Belote Basque

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« C'est la Belote Basque qui a fait de moi ce que je suis »
« Plus loin, plus haut, plus fort, oh oui ! Plus fort ! Hmmm c'est bon ! Continue ! Encore plus fort »
~ Pierre de Coubertin à propos de ses relations intimes avec Max Mosley
« Me voici sur le chemin de la vie »

Présente pour la première fois aux Jeux Olympiques lors de l’édition Pékin 2008, la Belote Basque va enfin connaître la consécration. Plus qu’un sport, mieux qu’un jeu, cette discipline très complète dont la popularité avait jusque là du mal à dépasser les frontières du Pays Basque devrait sans doute dominer le football au rang de sport N°1 dans le monde dans les prochaines années. Mais sait-on vraiment ce qu’est la Belote Basque ?

BB ouverture.jpg

[modifier] Un peu d’histoire

Comme c’est le cas pour de nombreux sports, l’origine de la Belote Basque est sujette à nombre de théories. La plupart des historiens sont toutefois d’accord pour la situer entre la plus haute antiquité et la Guerre d’Espagne. On a même retrouvé quelques peintures rupestres semblant représenter une partie de Belote Basque préhistorique mais avec des règles apparemment assez différentes de celles pratiquées aujourd’hui, la présence de mammouths et l’usage de massues étant désormais facultatifs.

Quoi qu’il en soit, c’est pendant les années 1930 que la Belote Basque a commencé à se démocratiser. Et ce sous l’impulsion du célèbre écrivain Marcel Pagnolexegarrai et sa fameuse « trilogie Biarrote » : Mariuxte, Fannyxte et Cesarxte, également transposée sur grand écran avec un succès jamais démenti depuis. Les scènes de Belote Basque au Fronton de la Marine sur le Vieux-Port de Saint-Jean-de-Luz sont encore dans toutes les mémoires.

[modifier] Principe de la Belote Basque

Comme souvent, c’est la simplicité qui fait de la Belote Basque un sport majeur. Non seulement elle réclame peu de compétences, mais en plus elle peut se pratiquer partout ce qui la rend extrêmement populaire auprès des enfants, notamment ceux issus de familles modestes souvent déçus par le golf ou le polo.

[modifier] Le terrain de jeu

Fronton pagnol.jpg

Le célèbre fronton de Jerusalem

La Belote Basque se pratique sur un terrain appelé « le fronton ». Il s’agit d’un espace fermé aux trois-quarts par des murs de 26,77 mètres de haut (à l’avant, à l’arrière et sur le côté droit par rapport au joueur appelé « le mort »). Le fronton fait 45,19 mètres de long et 13,46 mètres de large. L’éventuel public prend place dans des tribunes situées sur le côté gauche par rapport au joueur appelé « le mort ». Notons qu’à l’origine, il y avait aussi un mur à droite. Les anciens disent que l’augmentation de la popularité de ce sport a étrangement coïncidé avec la suppression de ce « mur aveugle » comme il était appelé alors.

[modifier] Les accessoires

Aussi simple soit-elle, la Belote Basque nécessite tout de même quelques accessoires pour être pratiquée convenablement.

  • Tables : Le nombre de joueurs par partie varie de 16 à 256, mais doit toujours être un multiple de 4. On place autant de tables qu’il y a de groupes de 4 joueurs, le positionnement des tables devant être fait de façon harmonieuse sur toute la surface de l’aire de jeu. Chaque table doit avoir une hauteur de 89,54 centimètres et doit être pour moitié en acajou, et pour moitié en bois de rose.
  • Chaises : On prévoit une chaise par joueur et donc 4 chaises par table. Chaque chaise doit être constituée de 6 essences différentes mais ces dernières sont laissées au choix des participants, il ne faut pas être trop dogmatique. Leur hauteur ne doit pas excéder 122,92 cm au niveau du dossier et 68,42 cm au niveau de l’assise. Depuis la réforme du 19 octobre 1973, les tabourets à 3 pieds sont tolérés.
Non reglementaire.jpg

Une chiestera jugée non réglementaire

  • Chistera : Cœur même de la Belote Basque, la chistera est une sorte de gant en osier dont la longueur varie de 55 centimètres à 3 mètres. Que le joueur soit gaucher ou droitier, la chistera se met toujours à la main gauche. Tout joueur enlevant sa chistera au cours de la partie est irrémédiablement éliminé.
  • La balle : la balle ou « Belota » pèse environ 2,953 kg et est constituée d’un agglomérat de calcaire et de béton armé. Elle est très similaire à la boule utilisée par les lanceurs de marteau en athlétisme (sans la chaîne métallique, on n’est pas des barbares). Il y a une Belota par groupe de 4 joueurs.
  • Cartes : Il faut également un jeu de 32 cartes par groupe de 4 joueurs. On conserve toutes les cartes de l’as au 7. Notons que certains avaient tenté d’imposer une variante de Belote Basque sans cartes mais le désarroi dans lequel se retrouvaient alors les joueurs a rapidement relégué cette variante au rang de simple péripétie.

[modifier] La tenue du Belotinxte

Le joueur appelé Belotinxte ou parfois Basquéteur outre-Atlantique doit être habillé de blanc des pieds à la tête. Aucun signe distinctif n’est autorisé. La tête doit être rasée et le port de la moustache ou de la barbe est prohibé. En revanche, le port du béret basque est obligatoire et sur le dessus est tolérée la présence d’un sponsor depuis que la Belote Basque est devenu professionnelle.

[modifier] Le déroulement de la partie

Après une présentation succincte des participants à l’épreuve, on tire les équipes au sort. Chaque équipe est composée de 2 joueurs qui prennent place face à face sur une des tables disponibles, lesquelles sont également choisies au hasard.

[modifier] La distribution

Lorsque tous les joueurs sont en place, l’arbitre apporte à chaque table un jeu de cartes et une Belota. Chacun doit ensuite mettre sa chistera à la main gauche. Le joueur qui fait face au mur arrière est appelé « le mort ». C’est lui qui va distribuer la première donne. Il a 17 minutes pour y parvenir équipé de sa chistera. Chaque joueur reçoit d’abord 5 cartes et on retourne la 21ème carte du paquet face dessus. Cette carte déterminera l’atout.

  • Si l’atout est carreau, c’est le joueur à la gauche du mort devra lancer la Belota à l’aide de sa chistera contre le fronton
  • Si l’atout est pique, c’est le joueur à la droite du mort doit devra la Belota à l’aide de sa chistera contre le fronton
  • Si l’atout est trèfle, c’est le partenaire du mort qui devra lancer la Belota à l’aide de sa chistera contre le fronton
  • Si l’atout est cœur, le mort peut décider d’échanger de place avec un autre joueur. Dans ce cas on retourne une nouvelle carte pour déterminer qui lancera la belota à l’aide de sa chistera contre le fronton.

[modifier] Le lancer

BB ouverture2.jpg

Le club de Cap-Breton en plein entraînement

Quand l’ensemble des lanceurs est connu, chacun desdits lanceurs prend la carte retournée dans son jeu et on distribue le reste du paquet. A ce moment l’arbitre lance en l’air un ruban rouge appelé l’Handsaplaxte et tous les lanceurs envoient simultanément leur Belota contre le fronton à l’aide de leur chistera.

Après rebond obligatoire contre le mur avant, la Belota va revenir violemment vers l’aire de jeu. Dès lors plusieurs cas de figures peuvent se produire :

  • Si aucun joueur n’est touché par aucune des Belotas lancées, tous les joueurs sur toutes les tables se décalent d’une place vers la gauche. Le joueur initialement à la droite du mort devient donc le nouveau mort et on recommence la manche.
  • Si un joueur est touché par la Belota lancée par un autre joueur de la même table, ce dernier marque 50 points
  • Si un joueur est touché par la Belota lancée par un joueur d’une autre table, ce dernier marque 32 points
  • Si le « mort » est touché, il marque 27 points et le lanceur en marque 27 également (sauf s’il s’agit du partenaire du mort qui dans ce cas-là ne marque pas de point)
  • Si un joueur est touché par la Belota qu’il a lui-même lancée, il est éliminé. On dit dans ce cas qu’il y a Automasochixme

[modifier] L’abattage

Après ce tour de Belota, chaque joueur abat une carte de son jeu. L’ordre des cartes est le suivant :

  • Roi, Dix, Neuf, Dame, Six, Sept, As, Valet quand on n’est pas à la couleur de l’atout
  • Six, Dame, Sept, Roi, Valet, As, Neuf, Dix quand on est à l’atout
  • A l’atout ou pas, le Huit est une carte joker qui remporte systématiquement le pli

On effectue ainsi 8 tours puis on compte les points.

[modifier] Le comptage

La valeur des cartes est la suivante : (9 – position de la carte dans l’ordre des grandeurs) * 3 – nombre de Belotas reçues par le joueur. Par exemple un joueur ayant reçu 2 Belotas et ayant un Neuf hors atout dans son jeu marque ((9 – 3) * 3) – 2 = 16 points. On multiplie par 1,3 s’il s’agit d’une carte d’atout. Attention, les Huit ont beau être les plus forts, ils ne valent que 0 point au moment de faire les comptes. On fait ensuite non pas la somme mais la moyenne des scores des membres de chaque équipe, pondérée par deux facteurs : l’âge des joueurs (0,1 de coefficient par tranche de 10 ans au-delà de 28 ans) et la taille des joueurs (0,05 de coefficient par décimètre en-deçà de 1m83).

[modifier] Elimination

Quand tous les calculs sont faits, on élimine l’équipe qui possède le moins de points. Si le nombre total de joueurs n’est pas un multiple de 4 (en cas d’Automasochixme ou de blessure par exemple), on élimine les joueurs avec le moins de points jusqu’à ce qu’on retombe sur un multiple de 4.

Ensuite tous les joueurs restant se décalent d’une place vers la gauche, on remet les scores à 0 et on recommence.

[modifier] Cas spécifique

Quand il n’y a plus que 10 joueurs, l’arbitre crie « Dix de Der ! » Deux joueurs éliminés ont alors la possibilité de revenir en jeu. Pour ce faire, les volontaires se placent dos au mur avant et les 10 joueurs restant lancent chacun une belota. Les deux premiers joueurs touchés peuvent se mettre à une table en formant une nouvelle équipe.

[modifier] Fin de partie

Le jeu se poursuit ensuite normalement. La dernière équipe en jeu est déclarée gagnante. Les deux joueurs de ladite équipe peuvent se partager le trophée mais conservent aussi la possibilité de se départager grâce à une manche ultime baptisée la « Mandale Basque ». Équipé chacun de deux chisteras, ils se giflent alternativement jusqu’à ce que le béret d’un des deux compétiteurs tombe. Celui qui a réussi à conserver son couvre-chef est déclaré grand vainqueur.

[modifier] Les variantes

Comme tous les sports populaires, la Belote Basque a engendré de nombreuses variantes selon les régions ou les époques. Voici un aperçu des plus connues avec leurs spécificités.

[modifier] Belote Basque Espagnole

BB Espagnol.jpg

La Belote Basque Espagnole

On conserve les règles d’origine, la seule légère modification consistant à effectuer un lâcher de taureaux au moment d’effectuer les lancers de Belotas. Le nombre de taureaux est variable selon les régions.

[modifier] Belote Basque, canal historique

Là aussi les règles sont exactement les mêmes que celles de la Belote Basque traditionnelle à deux exceptions près : le béret est remplacé par une cagoule et la Belota par une grenade qui est dégoupillée avant chaque lancer.

[modifier] Beach Belote Basque

Très populaire pendant l’été, la Beach Belote Basque est joué sur les plages mais sans frontons pour éviter de dénaturer le paysage. Les joueurs ont alors le droit de s’envoyer les Belotas directement à la figure sans rebond préalable.

[modifier] Belote Basque Australienne

Variante comparable à la Belote Basque Espagnole si ce n’est qu’on lâche non pas des taureaux mais des kangourous.

[modifier] Infos pratiques

Imanol.jpg

Imanol fêtant son 12ème titre dans les bras de son entraîneur

  • La 48ème coupe du monde de Belote Basque a lieu cette année pour la 48ème fois à Saint-Jean-de-Luz.
  • Les joueurs les plus célèbres sont Imanol Extegarrai (12 fois champion du monde), Bixente Otxebendetxe (11 fois champion du Pays Basque) et Kevin Slater (33 fois champion d’Australie)
  • Pour toute information supplémentaire : F.F.B.B.B. (Fédération Franco-Basque de Belote Basque), 23 avenue du Messie, 22000 Rennes.


Sifflet.png  Portail du sport  •  Rubik.png  Portail des jeux et jouets

Qu'avez-vous pensé de Belote_Basque ?
 
19
 
5
 
1
 
0
 
2
 
3
 
2
 

Ce sondage a été créé le juin 16, 2008 14:52 et 32 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia