Bill Kaulitz

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Il faut marcher dedans du pied gauche, ca porte bonheur ! »
~ Ancien President de la republique à propos du Nouveau, mais ca s'applique aussi a Bill !

Courte présentation

Né(e) le 29 février 1989 (ce qui explique son jeune âge, le/la pauvre ne vieillit que tous les 4 ans), gay, ou pas, il est le/la célèbre chanteur/se du groupe à succès planétaire instantané : Tokio Hotel. Ce groupe est constitué de Bill Kaulitz, de son frère jumeau Tom Kaulitz et de deux sinistres inconnus qui se cachent derrière Bill sur les posters (et de toute évidence, personne n'arrive à prononcer leurs prénoms).
Son frère jumeau Tom, est un bébé éprouvette (à la différence de Bill), son père génétique étant le légendaire 50 cents et l'ovule de l'éprouvette étant celui de Bob Marley qui sous l'effet du cannabis avait fait croitre en lui des ovaires (comme quoi, rien n'est impossible avec un petit joint). Il est né le 1er avril 1914 à l'age de 5 ans et trois semaines (ce jeune homme en effet, a toujours été une mauvaise farce) en même temps que son frère/sa soeur qui est né(e) plus tard(voir ci après).
Les frères Kaulitz sont les premiers jumeaux a ne pas être nés le même jour, ce qui n'est pas un cadeau pour la mère, ni pour la planète, en l'occurence.

Kill Bill.jpg

Résultat iconographique du 18eme rassemblement des protestants envers les chanteurs allemands

Son "style"

Bill est néo-goth-glam-symphonico-drama-punkpop-rockabilly-psycho-emotional-hardcore-trashcore-garage-batcave-fishtick (désolé) -metal-grunge-rocksteady-emostyle chanteur allemand. Malgré son jeune âge (4 ans), il a réussit à innover dans le monde de la mode et de la musique.
Grace à son savant mélange musical à mi-chemin entre Johnny Hallyday, Bécassine et Total Chaos et à son look excentrique qu'il a emprunté aux tricératops (et non aux pokémons comme certaines mauvaises langues pourraient nous le faire croire) il est définitivement devenu l'icône d'une génération auto-déstructice et auto-mutilatoire incomprise par la societé et par ta mère.

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Même si avec sa coiffure il ressemble à s'y méprendre à un hérisson, ce n'en est pas un (vous avez déja vus un hérisson chanter en allemand, même très mal ?!?) ; malgré tout, que celà ne vous empêche pas de l'écraser avec votre voiture si vous le voyez sur le bord de la route


La sexualité de Bill

Beaucoup de gens pensent que Bill Kaulitz est une femme. Cette information erronée ne signifie pas non plus qu'il s'agisse d'un homme. L'identité sexuelle de Bill Kaulitz reste pour tous un mystère impénétrable (ce qui n'est sûrement pas le cas de son anus). Les plus grands scientifiques se sont penchés sur le sexe de Bill, ils n'y ont malheureusement pas trouvé grand chose.
On sait de sources sûres que Bill serait zoophile. En effet, des fans frustrés à jamais ont aperçu Helena, la chèvre preferée de Gerard Way (My Chemical Romance) sortir de son appartement d'un pas mal assuré.

Helena.gif

Après la Belle Hélène, la Belle Héléna


Des études sont toujours à l'ordre du jour pour savoir quel pronom personnel on doit poser devant bill, parce que franchement il/elle c'est pas classe et c'est chiant a écrire.

Ses démêlés avec la justice

Bill est un pur rebelle. Il a été aperçu plusieurs fois en train de racketter d'innocentes petites fillettes au nord de Berlin. L'anarchiste convoitait les sucettes des pauvres gamines. Par la suite, son casier judiciaire a pris une ampleur phénoménale lors de la terrible affaire des petits poneys et des poupées babyborn. Bill dément avoir volé et violé des poneys et monté les poupées, même gonflables.
Son abominable incarcération de 3 jours dans la prison de Trouville-les-bains-de-pieds, le marqua à vie et cela se ressent dans ses chansons (notamment Freunde Bleiben - Restons amis - , relatifs aux nombreuses avances qu'on lui faisait auxquelles il a succombé). Mais Bill avait mal, il souffrait terriblement. Heureusement, sa maison de disque se privant de bénéfices financiers pendant sa détention, l'aida à s'échapper à la Prison Break. C'est alors qu'il a senti le besoin d'écrire la chanson "Ubers ende Der Welt" (Ready Set go). Mais lors de la nuit de sa sortie improvisée, il eut peur et commença à gémir et à crier très fort (c'est sans doute de cet épisode troublant de sa vie que lui est venu l'horrible idée d'écrire sa tristement célèbre chanson : "Schrei"), l'emo ne pouvait tenir une telle situation de déshonneur. Au final, sa maison de disque dût payer une rançon généreusement financée par les groupies.

Bill prépare son fix.jpg

Bill, le vrai drogué, prépare son fix.


Les déboires de Bill avec les drogues ont fait couler beaucoup d'encre. Il est nicotino-héroïno-LSD-THC-amphéo-cocaïno dépendant. Enfin ça, c'est parce qu'il a du s'inventer une triste enfance comme toutes les grandes stars célèbres afin que ses fans s'appitoient sur son sort. Ainsi nous pouvons régulièrement voir des jeunes naïfs éxhiber des slogans tels que : "Ich mutile für Sie Bill !" (Je me mutile pour toi Bill), " Sie haben unsere volle Unterstützung Bill" (Tu as tout notre soutien Bill), "Spring nicht Bill !" (Ne saute pas Bill). Et Bill par ci et Bill par la... Tout le monde a l'air d'aimer Bill (sauf moi et ta mère).
Bien qu'étant un criminel reconnu, un dealer de la pire espèce, un fauteur de troubles sans limites, personne n'oserait lui faire de mal. Non pas qu'il soit trop puissant et qu'on aurait peur de représailles, mais avec sa tête d'ange (BIIIILLL !!!!!!!), ses yeux couleur noisette dans lesquels on se noit tel un vaste océan brunâtre qui nous engloutit, aucun homme censé ne pourrait faire preuve de violence envers lui. Par contre, Albert, le bouc (mari de la chèvre Helena) aurait apparement une furieuse envie de tuer Bill après la dernière séance que ce dernier a passé avec Helena...

Ses fans

Les fans de Bill ne sont pas des fans ordinaires. Elles sont toutes de sexe féminin et leur moyenne d'âge se situe entre 4 et 16 ans (cela remet sérieusement en doute l'hétérosexualité de la nouvelle génération, non pas que l'homosexualité soit un défaut, cela régulerait nos problèmes de surpopulation, mais il ne faudrait pas non plus que notre espèce disparaisse à jamais). Pour cette raison, on ne peut pas considérer que cela soit des groupies à part si on prend en compte la violence des bousculades lors des concerts : en effet 594 241 jeunes filles décédées ont été recensées lors de ces fameux concerts pour le moment. Ses fans sont prêtes à absolument tout pour lui. Lors de sa 365ème overdose (ça fait un an de sa vie passé dans un hopital youpi ! - Juhui dirait les allemands), une fan s'est proposée pour lui offrir son sang après être tombée dans les pommes quand elle a appris qu'elle avait le même groupe sanguin que Bill.
Bill se suicide.jpg

Mais Bill, rend nous service, utilise un vrai fusil !


Une autre femme s'est carrément portée volontaire pour devenir son animal de compagnie (en toute connaissance de sa zoophilie) pour pouvoir, je cite : "lui apporter ses pantoufles, son journal, et esperer quelques caresses et plus si affinités". L'offre fut malheureusement refusée quand Bill signa son acte de mariage avec Helena la chèvre.
Vu leur nombre sans cesse croissant, ses fans se sont appropriés la nationalités de Tokiotellistes. Ils vivent en Kaulitzie (une communauté Kaulitzienne) dont le chef-lieu est Emopolis (grande ville universitaire ou l'on forme les suicidaires de demain). Elles sont de plus converties au Billisme : sorte de secte à la Raël avec Bill faisant office de gourou. Il s'agit en réalité d'un moyen dérivé d'amasser un maximum de pognon pour sa maison de disques. Cette communauté n'est qu'un debut, en effet, Bill Kaulitz prevoit une alliance avec les Réparateurs d'ascenseurs (frustés par leurs collegues Réparateurs d'Escalators, qui reussissent si bien dans leurs projet de conquete du monde). Ainsi les petites musiques des ascenceurs serait remplacé par les "chansons" de son groupe.

Sa santé (fragile)

Bill souffre d'un terrible mal inconnu caractéristique aux émos. Ce fléau consiste à être pris de pulsions auto-mutilatoires violentes et d'une terrible envie d'en finir quasi-constante. Il est aussi asthmatique à ses heures (seulement pendant les interviews, pour se vendre), narcoleptique (seulement le dimanche), épileptique (les week-ends et jours feriés). Il est également victime de brutales extinctions de voix à chaque concert qui le force à faire du play-back. En même temps, le pauvre n'a pas encore mué et forcer trop sur sa voix pourrait être synonyme de mutisme définitif au grand malheur de ses fans.

Bill fait une crise d'asthme.jpg

Bill en pleine crise d'asthme

Ses ennemis

Bill n'a aucuns ennemis, tout le monde aime Bill. De toute façon, ne pas aimer Bill et l'exprimer revient à se faire volontairement persecuter par une bande de kikoolol enragés... Officiellement tout le monde l'aime, officieusement on se permet de le détester à voix basse parce que "ILS" nous surveillent.

La nuit

La nuit, le jeune attardé de bouffis sort avec son ami Michael Jackson. Bill raconte qu'ils ont des problèmes physiques. C'est pour cela qu'ils sortent la nuit à découvert. L'Émo arbore une belle pairs de testicule sur la bouche. On ne la voit que la nuit car il met du maquillage le jour ! Il nous a aussi confié qu'à la pleine lune, Michael se transforme et lance un fameux 'Cause This Is Thriller, Thriller Night ...

OhBill.jpg

Bill photographié en pleine nuit avec sa pairs de burnes, on a su plus tard qu'il était entrain de manger une glace à la vanille !

Edward Khil.png  Portail de la Musique


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Bill Kaulitz" ?
 
619
 
255
 
48
 
25
 
54
 
226
 
40
 

Ce sondage a été créé le janvier 25, 2008 22:29 et 1267 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
Autres langues
wikia