Archimède

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Greece-flag.jpg
"ΑΝΕΓΚΥΚΟΠΑΙΔΕΙΑ ΘΝΑΤΟΣ!!!"

ATTENTION !

Cette article parle d'un ressortissant GREC !

N'oublie pas de bien surveiller tes arrières au cours de la lecture de ces quelques lignes.
Charanude1.jpg



« Tout corps plongé dans un fluide ... est mouillé, tout corps plongé dans un autre corps ... s'amuse; deux corps plongés dans un corps ... c'est une orgie. »
~ Archimède à propos de son fameux principe.


« Un gros corps plongé dans un fluide ... il est sans doute avec sa petite copine en ce moment. »
~ Archimède toujours à propos de son fameux principe


« Donnez-moi une bière et je soulèverai le monde! »
~ Archimède à propos de la bière.


Archimède était à la fois un savant de la Grèce antique et un sicilien habitant Syracuse. Le stéréotype découlant de notre bon sens nous conduirait donc à penser qu'il était homosexuel et membre de la mafia mais pourtant ce n'était pas le cas. Par contre il fut bien le plus grand cul-nu nudiste du monde antique.

Question.png
Saviez-vous que...
Archimède etait Noir, selon le Grand Savant Cheikh Anta Diop.

Peu de choses sont connues sur les premières années de la vie de ce grand homme, on peut toutefois raisonnablement penser qu'il était un énorme geek. Archimède est surtout connu pour la découverte du théorème qui porte son nom, et qui énonce que toute chose peut flotter. Cette découverte fantastique mena à l'invention du bateau et, plus tard, de la planche de surf.

Il a également fait quelques découvertes intéressantes en géométrie, en particulier au sujet des sphères, et ... bon, je vais être gentil et on va passer de suite à autre chose.

[modifier] Le système d'Archimède

Avant Archimède la science de l'époque était des plus primitives. La première grande invention d'Archimède fut un système métrique qui permettait de réaliser des mesures d'une remarquable précision.

[modifier] Paramètres du Système d'Archimède

  • Longueur = par métrie visuelle
  • Probabilité = pièce de monnaie (pile ou face).
  • Volume = par oral-métrie (introduction des liquides à mesurer dans la bouche)
  • Temps = rotométrie (unité de temps différentielle entre boire de la bière et roter.)
Question.png
Saviez-vous que...
Le porcher Raffarin, serviteur de l'impératrice romaine Agrippe Pinne s'en souvint pour, dit-on, inventer le coussin péteur. Mais il est bien connu qu'en Histoire on ne pète qu'aux riches...

Fort de fondements aussi solides, la recherche scientifique pouvait enfin commencer.

[modifier] Le vis d'Archimède

C'est bien par erreur et grossière manipulation des médias (donc de droite) que le vice d'Archimède lui a été attribué. Archimède ne s'est livré à aucun geste déplacé vis à vis des vices sans fin, vices de formes et autres viceries aux normes ISO. Le rôle du vice d'Archimède est de faire, par exemple, monter de l'eau à l'étage où se trouve plein de donzelles pas farouches. Ne dit-on pas "Tant va l'eau au vice qu'à la fin ça coule".

[modifier] La loi hydrostatique

Socrate arrete.jpg

Eureka ! Eureka ! Il ne courut pas loin.

Après plusieurs décennies à insister quotidiennement, Eureka, la femme d'Archimède, parvint finalement à convaincre son mari de prendre un bain. Une fois dans sa baignoire, il péta par en dessous, il subit alors une poussée verticale inversement proportionnelle au volume d'eau déplacé par ses fesses. Une situation similaire se produisit quand il chia dans son bain, comme la densité de l'étron était inférieure à l'eau, il flotta. Criant pour appeler sa femme qui était dans sa chambre ( "Eurekaaa ! Apporte-moi mon slip !"), il énonça la fameuse loi : "Tout corps plongé dans un bain transfère à l'eau une partie de son poids."

[modifier] La loi hydroalcoolique

"Tout corps plongé dans un fluide reçoit une poussée de haut en bas proportionnelle au poids du liquide introduit"


Après avoir formulé sa loi, Archimède passa à la vérification expérimentale : il choisit du vin grec comme liquide et comme corps, le sien. Il en but environ 20 litres et peu après commença à ressentir un poids dans la vessie. Il put alors déterminer avec grande précision la correspondance entre le poids du vin et la poussée vésicale en mesurant la longueur du jet. Il recommença l'expérience plusieurs fois en faisant varier les quantités de vin.

Toutefois le savant grec dut suspendre ses expériences car il avait fini tout le vin. Archimède alla en acheter, mais il n'y en avait plus, il avait bu tout le vin grec disponible à Syracuse. Il dut alors se rabattre sur ce qui restait et que personne ne voulait : il acheta du szprädj syldave. Il fut pris de violentes diarrhées après avoir ingurgité seulement une petite gorgée de cette immonde piquette et il fut obligé de mettre un terme à son expérience en l'état.

Archimède avait plus d'une corde à son arc, et tout ceci lui inspira une idée pour vérifier la réciproque inverse de sa loi : tout liquide plongé dans un corps exerce par réaction une pression de bas en haut.

Cette fois-ci, prudent, il ne se servit pas de son propre corps mais de ceux des esclaves qu'il avait déjà utilisé pour l'expérience de la couronne (voir ci-dessous).


Archimede au bain.jpg

Archimède en pleine réflexion sur la mécanique des bulles de gaz.

Pour ce faire, il jette un esclave dénudé dans une piscine remplie de szprädj, puis Archimède lui grimpe sur le dos pour exercer la poussée initiale de haut en bas. Cette terrible pression finit par obliger l'esclave à s'incliner et à boire la tasse (de vinasse). Le savant grec peut alors mesurer la violente réaction inverse qui se produit à savoir une poussée de bas en haut qui se concentre autour d'un point précis du corps : l'anus.

[modifier] La légende de la couronne

Hiéron, parrain de Syracuse, et accessoirement oncle d'Archimède voulut se faire faire une couronne d'or. Il soupçonnait l'orfèvre de l'avoir roulé sur le poids et il donna l'ordre à Archimède de déterminer si la couronne était en or pur ou s'il y avait mélangé d'autres métaux comme un dealer coupant sa shoote à la craie.

Archimède ne savait pas comment procéder car il était impossible de refondre la couronne sous peine de perdre son magnifique aspect esthétique (Hiéron avait exigé que la couronne arbore deux grandes cornes). Soudain il eut une brillante idée : Si Agrippe Pine, ma tante, est une grosse salope, alors les cornes sont réelles. Mais il devait démontrer que sa tante était effectivement une chaude.

Archimède lui fit alors envoyer ses trois esclaves numides bien musclés et membrés (après les avoir soigneusement pesés et avoir vérifié, avec un doigt dans le cul, qu'ils n'étaient point homosexuels). ils revinrent le lendemain et le savant les pesa de nouveau, il nota qu'ils avaient perdus 10 kg chacun et qu'ils ne marchaient plus droit. Ainsi il put affirmer tout en s'esclaffant :


- Ainsi les cornes sont bien authentiques, donc la couronne l'est également et mon oncle Hiéron est un vrai cocu !


[modifier] Le siège de Syracuse par les Romains

Miroir d'archimède.jpg

Le fameux miroir d'Archimède en pleine action.

Ce gros mafieux de Hiéron, quant il appris qu'il était cocu fit jeter sa femme à la mer. Malheureusement pour lui, cette sale truie était la fille de l'empereur de Rome et les Romains se mirent à assiéger Syracuse avec leur flotte en représailles. Archimède avait la lourde tache de pourvoir à la défense de la cité. il fit construire de grandes catapultes qui firent voler des grosses boules de merde sur les navires romains. Les soldats durent alors lever le siège pour aller se laver et se débarrasser de l'infâme odeur. Ce ne fut pas suffisant et ils revinrent encore plus décidés. Archimède leur balança alors toutes les putains de Syracuse, qui était fort nombreuses, et qui propagèrent la syphilis dans les rangs romains.

Archimède conçut également une arme astucieuse : un miroir géant. En concentrant les rayons du Soleil en un point précis, il parvint à échauffer et à enflammer les latrines des navires romains. Quel plaisant spectacle que celui d'un légionnaire, la tunique baissée aux chevilles, sortant des chiottes en hurlant et courant avec le feu au cul pour se jeter dans la mer !

Hélas, les Romains finirent par soudoyer les trois esclaves numides qu'Archimède avait maltraité pour ses expériences. Ils se vengèrent en ouvrant les portes de la ville, ce qui permit aux légionnaires de Rome de s'emparer de Syracuse.

[modifier] La fin d'Archimède

La prise de Syracuse fut suivie d'un grand massacre. Marcellus Sacapus, le consul romain avait donné l'ordre d'épargner Archimède. Le savant grec fut découvert par un légionnaire qui avait eu le cul sévèrement brulé. Archimède était en train de dessiner des cercles sur le sable.

- «Que dessines tu ?» Lui demanda le soldat.

- «Un nouveau type de miroir, encore plus puissant.» Répondit Archimède.

Cette évocation rendit le légionnaire fou de rage, et il transperça le rectum du savant avec son glaive.


Ces derniers mots furent :


« Que Dieu me donne la science, ta mère me donnera son vagin ! »
~ Archimède



691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses  •  Puzzle Potato Dry Brush-notext-square.png  Portail de la Tour de Babelfish  •  Photo Bio.png  Portail des Gens  •  Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre

Qu'avez-vous pensé d'Archimède?
 
47
 
9
 
7
 
2
 
7
 

Ce sondage a été créé le décembre 28, 2009 22:49 et 72 personnes ont déjà voté.
Wiki-independence.png

Cet article, basé sur le texte d'une désencyclopédie étrangère, Archimede, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia