à la fin du 18 ème siècle.

Source d'effroi pour toute la noblesse russe, le bisous dessous fut adopté avec amusement et légèreté par la haute société française.

Tous les nobles se mirent à saluer les demoiselles de la cour par des bisous dessous. Tout le monde complimentait les nombrils de tout le monde. Les premiers vêtements dévoilant le nombril firent leur apparition...

C'est Napoléon 1er qui mit fin à cet engouement : à la suite d'un accident de bisous dessous lors d'un voyage en calèche, le nombril de Napoléon fut gravement endommagé.

Napoléon, las de voir les nobles s'adonner à cette pratique tandis qu'il était obligé de comprimer constamment sa plaie à l'aide de sa main droite, l'interdit. Les contrevenants seraient envoyés à Waterloo. Le bisous dessous gagna l'intimité des chambres de la cour.

Loin de s'éteindre, la pratique survit jusqu'à notre époque grâce au bouche à nombril. Et chaque jour un nouvel aventurier en apprend l'existence...

[modifier] Note de l'auteur à ses lecteurs

A celles et ceux qui en ignoraient l'existence, vous connaissez tout !

A celles et ceux qui en parlaient vaguement sans trop en dire, vous pourrez tout dire ! ;-)

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia