Asimov

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Asimov ou Asie move

L'Asimov est un projet lancé en 2005 par les chinois, qui se réveillent de leur longue léthargie et veulent reconquérir l'espace. Ce projet et basé sur la propulsion terrestre à neutrodilatateur et sur la soupe aux choux. Il prévoit dans l'ordre :

  • la conquête de toute l'Asie (Japon compris)
  • la mise en place sous la croûte du continent asiatique du propulseur à neutrodilatateur.
  • le départ dans l'espace...
  • (éventuellement) la retrouvaille avec Gengis Khan qui était parti dans l'espace en l'an 467 pour retrouver sa belle-mère.

[modifier] Moi, robot ? Répète un peu pour voir !

Aibo.jpg

La clef de voute du projet Asimov.

L'une des grandes inventions alimentant le projet Asimov est évidemment l'utilisation de chien robots Japonais pour conduire les vaisseaux spatiaux. Mais cela pose évidemment des problèmes d'éthique. C'est pourquoi des lois précises ont été dictées pour garder le contrôle des chiens robots.

  1. Un chien robot ne doit jamais se jeter dans le feu. Le plastique entraînerait des fumées toxiques.
  2. Vous ne devez jamais parler du projet Asimov.
  3. Les pilotes remplacés par des chiens robots touchent une indemnité de licenciement à hauteur du prorata temporis in fine de la valeur ajoutée a posteriori fluctuat nec mergitur et pater et fili. (Obtenu par les syndicats artificiels jeudi dernier).
  4. Il n'y a pas de 4.

[modifier] Le Motocycle de Fondation

Michal.jpg

Le voleur d'orange, avant qu'il soit renvoyé dans un goulag en Pologne.

Pierrick Le Guellec, président de la grosse Commission de Renseignement pour la Sécurité de 1998 à 2006, a rendu publics des documents de la plus haute importance concernant le projet Asimov suite à une mésentente avec la CRS. Suite à une investigation commencée il y a plus de 100 ans, il est désormais possible de connaître ce qui a réellement lancé le projet Asimov et qui a volé l'orange.

« Depuis plus de 100 ans, les Chinois expérimentent des nouveaux moyens pour aller dans l'espace sans succès », explique P.Le Guellec. « Mais désormais nous sommes sûrs qu'ils ont en leur possession un étal d'agrumes bien plus important qu'il ne le paraissait, ainsi que d'un véhicule pouvant atteindre Mach Gyver en... très très vite. » Le véhicule a l'apparence d'un motocycle Japonais afin de dissimuler le projet habilement, mais si vous regardez les coutures, ce n'est pas du tout la même qualité. C'est un coup à se faire choper à la douane.

Le projet Asimov est donc fondé sur un motocycle conduit par des chiens robots. C'est l'assurance du succès d'une telle mission. Le Professeur Kervarec a en effet prouvé par reverse engineering que le motocycle ne fonctionne pas à l'envers, les roues doivent être posées au sol. On obtient donc la formule : \frac {roue}{sol} \Longrightarrow mouvement.

On remarquera judicieusement que c'est justement ce que les Chinois cherchent. L'inertie de l'Asie est donc désormais facilement calculable. On utilise la règle de la main droite et on simplifie astucieusement l'équation :

V_{Chine} = \frac {\vec P_{peuple} \times \vec T_{propagande}}{\sqrt {Tibetains}} avec V la vitesse, \vec P la poussée et \vec T le travail.

On notera que les Chinois constipés sont un frein à la poussée. On constate encore une fois que : \lim_{{Tibetains} \to \infty} V_{Chine} = 0, et après on s'étonne que la Chine doive prendre des mesures pour que Tibetains ne tende pas vers l'infini. Cependant l'ONU met en garde la Chine sur l'éventualité de la disparition totale de Tibetains, ce qui entrainerait une division par zéro.


Illuminati.png  Portail des Conspirations  •  Sm rr flyingsaucer.gif  Portail de l'espace


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia