Back in the USSR

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Un bon article commence toujours par une citation de Sacha Guitry ! »
~ Sacha Guitry à propos de comment faire croire qu'un article est intéressant

[modifier] Introduction

Amis lecteurs de la Désencyclopédie, aujourd'hui il m'a semblé utile et fort nécessaire de vous parler d'un sujet capital et fort intéressant qui est le suivant: Back in the USSR des Bitteulz est-elle réellement de la propagande communiste ?

« C'est de la merde ! »
~ Jean Pierre Coffe à propos de cette intro

[modifier] Traduction et analyse

Il est clair qu'une chanson pareille ait pu provoquer quelques polémiques de comptoir pendant un très court laps de temps, mais nous allons grâce à une traduction digne de Google et une analyse qui vaut bien celles de Steevy Boulay, démontrer que cette chanson n'a rien de subversif (contrairement à la musique de la pub MielPops).

   
Back in the USSR
"Flew in from Miami Beach BOAC

Didn't get to bed last night
On the way the paper bag was on my knee
Man, I had a dreadful flight
I'm back in the USSR
You don't know how lucky you are, boy

Back in the USSR"
   
Back in the USSR

Nous passerons sur la syntaxe qui est tout aussi dreadful que le flight chez les Bitteulz, mais qui selon certaines mauvaises langues, serait due à quelques menues erreurs de traduction littérale.

Paroles traduites Analyses
"Volé dans depuis Les Experts plage BWAK" Pour commencer le groupe montre sa désapprobation pour les milliardaires cubains qui se font dorer la pilule pendant qu'Horatio Caine a des cheveux moches, grâce à un bruit de vomissement des plus merveilleusement traduits.

On peut aussi affirmer de façon certaine et hypothétique que les Bitteulz aient été dégoûtés par le jury de la Nouvelle Star, celui-ci ayant préféré utiliser une chanson de The Who plutôt qu'une des leurs pour le générique des Experts.

"Pas allé au lit dernière nuit" Le groupe explique par la suite que ces problèmes gastriques les ont empêchés de dormir.
"Sur la route le sac à papier était sur mon genou" Phrase très conne car il est parfaitement impossible que le sac à papier soit sur son genou puisqu'il est déjà sur la route (et toc!).
"Homme, j'ai eu un épouvantable vol" Paul McCartney explique ici qu'avant de se travestir, il n'aimait pas voyager en avion.
"Je suis de retour en URSS" Ah oui... ceci explique le vol épouvantable et le mal de ventre...
"Tu ne sais pas comment chanceux tu es, garçon" Oh si je le sais, et je suis bien content de pas t'avoir suivi chez les rouges...
"Retour en URSS" Et ca, il l'a déjà dit, ce qui montre un état de sénilité probablement du à l'âge avancé de Paul McCartney.
   
Back in the USSR
"Been away so long I hardly knew the place

Gee, it's good to be back home
Leave it till tomorrow to unpack my case
Honey disconnect the phone
I'm back in the USSR
You don't know how lucky you are, boy

Back in the U.S....Back in the U.S....Back in the USSR"
   
Back in the USSR
Tiananmen.jpg

Paul McCartney à la place Tian an Men, suite à cette visite, la rumeur raconta qu'il était mort.


Paroles traduites Analyses
"Eté si long j'ai connu durement LA place" Sans doute parle-t-il de sa visite à la place Tian an Men, auquel cas c'est bien durement qu'il l'a connue
"Eh bien c'est bon d'être à la maison" Non, ne vous y fiez pas il ne parle pas de l'URSS en bien, mais fait de la pub pour AirWick, nuance
"Abandonne le jusqu'à demain pour défaire ma case" No comment (mais de qui parle-t-il? On remarque qu'il parle de cette personne comme d'un vulgaire animal comme le PROUVE l'utilisation du «it», il parle donc de son enfant qu'il abandonne aux mains de l'Etat)
"Miel déconnecte le téléphone" Et alors ? Il a bien le droit non ? Il déconnecte le téléphone si il veut, je te rappelle qu'on est en démocratie ici


Bon après il se répète encore, histoire qu'on se plaigne sur son sort de traître à la solde de l'ennemi.
Mais on remarque qu'il a du mal à dire «URSS» sasn bégayer et nous fait un double labsus révélateur de ses véritables opinions politiques ("US" x2), les Bitteulz sont donc un groupe capitaliste et pis voilà. Maintenant c'est pas le tout, mais il faut que j'aille aux toilettes, prononcer le mot URSS me file des diarhhées...


SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Nous vous prions de nous excuser pour cette interruption momentanée. Nous aurons donc avec nous pour continuer un nouvel analyste. Je vous demande d'applaudir bien fort: Yuri Igor Ivanovitch Razbinsky Palchnikov.


   
Back in the USSR
"Well the Ukraine girls really knock me out

They leave the West behind
And Moscow girls make me sing and shout

That Georgia's always on my mind"
   
Back in the USSR
Paroles traduites Analyses
"Bien les filles d'Ukraine réellement euh... «m'abasourdissent»" (me dit-on) Paul a tout l'air de ne pas savoir si on dit «Ukrainiennes» ou «Ukrainoises», c'est vrai que c'est abasourdissant (mot compte triple)... Quelle inculte !
"Elles ont perdu le Nord" Nan je déconne ahaha!
"Et les filles de Moscou me font chanter et crier" Dans ce cas, porte plainte pour chantage et pour coup et blessures
"Que Georgia est toujours sur ma pensée" Georgia doit être une des russes qui le font crier c'est sûr... Comment ça c'est un pays la Géorgie ? Ah bon ? Donc ce ne peut-être qu'une expérience traumatisante par rapport à la Géorgie de l'URSS ou une profonde nostalgie de la Géorgie américaine. Comment ca une référence à «Georgia's on my mind» de Ray Charles ? Désolé mais il n'y aucune similitude entre ces deux phrases... D'ailleurs saviez-vous que la Géorgie est un Etat du Sud des Etats-Unis ? Ceux-la même qui prônaient l'esclavage des noirs ? Tiens Ray Charles est noir non ? Et pourquoi n'y'a-t-il pas de noir dans les Bitteulz hein ? C'est ici que l'utilisation du «it» pour désigner une personne prend tout son sens, ainsi que l'envie de «défaire» ce qu'il revendique comme étant SA case. Peut-être a-t-il la haine envers «la case de l'oncle Tom» ? qui a permis de faire évoluer les mentalités à propos de la traite négrière à une certaine époque ? Cette attitude explique pourquoi il a l'air surpris que Miel ait le droit d'éteindre le téléphone, Miel doit être noir, c'est la seule explication plausible.


Je ne voudrais pas paraître chiant mais ca m'a tout l'air d'être de la propagande raciste et colonialiste à la solde des capitalistes libéraux dont les Bitteulz sont le symbole de la décadence. C'est pas plus communiste que ça jusque là...


   
Back in the USSR
«Oh, come on

Hu Hey Hu, hey, ah, yeah
yeah, yeah, yeah
I'm back in the USSR
You don't know how lucky you are, boys

Back in the USSR»
   
Back in the USSR


Les «yeah» de ce passage approuvent très clairement ma déduction, tandis que papy Paul finit encore par radoter, étant visiblement né à l'époque colonialiste ça lui en fait des bougies. Bon ensuite il nous radote encore le refrain.


   
Back in the USSR
«Oh, show me round your snow peaked mountain way down south

Take me to you daddy's farm
Let me hear you balalaika's ringing out
Come and keep your comrade warm
I'm back in the USSR'
'
Hey, You don't know how lucky you are, boy
Back in the USSR

Oh, let me tell you honey»
   
Back in the USSR
Paroles traduites Analyses
"Oh, spectacle-moi rond ta neige piquée montagne voie bas Sud" Message codé pour la CIA
"Prends-moi à la ferme de ton père" Euuuh... ouais ? Mais que veut-il dire par «prends-moi» ? Ces capitalistes essaient de ridiculiser les kolkhozes du Petit Père des Peuples en y apportant la débauche
"Laisse-moi entendre ton balalaika qui sonne" Vision réductrice de notre grand, que dis-je grand! immense pays qu'est la Russie, d'ailleurs le balalaika ne sonne pas puisque c'est un instrument à cordes, inculte de capitaliste que tu es...
"Viens et garde ton camarade chaud" Pour finir en beauté, on nous traite de mangeurs d'enfants ? De la part de gens qui mangent des «chiens chauds» c'est un peu déplacé.

Et après il finit en se répétant encore est toujours, tout cela fait odieusement référence au matraquage des publicités sur les télévisions du bloc de l'Ouest. Et la phrase finale dénuée de tout sens «Laisse moi te le dire, Miel». Si vous regardez bien, vous verrez que la phrase d'avant n'est pas fi

Staline3.jpg

Le père Noël russe est appelé "petit Père des peuples"


[modifier] Le débat

Michael «Mike» Scott «Scotty»Richardson Jr.:Non mais n'importe quoi !! Regardez-moi ce parano !! Bien une attitude de cocos ça !! Tout comme Staline, un parano lui aussi... Pis ces histoires de traite négrière, pff...
camarade Yuri Igor Ivanovitch Razbinsky Palchnikov: c'est si dur que ça de regarder la réalité en face ? Tu préfères sans doute rester le cul devant Secret Story pendant qu'on exploite des chinois pour que tu puisses renverser du Coca sur tes nouvelles Nike ? Fasciste va !!
M.R.:Nan mais n'imp' toi... Puis en matière d'exploitation vous êtes pas tous blancs les russes si je puis me permettre, faudrait ptetre balayer devant sa porte d'abord, à moins que vous n'ayez pas encore inventé le balai... Au fait t'as gagné un point Godwin. Pis c'est même pas vrai c'est des Adidas d'abord....

SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Bref...... passons maintenant si vous le voulez bien à la conclusion


Karel van de Woestijne.png Le lecteur de cet article dit :
Et si je le veux pas ?



SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
On te fait écouter du Justin Bieber feat Christophe Maé sur une musique de Jennifer, le tout mixé par David Guetta.


[modifier] Conclusion

Vous passez beaucoup trop de temps à lire des conneries ces temps-ci.

Quel est votre avis à propos de Back in the USSR ?
 
1
 
7
 
2
 
3
 
3
 
11
 

Ce sondage a été créé le août 1, 2011 10:08 et 27 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia