Ariane Massenet

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Ariane Massenet est le plus célèbre vandale du site francophone Wikipédia.

[modifier] Biographie

Ariane Massenet naît en 1965 à Juvisy.

En 1975, alors que les enfants de son âge jouent gentiment à la poupée ou à Bonne nuit les petits, Ariane développe un culte à priori décalé, celui du chanteur américain Elvis Presley.

Elle découvre les chansons d'Elvis grâce à sa cousine, Jacqueline, qui lui prête les 45 tours de la vedette du rock'n'roll. Tombée sous le charme, Ariane commence à collectionner tout ce qui a trait à son idole, des posters aux badges en passant par les briquets et les étuis péniens à l'effigie du King.

Ses amies et parents commencent à voir dans cette attitude de groupie un certain malaise, d'autant qu'Ariane refuse d'accepter le fait que son idole soit décédée. "Elvis est vivant" clame-t-elle haut et fort. "Elvis continue de composer, rien que pour moi !"

AM1.JPG

Un exemplaire contrefait, saisissant de réalisme

Dans le même temps, Ariane réalise de faux exemplaires des disques inédits d'Elvis, des faux qu’elle montre à son entourage pour justifier sa conduite névropathe. Devant l’absurdité de la chose et surtout le potentiel nuisible à l’épanouissement de l’enfant, les parents inquiets la mettent entre les mains de la célèbre psychiatre Françoise Dolto.

Commence alors une thérapie fondée sur le refoulement des pulsions elvisiennes. Tout ce qui peut faire penser à Elvis est éloigné du champ visuel de la jeune fille : pento, bananes, blousons en cuir sont exclus de l’environnement d’Ariane Massenet. En quelques mois, de nets progrès se font sentir et Ariane Massenet abandonne petit à petit l’objet de ses fixations.

Elle entre ensuite à l’école de journalisme et devient journaliste. Sa carrière se passe bien parce qu'elle travaille dur. Ses professeurs disent d'elle qu'elle "en veut".

[modifier] Carrière

Le succès d’Ariane Massenet et son accession rapides aux strates supérieures du journalisme d’action sont dûs à sa maîtrise des nouvelles technologies et son adaptabilité à l’évolution d’un monde en perpétuel changement.

Alors que les autres journalistes tâtonnent et se perdent dans les méandres de l’informatique et d’Internet, Ariane saisit immédiatement les potentialités et les apports de la techniques. Elle stupéfie ses confrères en expliquant lors d’une conférence en janvier 2005 le fonctionnement d’une adresse e-mail :

Bonjour chers amis journalistes. Comme moi, vous en êtes venus aux nouvelles technologies parce que ça va plus vite que le courrier normal. Saviez-vous qu’une lettre que vous postez mettra en moyenne trois jours pour parvenir à votre destinataire ? C’est pas vite.

Une alternative s’offre désormais à vous. J’ai découvert, en allant sur Internet grâce au bouton Internet de mon ordinateur, la possibilité de créer une adresse virtuelle, pour envoyer des courriers à mes collègues. C’est époustouflant. La vitesse de transmission des messages est incroyable.

Pour faire fonctionner une adresse e-mail, c’est simple. Il me suffit d’écrire ariane.massenet sur le site MSN.com et de taper le mot de passe elvisforever pour accéder à mes courriers. Allez-y, essayez, je vous jure que ça change la vie d’utiliser Internet !

Promue responsable de la veille technologique au sein du Grand Journal de Canal +, Ariane Massenet apporte chaque jour de précieuses informations sur le monde moderne.

[modifier] Point culminant

Ariane ne serait donc qu’une journaliste télé de plus, spécialiste de son sujet. Or ce n’est pas le cas. Contrairement à ce que croyait sa famille et ses amis, sa carrière et son engouement pour Internet n’ont jamais eu pour autre but que de servir sa passion malsaine pour Elvis. Elle est démasquée le 17 octobre 2005, en direct, lors d’une émission du Grand Journal consacrée au site Wikipédia.

Alors qu’elle présente le site aux téléspectateurs, la folie cachée d’Ariane Massenet reprend le dessus, et en plein direct, la journaliste modifie la page consacrée à Elvis Presley en augmentant considérablement le nombre de singles enregistrés par le chanteur.

Voir l’ « affaire » Ariane Massenet : La passion malsaine d'Ariane pour Internet et Elvis Presley révélée ici

« Arrêtez-la ! » crient ses parents, dans le public. « Sa folie malsaine ne l’a jamais quittée ! »

« Vous ne m’aurez jamais ! » claironne Ariane avant de s’enfuir du plateau de l’émission via un système de propulsion à air comprimé ingénieusement placé dans son dos, tout en lançant sa dernière réplique : « 7775 !!!! Il en a enregistré 7775 ! Je le prouverai ! » . La journaliste disparaît. L’inspecteur Juve chargé de la retrouver et de la placer en détention pour vandalisme, n’a jusqu’à présent jamais réussi à mettre la main sur la criminelle. Gageons qu'elle est terrée dans son laboratoire secret, occupée à mettre en place la machination qui fera croire au monde qu'Elvis continue d'enregistrer des singles.

Am2.jpg

Ariane Massenet vous salue bien bas, ha ha ha !

Casimir.gif  Portail de la télévision


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia