Autodidacte

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Un autodidacte est une personne qui a appris par elle-même, en dehors des institutions éducatives et de façon souvent chaotique, un ensemble de conneries. Relativement peu importants au XXème siècle, les autodidactes sont devenus nombreux, grâce à l'Internet. Certains domaines de la science, vitaux pour l'économie et la politique, sont tombés entre les mains de cette secte, tels que la graalogie, l'ovniologie, l'égyptologie, l'archéologie, la linguistique comparée, l'homéopathie et les médecines douces. La Wikipédia est entièrement en leurs mains. Un autodidacte qui développe des théories lui-même peut devenir morosophe.

[modifier] Historique

Otto von Didakt.jpg

Otto Hildegarde Cremetorte Graf von und zu Didakt

En 1919 l'officier prussien Otto Graf von Didakt (1870-1922) réformé de l'armée bavaroise après la victoire allemande de 1914-1918 se retire dans son château de Didakt, en Brandenbourg, pour y écrire son ouvrage "Der Illustrierte Ottodidaktismus". Il le publie à ses propres frais en 1920, après avoir cherché en vain un éditeur. Le livre appèle à se libérer de la méthodologie scientifique et de l'enseignement, obstacles au développement de la Science, et de se laisser guider par "la Voix Intérieure" (Innere Stimme), vers des Sources de Connaissances (Kenntnisquellen) de son choix, et de croire tout ce qu'on veut, ce qui plaît, n'importe quoi, et de chercher pour ses propres croyances uniques des "Preuves Irréfutables" (Unwiederlegbare Beweise) - irréfutable voulant dire: "ce que j'ai trouvé", ou bien "n'importe quoi" (Macht Nichts aus). Ces preuves, on peut les trouver partout (Wer sucht der findet). Il plaide pour une Science Émotionnelle (Emotionnelle Wissenschaft), c'est à dire: il faut se fâcher (Ärgern) lorsqu'un sceptique met en doute ses croyances, et accabler ses contrediseurs d'insultes (Beschimpfen).
Hetero genocide.jpg

Campagne allemande contre les Hétéros en Namibie. Otto Hildegarde Cremetorte Graf von und zu Didakt, 3ème à droite

Didakt, cadet d'une famille noble, avait été envoyé à l'Académie Militaire de Berlin par ses parents qui espéraient diminuer sur les champs de battaille européens le nombre de leurs héritiers.
Le jeune Otto fait carrière dans l'armée coloniale, grâce à l'intervention de sa mère, qui, déçue par les victoires allemandes, espérait alors le voir succomber de la fièvre jaune en Afrique allemande du Sud-Ouest ou en Ruanda-Urundi.

En 1904, Didakt participe, sous les ordres du général Lothar von Trotha, au génocide des Hétéros, non sans succès. Il sera décoré de la Croix de Fer (Fairy Cross). Dans la préface de son Ottodidaktismus, l'ancien colonial regrette amèrement ses cruautés envers les Hétéros et rejette la responsabilité sur sa mère qui l'aurait déguisé en fille jusqu'à l'âge de l'Académie, et même après, pendant les vacances scolaires, en l'appelant Cremetörtchen. La guerre coloniale lui coûta: il perd une jambe et il acquiert un goût pour le "Freikörperkultur", la version allemande du naturisme - il en rira: Nur so seht man dass ich noch immer zwei Beine habe! (Ce n'est qu'ainsi qu'on voit que j'ai toujours deux jambes). Il revient en Allemagne en 1914 - il sera le chef d'Adolf Hitler, qui aurait de lui son goût du naturisme et est réformé après la victoire. Le président allemand Hindenburg, déjà sénile, lui remet en personne la décoration "Pour le Mérite" et s'étonne -mais pas tante que ça- de voir Didakt en vêtements de femme (Ach, ach! Immer hübsch, die Cremetorte! Aber lieber so als nackt!).


Photos von Didakt.jpg

Didakt aimait photographier les fontaines et puits siciliens. Ici: Trou du Village à Taormina

Après la publication de son Ottodidaktismus, Otto Graf von und zu Didakt se retire en Sicile, pour se consacrer à la photo artistique, passion qui ne s'arrête qu'à sa mort. Son tombeau à Taormina est devenu un lieu de pélérinage des Autodidactes du monde entier. En 2008, Taormina organisait la "World Conspiracy Theory Congress". En l'honneur de von Didakt, les autodidactes parlent de Wikipédé, véhicule de leur connaissance.

[modifier] La Politique face au danger autodidacte

La croissance forte de l'autodidaxie, et la prise des autodidactes sur l'Internet et les médias, ont de quoi inquiéter. Ils sont devenus un état dans l'état, pesant sur la politique, l'économie et la société. Des hordes d'ingénieurs se détournent de leur domaine - des X, au lieu de faire des X, des Mines, au lieu d'aller au charbon, tous ces ingénieurs trop beaux pour ingénier s'emparent, grâce à l'autodidaxie, d'emplois dans la gestion, les ressources humaines, la banque, et y sèment le bordel. Le Président français, Nicolas Sarkozy, se basant sur un rapport de l'Observatoire de la Bêtise Croissante, a promis de les giférer. Plusieurs autodidactes prominents ont, de leur côté, annoncé qu'ils ne se laisseraient pas giférer. De son balcon parisien Quai Mal à Caisse, Bernadette Chirac, a également fait part de son inquiétude.

[modifier] Les Philosophes contre l'autodidaxie

Peu de voix se sont soulevées contre l'influence de l'autodidaxie. Un philosophe remarquable a agi de sa façon: Le Capitaine Haddock, Professeur Épérite de l'Académie des Sciences Navales, utilise le mot "Autodidacte" comme une de ses insultes (L'affaire Tournesol, p.22). L'Académie française a établi un mot pour les autodidactes inventeurs à prétentions publicitaire: morosophe (Μόρια: folie, et Σοφία, sagesse).

[modifier] Célèbres Autodidactes

[modifier] Références

  • P. d'Artus et A.M. de Champagne de Villaines de La Suze Ortogaffe et Gammaire pour Audodidactes. Ed. de l'Acadesmye d'Artusye, 2009
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia