Aujourd'hui c'est mon anniversaire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nowikipedia.png


On n'est pas chez Wikipedai ici !

Ce singe savant est trop sérieux, visitez sa page sur Big Brother pour l'envoyer ou non à la poubelle.
Note : tout singe qui enlèverait ce bandeau s'expose à un bannissement.

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Maman m’a offert un cadeau, un journal intime. Elle m’a dit que je devrais écrire ma vie dedans comme ça je pourrai la relire quand je serai grand, ça m’aidera à me souvenir. J’ai aussi eu un beau gâteau avec des bougies. Maman n’a pas voulu que Thomas m’aide à souffler les bougies, c’est vrai après tout c’est mon anniversaire pas le sien.

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Maman m’a offert un nouveau journal. Ca tombe bien, je venais de finir le premier. Thomas m’a dit que c’est nul comme cadeau. Peut-être qu’il est jaloux. Maman ne lui fait jamais de cadeau. Je n’ai pas fait de fête avec mes amis, maman n’a pas voulu. C’est peut-être mieux d’ailleurs vu que je n’ai qu’un seul ami. Ce n’est pas grave finalement, à deux ça n’aurait sûrement pas été une vraie fête. J’aimerais bien aller à l’école avec les autres enfants, je pourrais surement me faire des amis. Maman n’est pas d’accord, à cause de Thomas. Je ne comprends pas vraiment mais j’imagine qu’il serait jaloux. Il ne peut pas aller à l’école lui.

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Ma mère m’a encore offert un journal, original… Elle devrait savoir que je ne suis plus un gamin, j’en ai marre de ces cadeaux stupides. J’ai l’impression qu’elle m’enferme, je ne vois presque personne d’autre qu’elle et Thomas. Ce matin j’ai essayé de retrouver mes anciens journaux, ça aurait pu être drôle de me relire. C’était l’idée à l’origine mais ils ont disparu. Cette conne a dû les jeter. Elle m’a toujours ignoré de toute façon. Elle ne veut jamais me laisser m’amuser avec Thomas. Elle dit que je suis différent. Comme si j’allais croire ça, de nous deux c’est surtout elle qui m’empêche de sortir non ?

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Comme tous les ans j’ai reçu un journal. Mais cette année je m’étais préparé pour l’occasion. J’ai compris il y a quelque mois. Elle m’observe. Si elle veut que j’écrive mes pensées ce n’est pas pour que je puisse les relire plus tard, mais pour qu’elle connaisse mes secrets. C’est pour ça qu’ils disparaissent. Elle n’a pas le droit de faire ça, elle ne peut pas m’enlever la seule intimité qu’il me reste. Elle me vole ma vie. J’en avais parlé à Thomas et nous avons eu une idée. Un jour où le docteur est venu il est parti en cachette pour acheter un autre journal, identique. Maintenant je tiendrai deux journaux, le vrai pour moi, celui là, et le faux pour elle. Elle se croit la plus maligne mais je vais la prendre à son propre piège. Aujourd’hui commence le vrai journal !

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. C’est aussi l’anniversaire du vrai journal. Au début j’ai eu un peu de mal à créer le « deuxième moi  » mais maintenant c’est devenu naturel. Je dois effacer tout ce que maman juge « mal ». Je ne parle pas de Thomas par exemple, je sais qu’il m’en veut un peu pour ça mais c’est un sacrifice nécessaire. Maman le laisse un peu tranquille grâce à ça. Je ne comprends pas qu’ils se détestent à ce point. J’ai toujours été très proche de Thomas, parfois quand j’écris c’est lui qui m’inspire. Il me connaît bien, il sait m’imiter. En tout cas maman à l’air satisfaite. J’ai la preuve qu’elle lit mes journaux maintenant. Je savais bien que je ne pouvais pas lui faire confiance. Si elle relâche encore un peu son attention je pense qu’un jour je vais essayer de m’enfuir avec Thomas.

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Thomas est venu me voir dans ma chambre. Je n’ai pas le droit de sortir. Ça me fait plaisir qu’il ait réussi à venir. Depuis qu’elle est morte je me rends compte que maman me manque un peu. C’est drôle, on peut haïr une personne un jour et le lendemain se rendre compte qu’elle nous manque. Certaines personne croient que c’est de ma faute. Moi, je pense que c’est Thomas mais je n’ai rien dit. Nous nous sommes toujours protégés entre nous, c’est comme ça. Je sais qu’il s’était disputé avec elle, un jour elle avait trouvé un de mes journaux. Un vrai. Je ne l’avais jamais vu aussi en colère contre Thomas. Je n’ai jamais parlé de la mort de Maman avec Thomas. Les policiers ont dit que j’étais la seule personne à la maison ce jour là, et que sa mort n’était pas un accident. Je sais qu’il y avait Thomas aussi, il a dû réussir à se cacher. Je ne m’en rappelle pas. Finalement je m’en suis bien tiré, ici il fait chaud, je suis bien nourri. Et je peux continuer à écrire.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia