Azouz Begag

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Azouz Begag est né à Alger au XXe siècle, le 20 et 21 janvier selon le calendrier de Juvizy.

[modifier] Jeunesse

Né dans un bar PMU jumelé au café des sports de Knokke-le-Zoute, le jeune Azouz est plongé très tôt dans l'ambiance de l'équitation et du monde jockey. A l'âge de 15 ans, il entre en CE1, spécialisation brancardier, et migre vers la France en faisant un crochet par la Transinistrie.
Après un terrible accident de brancard qui causa la mort de 65 000 personnes, dû à sa taille modeste, (d'où l'expression "haut comme Azouz"), c'est la fin du rêve.
Par la suite il sombrera dans l'alcool, les filles pétillantes mais moches, les hommes moches, les gerbilles et les profs d'allemand. Il sortit un album avec deux de ses confrères, (Calaid et Arachnid Taha) intitulé "Pas vu pas pris" sous le surnom de Fauxdell.
Il ne dut sa survie qu'à la bienveillance de Superkeke, le sauveur des temps modernes qui entre deux missions remit le jeune Azouz dans le droit chemin. (Merci kiki ? merci Superkeke !)

[modifier] Premiers pas en politique

La voie politique lui fut inspirée par son expérience tragique et malheureuse. Alors qu'il tentait de rentrer en boîte de nuit (habillé en costume Versachet en velours fuchsia) il fut refoulé par cette phrase qui le hantera toute les nuits: "C'est pas possible tocard !"
Il décida dès lors d'obliger les videurs à laisser rentrer les ringards. Il adhère au Parti des Immigrés Français, d'où l'expression "adhérer au P.I.F." et après avoir fait passer les réformes sur le statut des Playmobils et sur les lunettes Derrick, il sera licencié pour le motif d'être "un bouffon". Azouz se radicalise donc et s'engage à l'U.M.P. (Union des Minipouces ambitionnant d'être Président) fondé par Sarkozy. Il est accueilli d'abord par un contrôle de papier (rite de passage sarkonazyste) puis en tant que ministre délégué à la Promotion de l’Égalité des chances sous l'égide de Raffarin des bois.

Afficher image.jpg

Azouz

Depuis il mène sa croisade contre les gens interdisant l'entrée des jeunes en boîtes et pense que cela réduira la "fracture sociale" dont parle le flingueur de la république.

[modifier] Livrographie

Azouz Begag à également écrit:

  • Tocard toi même
  • Vider les videurs comme du poisson
  • Il m'ont volé ma soirée
  • Requiem pour un costume en velours fuchsia
  • Merci superkeke grâce à toi je rentre en boite

[modifier] Échographie

Echographie.gif

Azouz à 1 an et demi

Partage sur...
wikia