Biélorussie du Sahara

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Biélorussie du Sahara est un sympathique petit pays qui flotte sans grande conviction dans l'espace maritime du désert. D'où absence sur les cartes, d'ailleurs éditées de façon partiale et néofasciste.

Sahara politique.jpg

(Sur cette carte, nous voyons bien l'absence de Saharo-biélorusses à cause de leur génocide programmé par l'ONU.)







[modifier] Géographie générale et amicale

Puisque les atlas des ennemis du peuple saharo-biélorusse vous refuserons éternellement une description correcte, c'est moi qui m'y colle.

La Biélorussie du Sahara mesure environ 70 centimètres sur 26, mais sa structure géographique par étages explique son étendue: environ cinq fois les États-Unis. En effet le pays offre l'aspect d'un sandwich à multiples tranches, utiles pour se camoufler dans le paysage forestier ultra-dense du Sahara. Les habitants sont appelés les Saharo-Biélorusses, plus rarement les pédophiles. Ils sont réputés offrir des bonbons aux combattants de la liberté, ainsi que des armes à feu pour les jeunes enfants.

Il est prévu qu'après l'invasion du Grand Nord par l'Armée Populaire-Musulmane (les forces armées des Bédouins-cosaques, formées de trois ou quatre Mongols de combat), la BDS soit renommée Biélorussie Du Sahara et des Mammouths (BDSM).


Les spécialités locales sont: (pas que du manger mon morfal)

-Le couscous-vodka (savoureux !)

-Le tajin à la neige (savoureux garde pas !)

-La danse populaire: Kalinka-Shéhérazade

-L'hymne national : L'Internationale islamique

[modifier] Politique et polimoustique

Le pays est dirigé par les Bédouins-Cosaques; ceux-ci forment le Parlement, le gouvernement, la Cour suprême et les nouilles. Ils élisent et bichonnent le Président islamo-populaire, qui est le chef des Tas. L'actuel Président est M. Dimitri ben Ahmed. En raison de son état de santé, on organise un concours de lancer de bouses de vaches pour sa succession (voir la liste des favoris un peu plus bas). La loi appliquée est dérivée de la charia, et du marxisme-léninisme appliqué en U.R.S.S. à l'époque de Staline.

Le drapeau Saharo-Biélorusse n'existe pas: en effet leur discrétion sur la scène internationale les dispense de s'y faire connaître (alors qu'en réalité c'est eux qui tirent secrètement les ficelles de la Finance Mondiale).

Rien sur fond noir.jpg

Ci-contre le projet de drapeau Saharo-Biélorusse par le Bédouin-cosaque Oussama Stalina; projet rejeté par le Gentil Gouvernement à cause d'un "excès de représentativité dans l'objectivité des balances commerciales de l'Etat providence des capotes du ketchup des lampes à pied du repas de la Renaissance DE TA MERE!!!"

Le côté Islamo-scientifique de cette déclaration officielle nous laisse pantois.

Concrètement, la faiblesse démographique (122 habitants en 2015, en comptant les tomates) dispense les Bédouins-cosaques et le reste de l'élite dirigeante (au total 47 844 individus) d'appliquer la Merveilleuse Démocratie. Et c'est bien dommage car la Biélorussie de Sahara comptait adhérer à l'Union Européenne.

Ci-dessous, la liste des candidats les plus en vue pour le poste de Président islamo-populaire:

-Bernard-Henri Lévy

-Jacques Chirac (à titre posthume)

-Un candidat anonyme

-Et voilà.


[modifier] Histoire

Le site actuellement occupé par la Biélorussie du Sahara fut peuplé dès le Néolithique. En tout cas selon les Bédouins-cosaques. De fait, sa longue (enfin pas trop) et passionnante histoire commença véritablement au XIVème siècle:

A cette époque, l'Afrique tout entière avait un rôle politique comparable à celui d'une pastèque. Mais de fait, elle se caractérisait par le lien ultrafort entre religion et politique.

C'est là que tout se joue.

En effet, le Sahara a toujours été réputé pour sa diversité religieuse. Et afin de profiter de cette ouverture d'esprit, v'là t'y pas que le Tsar de Russie dépêche une équipe de courageux moines dans le désert; moines originaires des joyeuses provinces de l'ouest.

Arrivés sur place, ils découvrent un emplacement tout-à-fait correct (avec du sable), malheureusement cet emplacement est occupé par des Touareg. Ceux-ci leur concèdent un territoire que pourrait délimiter une tranche de jambon. Nos amis moines étant moins malins que la Reine Didon de Carthage, ils ne la découpent pas en morceau et se retrouvent avec un espace de 1820 centimètres carrés (grosse tranche): la Biélorussie du Sahara était née.

Curieusement, le christianisme ne fut plus pratiqué après la disparition de la première génération de moines, le pays cédant allégrement à la vague musulmane. C'est à partir de cette période (XVème siècle et islamisation totale du pays) que l'on pris l'habitude d'associer les caractéristiques islamiques et russkov. Le chef d'Etat était alors le sultan-tsar, le républicanisme n'étant alors pas franchement à la mode dans le monde.

Vers le milieu du XVIIème siècle émergent les Bédouins-cosaques: ils dirigeront le pays jusqu'à nos jours. Ce sont eux qui organisent la structure de l’État saharo-biélorusse sous forme d'un gigantesque sandwich, qui s'était développé assez anarchiquement auparavant. Ils créent aussi l'Armée Populaire-Musulmane, qui était composée (comme aujourd'hui) d'une poignée de Mongols de combat.

En 1778, le sultan-tsar renonce à ses prérogatives monarchiques et devient le premier Président Islamo-Populaire de la toute nouvelle République Soviético-Islamique de Biélorussie du Sahara (RSIBDS). Le Sandouiche qui forme le pays atteint alors l'altitude de 5 mètres à cause d'une politique nataliste.

Entre 1806 et 1815, l'Armée Populaire-Musulmane aida Napoléon à cause de sa mèche sur le front et de ses origines corses. Après le traité de Vienne, l'APM fut contrainte de réduire ses effectifs à un seul Mongol de combat, ce qui fit enrager les Bédouins-cosaques qui orientèrent dès lors le pays vers la production de beignets. Malgré la défaite de 1815, le XIXème siècle fut une période de prospérité pour la Biélorussie du Sahara.

Le pays disparut de la scène politique jusqu'en 2060: éclatement de la Quatrième Guerre Mondiale. En souvenir des sympathiques moines qui fondèrent le pays, la Biélorussie du Sahara s'allia avec la Russie (qui parlait en fait à travers des émissaires issus du Pays Frère, la Biélorussie d'Europe). Pour l'occasion, elle décuple sa force militaire: composée d'un unique Mongol de combat depuis 1815, son armée en compte plus d'une trentaine entre 2062 et 2070.

Problème: à partir de 2065, la Russie se fait marave sa gueule par la République Populaire de Chine. Lavrenti ben Razul, le 9ème Président, prenant conscience du danger qui pèse sur son pacte, le fait manger par son yaourt domestiqué, papier, documents informatiques et ambassadeurs compris. Ce geste, filmé et envoyé au gouvernement chinois, convainc celui-ci de considérer la BDS comme une amie, et même d'accorder à ses ressortissants des privilèges dans l'exploitation des mines de Sibérie.

Monde Sympathique en 77.png

A la fin (enfin) du 4ème conflit mondial, la BDS se retrouve en territoire français ou juif-nazi (selon le sens du vent). De fait son statut est celui d'une enclave autonome mais pas trop, ne devant sa quasi-indépendance qu'à sa puissance commerciale. Elle réduit de nouveau les effectifs de son armée, qui ne compte plus que 4 Mongols de combat (bien suffisant pour se défendre étant donnée leur grande puissance.

Et tout fut pour le mieux dans le meilleur des Déserts jusqu'à aujourd'hui!















[modifier] Pratiques sexuelles, criminelles et autres

Les Saharo-Biélorusses pratiquent volontiers la Partouze, ce qui n'est pas si répugnant chez eux à cause du faible de nombre de participants possibles (2 citoyens majeurs en janvier 2015).

Eu égard à la faible population, nos camarades du désert en sont souvent réduits à la masturbation. ( le gouvernement a envisagé une manipulation génétique pour permettre la procréation par cette voie.)

La fameuse sodomie-surprise, contrairement à la légende, n'est pas née au Sahara mais dans la Biélorussie tout court. Elle a néanmoins prospéré dans la Sainte Patrie (nom donné à la Biélorussie du Sahara par les yaourts).

Les crimes en BDS sont forts rares, car toute infraction non pardonnée par les Bédouins-Cosaques est punie de mort.

Le côté violent de la société Saharo-Biélorusse est due à une absence totale de reconnaissance internationale. Même pas la Russie qui pourtant se moque des conventions en ce qui concerne la géopolitique. De fait, les Bédouins-Cosaques détestent Les gens de façon générale et les Lituaniens du Sahel en particulier (on ne sait pas très bien pourquoi mais c'est une tradition).


[modifier] Touristes enthousiastes: comment s'y rendre?

Mes chers amis, pour visiter la Biélorussie du Sahara, il convient de vous munir d'un hélicoptère et d'un Hobbit de compagnie et de partir explorer le Sahara à sa recherche; plus précisément quelque part entre Tamanrasset et le Darfour).

Je vous déconseille de demander le pays à un agence de voyage: ce sont tous des suppôts des ennemis du peuple cités en début d'article. Vous ne pouvez savoir à quel point je les hais. J'en mange 5 à chaque repas accompagné d'un hater, de deux profs de maths et d'une soupe de critiques littéraires.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia