Batteur

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Le batteur a été inventé dans les années -150 000 avant JC. Premier instrument, il a été et est toujours resté un moyen d'évolution sociale in "cons" testé.

« Les batteurs c'est comme les préservatifs: c'est mieux sans, mais c'est plus sûr avec. »
~ Un musicien à propos des obstacles au plaisir dans la vie en général mon général


« - Quand est-on sûr qu'un groupe va se séparer ? - Quand le batteur arrive à la répetition en disant "Eh, les mecs ! J'ai composé une chanson !" »
~ Célèbre blague de zicos

A noter que cette blague n'est pas vraie pour Phil Collins du groupe Génésis, mais on aurait bien aimé que si.

[modifier] Origine

Du simple punching-ball au centre multiculturel d'une rosse collective en passant par la présidence de la République, c'est un outil ; sujet d'un consensus entre l'hypocrisie de certains et l'incompétence d'autres, sorte d'abération justifiée.

Au départ, le batteur servait d'épreuve lors du rituel "de l'age adulte" vers -142 000 avant J.C. On n'a que des bribes de ce rituel grâce aux peintures rupestres de la grotte de l'Elysée, qui précise que l'enfant devait être enfermé avec un troupeau de batteur dans un box pendant 3 jours sans eau ni nourriture, et ressortir sans aucun problème de diction, chose fréquente chez ces derniers : "tatapouf tatapute" souligne François Perrusse.

[modifier] Danger

Le Batteur peut-être aussi inutile que dangereux. Ne laissez par exemple jamais une chaise, une table, ou même un mur à porté de mains du Batteur, sous peine de voir votre objet cabossé, ce qui est dû aux coups répétés de l'animal.

[modifier] Paradoxe

On ne trouvera jamais une définition juste du Batteur à proprement parlé, toutefois, il en est un point crucial qui marquera le batteur actuel : au 10è siècle, lors des premières notations musicales troubadouresques, il change d'orientation et prend ce rôle de "boite à rythme", sorte de DJ en plus évolué, et perd ce côté violent que lui attribuait la politique du "bouc émissaire".

Il devient comme le préservatif, sorte de sécurité où l'on "préfère sans mais où c'est toujours mieux avec".

[modifier] Conclusion

Le batteur a une histoire mouvementée, des pavés de paris aux dernières élections présidentielle, le batteur se perd au milieu d'un style ou se confondent le rock et la merde mais survis toujours malgré sa vocation de martyre grâce à son rôle indispensable(?).

pour conclure ; le batteur n'est plus, dépassé par un monde électronique où tout va très vite et, si vous cherchez un batteur, ne vous fiez pas à la langue de bois et la désinformation de notre culture cathodique du "bouc émissaire".

wikia