Battlefield

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


« a wé jconné chui tro un RoXXoR a cte jeu LOLOLOLO11111 ! »
~ Kevin à propos de Battlefield
« t con ? ! jte own3d ta fasse kan tu veu gros n00b ! LOLOLOL1111 ! »
~ un autre Kevin à propos de Battlefield
« Si j'aurais su j'aurais pas v'nu »
~ Sacha Guitry à propos du serveur sur lequel il est tombé.

Battlefield (prononcez bateulfilde) est le nom d'une franchise de jeux vidéo en ligne particulièrement prisés par les Kevin modernes.

Le jeu (appelé game) en lui-même se déroule dans une zone de combat délimitée (appelée map par les professionnels) où le but est de tuer le plus de joueurs possible dans le temps imparti, qu'ils soient ennemis ou alliés (surtout si ils sont alliés) et, accessoirement, de faire gagner son équipe (appelée team).

Pour se faire, le game propose aux joueurs (appelés gamers par les professionnels) une étonnante panoplie d'armes : couteaux, pistolets, mitrailleuses, fusils de sniper (appelé fusil de précision par les professionnels), fusils d'assaut, hélicoptères, avions, chars d'assaut, belles-mères et j'en passe.

En plus de ces quelques joyeusetés, les derniers opus nous donnent également la possibilité d'utiliser des trucs super technologiques qui ne servent à rien, si ce n'est foutre encore plus le bordel dans des parties déjà bien tendues.

Par exemple : la frappe orbitale qui rase toute la zone à l'exception du petit fantassin que vous visiez, les systèmes d'ordres qui donnent lieu à de véritables compétitions d'insultes et de coups de pute bas en tous genre pour savoir qui de "PGMRoXXoRSUP3RK!LL3R" ou de "D@rKD3viLSaSuK3zEb3sT" aura la possibilité de raser toute la zone à son tour. (pour se venger de "VazillyZaytzaiff69")

Sans compter les caisses de ravitaillement qui atterrissent sur les toits, dans la mer, dans les camps ennemis ou qui n'atterrissent tout simplement jamais et restent coincées, quelque part entre les 2 mondes.

Vient ensuite le problème le bonheur lié aux véhicules, qui engendre d'alléchantes boucheries juste devant l'avion que tout le monde veut prendre. Oui car dans Battlefield, la politesse et le dialogue sont à éviter : hors de question de demander « je peux prendre l'avion s'il te plait ? », votre mitrailleuse lourde est un argument valable, et puis de toute façon, elle ne sert qu'à ça.

Le jeu à été créé par une équipe de développeurs et de codeurs Américains afin de satisfaire la population et de pouvoir tuer autant de Chinois et de Russes qu'ils voulaient. Le gouvernement chinois et russe ne voulant pas se laisser faire, ont conçu le jeu Call of Duty (à prononcer "Col of Duti"), ils se sont allié pour le créer. Les Américain ont répliqué en lançant une bombe nucléaire sur Moscou et sur Pékin. Les deux autres nations ne disposants pas de l'arme nucléaire ont confié le jeu Call of Duty au studio de développement Activision, qui ne sait ni gérer la connexion de ses joueurs, ni développer correctement un jeu. C'est pour cela que le jeu concurant de Battlefield a été nommé "meilleur jeu de merde" de l'année 2013. Alors que Battlefield a été nommé meilleur jeu de l'année 2013.

Bref, Battlefield, ce n'est pas pour les lopettes.

[modifier] Les différentes classes

Ah oui, car dans Battlefield, on peut même choisir sa classe, dès lors, tout est possible ! C'est la classe !

  • Antichar : Toute la délicatesse d'un joueur en pleine harmonie. L'antichar est un sceptique, il ne croit pas au jeux d'équipe et à toutes ces inepties. D'où sa fameuse citation « hé arrête ton char ! ». L'antichar est mauvais perdant, ainsi, il n'hésitera pas à vous carrer un obus de calibre 80 dans l'oignon si vous avez l'outrecuidance lui faire remarquer qu'il tient son lance roquette à l'envers.
  • Soutien : La classe des égoïstes, car ne rêvez pas, même si le rôle premier de cette classe est de fournir moult munitions à leurs coéquipiers sur le champ de bataille, le soldat de soutien ne manquera pas de tout garder pour lui. Sachez tout de même que pour jouer cette classe, il convient d'avoir des doigts musclés : étant donné que le soldat de soutien dispose d'une quantité phénoménale de munitions, il ne décolle que très rarement son doigt de la souris.
  • Sapeur : Emmerdeurs par excellence, les sapeurs sont souvent des mecs qui posent des mines partout et qui ne manquent pas de se fendre la gueule lorsqu'un char allié passe dessus. Ce sont donc de grands farceurs. Les sapeurs sont probablement des fonctionnaires, le fait qu'ils réparent vite et mal le matériel et se font la malle à la moindre occasion confirmerait cette hypothèse.
  • Sniper : La classe super classe ! Le sniper RoXX tout, le sniper met des H3/-\|) $|-|0T$ à 2 kilomètres. Bref, le sniper c'est rambo Vassili Zaistev.
  • Médecin : La classe des fainéants, des bouseux, des lâches, celle que l'on prend lorsque l'on a perdu espoir. Le médecin, c'est celui qui vous colle aux fesses et vous bloque dans l'escalier lorsque votre barre de vie est remplie et qui disparait à tout jamais lorsque vous vous prenez une balle. Le médecin dispose d'un dufébri... difubra... dafibru... d'un double fer à repasser, qu'il utilisera dans le but de faire de jolies peintures de guerre sur la face de ses alliés.
  • Assaut : Alors que les choses soient claires, quand la plupart des joueurs ont encore le choix entre être médecin ou rien du tout, les soldats d'assaut le sont d'office et aucun changement n'est possible, ce qui rend bien sur cette classe unique. Le soldat d'assaut adore foncer dans le tas en étripant tout ce qui bouge (même pas besoin d'arme, on y va avec les mains, les pieds, les dents, les oreilles...). Ces espèces de protozoaires sur pattes servent en réalité à distraire les médecins en mal d'action et les sapeurs en mal de blagues foireuses. Les soldats d'assaut sont également la cible des snipers qui, se croyant toujours dans la peau de ce cher Vassili Zaitsev dans le film Stalingrad, cherchent désespérément à faire le H3/-\|) $|-|0T du siècle et ainsi êtres reconnus de autres joueurs. Vous l'aurez compris, le soldat d'assaut, c'est souvent le dindon de la farce.
  • Forces spéciales : c'est LA classe jouée par tous les noobs et les kévins de la planète ! Il a un automatique qui roxx tout et du C4 qui ne lui sert que sur les serveurs FF off : il peut ainsi faire du C4 jumping pour finalement ne pas trouver la commande du parachute et s'écraser comme une merde.

[modifier] Les avions

Ah ben oui, car dans Battlefield, on adore les avions ! Ce sport national qu'est la course à l'avion attire aujourd'hui encore des millions de Kevin à travers le monde. Comment ça se passe ? Très simple, tout le monde s'entretue tranquillement quand tout à coup : Diantre ! Un avion vient d'apparaitre au point de contrôle !

Dès lors, la conduite consiste à s'imposer de toute la puissance de ses chevaux vapeur pour arriver le premier sur place et conquérir ainsi l'aéronef mystique. (si vous êtes à pied, laissez tomber)

Bien sûr, aucune pitié dans ce genre de compétition. Vous comprendrez maintenant pourquoi il n'est pas rare de voir de monstrueux carambolages de chars et de jeeps à l'entrée des aéroports.

Vous avez évincé tous vos coéquipiers, votre score est de -52 points, on vous insulte de tous les noms mais l'avion tant espéré est maintenant en votre possession.

Bravo ! Une fois en l'air (si par le plus grand des hasard vous avez réussi à passer outre le chaos sur la piste de décollage), il ne vous reste plus qu'a déverser vos missiles et vos balles dans toutes les direction, histoire de faire bien, et de vous écraser sur un objectif préalablement choisi (les hélicoptère de 6 passagers sont une cible de prédilection), ce qui ne manquera pas de provoquer l'admiration des autres, s'exprimant à travers un joyeux « Fu<!nG @$$H0l3 u s0n oF @ B!tcH ya m@m/-\ suCk a F@t DicK ! » (on suppose que c'est une forme de compliment).

[modifier] Éthologie du joueur

Quelle que soit la classe de personnage choisie, on peut remarquer certaines tendances au premier abord incompréhensible chez les individus de cette espèce. On peut remarquer, par exemple, que plus ils jouent, moins ils s'amusent. Pour preuve, le joueur novice sera souvent tout excité devant les multiples choix de jeu que Battlefield permet (« Alors je vais prendre, le tank... ou l'hélico... je sais pas trop »). Il semble qu'après un certain nombre d'heures de jeu, une partie du cerveau se désactive. Le joueur se sent toujours obligé de prendre le couteau pour tuer son adversaire. L'expression favorite du joueur zombie est « Cut ! cut ! cut ! cut !... ». Si vous croisez ce genre d'individu, changez de serveur, vous ne vous amuserez pas avec lui.

Pire, une fois zombifié un joueur ne veut plus jouer à d'autres jeux. Même si vous lui présentez un jeu meilleur sur tous les plans, il vous jettera un regard vide, vous posera LA question : « Il y a un couteau dans ce jeu ? ». Et là vous aurez beau lui répondre que l'homme a trouvé mieux pour exterminer virtuellement son prochain et que le Rail Gun est jouissif lui aussi, le zombie se détournera de vous et tentera machinalement de cutter ses épinards...

Seul remède possible, lui trouver une copine qui n'aime pas du tout les jeux vidéos.

[modifier] Les différents Battlefield

Il y'en a plusieurs (donc quelques-uns).

  • Battlefield 1942
  • Battlefield 1943
  • Battlefield Vietnam.
  • Battlefield 2
  • Battlefield Heroes
  • Battlefied 2142
  • Battlefield Bad Company
  • Battlefield Bad Company 2
  • Battlefield Force Speciale
  • Battlefield Play4Free
  • Battlefield 3
  • Battlefield 4
  • Battlefield Hardline
  • Battlefield 1 (le jeux qui prouve que les développeurs de battlefield on partager la même école que George Lucas)


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Battlefield" ?
 
381
 
228
 
64
 
25
 
41
 
35
 

Ce sondage a été créé le novembre 13, 2007 21:09 et 774 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia