Autodéfense

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Malheureusement je ne puis m'attenter à la pudeur. Pourtant ce n'est pas le charme qui manque. »
~ Sacha Guitry à propos de l'autodéfense.
« C'est un truc pour les gonzesses, tu peux pas comprendre. »
~ Paul Binocle à propos de sa masculinité.

Art de contrecarrer une auto-attaque, l’autodéfense s'exprime donc aussi par le terme de "contre-auto-attaque", comme l'autodafé. À ce titre, il représente une voix de notre parlement intérieur spirituel, voix d'origine italienne : le defensotto voce, soit, par pure retranscription littérale, "la voix de s'autodéfendre" ou encore "la défense de s'autoparler".

[modifier] Origines

[modifier] Préambule

Tout exposé introductif sérieux à l'autodéfense comporte un préambule sur le fait que l'autodéfense était dans la tradition orale préhistorique un verbe invariant, comme dans le dialogue suivant :

— Moi auto-défense [Moi je sais m'autodéfendre]
— Non, toi Horgh [Non tu es Horgh]

[modifier] Chronologie

La création sémiotique de l'Homme par le Grand Bug précède toute l'histoire (forme d'anté-historisation historique sartrien) : elle constitue la notion d'Homme, ou Humanité, comme un artéfact conceptuel pour forcer la reconnaissance des similitudes entre objets, dans une forme primitive de l’awareness. L’awareness projetée (ou projected awareness) consiste à insidieusement se substituer au surmoi de son interlocuteur. Ce stratagème illocutoire produit une violation d'intimité conduisant plus souvent à une réaction passive-agressive de type offusquée qu'une réaction offensive de type proactive. Ainsi dans le dialogue socratique suivant, le premier interlocuteur tente de s'immiscer dans la logique de l'autre, qui s'en offusque :

— Je t'autodéfends de le dire !
— Mais je ne t'autorise point !

Le lecteur remarquera la récurrence du phonème "toto". L'autodéfense se trouve en effet à la base des blagues à Toto et de l'enseignement de Platon. La chronologie factuelle part donc naturellement des blagues à Toto :

  • Autodéfense av. J. C. : inexistante, l'homme primitif vivant essentiellement de chasse et de cueillette. Certains historiens, dont l'éminent Paul Émile, disputent cette logique, avançant l'argument de la blancheur Colgate de la dentition du primitif grâce à la brosse Adam, incontestablement la première vraie brosse à dents de tous les temps, d'où l'idée d'autoprotection des dents contre les caries récalcitrantes (principe de "colgatage des brèches dentaires" à la base de la brosstéopathie).
  • Autodéfense ap. J. C. : l'homme primitif ne vit absolument que d'autodéfense.

C'est un peu plus tard après Jésus Christ qu'Universal Music créa l’Universal Self-Defense Music dont le leitmotiv se lit ainsi : « Mais non pas du tout on n'inonde pas le marché de diarrhées commerciales. Vous avez entendu ça où ? » L' Universal Self-Defense Music marque l'ère Chaos A.D. immortalisée par la diarrhée éponyme de Sepultura, Refuse / Resist étant un hymne à la constipation.

[modifier] Le pionnier et le déclin

Bear autodefense.jpg

Bear, championnier de l'autodéfense

Le pionnier et plus populaire vulgarisateur de l'auto-défense se nommait Bear. De ce statut légendaire, il devint un ours en peluche confusément dénommé Auto-défense, sur une initiative commerciale d'Idiocy Incorporated. L'ère de déclin de l'autodéfense coïncida avec la tombée en désuétude des ours en peluche en faveur des figurines en plastique. L'autodéfense connut cependant un bref regain d'intérêt avec la mode des pattes d'autodéf dans les années 70.

[modifier] Méthodologie pratique

[modifier] Introduction

L'autodéfense fonde une discipline avec son corpus de meilleures pratiques, pour la plupart dérivées des enseignements de Bear. Mais plus qu'une application rigide de règles statiques, l'autodéfense est avant tout une source de plaisir, et prépare le pratiquant à l'épanouissement de son être. Source de plaisir, car si l'acte de se tirer une balle dans le pied (pour par exemple ne plus pouvoir se frapper avec l'autre pied en utilisant le pied juste blessé en pivot) se constitue comme acte d'autodéfense, il ouvre également la perspective d'extraire la balle du pied, et de prendre son pied car c'est trop d'la baaaaaalle......... OK je sors.

[modifier] Meilleure méthode

« L'autodéfense s'arrête là où commencent la défense et l'attaque »
~ Bear

La meilleure méthode d'autodéfense se laisse souvent présenter par cette Maxime Leforestier du Daïla Lama : « Tuer le moustique, c'est la défense active. Fuir le moustique, c'est la défense passive. L'autodéfense, c'est laisser le moustique vous piquer. » L'autodéfense résulte en effet d'une tension de rétention entre (l'envie de) s'attaquer (frapper le moustique en se faisant mal) et se défendre de le faire (donc se retenir). Par contrexemple, péter ne constitue pas une autodéfense, au contraire, mais un crime sur l'autodéfense. Dans ce cas, le juge a le droit de questionner le criminel sur l’automobile du crime, dans le but de mettre celui-ci devant le miroir de son rétroviseur.

[modifier] Les meilleurs coups

Les meilleurs coups d'autodéfense sont ceux qui ne nécessitent pas de panneau préventif de type "Autodéfense de s'entrer sauf personnel autorisé". En voici une liste non-exhaustive :

  • Coup de coude à sa propre mâchoire, popularisé par William Shakespeare
  • Coup de genou dans son propre dos
  • Coup de boule sur son propre front
  • Uppercut dans ses propres testicules
  • Auto-béquille, pratiquée à outrance par Graham Chapman dans ses matchs contre lui-même

La plupart des meilleurs coups peuvent se faire en position allongée. Il est en effet de notoriété qu'on couche avec les bons coups.

[modifier] Les grandes inventions de l'autodéfense

L'effet photo-défense électrique 
Synthèse de l'émission de chlorophylle à partir de métal intensément éclairé.
Chlorophylle effect.png

Effet photo-défense électrique produisant de la chlorophylle à partir de métal

Le lapin a tué un chasseur de Chantal Goya 
Exemple célèbre de lapin qui pose un lapin pour éviter de se faire tuer comme tous les cons de lapins (forme de suicide en passant par quelqu'un d'autre).
Goya accueil.gif

Chantal avec un lapin câlin

L'hystérie et autres psychonévroses 
Elles comportent une quantité non négligeable d'autodéfense (environ une dosette de lessive liquide), en ce qu’elles se fondent sur une moralité (instanciée en une conscience de culpabilité) de se laver de ses péchés : le lavauto-défense.
Le téléphone 
Un exemple dont le principe souligne l'impossibilité de se téléphoner à soi-même sur le même appareil pour s'emmerder.

[modifier] Le monde de l'autodéfense

La notion conceptuelle de l'Homme permet d'envisager l'auto-défense du point de vue d'un martien. On peut alors considérer les thèmes suivants comme des spécifications d'autodéfense :

La Paix 
L'Homme se défend de la Guerre, qui consiste en l'Homme s'attaquant lui-même.
L'écologie 
L'Homme tente de compenser la pollution issue de son processus d'autodestruction, comme dans le problème du réchauffement climatique (en se servant du téléphone rose par exemple).

[modifier] Le Ministère de l'Autodéfense

Le Ministère de l'autodéfense réunit dans une seule entité le Ministère de la Défense et le Ministère de la Justice. Cette réunion se justifie sous deux chefs détaillés ci-dessous : la vanité de la simple défense et l'étymologie de l'autodéfense.

[modifier] Justification par la vanité de la simple défense

La simple défense aboutit sans le préfixe "auto-" à une impasse sémantique, et ce dans des domaines aussi majeurs que la revendication de la liberté de soi, ainsi que le démontre le non-sens suivant : « Je défends ma nomie » au lieu de « j'autodéfends mon autonomie ». Il est aussi admis que ce n'est pas en juxtaposant des pancartes "Défense de tomber" tout le long d'un escalier qu'on empêche une dégringolade de finir jusqu'au palier, témoignant de l'inutilité de ce type de défense[réf. non nécessaire].

[modifier] Justification par la justice

Le juge : La parole est à l'autodéfense.
Le procureur : Mais c'est pas juste !!! Elle peut pas avoir la parole, "autodéfense" c'est l'italien de "défense de s'autoparler" !!
Le juge : Eh ben elle n'a qu'à vous adresser sa parole.
Le procureur : Va chier !
Le juge : J'ai pas bien entendu. Répète là ?
Le procureur : Oh rien je m'autoparlais.

[modifier] Les agences

Supervisées et certifiées par l'ONU, organisme de la paix et de la pacificité avec soi-même, les agences de l'autodéfense sont gérés par des tour-de-la-défense-opérateurs. Elles offrent de l'auto-défense une vitrine présentative et des échantillons sous forme de pots de yaourts panoramiques riches en agents actifs nuclei autodefensis, ou plus communément irréductibles petits gaulois. Après ingestion de ces derniers, le consommateur gagne le droit (dans le sens du droit du plus fort de Blaise Pascal) de jouer des coudes dans les files d'attente, sans se gêner, comme le confirme l'occasionnelle prière « Te gêne pas surtout ! » Bien entendu, on se prend toujours une mandale[1] de temps à autre. C'est évidemment un non-sens soutenu par des expressions abusives telles que "Déranger d'autodéfendre" (??).

Un refoulement au guichet du client est toujours possible. Elle donne alors souvent lieu à une névrose hystérique à base d'auto-dépenses pathologiques par manque d'auto-décence.

[modifier] Théorie de l'autodéfense

Les agences d'autodéfense permettent de formaliser une théorie de l'autodéfense déclinée en ces points :

  • Un cadre formel (décor du stand clé en main)
  • Un support concret/extensionnel (le comptoir du guichet)
  • Des notions métier (monteur de stand)
  • Un processus formel décrit aisément par un automate à états finis (sourire du préposé au client quand celui-ci se pointe, appeler le directeur en cas de problème, etc.)

[modifier] Autres types de défense

L'autodéfense ne doit pas être confondue avec ces autres types de défense :

Rétro-défense
Vous vous défendez après avoir subi les dommages.
Garnier.jpg

Un afropubis

Défense rétro 
Défense avec une coupe afro, par exemple un pubis afro faisant office de protège-couilles (utiliser Panthène Pro Auto-Défense de Garnier).
Proactive défense 
Vous anticipez l'attaque en vous en défendant avant la première manifestation concrète (zèle de prévention).
Défense pro-rétro-active 
Vous anticipez de vous défendre après avoir été attaqué.
Rétro-proactive défense 
Vous vous défendez en anticipant le fait que l'attaque ait déjà eu lieu. Je sais ça devient difficile à comprendre, mais c'est possible.

Tous ces types de défense sont bien sûr compatibles : Si l'une d'elles ne marche pas, il n'y a aucune raison que les autres si.

[modifier] Notes

  1. Et des crochepieds aussi, avec la poussette dans le dos pour aider la chute.


Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia