Bernard Minet

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Bminet.jpg

Bernard Minet, né le 28 décembre 1953 à Hénin dans le Pas-de-Calais, est un célèbre narcotrafiquant français et parrain de la famille des Musclés.

[modifier] Enfance difficile

Bernard naquit dans une région d'alcooliques pédophiles communistes. Sa famille dût changer de région après avoir reçu un max de menaces du fait qu'elle avait porté plainte car il avait subi une tournante avec des animaux, et plus particulièrement des chats, ce qui lui valut le sobriquet de Bernard Minet.

[modifier] Adolescence et délinquance

Sa famille arriva à Paris en 1970, dans un quartier pauvre du XVIe. Peu doué à l'école, Bernard passe son temps dans la rue à faire des petits larcins et dealer de la drogue. Il met au point dans sa cave la fameuse Dorothée, un dérivé de la Marie-Jeanne, en référence à une prostituée qu'il avait l'habitude de côtoyer chez TF1, une maison close à côté de chez lui. Il se crée une bande qui s'amplifie et lui reste très obéissante, qui s'appellera les Musclés, en référence au passe-droit pour entrer dans le groupe qui consistait à posséder un grand muscle central au niveau du bassin.

[modifier] L'âge d'or

La famille des Musclés règne en maître sur le trafic de drogue de la capitale française. Dans les années 80, son nom reste fortement lié au monde de la nuit grâce à sa nouvelle drogue de synthèse qu'il met au point dans son hôtel particulier, l'acide à Minet. Cette drogue dure a pour principaux effets de faire croire à l'usager qu'il est bioman ou un chevalier du zodiaque. Il met en place un cartel très puissant avec les trafiquants de l'Est, le club Dorothée, qui gardera le monopole jusqu'en 1997.

[modifier] La chute

Vers 1997, il est victime de plusieurs tentatives d'assassinats par ses Capi (l'attentat de Framboisier le 26/01/1997 ou bien le putsch de Jacky). Il décide donc de dire « Salut les Musclés » et s'en va pour une croisère Foll'amour où il rencontrera Hilguegue, une extraterrestre amie de Raël. Depuis 1998 nous n'avons plus eu aucun signe de vie du Capo di tutti Capi parisiens. Certains affirment l'avoir vu reprendre le contrôle de quelques boîtes de nuit à la frontière franco-belge, mais ces informations doivent être prises avec précaution.


Photo Bio.png  Portail des Gens  •  Edward Khil.png  Portail de la Musique

Partage sur...
wikia