Armageddon

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Blake ancient of days.jpg

Bon, serait temps de faire le ménage. Hop !

Lecteur ! Prenez garde ! L'Armageddon est annoncée ! Le grand boum, la fin du monde, l'apocalypse, le Raghnarok, le gros bordel quoi ! Et si vous avez commencé à lire cet article, c'est bien que vous vous en doutez, n'est-ce pas ? Et, qu'en connaissance de cause, vous désiriez en savoir davantage. C'est tout à fait honorable.

Pour faire simple, l'Armageddon est la disparition de l'univers telle qu'annoncée dans le célèbre poème de Yahwé en Syllalibababes (vers à quarante pieds), Steak à la bite.

[modifier] L'origine du poème

Le Saint Père écrivit Steak à la bite vers quatre heures du matin, un jeudi, il y a un petit bout de temps. C'est en effet au sortir de son club de tricot, bourré comme un gamin après une bouteille de cognac, que Dieu eut une légère prescience, et vit la fin du monde[1]. Cette raison est celle couramment acceptée. On pense cependant aujourd'hui qu'il connaissait déjà les détails sur l'Armageddon avant, mais qu'il voulait voir comment ces cons d'humains réagiraient s'ils l'apprenaient. Les deux premiers vers disent d'ailleurs :


   
Armageddon
Les copains, prenez pas tout au sérieux hein, c'est un truc que je savais déjà de toutes façons, et je m'en porte très bien. Enfin, très bien, c'est relatif, hein.
Là j'ai furieusement envie de dégueuler. C'est pas la méga classe vu mon boulot, mais que diable (oups) cela prouve bien que je suis comme vous, humain.
   
Armageddon


Il est intéressant de noter que Dieu n'a jamais été un écrivain de talent.

Armé d'une sévère gueule de bois, le Tout-Puissant continue donc son ouvrage, et décrit précisément ce qui arrivera pendant sept jours, soit la destruction successive de ce qu'il fit dans la Génèse, dans un ordre euh... désordonné. C'était bien la peine de se donner tout ce mal.

[modifier] Déroulement de la fin du monde

[modifier] Premier Jour

Oursautoradio.jpg

-Zyva ! On l'a pécho avant nous !
-Ouais laisse béton c'est trop la zone ici sa mère.

Cela va d'abord commencer par les animaux terrestres, qui vont tout simplement péter les plombs. Voici quelques exemples de ce qui va être subi.

L'on verra arriver les ours polaires au Portugal. Il est dit qu'ils vont tous pointer à l'ANPE locale, et végèteront dans les fichiers, encombrant les offres d'emploi et ralentissant encore plus la manœuvre de recherche. Très rapidement, les ours vivront alors dans les rues à faire la manche, ou à jouer du ukulélé dans le métro, de façon à emmerder de façon surpuissante les pauvres portugais qui n'auront rien vu arriver.

Les choses suivant l'ordre naturel, on leur construira des HLM (en environ trois heures) et tous les beaux fauves blancs sombreront dans la pauvreté et la délinquance. Vers huit heures du soir, tous les autoradios de Lisbonne auront été volés, et les portugais se baladeront effrayés dans les rues de la ville, guettant l'arrivée d'une masse blanche encapuchonnée susceptible de leur chourer leur téléphone portable.

Les animaux suivants seront les morses[2], qui vont s'incruster à New York, quittant la mer de Béring. Ils monteront des pizzerias et formeront une mafia de façon à avoir la mainmise sur la totalité de Manhattan. Il est dit dans Steak à la bite :


   
Armageddon
Les morses n'hésiteront pas à tabasser les vieilles et les tenanciers de bar pour raquer quelques dollars de plus aux honnêtes contribuables.
Leur chef, Gros Paulie, passera ses journées dans son restaurant à manger des pizzas au mollusque, vêtu de chaînes, bagues et d'un smoking abominable.
   
Armageddon


Les dirigeants de la grosse pomme seront très vite contraints de céder la ville aux placides mammifères, qui rempliront les rues d'otaries péripatéticiennes. La débauche et la zoophilie gagneront ainsi le cœur des infortunés new-yorkais.

Les troisièmes animaux terrestres à foutre le bordel seront les bichons maltais, cette race de petits chiens mignons et joueurs. Ils développeront un intérêt et un talent pour le trading. Habillés comme de véritables hommes d'affaires velus de trente centimètres de haut, ils débarqueront sur le marché et prodigueront des conseils boursiers, orientés vers l'investissement en matières fossiles et polluantes. Ils débloqueront également des fonds pour la construction de sweat shops en Thaïlande, au Bengladesh, et surtout en Moldavie. Ruinant de cette façon la Terre et effaçant toute possibilité de futur pour les jeunes moldaves, ils détruiront tout espoir d'avenir pour l'espèce humaine, qui ne verra rien venir, amadouée par la douceur du poil de ces animaux.

[modifier] Deuxième Jour

Dodo.jpg

"Cerveauuuuuu..."

Suite logique, les animaux des cieux et de la mer continueront l'apport de décadence générale.

Les loutres[3] auront pour but de pourrir le football européen, soupape de la population. Elles vont monter pour cela un parti politique d'extrême droite en Italie et remporteront la présidence de la République sous la direction de Pietro Miguelito Loutro grâce à un habile système de vote des morts. La proposition 211212 B mettra en place des commandos chargés de virer les humains de la péninsule. Une guerre civile s'ensuivra et, vers dix-neuf heure, l'Italie sera à feu et à sang. Les loutres auront gagné aux environs de vingt-et-une heure, et reformeront l'équipe de la Juventus avec uniquement des autruches. L'équipe recomposée gagnera la ligue des champions toutes les années subséquentes à coups d'achats d'arbitres et de tirage de maillots avec le bec.

Les Dodos[4] ressusciteront d'entre les morts et vogueront à dos de requin jusqu'à Madagascar, où ils tenteront de décimer la population en leur mangeant le cerveau. Ne courant malheureusement pas très vite avec leur démarche pataude, ils construiront des 4x4 GT turbo et finiront par rouler sur les malgaches. Aux environs de seize heures, l'île ne sera plus peuplée que de dodos zombies.

Les baleines, sacrément malignes, se reproduiront en masse et feront ce qui est le plus chiant aux yeux des humains : elles iront s'échouer sur toutes les plus belles plages de Californie. Pour que le plan fonctionne de la façon la plus efficace, elles se gaveront en prévision de planctons à l'ail, afin que leurs estomacs fermentent encore plus vite et explosent sur les infortunés californiens, qui se retrouveront recouverts d'abats de baleine puant l'ail de surcroît.

[modifier] Troisième Jour

Le troisième jour, ce sera aux Taninim de disparaître. Enfin, ç'aurait dû, mais Dieu dit dans son œuvre être incapable de se souvenir de ce qu'étaient ces trucs. À la place, il va buter ces "pédés d'anges"[5] en leur arrachant les ailes et en les faisant tomber du Paradis.

Leloir - Jacob Wrestling with the Angel.jpg

-MES AILES PUTAIN JTE DIS ! IL M'A ARRACHÉ MES SALOPERIES D'AILES !
-Ouais c'est bon lâche-moi gros douillet

Ce jour-là donc, le monde des humains sera aspergé de jus d'ange, qui tomberont par milliers. On verra ainsi des véhicules détruits par la chute de ces êtres divins. Tous les tympans seront agressés par les cris constants de toutes ces petites tafioles faisant une chute depuis la stratosphère (soit environ trente kilomètres à s'égosiller pour un peu rien). Puis, parce qu'il dit trouver ça marrant, Dieu arrachera quelques arbres et jouera aux fléchettes avec sur Paris et la Nouvelle-Orléans. Enfin, il ira à l'opéra de Sydney et fera pousser un gigantesque Bernard-l'ermite dedans, après avoir chié deux millions de tonnes de merde sur la Grèce, en en ayant mis malencontreusement(?) quelques éclats sur Istanbul.

Il déclare d'ailleurs dans son livre :


   
Armageddon
Sérieux vous trouvez pas que Paris et la Nouvelle Orléans ressemblent à des cibles vues d'en haut ? C'est une raison suffisante pour jouer aux fléchettes.
Et puis le caca sur la Grèce c'est parce que ça ressemble à une cuvette parfois. Nan, en fait c'est qu'avant j'aurais mangé des pruneaux, une recette.
   
Armageddon


Il n'y a pas d'explication concernant l'opéra de Sydney. Un rapport avec la forme de coquillage, peut-être. Comprenez, en vivant l'éternité, l'humour évolue, et se dirige inexorablement vers quelque chose de plutôt noir.

[modifier] Quatrième Jour

Ce jour concerne les corps célestes. Les étoiles seront les premières à lâcher l'affaire, et commenceront à former des constellations vulgaires et immatures parce qu'elles trouveront ça marrant.

Cielbite.jpg

Les étoiles ont un humour assez simplet, reconnaissons-le.

La Lune se cassera de son orbite et ira squatter autour de Jupiter, parce qu'il paraît que Callisto et Ganymède sont trop sympas. Ainsi privés de marée, les animaux aquatiques (alors déjà pas mal perturbés) cesseront de vivre avec entrain et sombreront dans l'alcoolisme et la déprime. Les dauphins, plus intelligents que les autres, construiront une fusée et iront sur Jupiter pour retrouver la Lune dans leur ciel.

Enfin, le soleil aura des relations sexuelles non protégées avec Bételgeuse et attrapera de l'herpès. Des points se formeront à sa surface, et la Terre n'aura plus assez de lumière, la température mondiale baissant donc de dix degrés où que l'on aille.

[modifier] Cinquième Jour

Marshbrulé.jpg

Je sais pas pour vous mais j'ai toujours trouvé ça dégueu. Va falloir que je m'y habitue pour le coup.

Toujours en train d'essayer de faire de l'humour, Dieu transformera le sol en marshmallow. Les plantes vont mourir, incapables de pomper de l'eau du sol. Les États-Unis seront les premiers à être engloutis sous la guimauve terrestre, obéissant ainsi à la loi de "Un amerloque+un bonbon = un amerloque un peu plus gros". En appliquant ceci aux 300 millions d'habitants, il n'y aura plus de sol américain assez rapidement.

Le principe ira d'autant plus vite, les gens mangeant des marshmallows grossissant, trouant donc la couche sous leur poids. De plus, le fond ayant des marshmallows grillés (à cause la lave), personne ne résistera à l'envie de continuer sa goinfrerie. C'est ainsi que l'humanité disparaîtra, brûlée par le noyau terrestre, ne laissant plus à la place de notre belle planète bleue qu'une boule incandescente recouverte de graisse jaune brûlée. Comme un four dans lequel on aurait mis la graisse du bloc des liposuccions de l'hôpital Saint Carlos de Bourg-en-Bresse.

[modifier] Sixième Jour

Nm fiat trepiuno.jpg

Le contraire de fiat lux n'est pas fiat uno.

Dieu pourra enfin éteindre la lumière, surtout qu'EDF lui fait casquer méchant depuis pas mal de temps. Puisque le but de ce sixième jour est de tout faire péter, il ne s'emmerdera pas plus que ça et fera un Big Bang rotatif inversé. Le fonctionnement est simple, et se produit tel que selon ;

  • Le Big Bang était une explosion. Le Fat Slurp sera donc une rétrlosion.
  • Selon le principe d'Albert Einstein, les rétrlosions ne peuvent exister quand dans un plan relatif où la troisième loi thermodynamique de la surcompensation permet une coercition entre les différents principes chaotiques intrinsèques.
  • En conséquence, avec l'équation E=212X/41Y.T.C, où E est l'aspiration, T le temps, C un chaton mort, X l'inconnue à trois décimales, et Y le nombre de dents restant dans la bouche de ma grand-mère lépreuse, l'on peut facilement calculer l'heure d'arrivée du train A, et sa collision avec le camion Darty coincé sur le passage à niveau.


[modifier] Septième jour

427px-Creation of the Sun and Moon face detail.jpg

"Bon, je me suis bien marré, je fais quoi maintenant ?"

Le septième jour, le cure-dent dans la gencive, Dieu se grattera allègrement les couilles, comme il le fait tous les dimanches. On change pas ses p'tites habitudes !

[modifier] Mais quand cela arrivera-t-il ?

Il est dit en fin de livre que l'Armageddon aura lieu un jour sombre et pluvieux, alors que le périph' sera complètement bouché. Les signes précurseurs seront des pluies de poissons dans le désert du Nevada, des gens ayant déjà eu la rougeole l'attrapant une deuxième fois, et des élastiques de slip lâchant un peu partout.

Un autre indice à repérer sera le profond emmerdement du Père (c'est probablement le présage le plus crédible). Après tout, quand on a rien à foutre, hein, on s'occupe comme on peut.

Boumlabaleine.jpg

En tout cas, elles, elles ont pas attendu l'Armageddon pour commencer à nous faire chier.

[modifier] Notes

  1. En réalité, c'est un prétexte pour faire croire que c'est pas de sa faute. Oui, Yahwé est fourbe.
  2. Que je considère comme des animaux terrestres, et je vous emmerde.
  3. C'est des animaux aquatiques, et je vous encule.
  4. Me dites pas que c'est pas des animaux des cieux, c'est des PUTAINS DE PIAFS.
  5. Et, comme il le dit lui-même dans Steak à la bite, "ce sera pas trop tôt putain".
Qu'avez-vous pensé de cet article sur l'Armageddon ?
 
29
 
44
 
16
 
8
 
18
 
60
 

Ce sondage a été créé le octobre 10, 2008 17:00 et 175 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia