Bataille de la Birse

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Fameux épisode de l'histoire militaire du Moyen-Âge, la Bataille de la Birse opposa le 26 août 1444 les Suisses aux Français.

Contexte historique

Nous sommes en 1444, et les Habsbourg voient leurs sujets suisses se révolter. Ils demandent donc à la France alliée de s'en occuper, ce qu'elle s'empresse de faire. Évidemment, ces sales Autrichiens, la mine encore honteuse de leur défaite à Morgarten le siècle précédent face aux forces helvètes, préféraient déléguer la tâche aux Français, lesquels le torse bombé de leur sempiternel orgueil se voyaient déjà triomphants sur le peuple suisse.

Quant au peuple suisse justement, il attendait de pied ferme, sûr et conscient de sa valeur, l'ennemi supérieur en nombre mais définitivement inférieur pour le reste.

Les conséquences de la Guerre de Cent Ans

En effet, si le Roi de France jugeait aisé de venir à bout des néanmoins redoutables helvètes c'est qu'à l'intérieur de sa sale gueule d'enfariné était déjà née et depuis longtemps cette espèce de fierté débile qu'ont les Français pour eux-mêmes et leur pays de merde.

La France était à l'époque une monarchie, avec ces Valois, ces Capétiens, ces Mérovingiens et autres dynasties vaines destinées peu après à devenir la fierté du patrimoine historique de la France.

Personnellement, je ne vois où on peut trouver une quelconque satisfaction à savoir que son pays a été pendant des siècles sous l'emprise d'un dictateur à vie illettré et puérilement capricieux qui décidait pour emmerder l'architecte de bâtir des Versailles sur des marécages, qui cocufiait sa femme parmi (sort qui d'ailleurs se verra ironiquement inversé par la suite) et qui inventait des impôts pour rire parce que son peuple était un peu con.

Je ne vois pas où on peut trouver de la fierté, surtout qu'il a quand même fallu attendre la fin du XVIII siècle pour que la gentille populace coconne se rende compte de sa débilité affligeante de chien servile et prenne la décision d'aller maladroitement occire le roi (ne venez pas demander au pays du foie gras et de l'incendiage de voitures en banlieue de régler cela pacifiquement), pour au final retomber tristement sous la tyrannie d'un Robespierre ou d'un Napoléon.

Mais quand même, le Français est fier de sa révolution. Il se voit prendre la Bastille en chantant la Marseillaise (la Marseillaise a été écrite trois ans après la prise de la Bastille, mais comment voulez-vous que le Français le sache ?) et c'est la larme à l'œil qu'il assiste au défilé du 14 juillet. Et, admettons-le, il a de quoi verser sa larme, le Français, après treize siècles à se faire piétiner, que ce soit par Clovis Ier, Clodion le Chevelu, Louis II le bègue, Raoul de France, Philippe III le Hardi, ou par n'importe quel autre abruti au nom plus ou moins ridicule capable de régner sur la France. Oui, il a de quoi verser sa larme, le Français, et lesdits rois seront étudiés par des historiens qui leur attribueront des tas de citations insipides dignes des répliques cultes du nanar américain moyen, dont par exemple le fameux dialogue :

Le roi : C'est une révolte ?
Un type : Non, Sire, c'est une révolution.

Comment ne pas éclater de rire devant un tel tissu de conneries ? Les dialoguistes d'Hollywood ne font pas mieux.

Enfin, en tout cas les Suisses n'ont jamais eu l'idée stupide d'avoir un roi, ni même un président aux tendances dictatoriales, comme c'est souvent le cas en France.

Pour l'anecdote, les Belges ont toujours leur roi. Ah là là ce qu'ils sont cons ces Belges.

L'armistice franco-anglais

Et quand je parle de président tyrannique, je pense évidemment au petit mari de Carla Bruni, celui qui a l'air méchant et qui nous fait bien rigoler quand on le voit à la télé. Parce que oui, chez nous en Suisse nous n'avons pas de président tyrannique, nous avons sept conseillers fédéraux élus par une Assemblée fédérale composée d'un Conseil national dont les membres sont élus par scrutin proportionnel et d'un Conseil des Etats dont les membres sont élus différemment selon le canton. Si si, c'est pas moi qui le dit, c'est marqué .

Ensuite nos conseillers fédéraux sont des gens sympas et conviviaux. Tenez par exemple Micheline Calmy-Rey, elle était allée chanter chez Alain Morisod, un très grand musicien suisse.


Voilà une belle chanson bien interprétée, comme d'ailleurs la plupart des choses qu'on voit chez Alain Morisod, un très grand musicien suisse. Et je ne trouve pas ça ridicule, voyez-vous. Vous pouvez toujours ricaner, sales Français, mais moi je trouve qu'elle est très courageuse de l'avoir fait. Votre président bourré au G8, ça c'est ridicule. Votre président qui insulte les gens au Salon de l'Agriculture, ça c'est ridicule. Votre président qui se marie avec Carla Bruni, ça c'est ridicule. Votre président qui parle avec les journalistes avant le début du téléjournal, ça c'est ridicule. Votre président en général, c'est ridicule. Alors venez pas vous moquer de notre conseillère fédérale, vous êtes pas mieux.

Rôle de Henri VI d'Angleterre

Franchement, je préfère encore Micheline Calmy-Rey à tous vos chanteurs insipides. Et puis quand même, il faut bien reconnaître qu'ils n'ont rien inventé, vos chanteurs. Prenons par exemple n'importe quel chanteur français. Véronique Sanson, tiens. Rien que de l'eau.


Là, j'ai bien fait de prendre cet exemple parce qu'il est flagrant. Vous n'avez rien remarqué ? Au refrain ! "Rien que de l'yodeladelodelyahô". Si ça c'est pas du plagiat de yodel, chant typiquement de chez nous, alors qu'est-ce que c'est ?

Ensuite, quand ce ne sont pas les chansons qui viennent de l'étranger, ce sont les chanteurs. Tenez, par exemple, Johnny Hallyday. Ah, ça fait vachement français, comme nom, Johnny Hallyday ! Encore un américain, ouais ! Et je ne parle pas de William Sheller, Dalida, Enrico Macias, Charles Aznavour, Joe Dassin, Georges Moustaki, et j'en passe ! Et Barbara, c'était quoi son nom de famille, à Barbara ?

Non vraiment, vous n'avez rien inventé dans le domaine de la chanson, que ce soit dans la musique classique ou actuelle. Oui, la musique classique aussi. Prenons le compositeur français le plus connu, j'ai nommé Maurice Ravel. Son père était suisse. Oui.

Voilà, encore une star française issue de l'immigration. D'ailleurs la plupart des vedettes françaises sont immigrées, il suffit de regarder la gueule de l'équipe de France de football pour s'en convaincre.

L'Alsace change de camp

Dans les autres domaines c'est pareil, mais plus dissimulé. L'écrivain Georges Perec, il était polonais, Ionesco était roumain, Beckett irlandais, Kundera tchèque, Stendhal je sais pas mais sans doute pas français. Et quand on va chercher un peu plus en profondeur, on déterre des trucs intéressants. Qui aurait cru par exemple que derrière le célèbre et respecté Guillaume Apollinaire se cachait en fait l'infâme et polonais Wilhelm Albert Włodzimierz Apollinary de Wąż-Kostrowicki.

Et ben voilà ! Ça m'étonne même pas ! Et après en qui peut-on faire confiance ? Si ça se trouve Paul Verlaine s'appelait en fait Piotr Werlanosky-olŵ-Tikakonskú, Charles Baudelaire était le pseudonyme de Kaǎrle-Sigürd Boödęhlậrŝκy, Arthur Rimbaud se nommait ﻋﻈﺶﻊ ﯚﮰﮠﺘﺛﻋﻈﺸ (de toute façon Rimbaud j'ai jamais pu le blairer). Et ainsi de suite, Juan Coctó, John-Baptiste Pokkling, Gerhard von Nerwahl, Peter Korney, Victorio Hugó, Juliusz Wjérn, etc.

Jean-de-la-fontaine.jpg

Jean, tourne la tête on te prend en photo ! Jean ! Mais quel con !

Non, le seul dont on est véritablement sûr de la nationalité, dans tous ça, c'est Jean de la Fontaine. L'auteur le plus mauvais de tous les temps. Je ne sais pas pourquoi les Français ont conservé la mémoire de ce type. Parce que :

  • Primo, il a écrit des fables pour les gamins, des trucs simplistes avec des animaux qui parlent.
  • Secundo, il a la plupart du temps repompé tous ses textes sur des auteurs antiques comme Ésope, Phèdre, Abstémius, etc.
  • Tertio, il était infoutu d'aligner deux vers de suite avec la même métrique.
  • Quarto, même en repompant sur des auteurs illustres il était encore capable d'écrire des conneries du genre "Les Grenouilles qui demandent un Roi". Je ne sais pas si vous l'avez lue, c'est l'histoire de grenouilles qui voudraient avoir un roi et Dieu leur envoie un soliveau sur la gueule. Un soliveau, dans leur mare, comme roi. Essayez juste d'imaginer l'état psychologique d'un type capable d'écrire une histoire de soliveau censé régner dans une mare.

Voilà pourquoi c'est un des seuls écrivains dont la nationalité française ne fait pour moi aucun doute. Avec Voltaire.

Louis XI et les mercenaires

Connard-de-Richelieu.jpg

Connard de Richelieu.

Oui parce que pour les Français, le français (la langue) c'est la langue de Voltaire, ça serait donc le comble que ce soit lui aussi un immigré turc, hollandais ou je ne sais quoi. Parce que les Français, ils sont fiers de leur langue, le français.

Personnellement, je ne vois pas en quoi une langue figée dans des règles abstruses par un comité de vieux académiciens séniles instauré par l'autre connard de Richelieu et sa sale moustache de merde, je ne vois pas en quoi cela peut susciter la fierté. D'autant plus qu'il n'est pas qu'à eux, le français. Nous aussi on a des écrivains de langue française, on a aussi eu notre prix Goncourt (cf. Jacques Chessex) et nos vieux écrivains ennuyeux (cf. Ramuz).

Non décidément il n'y a pas que vous comme francophone, il y a aussi les Belges, les Québécois, les Sénégalais, et surtout nous, les Suisses, autant de peuples que vous méprisez dans votre chauvinisme impudique. Et franchement, je trouve ce mépris extrêmement abject.

En tout cas en ce qui concerne nous et les Québécois, Québécois que nous autres Suisses romands aimons bien pour nos nombreux points communs. Ben oui.

  • Nous subissons les deux le mépris de la France.
  • Nous ne faisons ni les uns ni les autres partie de l'Union Européenne.
  • Nous sommes les deux contraints de cohabiter avec des peuples frustres et non-francophones (les Canadiens pour eux, ces merdes de bouffeurs de gravier à la con pour nous).
  • Nous méprisons les deux les Français (MÔDZITS FRANÇAIS lol ils sont cons ces Québécois XD).
  • Nous avons les deux un parler et un accent typiques.

Et encore quand je dis parler typique, bien souvent ce sont des expressions que tout le monde dans la francophonie emploie sauf vous, môdzits français (lol), par exemple le fait de déjeuner à midi.

Ben oui partout ailleurs on déjeune le matin, bande de cons. Vous êtes les seuls crétins de la francophonie à déjeuner à midi, et malgré ça dans le dictionnaire c'est votre définition de "déjeuner" qui passe en premier, ce qui prouve que vous considérez le français comme votre appartenance personnelle.

Pourtant vous savez d'où vient cette différence ? Il fut un temps où tout le monde déjeunait le matin (ah !). Mais au XVIIe siècle, cette grosse feignasse de Louis XIV se lève si tard que son repas du matin lui est servi à midi : il déjeune à midi, et sa nation de courtisans lèche-bottes s'empresse de l'imiter. La France déjeune à midi.

Évidemment, en 1789 les Français n'ont pas pensé à corriger leur erreur, et aujourd'hui encore les Gaulois gueulent leur Marseillaise les pieds enfoncés dans la merde monarchique de leur vocabulaire bourbon.

On retrouve la même imbécillité dans cette manie médiévale de compter en vingt et de nous servir à toutes les sauces des quatreuvindissette indigestes alors que ça ne sert à rien et que ça emmerde tout le monde. Mais allez leur faire comprendre ça, ils ne veulent surtout pas toucher à leur langue, la langue de Voltaire, qu'ils ont créée.

Ces cons.

Déroulement de la bataille

Car les Français sont fiers de leurs inventions, de ce qui est sorti du génie français, et à toute occasion ils vous ressortiront Champollion, Le Verrier ou Gauss avec un sourire prétentieux.

Alors que franchement avez-vous dans votre existence déjà eu besoin de déchiffrer des hiéroglyphes ? La présence ou l'absence de la planète Neptune a-t-elle déjà joué pour vous un rôle dans la vie de tous les jours ?

À la rigueur je veux bien admettre que la loi de réciprocité quadratique et la méthode des moindres carrés peuvent être utiles en math, mais ça s'arrête là.

Ah ben non on vient de me signaler que Gauss n'était pas français mais allemand. Je me disais aussi.

Donc non, en définitive, les inventions françaises ne servent à rien. Alors que les Français, qui doivent être incapables de nouer leurs lacets, ont dû être bien contents de l'invention du velcro inventé par le vaudois Georges de Mestral, non ? Et bien des gens ont été heureux de pouvoir se muscler l'esprit en faisant des sudokus, dus au mathématicien bâlois Leonhard Euler. Je ne parle même pas du LSD, tout le monde sait que cette drogue typiquement suisse (Lenteur, Soin et Discipline) est l'œuvre du chimiste argovien Albert Hofmann.

Ensuite à défaut de substances illicites, on pourra toujours consommer du café lyophilisé inventé par la firme suisse Nestlé, ou du chocolat blanc, invention collective du peuple suisse. Et les bonbons Ricola, qui les a inventés, hein ?

D'ailleurs en parlant de chocolat nous sommes les plus grands consommateurs de chocolat de toute l'Europe, sans votre aide. Les frontaliers français peuvent rentrer chez eux : notre chocolat est à nous, on le mange sans vous. Pas besoin de votre aide.

Et tout ça, les soldats helvètes sur leurs montagnes, en août 1444, qui attendaient l'ennemi, la pointe de leurs hallebardes encore humides du sang des Autrichiens qu'on a avait écrasé à Morgarten en 1315 et les dents noircies par leur consommation pharaonique de chocolat, ça, ils le savaient, ils savaient que l'ennemi était envieux et veule, mais l'esprit calme et sûr, ils savaient aussi qu'ils seraient dignes de leur nation.

Marche vers Bâle

Et là, je peux prendre encore d'autres exemple. Tenez, le sport, dont nous n'avons pas encore parlé. Prenons un sport au hasard. Le tennis, tiens.

Notez que j'aurais très bien pu prendre le patinage artistique ou les courses de bateau à voile.

Mais j'ai pris le tennis, bon. Je crois que ça parle par soi-même. Roger Federer bat tout le monde. Les journalistes français désespèrent et parlent tous de leurs fils, allez savoir pourquoi. De toute façon, les présentateurs français, entre Arlette Chabot qui a l'air de se faire chier et Laurent Ruquier qui rit tout le temps, c'est pas terrible.

Et je ne parle pas du téléjournal français qui dure des plombes et dans lequel ils énumèrent tous les faits divers glauques qui se sont passés dans chaque département -départements qui d'ailleurs ont systématiquement des noms stupides du genre "Ain", "Somme", "Meurthe-et-Moselle", etc.

Quentin mosimann.jpg

N'empêche, je suis sûr qu'il est plus français que suisse.

Et le reste de la télévision est au même niveau. Par exemple Star Academy, je crois que ça se passe de commentaire. Et inutile, bande de pétainistes dégueulasses, de me parler de Quentin Mosimann, le gagnant de la Star Academy 7. Parce que oui, je le concède, il est à moitié suisse, oui. Mais seulement à moitié. Donc on explique le fait qu'un citoyen suisse ait gagné ce jeu merdique comme suit :

  1. Quentin Mosimann est à moitié français, il a donc participé à une émission de téléréalité pourrie.
  2. Quentin Mosimann est à moitié suisse, il a donc gagné.

Mais sachez bien que si je sais qu'il a gagné, c'est parce qu'on m'a imposé la Star Academy à la télé. C'est de la pollution culturelle.

Et la pollution ne s'arrête pas là ! Sur désencyclopédie, on voit à tout bout de champ des articles incompréhensibles sur les obscurs politicard français que sont Alain Soral, Rachida Dati, Brice Hortefeux, Jean-Michel Aphatie, Jacques Lacan, et j'en oublie.

Offensive

Alors arrêtez de nous emmerder avec vos articles français écrit en français par des Français pour des Français, et arrêtez de nous emmerder en général, c'est vain.

De toute façon la France c'était Vichy, Philippe Pétain et Maurice Papon. Tous des collabos qui fabriquaient des armes pour les nazis, alors bande de pétainistes et de paponistes, foutez-nous la paix une bonne fois pour toutes.

D'abord c'est pas parce que vous avez un fragment du littoral lémanique que vous pouvez être fier : Le Lac Léman nous appartient en entier, on vous en prête un bout parce que ça nous arrange mais ne considérez pas ça comme un cadeau de bon voisinage. Ouais, vous vous avez des bouts de mer pleine de pétrole et de gamins chiants, nous on a le plus grand lac d'Europe, le Léman. Et je dis bien "le Léman", et pas "le Lac de Genève". Non mais, ces cons de Genevois vont pas encore revendiquer l'appartenance d'un lac dont la majorité du littoral est sur territoire vaudois ? Pourquoi pas les Valaisans, tant qu'on y est ? Non, vous avez beau tracer des frontières sur son eau, ce lac nous appartient. En entier.

Attaque frontale de Jean V de Bueil

C'est comme le drapeau français. Bleu blanc rouge. Personnellement je n'ai rien contre le blanc et le rouge, mais ce bleu. Si encore vous l'aviez mis discrètement dans un coin, passe encore, mais là vous insistez sur ce bleu. Tenez, les footballeurs français s'appellent Les Bleus ("Allez les bleus"), c'est pas pour rien.

Alors que franchement, il est con ce drapeau. Regardez, je prends le drapeau.

DrapeauFrance.gif

Maintenant je tente quelque chose.

Hop !


DrapeauFrance2.gif

Et ben, il ne veut plus rien dire, votre drapeau. On ne le reconnaît plus.

Réessayons une fois.


DrapeauFrance3.gif

Voilà.

Alors que le drapeau suisse.

DrapeauSuisse.gif

Vous le regardez de n'importe quel côté, il reste fidèle à lui-même. Voilà le symbole même du génie helvétique : un drapeau polyvalent. Personnellement si j'avais un drapeau qui ne veut plus rien dire dès qu'on le tourne dans un autre sens, j'aurais honte. Et avec du bleu en plus.

Là encore, la Suisse est au-dessus de vous. Et vous pouvez aller chercher dans les détails, ça ne sert à rien. Charlie Chaplin a-t-il fini sa vie en France ? Albert Einstein a-t-il contracté la nationalité française en 1899 ? Sherlock Holmes a-t-il disparu en 1891 dans les sources du Reichenbach en France ? Un album de Tintin se déroule-t-il entièrement en France ? Dans le film Au service de sa majesté, James Bond se trouve-t-il dans le restaurant du Piz Gloria en France ? Dans Autour de la Lune, chapitre XII, Jules Verne compare-t-il le relief lunaire à la France ? Au pluriel, le nom des habitantes de la France est-il le mot de la langue française à contenir le plus de s ? La main invisible a-t-elle guidé un aérostier français dans un tour du monde en ballon ?

Non. Rien de tout cela. C'est la Suisse, mes chers, la Suisse !

Le coup final

Bon, vous ne voulez pas ouvrir les yeux, je vais devoir employer l'ultime argument.

Franck Dubosc.

Franckdubosc.jpg

Il est français.

Voilà la preuve suprême de notre supériorité. Vous n'êtes définitivement que des sous-merdes.

Bilan de la bataille

Finalement, ce sont les Français qui ont gagné.


N'empêche, qu'est-ce qu'on leur avait mis, aux Autrichiens, à Morgarten.


PtitMonkee.jpg Article cradopoulo ma kif kif maousse costo
Cet article a sa place au soleil du Top 10 des articles de 2008.
Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre  •  Gun icone.png  Portail de la Guerre

Partage sur...
wikia