Attentats du 11 septembre

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les attentats du 09/11 (prononcer eleven-ninth) sont des événements qui ont défrayé la chronique de 1972 à 1982. La ville de Courcelles-lès-Montbéliard a en effet été la cible de plusieurs attaques simultanées au protoxyde d'antharxium, provoquant plusieurs dizaines de personnes passablement incommodées. Le journaliste d'investigation Hervé Blanchard a mis à jour dans les années qui ont suivi un certain nombre d'éléments laissant penser que l'affaire relevait de la conspiration internationale. Il faut rappeler qu'Hervé Blanchard est bien connu dans les milieux journalistiques pour avoir effectué sa thèse au sujet de l'Assassinat décrypté, fameux ouvrage du genre. Cependant le 11 mars 1982, le procureur de la République Etienne Le Beauf classe l'affaire, faute de preuves tangibles.

Procureur.jpg

le procureur le beauf : "Y'en a marre, on s'en fout de cette histoire, pis en plus y'a belote chez gégé ce soir"

[modifier] les événements (dans leurs grandes lignes, bien sûr)

[modifier] l'attaque du stade communal

Le 09/11 est traditionnellement jour de la fête communale à Courcelles-lès-montbéliard (25). Ce n'est donc pas un hasard si c'est ce jour-là que les terroristes ont choisi de s'en prendre à la cible stratégique qu'est le stade communal, accueillant le fameux tournoi poussins-pupilles-minimes de football du pays de montbéliard;

Stade communal.jpg

le stade communal de courcelles

Hervé blanchard.jpg

Hervé Blanchard : "C'est une conspiration !"

12h45, la fête bat son plein, et l'entraîneur des poussins de roches-les-blamont est en train d'ouvrir une bouteille de rosé pour l'apéro, lorsqu'un canadair, chargé de 4 Td (téra-doses) d'OAx (protoxyde d'antharxium), déverse son contenu au-dessus du stade. Sur la pelouse, les poussins de Colombier-Fontaine mènent au score sur ceux de Cuges-les-Pins, invités d'honneur, 4 buts à 1. Mais comme par hasard, l'arbitre n'est autre que le père du jeune Jérémy Lapointe, défenseur latéral gauche de Colombier-Fontaine. Cela aussi, le journaliste d'investigation Hervé Blanchard le considérera longtemps comme suspect.

Lorsque l'OAx se déverse en pluie sur le stade, c'est la panique, et la manifestation doit être interrompue.

Barbecue foutu.jpg

Et merde ! les grillades sont foutues !

Non seulement les grillades sont foutues, mais encore aujourd'hui, des relevés permettent de déterminer que le sol est pollué à hauteur de 38 gQ (gicquels). Le terrain de football est devenu impraticable, envahi qu'il est d'une variété d'ortie transgénique. De toute façon, l'employé communal chargé de la tonte, Patrick Piguet, a démissionné 3 jours après les événements. Mais selon Hervé Blanchard, cette démission n'aurait rien à voir avec les attentats, et ne serait en aucun cas un aveu de culpabilité. C'est plutôt au prix de cette démission que le chef d'équipe de Piguet, Martial Bourquet, acceptait de ne pas porter plainte contre Piguet pour le coup de pelle reçu en plein visage quelques jours auparavant.


[modifier] l'attaque du cinéma "le petit rex"

Ce jour-là à la même heure, le cinéma le petit rex diffusait en avant première la superproduction japonaise le Terminotaure. La salle était comble lorsqu'un individu, ayant ingurgité la veille une centaine de capsules d'OAx, soulage ses intestins en plein milieu de la séance. La salle doit être évacuée en urgence et de nombreuses personnes sont incommodées. James Cameron, réalisateur de Le terminotaure, invité ce jour-là, déclarera plus tard que c'est l'événement le plus scandaleux qu'il lui eut été donné de connaître au cours de sa longue et belle carrière.

Jc outré.jpg

James Cameron : "L'on se serait moqué de moi, que ça ne m'étonnerait pas !"

Hervé blanchard.jpg

Hervé Blanchard : "C'est une conspiration !"

La femme de ménage du petit rex, Yolande Petitveau, auditionnée après remise en état de la salle, déclara que cela ne l'étonnait pas, elle non plus. en effet, depuis un certain temps, une bande de jeunes du village passait son temps à venir boire de la bière dans la salle entre les séances, en entrant par la porte de sortie, jamais fermée à clef. Selon ses dires « encore une conséquence du désengagement étatique dans le maintien en survie des petites salles de cinéma face aux lobby dévastateur des multiplex, ainsi que du téléchargement abusif des films d'auteur sur internet ». Par ailleurs, Yolande évoqua son patron parti en vacances la veille de l'avant-première, et qui lui avait confié la responsabilité de la manifestation.

« C'est toujours pareil avec lui, jamais là quand on en a vraiment besoin. »

La salle de cinéma.jpg

La salle de cinéma du petit rex : en bien mauvais état, en effet

[modifier] cocktail molotov à base d'OAx à la tupperware-party de Mme Chavaux, rue des cerisiers

Toujours au même moment, Mme Chavaux, domiciliée 6, rue des cerisiers à courcelles, recevait des amies pour le thé tout en visionnant un vieux documentaire consacré au massacre de l'ours bipolaire en Antarctique. C'est alors qu'une bande d'individus cagoulés jetèrent par la fenêtre laissée ouverte du fait d'une chaleur inhabituelle pour cette période de l'année, plusieurs cocktails molotov à base d'OAx. Vous imaginez l'émoi des vieilles dames peu habituées à de telles incivilités.

Vieille dame.jpg

Mme Edwige Parmentier, née Souvet, manifestement en état de choc

Hervé blanchard.jpg

Hervé Blanchard : "C'est une conspiration !"

« Ca a fait "chblang" sur le sol, puis leurs saloperies ont commencé à foutre le feu à l'appartement d'Hélène (Chavaux, née Grinberg, domiciliée 6, rue des cerisiers à courcelles, ndlr). On a eu très peur. Hélène a éteint les flammes avec le plaid de son défunt mari qu'elle conservait en souvenir. Il faut retrouver les punk qui ont fait ça, et leur casser la gueule ! »

Telle fut la réaction à chaud bien compréhensible de Mme Edwige Parmentier, née Souvet, l'une des invitées de Mme Chavaux, à la suite de ces événements.

[modifier] La thèse du complot

Pour Hervé Blanchard, journaliste d'investigation à France Bleu Belfort Montbéliard (prononcer : France Bleu Belfort Montbéliard) dépêché sur place immédiatement, de nombreux éléments de cette affaire paraissaient d'emblée suspects.

Service d'ordre.jpg

Hervé Blanchard, immédiatement dépêché sur place

Tout d'abord, la simultanéité des événements lui laissait penser qu'ils avaient eu lieu en même temps, et que donc, ils étaient liés. Par ailleurs, le fait que les événements aient lieu en 3 endroits différents montrait selon lui indéniablement qu'ils étaient l'oeuvre d'individus multiples.Enfin, Hervé Blanchard a toujours été un fervent défenseur de l'algorithme de Jean-Pierre Pernaut.La théorie du COMPLOT était née.

Bien entendu, la maréchaussée locale ne tarda pas à mettre l'affaire sur le dos d'un jeuûne avec une casquette, le bouc-émissaire idéal bien vite trouvé, en la personne du pauvre Pierre-Sébastien De Vichy. « je n'y suis pour rien, je n'étais pas là, j'étais en vacances chez mon cousin dans l'Ariège. En plus, je ne le connaissais même pas, comme élément chimique, l'antharxium, je ne savais même pas qu'il existait »

Telle fut la défense lamentable du jeuûne Pierre-Sébastien De Vichy.

Casquette.jpg

pas très net, PSDV, vous ne trouvez pas ?

[modifier] Le scandale

Hervé blanchard.jpg

Hervé Blanchard : "C'est une conspiration !"

Très vite, les insinuations d'Hervé Blanchard provoquèrent des remouds en haut lieu. Des responsabilités furent établies, des têtes sautèrent. L'on se sentît contraint de communiquer même à l'élysée.

Giscard.jpg

"Ecoutez, Courchelles n'est pas une commune de non-droit. Courchelles, on l'aime ou on la quitte. Je me régerve le droit de déchoîr (déchoîr Madâme, déchoîr Môchieu) les punks qui ont fait cha de leur appartenanche à la commune de courchelles, même chi la conchtituchion ne me le permet pas. Faut pas déconner, non plus."

Mais Hervé Blanchard va plus loin. Il accuse dans sa chronique matinale sur France Bleu Belfort Montbéliard (prononcer France Bleu Belfort Montbéliard), et ce ouvertement, la commune voisine de Courcelles, à savoir Arbouans, d'être à l'origine des attentats. En effet, les 2 communes sont en conflit au sujet de l'aérodrôme de Courcelles-lès-Montbéliard, dont Arbouans prétend qu'il se trouverait sur son territoire, d'après le cadastre de 1854, cadastre détruit lors de la guerre de 1870. La haine entre les habitants des 2 communes à cause de cette polémique n'est un secret pour personne.

Aérodrome de courcelles.jpg

Un aérodrome de for bel aloi, il est vrai.

Richard nixon.jpg

Pierre-Richard Nixon, Maire d'Arbouans, à la suite des accusations portées : "Ce n'est qu'un ramassis de foutaises. Je tenais à prévenir Hervé Blanchard, ce petit crétin : je vais me le faire ; mais je ne démissionnerai pas."

On n'en doute pas, Pierre-Richard, on n'en doute pas une seule seconde.

L'affaire fut finalement confiée au procureur Le Beauf, et l'on connaît la suite.

Procureur.jpg

le procureur lebeauf :"Ecoutez, Monsieur le Ministre, je veux bien prendre en main cette affaire, mais vous savez, les éléments sont minces. Au fait, Monsieur le Ministre, que faites-vous demain soir ? Non, je vous demande ça seulement parce que pour la belote, demain soir, Pierrot s'est débiné. alors on s'était demandé, avec les copains ...

Au sortir du tribunal, Hervé Blanchard, outré, aurait déclaré :

Hervé blanchard.jpg

Hervé Blanchard : "C'est une conspiration !"


Illuminati.png  Portail des Conspirations  •  Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre  •  Gun icone.png  Portail de la Guerre

Qu'en retyendra l'hystoyre ?
 
34
 
10
 
5
 

Ce sondage a été créé le octobre 20, 2010 10:56 et 49 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia