Azerty

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Un clavier azerty en vaut deux »
~ Sacha Guitry à propos de son clavier préféré.
« Du coup j'en prend deux ! »
~ Sacha Guitry à propos qu'il ne sache pas quoi dire.

« Quoi mon petit ? L'alphabet ? Eh bien... Ca sert pour taper correctement ses cours sur ordinateur... »

~ Jacques Chirac mentant à propos de l'utilité de bien bosser en primaire

[modifier] Le clavier Azerty

[modifier] Origine

Lors des trente glorieuses, période faste et prospère de l’histoire des civilisations occidentales, l’administration et la technologie n’ont cessé d’évoluer, et en particulier jusqu’à aboutir à la création ultime, la machine à écrire. Les inventeurs de cette machine eurent la coquetterie de baptiser le premier modèle « à serti », car il devait permettre aux jeunes et belles secrétaires de posséder une machine à serti avec leurs autres préoccupations (il est préférable d’avoir une main de libre lorsque l’on a un tube en bouche, que ce dernier soit un tube de cigarette, un tube de rouge à lèvres ou le tube anatomique de votre supérieur…).

Néanmoins, la facétie des créateurs prit brusquement fin lorsqu’ils se rendirent compte qu’ils ne pouvaient écrire « à serti » sur leurs claviers, car, alors, les quatre premières lettres du clavier auraient fait de la pub pour une marque d’ordinateur concurrente (bien que les ordinateurs ne soient apparus qu’un siècle et demi plus tard).


« Je prédis la Première Guerre Mondiale lors de l’été de 1914. »
~ Notre Dame (également connu sous le pseudonyme de NostraDamus) à propos de ses biscuits chinois.


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Mais alors la voyance dans le futur ça existe vraiment ?



Non connasse, c’était simplement pour illustrer mes propos.


Les créateurs de la machine à écrire, un soir de bonne bourre, décidèrent alors de nommer leur machine Azerty.

[modifier] Le mouvement contestataire

Le mouvement contestataire conteste cette explication.

[modifier] L’explication du mouvement contestataire

Le mouvement contestataire explique cette contestation.

Voila.

Le mouvement contestataire argue que le clavier se nomme Azerty car les créateurs du clavier avaient remarqué qu’à l’allure où les secrétaires tapaient (et s’enfilaient des tubes), les marteaux de leurs machines s’emmêlaient les pinceaux. Aussi, selon ce mouvement, auraient-ils étudié la fréquence d’apparition des lettres et classé ces dernières de sorte que les marteaux ne s’emmêlent plus.

[modifier] Mon explication sur l’explication du mouvement contestataire

Je me permets ici de dire que cette théorie est totalement bancale. Et ce, en dépit que j’appartienne à la première école.

Non mais franchement… Fréquence d’apparition des lettres de l’alphabet… Et pourquoi pas un clavier numérique de trois chiffres sur trois chiffres avec le 0 tout en bas ? N’importe quoi…

[modifier] Le mouvement contestant le mouvement contestataire

Le mouvement contestant le mouvement contestataire conteste la contestation du mouvement contestataire.

[modifier] Le clavier Qwerty

Le clavier Azerty ne dépassa pas la manche.

LRuquier.JPG Laurent Ruquier dit :
Et la chemise non plus ! Huhuhu !


Les Anglais, habitués à se distinguer du monde (ils nous avaient déjà fait le coup avec l’heure) décidèrent de changer les deux premières lettres par celles qui les inspiraient le plus.

Il se trouve que les lettres intéressant le plus les anglais à l’époque étaient le Q (ce qui est compréhensible) et le W (ce qui est un peu moins compréhensible…).

De même, les américains ont traduit littéralement « à serti », qui se dit « Kew Herty », qui est passé par la suite à « qwerty ». (Un soir de bonne bourre, oui, vous avez bien suivi…).

[modifier] Le retour de la vengeance du mouvement contestataire

Le mouvement contestataire, ces branquignols de première, avancent que les claviers outre-manche se nomment Qwerty vis-à-vis de la fréquence d’apparition des lettres dans les langues anglo-saxonnes, qui ne sont pas d’origine latines.

Non mais, et puis quoi encore ? Bientôt ils vont être obligés de retourner à Jésus Christ pour nous servir leurs théories à la con ! En tous les cas, je vous encourage à les conchier publiquement. (Et ce, en dépit du fait que j’appartienne à la première école…).


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia