Apple iMan

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Ce que nous allons présenter ici est le plus grand progrès technologique depuis que l'homme existe. »
~ Steve Jobs lors de l'annonce officielle de l'iMan à Apple Expo 2014.

Succédant à l'iPod, à l'iPhone et à l'iPad, l'iMan est la dernière trouvaille issue de l'imagination débridée du patron et créateur d'Apple, Steve Jobs.

[modifier] Extrait du discours d'introduction de l'iMan par Steve Jobs

IMmiroir.jpg

Le plan originel de l'iMan tel qu'imaginé par Steve Jobs lui-même. Avec l'aimable autorisation du musée Apple de Cupertino (Californie)

« Ce projet, je l'ai imaginé dès 2012. À cette époque en effet, j'avais déjà réussi à refourguer à la moitié de la planète un baladeur, un téléphone et une tablette. J'étais le roi du monde. Mais je me disais : "tu peux sûrement aller encore plus loin. Il faudrait juste que tu trouves un autre truc encore plus dingue". J'y ai réfléchi pendant des jours et des jours mais ça ne venait pas. J'allais abandonner et juste me contenter de sortir tranquillement l'iPod 8, l'iPhone 6 et l'iPad 4 et puis un matin, en me regardant dans le miroir, j'ai eu le déclic. J'ai pris le rouge à lèvres de ma femme et j'ai dessiné sur la glace le croquis de ce qui représentait pour moi le summum de l'interactivité et de l'expérience utilisateur. L'iMan était né. Il n'y avait plus qu'à fixer un prix. »

[modifier] Concept

L'iMan est bâti autour d'un concept et d'une idéologie uniques : offrir à son possesseur un objet qui poussera l'expérience utilisateur dans ses derniers retranchements, notamment en termes d'interactivité et de fonctionnalités. Tout est fait pour que le propriétaire parvienne à transcender l'aspect technologique du produit pour parvenir dans l'idéal à agir avec son iMan comme s'il s'agissait d'une prolongation de son propre corps, voire de son propre esprit. Bien entendu, pour les détracteurs de Steve Jobs, qui estiment que le créateur d'Apple en fait parfois un peu trop, ce genre de discours fait au mieux sourire et au pire provoque carrément des insultes et des quolibets. Pour ceux-là, l'iMan n'est qu'un gadget de plus et le but d'Apple est juste de créer un besoin la où il n'y en avait pas. Ce à quoi Steve Jobs répond volontiers qu'il les emmerde et qu'ils ont plutôt intérêt à acheter des actions Apple s'il veulent en croquer eux aussi. Pour notre part, nous resterons neutres comme il sied à tout bon article encyclopédique qui traite d'un sujet polémique.

[modifier] Design

Cette partie relevant de compétences technologiques que je ne possède pas, je laisse la parole à deux spécialistes de la vulgarisation scientifique audiovisuelle publicitaire : Jérôme Bonaldi et Michel Chevalet. À vous les gars.

Les ménages de Tonton Bonaldi
IMbonaldi.jpg


Bonjour les amis. La première question que doit se poser un journaliste intègre qui voudrait décrire l'iMan à des millions de lecteurs impatients d'en savoir plus, c'est tout naturellement « Est-ce qu'Apple a bien viré la somme convenue sur mon compte ? »


Les publi-reportages rémunérés de Papi Chevalet
IMchevalet.jpg


En précisant toutefois qu'on accepte aussi les paiements en liquides.


Bon Ok les gars. Je sens qu'on ne va pas s'en sortir donc finalement je vais m'en occuper. Quand je pense que je me suis cassé le cul à créer une boîte colorée pour chacun d'entre vous.


Les ménages de Tonton Bonaldi
IMbonaldi.jpg


Gratos ??? Putain mais tu te rends compte que tu es en train de tuer notre profession ? Espèce de vendu.


IMbill.jpg

La partie supérieure du premier prototype de l'iMan tel que présenté par Steve Jobs lors d'Apple Expo 2014

Par rapport aux produits précédemment sortis par Apple avec le succès qu'on connaît, l'iMan utilise une approche différente. Au lieu de faire en sorte que tout le monde ait exactement le même objet comme c'est le cas avec l'iPhone par exemple, l'iMan est prévu pour pouvoir être totalement personnalisé par son possesseur, de façon à en faire un objet unique. Bien entendu, les fondations de l'iMan, ou « squelette » comme l'a appelé Steve Jobs lors d'Apple Expo, restent les mêmes. Mais l'habillage et même la taille ou l'épaisseur sont entièrement personnalisables. C'est une nouvelle preuve du génie marketing de Jobs qui par ce procédé va inciter les clients à acquérir beaucoup d'options et de mises à jour.

En attendant les spécifications définitives qui seront précisées au moment du lancement officiel de l'appareil, Steve Jobs a bien voulu faire au public présent lors de son speech l'aumône d'une description sommaire du premier prototype de l'iMan. Nous vous en proposons ici les grandes lignes.

Le premier élément qui nous a marqués sur ce prototype, c'est sa taille. Les ingénieurs d'Apple ne semblent par pour l'heure pas s'être préoccupés de l'optimisation de l'architecture interne du produit. L'exemplaire présenté, familièrement surnommé « Bill » par Steve Jobs, devait faire en gros 1m90 de haut et selon nos estimations, il devait approcher du quintal. À un journaliste qui n'avait d'ailleurs pas hésité à s'interroger sur ces dimensions impressionnantes dans un monde où tout tend vers la miniaturisation, le patron d'Apple a vertement répliqué : « Je m'attendais évidemment à cette question. Mais rappelez-vous ce qu'il s'est passé en 2010 quand nous avons sorti l'iPad. Tout le monde trouvait cette tablette trop grande sous prétexte qu'elle n'entrait pas dans une poche. Mais ce n'est qu'une question d'adaptation : il suffisait d'acheter des pantalons avec des très très grand poches et le problème était réglé. Pour ce qui est de l'iMan, je dois tout de même vous rassurer. Dans sa version définitive, il fera entre 1m72 et 1m85 selon les préférences de l'acheteur. Et on pourra facilement le transporter sur son dos ou dans un nouvel accessoire révolutionnaire que je vous présenterai l'an prochain lors d'Apple Expo pour la sortie de l'iMan 3, l'iBrouette. Encore une fois, c'est un faux problème. »

Pour ce qui est de la forme, l'iMan rompt également avec la tradition de l'harmonie, des courbes et de finition épurée propres aux produits Apple. Les ingénieurs du constructeur sont partis dans une toute autre voie car même s'il y a un semblant de symétrie chirale entre les parties gauche et droite de l'iMan, les sections supérieure et inférieure sont diamétralement opposés. Enfin, oui bien entendu qu'elles le sont sinon on ne les appellerait pas comme ça mais je veux dire que non seulement elles sont diamétralement opposées en termes de positionnement, mais aussi d'aspect. Là encore, Steve Jobs a bien voulu donner des éclaircissements à l'assemblée. « Chaque partie de l'iMan a une fonction précise et c'est la fonction qui a déterminé la forme et non pas l'inverse. Ainsi dans la partie supérieure se trouve tout ce que j'appellerai « l'intelligence » de l'iMan. C'est là que sont stockées les données. On peut y mettre ce qu'on veut, l'iMan est prêt à tout recevoir sans discuter. La plus grande part du produit est toutefois dédiée au stockage et à la gestion de l'énergie qui permet de maintenir l'iMan sous tension. Les extrémités inférieures et latérales ont pour leur part un rôle plus décoratif, servant notamment à intégrer des options d'habillage personnalisées. Nous allons d'ailleurs proposer un grand nombre d'accessoires pour augmenter les fonctions de base qui sont déjà assez nombreuses. »

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
J'en veux un !



[modifier] Fonctions

Un autre journaliste, encore plus courageux que celui qui questionna Steve jobs à propos de la taille démesurée de l'iMan, alla plus loin et n'hésita pas à poser une question plutôt saugrenue au génie visionnaire : « À quoi ça sert ? » Même s'il ne s'attendait pas vraiment à ce que quelqu'un poussât la curiosité jusqu'à lui demander ce genre de détails, Steve Jobs ne se démonta pas et décida de faire quelques démonstrations des possibilités technologiques de l'iMan. Tout en rappelant qu'il s'agissait d'un prototype et que tout n'était pas encore fonctionnel à 100 %.

Nous avons pu constater que l'iMan proposait deux catégories de fonctions : les fonctions basiques relatives à son positionnement et à ses déplacements dans l'espace, et les fonctions avancées davantage liés à sa façon de se comporter avec son entourage.

[modifier] Fonctions basiques

L'iMan peut être mis assis sur une chaise ou se poster debout sur le sol. On peut le déplacer en avant, en arrière mais aussi sur les côtés en agissant sur ses articulations inférieures. Il peut aussi attraper des objets usuels comme un gobelet ou une cornemuse. Voici en images et présentées par Steve Jobs himself quelques possibilités offertes par l'iMan.

« Le comportement de l'iMan est par nature calqué sur celui de son propriétaire. Voilà, là par exemple je lui tends ma main droite et ses capteurs optiques remarquant mon mouvement l'incite à faire la même chose. Le mimétisme est en effet à mon avis l'un des aspects les plus importants dans le cadre de la totale personnalisation du produit par rapport à son acheteur. »

IMmain.jpg

« Si je m'assois maintenant, l'iMan va là encore m'imiter. Notez que s'il n'y avait pas de fauteuil pour lui, ça provoquerait un bug sur le prototype. Dans la version finale, il pourra s'asseoir sur mes genoux. Maintenant je croise les jambes, et hop, mon iMan fait de même. Ah merde, il a mis la jambe droite sur la jambe gauche. Je vous ai dit, c'est pas totalement au point. Mais c'est quand même sacrément chiadé non ? »

IMrepos.jpg

« Mais je vous rassure, l'iMan ne se contente pas de singer tous vos faits et gestes. Vous pouvez aussi le commander à distance avec une application iPhone téléchargeable sur notre Apple Store pour $9.99. Attention, elle ne fonctionne qu'avec le nouvel iPhone 6 qu'il faudra donc acheter séparément. Alors attention à la démonstration, je vais demander à mon iMan de lever la main gauche, de sourire comme un con et d'enfiler une veste. Et zou, voilà le travail. Ça déchire sa race ce truc. »

IMtelecommande.jpg

« Ah merde. Qu'est-ce que j'ai branlé. Je crois que j'ai perdu le contrôle du bazar, là. Quelqu'un peut le débrancher ? Putain c'est quoi déjà le code vocal pour le désactiver..i Ah oui : BLUESCREEN BLUESCREEN BLUESCREEN ! »

IMbras.jpg
Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Rien à foutre que ça marche pas. J'en veux un !



[modifier] Fonctions avancées

Mais ce que vient de nous présenter Steve Jobs n'est que la partie émergée de l'iCiborg[1]. Les innovations les plus importantes de l'iMan consistent surtout en la façon avec laquelle il peut interagir avec son environnement, notamment humain. Nous ne pouvons malheureusement pas le montrer en images mais pendant son show, Steve Jobs a montré qu'il pouvait tenir une conversation avec son iMan. Le vocabulaire est encore assez simpliste mais la synthèse vocale donnait vraiment l'impression qu'il avait en face de lui un vrai interlocuteur.

Steve Jobs : Bonjour, comment t'appelles-tu ?
L'iMan : Bill
Steve Jobs : C'est très bien, Bill. Et est-ce que tu peux dire à nos amis ?
L'iMan : Pour me faire dire ou faire des choses, achetez les applications correspondantes sur l'Apple Store.
Steve Jobs : Merci Bill.

On n'en sait pas beaucoup plus pour le moment. Steve Jobs a toutefois bien voulu faire justement une dernière démonstration d'une des applications téléchargeables payantes ajoutant de nouvelles fonctions à l'iMan. Il s'agissait de l'application Guitar Hero iMan ($10.99 seule, $110.99 avec la guitare). Elle permet de vous faire remplacer par votre iMan pour qu'il joue à des jeux débiles à votre place. C'est assez stupéfiant.

IMguitar.jpg

[modifier] Développements futurs

Bien que déjà impressionnante, la présentation de Steve Jobs s'est conclue sur des notes carrément époustouflantes. Il a en effet évoqué les futurs développements de son produit en insistant sur les innovations qui s'ajouteront aux versions successives. « Quand suffisamment d'acheteurs auront acquis l'iMan 1, ce sera pour nous beaucoup plus facile d'en connaître les nombreux bugs et dysfonctionnements de ce machin et si tout se passe comme d'habitude, on devrait avoir un produit parfaitement fonctionnel au bout de la quatrième ou cinquième génération. »

Tout le monde s'est alors regardé. Tel quel, l'iMan paraissait déjà tellement au point qu'on se demandait vraiment ce qui pourrait encore l'améliorer. La réponse de Steve Jobs ne tarda guère. « Je vois beaucoup plus loin que ce simple pantin articulé à peine doué de parole. Je veux que les prochains iMan soient capables de réfléchir avant de parler. Je veux que les iMan soient capables d'avoir mal et de faire mal. Je veux que les iMan soient capables d'éprouver du plaisir, de la haine, de la pitié, de l'indifférence. Je veux que les iMan aiment et aient peur. Je veux que les iMan pensent et aient des opinions. Mais surtout, surtout, je ne serai totalement satisfait que quand l'iMan aura atteint la capacité suprême, celle qui en fera un objet vraiment à part... Je veux que l'iMan ait envie de s'acheter un iMan. »


01.png  Portail de l'Informatique

Qu'avez-vous pensé de cet exposé sur l'Apple iMan ?
 
3
 
1
 
0
 
1
 
6
 
1
 
0
 

Ce sondage a été créé le février 20, 2015 23:01 et 12 personnes ont déjà voté.

[modifier] Notes

  1. Notez l'astuce


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia