Bernadette Chirac

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Bernadette-chirac1.png

Bernadette Chirac lors de l'élection de Miss Univers en 1953.

Naissance : 18 mai 1933
Profession : Mannequin et philanthrope
Pays : France

Bernadette Chirac, née 18 mai 1933 à Paris, est une top-modèle française ayant travaillée pour l'agence de mannequinat franco-allemande Potiche-Modisch.
Elle est particulièrement connue pour avoir été élue Miss Univers en 1953. Elle est la preuve vivante que les dinosaures ont un jour existés sur Terre.

Depuis maintenant quelques années elle est l'organisatrice de l'opération ultra-lucrative Pièces Jaunes dont nous nous débarrassons normalement du fait de leur faible valeur et surtout de l'encombrement qu'elles créent dans nos portes-monnaie. L'opération consistait à verser dans une boîte la plus kitsch possible les pièces jaunes afin de les redistribuer aux hommes politiques les plus nécessiteux.

[modifier] Un début de carrière prometteur

Successivement candidate à la Star Academy en 1954, la Nouvelle Star en 1955, et l'émission culturelle de TF1 The Voice puis Secret Story en 1956, Bernadette Chirac a connu un succès considérable en France dans le monde de la musique, avec notamment à son actif des tubes comme Lettre D'Amour A Nicolas, Le Président Pleure, ou encore Nico Nico.
Elle parvient ainsi en 1958 à sortir un disque Moi, Girl (qui n'a jamais été retrouvé).
Sex Symbol à l'époque des adolescents de 7 à 77 ans, elle participa en 1963 à l'Eurovision et finit 372ème sur 373 candidats.

[modifier] Un talent controversé

En 1968, alors qu'elle soutient secrètement le maintient au pouvoir du Général de Gaulle, elle est éclaboussé par le scandale provoquée par Claude François qui l'accuse d'avoir plagié une de ses chansons. Obtenant gain de cause auprès du Tribunal de Neuilly présidé alors par le juge Philippe Courroye, Bernadette Chirac obligea le chanteur populaire à transformer les paroles de sa chanson. Cette transformation forcée donnera naissance au fameux titre Le Téléphone Pleure, qui se classera numéro 1 au Top Kitsch 50.

[modifier] Le scandale des miss

En 1972 le tribunal administratif de Limoges a prononcé l'annulation de l'élection de miss Corrèze le 20 mars de cette même année. Il semblerait effectivement qu'une malencontreuse 49ème enveloppe se serait glissée alors que la liste d'émargement des électeurs ne comprenait que 48 signatures au bureau de vote de Meyrignac-L'Eglise. Jean-Pierre Foucault pointa du doigt la jalousie de Bernadette face à ses autres concurrentes et Mme de Fontenay mis en avant le fait qu'un autre fait similaire s'était aussi déroulé dans la commune d'Eyrein où il avait été comptabilisé 342 signatures alors qu'il y avait eu 343 votants !

Le tribunal s'est prononcé en application de la loi, qui prévoit qu'en cas de "voix en trop" celles-ci soient retranchées au vainqueur. Par conséquent Bernadette perdit sa majorité absolue et l'élection fut annulée. Elle ne se présenta plus jamais aux élections de Miss Corrèze et se dévoua à la cause politique avec son mari Jacques Chirac, puis plus récemment en soutenant son amant Nicolas Sarkozy.

[modifier] Ouvrages

La Vie de 1ère miss de France (1999)
Le grand Jacques (2001, puis jamais réédité)


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia