Aquariophilie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] C'est quoi ?

Activité consistant à rendre encore plus autistes des personnes qui l'étaient déjà. Il convient de se méfier particulièrement de ceux qui, à la tare mondialement reconnue qu'est l'appartenance à l'espèce du geek (sous espèce de l'homo-sapiens, très distincte de l'autre branche qu'est celle de l'homo-erectis, le geek n'ayant jamais réussi à lever quoi que ce soit) ajoutent une passion incompréhensible pour l'observation de poissons grotesques dont l'activité principale est de chier dans leur bain. (Souvenez-vous, cela est arrivé à votre petit frère quand il avait deux ans et demi, et depuis vous vous foutez encore de sa gueule ; il a aujourd'hui 28 ans.)

[modifier] Quel intérêt ?

L'aquariophilie, contrairement à la zoophilie, ne consiste pas à s'accoupler avec quoi que ce soit. C'est ce qui rend encore plus imcompréhensible la pratique de cette activité qui concerne pourtant majoritairement des puceaux complexés. Comblant certaines de leurs envies, comme celle de voir des animaux morts se faire dévorer sans pitié par leurs congénères (ils s'identifient à ce qu'ils ressentaient lorsqu'ils étaient jeunes dans la cours de récré, quand tout le monde se jetait sur eux pour les frapper, à cela près qu'ils n'en mouraient pas), l'aquariophilie leur permet d'évacuer leurs frustrations.

[modifier] A savoir

  • L'aquariophilie se pratique avec un aquarium. Bien que le geek se lave peu, élever des poissons dans sa baignoire risque d'être rapidement pour lui une raison de célibat permanent.
  • Si l'aquariophile est l'heureux détenteur d'une copine (il doit faire bien des envieux au milieu des désespérés du sexe que sont ses congénères, malheureux de ne pouvoir procéder à la création d'une nouvelle espèce avec leur Ancistrus (eux savent de quoi il s'agit), qui ne fait pourtant que leur envoyer des messages sensuels par le biais de ses deux lèvres pulpeuses), celle-ci doit savoir que les frais inhérents à l'entretien de l'aquarium risquent de la priver de cadeaux, de desserts, voire même de toute relation charnelle : « Je me suis trompé, chérie, j'ai pris le chemin du magasin d'aquariophilie au lieu de celui du sex-shop, et je n'ai su résister à ce nouvel aliment pour poissons révolutionnaire. », dit l'aquariophile en guise d'excuses. Note : l'aliment pour poissons peut occasionnellement faire office de dessert.


[modifier] l'Aquariophilie en France

Depuis l'invention de l'étang, l'aquariophilie en France n'a pas beaucoup évolué. Quelles que soient les époques, elle se limite à un bocal rond, et un poisson rouge acheté à la fête foraine. Le sondage annuel de 2006 publié par l'Institut d'Aquariophilie de France montre que 98% de la population ignore qu'un bocal rond doit faire au moins 25,073 centimètres de rayon pour garantir la meilleure espérance de vie à un un poisson rouge de type 'festus forenus comunus'Texte italique'. Une interview du 3 mars 1938 menée dans Le Figaro [1] révèle que les hommes et les femmes sont moins attachés aux poissons rouges que leurs enfants. Lorsqu'on leur demandait s'ils estimaient qu'un bocal de 23 centimètres de rayon était suffisant pour un seul et unique poisson rouge, les hommes répondaient à 56,31 % "Pourquoi faire ? Un poisson rouge, il lui faut un bocal petit, sinon c'est trop cher à l'entretien, à moins de déduire du volume d'eau du bocal les charges d'eau courante que l'on paie annuellement...Si le poisson survit à la première semaine d'adoption." Les femmes, pour 90 % d'entre elles, répondaient que peu importe la circonférence du bocal, puisque ce qui comptait, pour elles, était la satisfaction de leur enfant, émerveillé par le poisson dans le bocal. Aussi, le rapporteur de l'Association française de lexicologie a déduit de ce sondage journalistique, que les femmes, étant plus intéressées par le contenu que le contenant, étaient particulièrement enclines à comprendre les métonymies [2].

On constate que dans les animaleries et magasins spécialisés en aquariophilie, on continue à vendre des bocaux ronds d'un rayon inférieur à celui préconisé par toutes les agences de santé des animaux aquatiques. Ceux-ci sont généralement vendus à côté des bacs en plastique, contenant palmier, graviers et autres objets adjuvants pour les tortues de Floride.

Parmi les derniers 2% de la population, se trouvent les personnes qui connaissent les normes aquariophiles en vigueur. On sait actuellement qu'1% d'entre elles forment le groupe des aquariophiles spécialisés dans la sensibilisation des tous petits et des jeunes, organisant ainsi des interventions dans les classes, de la maternelle à la Terminale. On sait également que le dernier % de la population connait l'existence de la pompe à air, des aquariums rectangulaires, et il se trouve qu'une part non négligeable de cette dernière partie de la population soit également germanophile (voir ci-dessous).

[modifier] L'Aquariophilie en Allemagne

La Mecque de l'Aquariophilie. Dès l'âge de Cro-Magnon, les teutons conservaient les poissons dans des cuves de silex. Cela n'était pas pratique car on ne voyait guère à travers ce matériaux, mais c'était apparemment à cela que l'on pouvait reconnaitre les puristes, dit une citation retrouvée à l'entrée d'une grotte de Baden-Baden. Les Teutons, dès le IVe siècle, élevaient la tanche de Poméranie (tanchum pomeranium fritzi) et le gardon de Silésie orientale, (silesarium helmutsi). On a d'ailleurs retrouvé sur les parois des grottes trace d’âpres discussions autour des poissons. On pense que les Teutons pré-historiques ne s'entendaient pas sur le nom des poissons. Il semble que des pratiques sado-masochistes soient ainsi apparues, celui qui se trompait de nom étant derechef soumis à la question, c'est-à-dire à une torture sensuelle. Ces pratiques ont perduré jusqu'à nos jours, mis à part celles qui consistaient en une réunion en congrès et en une flagellation des individus s'étant trompés.

[modifier] Le taxon, quel boxon!

Ce qui caractérise l'aquariophilie est apparemment les nombreuses polémiques sur le taxon, c'est-à-dire la manière de nommer des poissons.

Friedrich von Kartofeln, par exemple, s'étant lancé dans une expédition dans le lac Tanganyka en 1922, trouva une espèce de barbot barbu. C'est donc tout naturellement qu'il le nomma " Barbotus Barbus Kartofelnus". Mais trente ans après, en 1952, Monsieur Rudoph Schuberti découvrit une sous-espèce de barbot à membre érectile rose. Il en fit tout d'abord une sous-espèce du "barbotus barbus kartofelnus", avant de subir les affres de la critique. On sait aujourd'hui, en 2017, grâce aux progrès du microscope, que Schuberti avait parfaitement raison. La science lui a donc rendu hommage en nommant cette sous-espèce "Pro-barbotus erectilus rosinus schuberti!




[modifier] Attention

  • Tout aquariophile qui suggèrera à son piranha de lui faire une fellation risque d'avoir une mauvaise surprise.


Petites perversions entre ami(e)s ou même sans ami(e)...
JO sex.jpg
·69 · Aquariophilie · Baragouine · Bisexualité · Branlette · Bukkake · Canardophilie · Chat-bite · Domination sexuelle · Double pénétration · Douche dorée · Exobiophilie · Fellation · Fessée · Fif · Free hugs · Godemiché · Godivisme · Hétérosexualité · Homosexualité · Kama-Sutra · Lesbianisme · Levrette · Masturbation · Naturisme · Onanisme · Orgie · Perdreauphilie · Pipe · Sodomie · Strip-tease · Téléphone rose · Toucher rectal · Trimammophilie · Tripotage de minou · Vargling


PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia