Armée

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Une armée est un agglomérat hétéroclite de soldats. L'objectif d'une armée est d'accomplir des missions. La mission d'une armée est d'atteindre ses objectifs.

20081210214526!11.jpg

Fernandez ! PRESENT ! Von buckman PRESENT ! Sarkozy ! ABSENT CHEF !

[modifier] Coûts et entretien

Très cher. L'Armée dépense en un jour ce que tes parents gagnent en cinq ans.

[modifier] Activité récente

  • Figuration pour la 1ere Compagnie et "Vis ma vie".
  • Envoi d'une Twingo camouflage et d'un traducteur Arabe/Basque en Irak.

[modifier] Jeu de cartes

Une armée n'a pas de coeur, elle doit se tenir à carreau. Elle tombe souvent à pic et est trèfle émarde .

[modifier] Grades

Une armée peut être extrêmement hiérarchisée ou ne ressembler qu'à une horde puante guerriers mal organisés.

De nos jours voici les rangs qui sont utilisés :

Soldat : Troufion de base, envoyé crever sur des mines, à sacrifier à loisir, le soldat est la base de toute armée qui se respecte. Il se caractérise par une incompétence totale, une envie de rentrer chez lui et une propension a réaliser des coups d'éclat incroyables lorsqu'une caméra est portée sur lui (raison pour laquelle on voit tant de héros dans les films de guerre). Le reste du temps, il picole.
GI Joe Flint-Magnet.jpg

Un soldat.

Soldat de première classe : cf. ci-dessus + fayot

Caporal : Grade envisageable après environ 4 a 5 années de brimades, tests et bites au poteau par celui qui est rentré dans l'armée après son brevet des collèges comme simple soldat en pensant servir son pays.

Le premier fils à papa venu de Neuilly-sur-Seine avec sa licence de droit arrivera directement 3 ou 4 rangs au-dessus du caporal qui n'est au final qu'un chef à merde... Et il picole.
3b0c0e1f77681.jpg

Ein Korporal

Caporal-chef : Chef-de-chef-à-merde, le caporal-chef est le grade maximum que pourra viser n'importe quel jeune pour peu qu'il soit légèrement basané et/ou en provenance des DOM-TOM, surtout s'il picole.

Sergent : Le sergent est ordinairement balèze, désagréable et dur avec ses bidasses. Des années de stages commando dans la jungle péruvienne lui ont appris a aimer la souffrance et la bière. Son service en Indochine (s'il est Français, au Viet-Nam si Étasunien) lui a également donné le goût du viol. A présent, il essaie de vous faire aimer ce qu'il aime, de gré ou de force. Il finira à 45 ans comme vestiaire dans un club échangiste et donnera des cours de self-défense la journée.

Sergent-chef : cf. ci-dessus mais plus fort, plus balèze, plus hargneux et qui chausse du 48, il picole aussi bien que les autres mais pas sur le terrain.

Adjudant : Mec planqué dans un bureau incapable de faire la moitié de ce que ferait un soldat ordinaire,il est néanmoins content de pouvoir choper le Week-end avec son uniforme quand il rentre à Versailles voir ses amis d'école d'ingénieur pour picoler.
Steevy5qm.jpg

Un adjudant. On ne voit pas bien la barrette, mais en fouillant bien, pensez bien que n'importe quel flic la trouvera.

Adjudant-chef : cf. ci-dessus, mais, plus balèze encore, il s'est débrouillé pour être payé à surveiller ce que font tous les autres, ce qui lui laisse le temps de fourrer la petite secrétaire.

Major : Grade transitoire destiné à rappeler au fils a papa de Neuilly-sur-Seine que ça n'est parce qu'il est fils à papa qu'il va arriver quelque part dans l'armée sans trimer. Fort de ce constat, le major picole aussi.

Guerre3.jpg

Un aspirant recrachant après avoir aspiré. En effet, les aspirants, durant les batailles, n'avalent pas.

Aspirant, sous-lieutenant et lieutenant : Un lieutenant dirige une section. Cela lui confère une immense autorité et bien souvent, comme c'est le cas dans de nombreuses castes guerrières antiques comme les hoplites ou les samouraïs, le lieutenant en profite pour exercer son droit de cuissage sur ses subordonnés (en général les jeunes soldats fraichement arrivés appelés "girons"), chacun étant dévolu a une tâche bien spécifique, aussi nous ne vous feront pas l'affront de détailler de quoi s'occupent explicitement l'aspirant et le sous-lieutenant. Les noms des fonctions parlent d'elles mêmes. Et bien sûr,ils picolent tous ensemble.

Capitaine : Le capitaine est celui qui ne boit pas et qui peut ramener tout le monde en porte-avions.
Capitaine.1180590344.jpg

Un capitaine.

Commandant : Le commandant donne des ordres ,comme son nom l'indique. Raison pour laquelle tout le monde veut devenir commandant. D'ailleurs s'il n'existe pas de "commandant-chef", c'est parce que ça sonnerait quelque peu redondant.

Lieutenant-Colonel : Le lieutenant-colonel a atteint un poste a responsabilité certain et regrette ses parties de jambes en l'air et de "Mmh mais c'est qu'il a pas bien fait son lit au carré vilain garnement" qu'il jouait avec ses subordonnés mais s'évertue désormais à faire le deuil de tout ceci pour réellement servir la patrie... Mais du coup il se remet à boire, que voulez-vous, c'est ça quand on prend du galon.


Glace2.jpg

Un colonel. Difficile de ne pas tomber sous sa coupe...


Colonel : S'arrose de vodka, rien qu'on eu déjà prédit depuis le début de cette page, avec un bon sorbet citron. Tout est dit,il n'y a rien a ajouter...


De Gaulle-bbc.jpg

Le Général a généralement la tronche d'un Amiral.

Général : Grade obtenu rarement avant 50 ans le temps que la cirrhose se soit déclarée, le général est celui qui a le droit d'appuyer sur le bouton rouge pour faire cesser le jeu. Néanmoins, pour cela, il doit d'abord obtenir l'accord du ministre de la défonce. Sinon il peut aussi ne rien faire et attendre sa retraite à 51 ans qui lui permettra de finir de boire tranquille ; même si parfois on viendra le déranger en l'informant que "C'est le bordel général".


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia