Attente

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Attente.jpg
Le patient : Bonjour mademoiselle
La réceptionniste : Bonjour monsieur, vous aviez rendez-vous ?
Le patient : Non mais on m’a dit que vous faisiez des consultations libres ?
La réceptionniste : C’est exact. Mais il y a beaucoup d’attente, surtout en cette période.
Le patient : Je comprends. Ce n’est pas grave, j’ai tout mon temps
La réceptionniste : Très bien. Votre nom s’il vous plaît ?
Le patient : Monsieur Deschazeaux
La réceptionniste : Avec un 'S' ?
Le patient : Non avec un 'D'
La réceptionniste : Parfait. Allez vous asseoir, on vous appellera.

… cinq… six… Merde, sept personnes avant moi, ça craint. J’en ai au moins pour trois heures. J’aurais du prendre ma DS, quel con ! Qu’est ce que je vais bien pouvoir foutre pendant trois heures. Voyons voir les magazines. « Pèlerin Magazine, novembre 1993, Sur la route de Compostelle », « La Croix, 14 mars 1995, Les JMJ battent leur plein », « Parole d’évangile », « Christ Hebdo », « Catho Mag »… C’est bien ma veine, je suis tombé sur un vrai bigot. Pas un seul truc lisible ici. Un petit Newlook ou Entrevue, ça leur ferait mal aux couilles ? Ou même l’Équipe, je ne suis pas difficile.

Bon allez je me rassois.

… cinq... six… Putain ça n’a pas bougé depuis tout à l’heure. Qu’est ce qu’il branle ? Il doit être avec un cas. C’est comme aux caisses du supermarché, je suis toujours dans celle où le type a un problème avec l’étiquette d’un produit ou bien a oublié de faire peser ses carottes. Bon, voyons voir la tronche des quidams qui me précèdent. Je vais m’amuser à leur donner des numéros et deviner pourquoi ils sont là eux aussi. Tiens au passage je me demande si les propriétaires des fesses posées sur les fauteuils 4 et 5 ne sont pas ensemble. Ils ont l’air de se parler. Ça me ferait gagner une place… C’est con je n’entends pas ce qu’ils se racontent. Remarque, ils viennent sûrement pour le 4, il a vraiment un drôle d’air. Il est tout décrépi on dirait qu’il n’a plus que la peau sur les os. D’un autre côté sa copine n’est pas vraiment dans un meilleur état. Je ne suis même pas sûr que ce soit une femme d’ailleurs.

La réceptionniste : Monsieur Marconi !

Enfin, un de moins ! Oulah ! Il s’est pas raté celui là ! Il a la gueule en sang. On dirait qu’il s’est pris un coup de batte de base-ball dans la tronche. Bon en tout cas j’espère que ça va pas traîner pour lui. Dis donc j’avais pas fait attention à la petite du fauteuil 2… Elle est plutôt bien gaulée. Pas contre elle est habillée comme une pute de l’Est. En plein hiver à faire le trottoir, elle doit mourir de froid. Je serais bien volontaire pour la réchauffer un coup mais je ne suis pas sûr que ce soit bien vu dans la maison. En tout cas elle est très appétissante. Très pâle, mais très appétissante. J’espère que ce n’est pas elle qui va être appelée, au moins ça m’occupe les yeux à défaut d’autre chose.

La réceptionniste : Monsieur et madame Krasinski !

Ouais ! Fauteuils 4 et 5 étaient bien ensemble ! Par contre le temps qu’ils arrivent à la porte, il va au moins se passer 20 minutes. Tiens, c’est marrant sur le fauteuil 1 je croyais que c’était un nain mais non, c’est un gamin. Il ne doit pas avoir plus de 8 ans. Qu’est-ce qu’il fait ici tout seul ? En tout cas, je serais ses parents je l’aurais pas laissé se raser la tête comme ça, c’est franchement ridicule. Putain il s’est même épilé les sourcils, il a plus un poil. C’est carrément n’importe quoi. Enfin, tant qu’on a la santé…

La réceptionniste : Mademoiselle Svetlana

Merde, c’est au tour de la pute. Déjà que je m’emmerde comme un rat mort, je n’ai même plus l’occasion de me rincer l’œil… « Juste une mise au point, sur les plus belles années de ma viiiiie...», mais pourquoi j’ai cette connerie de chanson dans la tête. Il faut que je pense à autre chose. Bon en tout cas ils ne sont plus que trois avant moi. Par contre ça fait chier je ne vois que les jambes du type au fauteuil 6. Je vais faire semblant d’aller pisser pour voir sa tronche.

/.../

Hahahahah ! Il a plus de tronche ! Comme s’il avait été rongé par les vers. Quelle tête de con. En plus dans son costard miteux il fait vraiment pitié. Il est habillé comme pour un enterrement et il fait une gueule de même. Ils vont avoir du boulot avec lui. J’espère qu’il est sourd, avec un peu de chance il n’entendra pas son nom et je pourrais lui piquer sa place. Oups attention, voilà le dragon de l’accueil.

La réceptionniste : Monsieur Pignard

Ah ben non il n’est pas sourd. Il est même peut-être vaguement médium ; il m’a lancé un regard noir comme s’il était parvenu à entendre ce que je pensais. Mais en même temps il souriait… Méfions-nous quand même, c’est glauque ici. Bon allez, plus que le môme à l’alopécie et machin du fauteuil 7. Je n’ai pas encore réussi à le calculer lui non plus. Pourquoi il garde sa capuche comme ça. On ne voit même pas son visage, on dirait un fantôme. C’est pas Halloween, il faudrait que quelqu’un le mette au parfum, à tous les sens du terme d’ailleurs. « Juste une mise au point, sur les plus belles années de ma viiiiie... » FAIT CHIER !!!

La réceptionniste : Antoine Zootemelk

Ah, c’est au tour du gnard. Plus que moi et le spectre. Finalement c’est passé vite. Depuis combien de temps je suis là ? Ah merde ma montre est arrêtée. Ben tu m’étonnes, elle est complètement cassée, oui ! Et j’ai paumé mon portable. Et ben, c’est vraiment pas mon jour.

La réceptionniste : Monsieur Deschazeaux

À moi déjà ? Bon allez je vais quand même faire preuve d’un peu d’honnêteté...

Monsieur Deschazeaux : Excusez-moi mais le monsieur du fauteuil 7 était là avant
La réceptionniste : Quel fauteuil 7 ?
Monsieur Deschazeaux : Hem.. Enfin, je veux dire le monsieur là, avec la jolie capuche.
La réceptionniste : Oh, lui il ne fait pas partie du lot, ce n’est que Monsieur Camarde, le guide accompagnateur
Monsieur Deschazeaux : Très bien. Dans ce cas...
La réceptionniste : C’est par là, la porte en face…

Bon cool, allez, je vais enfin pouvoir me casser.

Le doigt sur la porte : Toc Toc
La voix à l’intérieur : Entrez ! Bonjour Monsieur Deschazeaux
Monsieur Deschazeaux. : Bonjour Saint-Pierre


Qu'avez-vous pensé de Attente ?
 
114
 
14
 
9
 
5
 
4
 
8
 

Ce sondage a été créé le septembre 30, 2008 15:09 et 154 personnes ont déjà voté.

Voir aussi dans le cadre du cycle vie/mort (du même auteur)

Voir aussi (d'une autre hauteur)


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia