Banque

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Définitions succinctes

La banque est un endroit où on peut placer son argent en attendant les impôts et emprunter de l'argent pour s'acheter un poney.

Dit autrement, il s'agit d'une entreprise qui vend de la confiance et achète de la crédulité.

[modifier] Histoire

[modifier] Origines

La banque a été inventée vers le milieu de la Préhistoire. A l'époque, l'unité monétaire principale était le mammouth et la banque était un endroit frais au fond de la caverne où on pouvait entreposer ses restes de mammouth en attendant plus tard.

Mais la réfrigération n'était pas encore tellement au point à l'époque, et c'est en reprenant le gigot qu'il avait déposé quelques semaines auparavant agrémenté de vers blancs, goûteux et riches en protéines, que Uuh-Gruhr inventa la notion d'actifs pourris.

Avec le temps, les habitudes alimentaires évoluant, les actifs des banques se diversifièrent. Lorsque l'agriculture fut inventée, on se mit à stocker des légumes chiants et des bouses de vaches (qu'il fallait réfrigérer avant de pouvoir jouer au frisbee). Puis vinrent s'ajouter le sang (matière première de la star culinaire de l'époque, le boudin), les livrets A et le sperme. A l'époque, avant la découverte de la distinction biologique entre les mâles et les femelles, ce dernier terme regroupait toute la matière première d'origine bovine ou caprine, c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour, récupérée par la traite pour faire des flans, des yaourts et du boursin. Et finalement lorsque la mode des frisbees organiques fut passée, un inventeur de génie nostalgique de ces empilements de disques inventa l'argent qui prît un rôle prépondérant dans les banques.

[modifier] La grande scission

Rendue jalouses de la place grandissante occupée par les pièces de monnaie, le sperme et le sang partirent former leurs propres banques. Pour tenir compagnie à l'argent il fallut inventer le banquier et les fascicules explicatifs sur le Plan Épargne Retraite Populaire.

Dès son ouverture, la banque du sperme a connu un grand succès. Les épargnants y font la queue pour y verser du liquide. La banque du sperme est sélective et seule la population mâle peut y effectuer des dépôts. Bien gérée et malgré des rumeurs persistantes, elle n'est pas prête de se coucher et quoiqu'on en dise, elle ne suce pas ses clients.

La banque du sang, quant à elle, a toujours été dans le rouge bien qu'elle vampirise les déposants en saignant le corps enseignant. Cette absence de rentabilité a poussé à la démission un de ses dirigeants qui a déclaré à ses collaborateurs "Je m'en vais, sots sans gain", ce dirigeant avait par ailleurs abusé des prélèvements, il est actuellement en prison, à la Santé, cellule 109.

La banque du sang fournit aisément des plaquettes sur ses produits, elle a la veine d'avoir ses agences placées sur les principales artères des agglomérations et elle a à cœur de réussir ses opérations.

[modifier] Principe

Comment marche une banque de nos jours ? C'est très simple : Vous vendez tout votre argent au banquier, qui lui est payé par la banque pour passer ses journées à vous le racheter, et lorsque vous en avez besoin vous allez le racheter, parce que bon le banquier il est aussi payé pour vous le revendre. Exemple : Vous venez avec un capital de CHF 100'000. Vous le vendez au banquier (eh oui il est payé pour ça). Vous repassez le soir pour reprendre votre argent et repartez avec CHF 80'000. Mais où sont donc passés les 20'000 balles ? Ben dans la poche du banquier... ah oui ! Parce que c'est pas la banque qui paye le banquier, mais vous qui le payez... vive le capitalisme.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Autres langues
wikia