Bibliothèque

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Les bibliothèques c'est comme un supermarché mais avec que des livres dans les rayons. »
~ J.C. Van Damme

Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, "livre" ; thêkê, "place" d’où « On range les livres à leur place ! » ) est une collection organisée de livres.

Les bibliothèques proposent de nos jours d'autres documents que les livres tels que journaux, périodiques (non ce n’est pas sale), enregistrements sonores, enregistrements vidéo (pas dans toutes faut pas exagérer, la modernité c'est pas leur truc), cartes et plans (du XIXème siècle pour la plupart, donc ça ne vous servira à rien)... ainsi que des accès à internet, mais auxquels vous n’aurez jamais accès car les connexions réseau sont toujours déficientes dans ces lieux. La majorité des bibliothèques peuvent être divisées en salles de lectures, ouvertes au public, et où l’on vous oblige à lire, et en magasins fermés pour les livres moins consultés (ou vieux livres chiants dont personne n’a rien à battre). Ces magasins-là ne font jamais de soldes. Quant les sorciers se débarrassent de leurs vieux grimoires, ça s’appelle du désherbage, et ça n’a rien à voir avec du jardinage.

Une bibliothèque est un lieu dangereux. Si vous y envisagez une visite, il vous faudra être moralement bien préparé. Tout d’abord, ne demandez pas de renseignements. Cherchez vos informations par vous-même pour éviter le courroux potentiel des sorcières occupées à lire Sorcière mag’ et qui détestent être dérangées. Si toutefois vous envisagez tout de même d’en déranger une, il vous faudra comprendre leur langage à base de mots tels que collation, Z3950, tapuscrit, bulletinage ou bibliothéconomiquement.

Maintenant, voyons un peu l'histoire des bibliothèques à travers les âges :

[modifier] Antiquité

La plus célèbre bibliothèque antique est celle d'Alexandrie Alexandra, en Égypte, créée au III siècle av. JCVD. On peut l’apercevoir dans des films tels que euh…

[modifier] Moyen-Âge

Au Moyen-âge, les bibliothèques n’existent pas, car il n’y a qu’un seul livre qui s’appelle la Bible, et ça ne sert à rien de construire une armoire avec plein d’étagères pour un seul stupide bouquin. Les seuls livres que l’on peut trouver alors voyagent sous le manteau, car ce sont des grimoires de sorcières et des gravures porno. On peut toutefois penser que les premières bibliothèques ont été inventées en l’an de grâce 666 par les sorcières qui aimaient à organiser leurs grimoires par nom d’auteurs (ou de démons) pour un usage plus pratique de leurs sortilèges.

[modifier] Renaissance et Époque Moderne

Un certain Gutenberg invente l’Imprimerie et le livre se diffuse alors dans toute l’Europe. Désormais, même les Rois ont droit à leurs gravures porno, imprimées en quadrichromie et avec un poster en vélin dans le feuillet du milieu. Les premières bibliothèques telles qu’on les connaît aujourd’hui commencent à se développer, et les sorcières peuvent sortir de l’Ombre pour exercer leur activité en toute légalité.

[modifier] Époque contemporaine

De nos jours, les bibliothèques ne prêtent presque plus de livres, et s’appellent des médiathèques. Elles vous permettent de chatter sur MSN, de mater des filles sur facebook, d’avoir un endroit chaud en hiver, de discuter avec vos amis, ou d’aller aux toilettes, mais certainement pas de lire. Les livres servent de décoration pour le fun mais n’ont plus aucune utilité depuis qu’on a inventé Wikipédia. Seules une poignée d’invincibles sorcières lutte encore et toujours à l’envahisseur dans les petits villages paumés. Bientôt, les bibliothèques disparaîtront dans les abîmes du Léthé[1] et on n'entendra plus jamais parler d'elles.

[modifier] Bibliothèque universitaire

La bibliothèque universitaire est un lieu très prisé par les jeunes pour faire des rencontres. Accompagné de feuilles écrites sans véritable sens, le jeune s'assoit sur une table et fait semblant de regarder son cours. L'oreille attentive, il entend un bruit de talon qui le perturbe. Ne serait-ce pas LA fille ?

Accompagnée de ses cours de médecine, par hasard sur la reproduction, le jeune va essayer de s'asseoir près d'elle, n'ayant selon lui plus de place dans la bibliothèque. Aussitôt il se mit à lui parler, à lui dire qu'elle était belle.

Aucune réaction. La fille, rivée sur ses cours, ne lui prêta attention. L'homme déçu, s'en retourna, et demanda à une voisine proche : qui-est-ce ? La seconde fille lui répondu : oui en effet elle a des boules quies. L'homme comprit pourquoi la fille a refusé de lui parler.

Et il a également compris la morale de l'histoire, que la fille n'avait besoin de boules.

NOTA: cet article ne comporte volontairement pas d'images, car pareil au sujet dont il traite, il se doit d'être gris, morne et chiant.

[modifier] Notes

  1. Ceux et celles qui comprennent ce que c'est que le Léthé ont toutes les chances d'avoir des gênes de bibliothécaire dans les veines. Honte sur vous !


Livres-bibliografia francesco 01  Portail de l'Illittérature

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia