Armée de terre

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Je suis davantage alarmée de l'air, que de l'armée de terre »
~ Gertrude, militante écologiste et stripteaseuse.

L' armée de terre désigne un tubercule produit par l'espèce Bellum tumeurofrontum, appartenant à la famille des Soldanacées. Il s'agit d'une plante cousine de la pomme de terre, l'un des légumes les plus consommés de la planète.

Armée de terre et culture

Alors que les pommes de terre poussent sur les champs de patates, l'armée de terre (appelée également pomme de guerre) pousse sur les champs de bataille. L'armée de terre se distingue par le regroupement de ses tubercules, puisque comme des bananes, elles sont disposées en régiments. De même, les tubercules sont légion, chaque plant d'armée de terre s'appuyant sur un grand contingent de patates.

Armeedeterre
Pour faire croître une armée de terre, je n'ai jamais vu mieux que les champs du village de ma femme, la douce et belle Ariane. Non, franchement, il n'y a pas photo, pour que ça pousse, il faut retrouver le sol d'Ariane.[1]

Afin de permettre à l'armée de terre de croître, il faut veiller à utiliser un terreau adapté : ainsi, en utilisant le terreau Risme, qui est fortement dosé en agents chimiques et bactériologiques, on accroît les chances de développer les racines de l'armée de terre. De même, des tas de fumier(s) ont souvent le pouvoir d'étendre et de grossir sans fin l'armée de terre, qui risque alors de polluer l'appareil des tas en plaçant à sa tête une bande de patates pourries.

Il faut donc faire très attention : si on laisse trop se développer les racines de l'armée de terre dans notre champ, elle risque d'empêcher toute autre forme de culture, puis d'envahir les territoires qui jouxtent le notre. De là une situation délicate, qui amène souvent la guerre entre agriculteurs.

Amis ou ennemis ?

Paixtubercule
Un pigeon lavé à l'eau de javel pète toujours un câble quand il attrape un rameau d'olivier. Curieux non?

L'armée de terre peut être la cible de plus de 500 maladies. Parmi celles-ci, la plus redoutée est l'hippiose (Hyppium Nonbellum), qui tente d'empêcher la propagation de cette plante simili-terre qu'est la pomme de guerre : à la place, elle favorise la poussée des branches d'olivier, qui attirent une nuée de colombes ; ces dernières s'attaquent alors aux tiges de l'armée de terre, les creusant de leur bec pour récupérer l'eau qui y circule. Une fois la pomme de guerre suffisamment endommagée, laper devient enfin possible.

Pourtant, nombre de maladies qui tuent la pomme de terre, renforcent à l'inverse l'armée de terre. Les maladies suivantes sont ainsi favorables à sa croissance :

  • La gale commune, dont l'agressivité soutient la poussée de ses racines
  • La gale argentée, qui apporte le fric l'énergie nécessaire à son entretien
  • Les pourritures bactériennes, qui viennent multiplier le nombre de tubercules au service de la plante.

Citons également les différents insectes qui aident l'armée de terre en butinant ses fleurs, comme par exemple les dynastes et les mouches à merde.

Bosch
La gale commune vue au travers du microscope électronique à balayage d'un mec atteint de la maladie de Parkinson.

Comment cuisiner les excroissances souterraines de l'armée de terre?

Les recettes classiques

L'armée de terre est utilisée dans de nombreux plats :

  • Tout d'abord, de même que la pomme de terre est utilisée pour faire des frites, l'armée de terre est employée pour se friter.
  • Il est également possible d'en faire de la purée, tel que la purée de soldats, ou la purée de civils.
  • La poutine, qui est un plat plutôt relevé contenant une grande quantité d'armée de terre, est un incontournable.
  • La soupe est également envisageable, surtout si la préparation de la pomme de guerre s'avère être un massacre.
  • La tartiflette est un plat particulièrement succulent : toutefois, au lieu d'utiliser du reblochon, préférez un Beaufort, qui entoure l'armée de terre et protège sa saveur.

La recette de la pomme de guerre fourrée

Ce plat est issu d'une tradition culinaire que partagent nombre de pays à travers le monde, constituant le plus délicieux mélange sucré-salé que l'on ait jamais connu :

  • Fourrez l'armée de terre de bananes plongées dans du kaki et de la grenade. Faites frire le tout, ajoutez une bonne dose de pêches, de marrons et de châtaignes, et laissez reposer.
  • Très vite, les fruits devraient donner du goût à la recette, en particulier les pépins qui ne tarderont pas à se faire sentir (surtout si vous arrosez préalablement l'armée de terre avec un peu d'alcool).

Il est à noter que ce plat exhale un arrière-goût tellement spécial que beaucoup de personnes affirment que c'est une recette à la noix, ingrédient qui ne figure pourtant pas dedans.

Mieux vaut également savoir que ce plat, bien que ne manquant pas de saveur, provoque hélas de nombreuses aigreurs d'estomac, engendrant des réactions plutôt hostiles vis-à-vis de l'armée de terre.

L'armée de terre recrute

Pour conclure cet article, souvenez-vous d'une chose : L'armée de terre, c'est votre premier partenaire de l'emploi, proposant une multitude de métiers pour les jeunes, quel que soit leur niveau d'études (du CP au CM2).

N'hésitez pas, rejoignez-nous, et apprenez un métier conçu à votre mesure : que vous conduisiez un tracteur ou une moissonneuse-batteuse en Afghanistan, que vous épluchiez les pommes de guerre en Iraq, ou que vous fourriez les plus grosses patates de l'armée de terre, il y a toujours une place pour vous !

Pommedeguerre
T'as raison de sourire mon gars ! Avec l'annonce de recrutement qu'on vient de faire, y a surement une tonne de nouvelles recrues qui vont venir pour te fourrer !

Notes

  1. Mon ami jardinier, Paul Hussion, m'a même affirmé qu'il fallait sauver le sol d'Ariane. Des propos démentis par Interpol.


Bestof v1
Meilleurde
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
wikia