Billard

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Pyramide Billard.jpg

Une image à la fois jolie et dans le thème du titre de l'article.

Le Billard est un sport que il y a que les américains et les anglais qui ont le droit de jouer parce-que les autres ils sont nuls ils renversent leur cannettes dessus et ils font des trous dans le tapis.

[modifier] L'appartions des boules


Billard 01.jpg

Au billard traditionnel, il y a 15 boules. Pas 17.

Le Billard est né en Amérique peu avant l’invention du Bowling. La grosse flemme d’aller voir sur la page du Bowling pour trouver la date exacte, allez-y vous-même.

Un jour, une poignée de Ricains voulant donc jouer au Bowling se sont trouvés fort dépourvus puisque qu'ils n'avaient plus de quilles, ou "pins". Précisons que ce nom vient du fait que les premières boules de Bowling étaient des pommes... de "pin" !

Tout au long de l'article, je prendrai soin d'expliquer mes vannes pour les mous du cerveau qui ne comprennent pas mon humour dévastateur.

Donc dépourvus de quilles, ils les remplacèrent par des flûtes à champagne : la table de Billard était née !!! Merde, le con : j’ai pas parlé de table. Mais tu comprends, fallait bien poser les flûtes quelque part. Voilà, t'as compris ?

Après une courte partie, à force de lancer des boules de Bowling sur des flûtes à champ', les malheureux obèses américains se retrouvèrent dépourvus de flûtes. Tiens, j'ai encore dit "dépourvu". J'aime bien ce mot : "dépourvu". Beh oui ça casse, Hé ! Quelle bande de cons, ces Ricains...

Ils décidèrent de remplacer les quilles par des boules, qu'ils essayent d'atteindre avec donc d'autres boules, celles du début, quand ils jouaient au Bowling. Mouais, vu votre tête, je suis sûr que vous n'avez rien compris. Ils décidèrent également de réduire le diamètre des boules, car en plus de manquer de flûtes, ils venaient à manquer de tables.

Comme d’habitude, en tant que bons français, on leur a piqué l’idée. Nos tables aussi explosaient, mais elles n'étaient jamais remplacées : je vous rappelle qu'on parle de la France, pays des Droits de l'Homme et de la Grève.

Mais revenons à nos bouffeurs de hamburgers au ketchup. Comme vous l’imaginez, une boule (ou volume sphérique), lorsqu’elle est frappée par une autre masse volumique ne disposant pas de face plane (ou sphère pleine de révolution), ne tombe pas, mais roule. "Difficile de jouer au Bowling dans ces conditions !", me direz-vous, et c’est bien ce qu’ils se sont dit. Faites gaffe, vous pensez comme un américain.

Billard 03.jpg

Quatre queues pour trois boules. Qui se fera éliminer ?


[modifier] L'apparition des trous


Pour pallier à ce problème, des trous ont été réalisés, au nombre de 6 en référence à la couleur rouge des boules de l’époque, la couleur du démon, symbolisé par le nombre "666". Ils savent bien se masturber l'esprit, les américains. Bon, reconnaissons qu'ils ont eu la présence d'esprit de ne pas faire 666 trous, ce qui aurait été bien casse-couilles. Des rebords ont aussi été placés autour de la table. Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça. Tiens, j’ajoute que la table était en ardoise et qu’il y avait un tapis en laine dessus. Commencez pas à me faire chier sur le pourquoi du comment, c’est déjà bien chiant comme ça !

Donc voilà : le billard était né !!! Les règles viendront plus tard. Comment ça "quand ?" ? Plus tard, point.

Herald Bolkeraïevsky, l’inventeur du Billard, allait entrer dans l’Histoire.

Et en fait non, les américains ont trouvé ce jeu plutôt pourri. Ce sont les anglais qui ont récupéré le principe parce qu’il aiment bien se distinguer et pas faire comme tout le monde, avec des jeux à la con tels que le Cricket ou le Curling. Sérieusement, ça ne peut vraiment passionner qu’un anglo-saxon, des jeux aussi mous.

[modifier] Le matériel : sortez vos queues !!!


D'abord, munissez-vous d'un table de Billard. Pour la table, c’est expliqué plus haut, fallait lire. Une table de Billard est très rectangulaire et c’est de là que vient l’expression « passer sur le billard », faisant référence à Alfred Tangulaire, premier chirurgien de l’histoire de la médecine slave.

Puis, munissez-vous de 16 boules rondes sphéricoïdales. Le racisme étant à son apogée à l'époque de la création du Billard, une unique boule est peinte en blanc, et c’est elle qui vient frapper les jaunes, les rouges et la noire. Il fut décidé qu’il n’y aurait qu’une boule noire depuis le discours de Brice Hortefeux sur "Le culture, l'Art et le Billard" dans lequel il prononça cette désormais célèbre phrase : "Une, ça va encore, c’est quand y’en a plusieurs machin-chose... » ou un truc comme ça.

Au Snooker, une variante du Billard, on dispose d'un groupe de boules rouges, puis chacun y va de sa petite couleur : jaune pisse, vert caca-d'oie, marron chiasse, bleu malade, rose caca-de-fille,... Et chacune a une valeur de points qui lui est propre. Ce qui compte, c'est les valeurs. Je ne décrirai pas les règles du Snooker parce que c’est super chiant à expliquer. En plus, à moins que vous soyez un petit chinois de 5 ans, inutile de vous y mettre vous ne serez jamais assez bon.

Enfin, munissez-vous fermement de votre queue. Au départ d’une longueur de 15cm, elle fut rallongée lorsque le sport s'est démocratiser à la gente féminine. Alors je vous entends déjà : "Ouais, il va nous faire la vanne de la queue qu'il va comparer à une bite ; en plus, il commence à parler de la gente féminine genre ouais heu d'accord on l'avait trop pas vu venir, et patati et patata..." et bien « queue » nenni. Son rallongement palliait simplement leur handicap lié à leur gabarit par rapport aux hommes. Ha bah, c'est sûr, mon jeu de mot "queue nenni", c'est un peu moins drôle que bite couille chatte caca prout...

Billard 02.jpg

Cette grosse salope vient de me sucer la queue !!!

Une queue de billard peut être une « demie », donc dévissable en deux parties égales de taille identique (surtout la première) mais de volume et de poids différents. Mais aussi 3/4, 4/5 ou 29/57 antépénultième, définissant ainsi la hauteur du filetage par rapport aux extrémités. On trouve aussi des queues en 3 parties mais c’est juste pour la frime d’avoir 2 filetages. Sinon y’a aussi des queues monobloc mais alors là aucune originalité et c'est la galère à transporter. T'as trop la honte avec ta queue monobloc.

Au bout de la queue se trouve le gland le "procédé", habituellement en cuir, parfois en peau de gland lorsqu’il s’agit d’une queue en chêne. Tu vois, quand je parle de bite poil nichon, c'est pas forcemment plus drôle. En fait, c'est jamais drôle. L’utilité de ce morceau de cuir est simplement décorative. Rien à voir avec la notion de "fausse queue" faussement associée à l’action de riper sur la boule, la fausse queue ne se trouvant que sur des faucons. Ouais, tu vois, là par exemple, c'est même carrément nul à chier comme humour.

L'étui servant officieusement à préserver la queue des maladies, ne sert en réalité qu'à la frime, tant par la matière (PVC, cuir, tissu, roche basaltique islandaise...), ou par la forme (housse toute conne, boîtier avec des charnières et tout, silo à grains portatif,...).

Les joueurs disposent aussi d'autres accessoires :

  • Le gant à 3 doigts : pratique pour les gros qui transpirent et qui puent, mais que de 3 doigts.
  • La serviette : à placer pendouillant par la poche arrière.
  • Le décapsuleur : pour boire un canon.


[modifier] Du bon usage de la craie


Toujours dans un souci d’ergonomie décorative, on trouve la craie, qui en fait n'est absolument pas de la vraie craie. On la trouve de différentes couleurs : vert clair, blanc clair, bleu clair, bleu un peu foncé, bleu encore plus foncé, et même bleu assez foncé. Mais aussi rouge et noir. Et vert clair.

La différence de couleurs n’a pas réellement d’impact sur le jeu. C’est comme le poids de la queue ou la tendresse du procédé : ça permet aux joueurs de se donner une excuse quand ils sont mauvais.

Billard 04.jpg

Mauvaise utilisation de la craie.

Billard 05.jpg

Bonne utilisation de la craie.


[modifier] Du bon usage du Triangle


Comme son nom ne l’indique pas, le triangle est un cadre équilatéral de 3 côtés permettant de disposer les boules à la façon d’une pyramide couchée. C’est noir et en plastique et à part placer les boules ou se le mettre sur la tête pour en faire un chapeau et faire rire les cruches, c’est tout bonnement inutile. Certains ont bien essayé de jouer au Tennis avec mais personne ne sait ce qu’ils sont devenus.

[modifier] Lieu de culte


Billard 07.jpg

Un troquet "enfumé", pas "emplumé" ! Abruti...

Traditionnellement, le billard se pratique dans un troquet enfumé. L’ambiance musicale est généralement donnée par un quatuor d’alcooliques dont les tubes phares n’ont rien à envier au "Viens boire un p’tit coup à la maison" du groupe Licence-IV, ou encore "La digue du cul" et autres "Pose ta bite sur mon épaule" de Francis Lalanne. On peut aussi y entendre des conversations quand des gens parlent en faisant des phrases avec des mots :

_ Hey, ça te dit de faire un billard ?

_ Ha ouais ! Cool !

_ T'as pas un Euro ?

Alcool et argent sont indissociables du Billard. D'abord, une partie de billard n’est pas homologuée tant qu'aucun joueur n'est ivre-mort à s'en vomir dans la bouche. Puis, les américains jouent beaucoup d'argent sur les parties de Billard, on le voit bien dans les films.

[modifier] Les règles


Le principe est simple : il faut frapper la bille blanche avec l'extrêmité de sa queue afin de l’envoyer sur une bille de couleur pour la rentrer dans un trou. Ensuite, les règles diffèrent suivant le billard pratiqué, car effectivement, il existe plusieurs variantes qui ne vous seront pas décrites plus bas.

Voici cependant quelques règles communes à toutes les variantes :

  • Lorsqu’un joueur à la main, il la garde tant qu’il réussit son coup, ou tant qu’il n’a pas joué, ce qui peut faire durer la partie très très longtemps.
  • Une faute donne deux coups (appelés « visites ») à l’adversaire, ou alors des points. Je vous dis que les règles diffèrent... Et une faute est prononcée si :

- Le joueur ne touche aucune bille : il faut donc essayer de bien viser

- Le joueur touche une bille qu’il ne devait pas toucher : il faut donc bien apprendre les couleurs

- Le joueur touche une bille avec autre chose que sa queue : il est donc préférable d'être un homme.

  • Encore plein d’autres règles, allez les chercher sur Internet. Et me dites pas que vous n’avez pas Internet.

Vous avez dû vous demander un jour, entre deux coups de queue : "Tiens, mais où est-ce qu'elles vont, les boules, après qu'elles tombent dans les trous ?" Personne ne le sait. On sait uniquement qu'elles partent dans des toboggans à boules. On sait aussi que la seule solution pour les récupérer, la règle est est de remettre un Euro et ça fait chier. C'est pourquoi il ne faut jamais mettre ses mains dans un trou de billard. Sinon on tombe dans le trou et il faut un Euro. Et ça fait chier.

Billard 06.jpg

Bah voilà ! A force de mettre ses doigts dans le trou, voilà ce qui arrive : on tombe dans le trou !


[modifier] Les variantes de Billard


J'avais commencé à écrire un paragraphe pour parler du Billard anglais (8-pool), puis j’ai effacé parce que c'était trop long à expliquer, surtout à des couillons débutants comme vous. Ce qu'il faut retenir, c'est que le Billard anglais est basique, simple (pour un jeu anglais), et pourtant, y'a toujours des glands comme vous à qui faut rappeler les règles : non, on n'a pas le droit d’écarter la blanche de la bande avec le fut de sa queue, on se démerde ; oui, on a le droit de tirer en arrière,... Sans deconner, retournez plutôt jouer aux pogs.

Le Snooker, quant à lui est incompréhensible. Si vous n'avez pas 4h heures à perdre sans aspirine, ou si vous avez déjà tendance à avoir du mal à comprendre ce que disent les gens, je vous propose un autre sport.

Le Billard américain (ha bah les revoilà, ceux-là) est comme le Billard anglais, mais ils y ont fait des trous plus gros (comme eux), histoire de faire croire qu’ils sont meilleurs alors que c’est plus facile. Ils ont mis des numéros sur les boules qui ne servent absolument à rien au jeu. Paies ton originalité de bâtard. Ah oui : ils ont inventé le "jeu de la Neuf", alors là oui bravo ! Et le triangle tu le fais comment avec 9 boules ? Paf ! Dans ta gueule, le Ricain.

Le Billard français c'est un Billard où qu'il y a pas de trous. Alors là, je dis : "trop con !". Si tu veux, tu mets de la moquette dans ta chambre, t’enlèves les meubles, tu mets des plinthes en caoutchouc et roule ma poule, t'as un billard français chez toi ! Nan mais franchement. En plus, accroche-toi : le tapis est chauffé ! Merci pour l’environnement, ça déchire en économie d’énergie. Oubliez : le Billard français, c’est naze.

Sinon, y’a aussi plein de billards à la con tels que le billard rond où même les boules sont rondes, ou le billard Indien qui n’est qu’une plaque de bois avec des pions dessus mais ça ressemble à rien. Mais si je les décris tous, plus personne ne pourra rajouter sa touche personnelle à cet article.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Billard" ?
 
17
 
22
 
5
 
8
 
9
 
8
 

Ce sondage a été créé le juillet 20, 2010 14:33 et 69 personnes ont déjà voté.


Sifflet.png  Portail du sport

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia