Appareil dentaire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Créé en 1951, l'appareil dentaire redresse chaque année des millions de dentitions au travers du monde. Pourtant, si l'on comprend à peu près son principe de fonctionnement, sa véritable histoire reste plutôt obscure, tout comme ses applications les plus poussées.

L'appareil dentaire, un instrument issu de la torture

En 1951, alors que le régime de Perón renforce son pouvoir en Argentine, ce sont pas moins de 1523 camps de concentration qui jalonnent les plaines du pays. La police politique, chargée de traquer les opposants, de les torturer et de les tuer à petit feu, ne cesse de questionner la population. Toutes les chaînes de télévision deviennent la propriété de l'État, qui voit là un parfait moyen de diffuser son idéologie. Peu à peu, la liberté est bafouée, voire annihilée. En 1952, une centaine de nazis qui avaient fui l'Allemagne, rentrent au gouvernement argentin. L'étau se resserre, mais une invention va venir bouleverser le sort du pays : en effet, alors qu'il tente de s'enfuir d'un camp de concentration, Pédro Estevan, journaliste opposé au régime de Perón, invente la première fourchette à base de tournevis et de cure-dents enrobés d'une couche de glue. Une prouesse qui va bouleverser l'ordre établi, mais qui ne sera pas du tout à l'origine de l'appareil dentaire.

Une origine qui s'ancre dans l'histoire de l'humanité

Suceusesucette

Marie Kouchtwalha, qui ne se sépare jamais de sa sucette.

En réalité, il faut attendre décembre 1951 pour assister à la création de l'appareil dentaire. C'est en effet le 2 décembre que Joseph Schlachtzenböber, fabriquant de fils barbelés à Hambourg, décide d'employer ces derniers pour redresser la dentition de sa femme, Marie Kouchtwalha.

Si l'on en croit le journal de Joseph, Marie était le soleil de sa vie, comme il l'exprime lorsqu'il écrit n'avoir "jamais vu une femme qui suce avec autant de grâce et de beauté". Il faut dire que si Marie est une magnifique créature, cela reste à la condition qu'elle n'ouvre pas la bouche : sa dentition est véritablement une horreur, ce pourquoi elle la cache toujours avec une sucette.

Dentitionkicraint

Le sourire de Marie Kouchtwalha est particulièrement renversant.


Joseph est bien malheureux de voir les belles lèvres de sa femmes cacher un si horrible secret. C'est pourquoi, secrètement, il commence à concevoir un appareillage capable de refaire une beauté à la présentation buccale de sa dulcinée. Tout d'abord, il tente de redresser certaines dents avec une pince multi-prise: le résultat n'est pas très concluant. Après avoir malencontreusement arraché quelques dents à son épouse, Joseph tente une nouvelle approche : il entoure les dents de sparadrap, qu'il fixe à une tige métallique plantée dans la gencive. Là encore, la pauvre Marie souffre, mais ses dents ne sont pas redressés. Elle ne parvient qu'à perdre une dent qui était plantée dans son palais ; ce qui, d'un certain point de vue, est un progrès.

L'idée ne parviendra à l'esprit de Joseph que par le plus incroyable des hasards, lors d'un jeu dans son atelier, avec son fils Schmültzück : tous deux jouaient en effet à la lutte, lorsque Joseph se retrouva en situation difficile : son enfant venait de le plaquer au sol, lui chatouillant le dos. Joseph, qui voulut reprendre l'avantage, décida de saisir un sachet de fils barbelés, qu'il enfonça sur la tête de son fils. Ce dernier, à 9 ans, n'était pas très doué : au lieu de retirer les fils barbelés de sa tête, il se débattit et les resserra encore davantage autour de son visage. Ses deux yeux furent crevés, et ses gencives déchiquetées.

Le père fut alors consterné : le fil barbelé s'accrochait parfaitement à la dentition de son fils! Il ne restait plus qu'à arrimer le fil barbelé à l'arrière de la gencive, vers la trachée, puis à resserrer : le fil de fer, particulièrement solide, contraignait alors les dents à changer de position. Sans conteste, l'appareil dentaire venait d'être inventé. Après quelques tests sur son rejeton, Joseph décida qu'il était possible d'essayer cette solution sur sa femme, Marie. Et c'est ce qu'il fit.

Appareilbarbeles

Le premier appareil dentaire avait peut-être quelques défauts, mais il coutait bien moins cher que les appareils actuels.


En peu de temps, Marie acquit une dentition exceptionnelle, que tous les voisins lui envièrent.

Bellesdents

En moins de trois mois, Marie se retrouva avec un magnifique sourire. Il faut dire qu'en février 1952, Joseph en eut marre et changea de femme, optant pour un modèle de Marie naturellement mieux conçu au niveau dentaire.

Très vite, Joseph se rendit compte du potentiel de son invention, et bientôt, tout le village exhibait des appareils analogues. Les fils barbelés auraient même pu subsister s'ils n'avaient pas engendré le déchiquetage des lèvres et des joues, ainsi que diverses nécroses qui provoquaient, par exemple, la pourriture de la mâchoire.


Une origine contestée

Armurestries

Les armures n'étaient pas véritablement des appareils dentaires.

Signalons tout de même une controverse qui oppose les savants : de nombreux historiens ont prétendu que l'appareil avait été inventé au Moyen-Age, considérant que les armures étaient des appareils dentaires primitifs. Pourtant, ce que ces prétendus historiens omettent de préciser, c'est que ces armures ne pouvaient aucunement rectifier l'alignement des dents entre elles. Il n'y avait en effet aucun bout de métal allant en direction des gencives.

Les armures avaient donc essentiellement pour fonction de redresser la forme de la mâchoire, ce qui ne peut pas être réellement considéré comme un appareil dentaire. Précisons tout de même que l'armure ne servait pas en priorité au redressement de la mâchoire : avant toute chose, il s'agissait d'un appareil orthopédique.


Appareil dentaire et idéologie

Depuis maintenant 50 ans, les partisans du dentier s'opposent avec acharnement aux partisans de l'appareil. Alors que les seconds considèrent l'appareil dentaire comme une preuve des capacités évolutives de l'être humain, et donc de l'évolutionnisme darwinien dans son ensemble, les partisans du dentier considèrent que le monde existe tel qu'il a été créé ; ils pensent donc que l'appareil dentaire est une hérésie (voire un objet conçu par le démon), considérant qu'il est impossible que la nature soit ainsi modifiée sans le secours de Dieu, qui du fait de la nature spécifique de son omnipotence personnelle, ne peut pas laisser le monde évoluer de son propre chef, ou par l'intervention des appareils dentaires. De nombreux arguments ont ainsi été échangés, mais il est difficile, en l'état actuel du débat, de prendre parti.

Les techniques actuelles

De nos jours, la pose d'un appareil dentaire est bien différente de ce qui avait lieu dans les années 50 : les orthodontistes, des spécialistes des appareils dentaires (ce sont souvent des anciens employés des chemins de fer), sont capables de les poser sans douleur. Du moins, sans douleur pour eux. Car le patient, quand à lui, continue de souffrir, ses dents de devant étant tirées en arrière tandis que les molaires se déchaussent lentement.

Fort heureusement, l'appareil dentaire a des répercussions très positives, aussi bien sur la vie du patient, que sur son entourage : tout d'abord, le redressement de ses dents permet au patient d'obtenir un physique un peu moins ingrat, et par conséquent de prendre confiance en lui. Ensuite, un grand nombre d'aliments se déposant dans l'appareil dentaire, cela permet à son propriétaire de faire une grande réserve de nourriture : ce qui est particulièrement utile lorsque l'on souhaite donner manger aux pauvres du quartier.

Trippesdégueu

Voilà rassemblés les restes qui se déposent, chaque jour, dans un appareil dentaire. On voit bien qu'il serait égoïste de ne pas partager!

Uglyantenna

Voici une actrice de série télé qui fait la promotion du dernier appareil dentaire wifi/3G+ avec antennes intégrées d'émission et de réception. Si ce genre d'installation est à la mode, on le doit aux antennes dentaires, qui sont vraiment fashion.

Si l'appareil dentaire possède un grand nombre d'avantages, son utilité n'a jamais été aussi visible qu'aujourd'hui.

En effet, à l'heure du développement de la téléphonie mobile, des SMS ou d'Internet, chacun cherche à avoir un moyen de communication pratique, rapide et ergonomique. Or, l'appareil dentaire dispose d'arguments particulièrement convaincants : sa structure métallique permet en effet, reliée à une antenne, de mieux communiquer avec ses proches.

Certains appareils dentaires peuvent être reliés à un port USB (quelques-uns supportant même l'USB 3), tandis que la majorité des appareils peuvent servir de relais wifi, 3G+ ou plus simplement de talkies-walkies. Certains appareils dentaires ont une prise jack femelle, qui permet de relier un casque audio pour l'écoute des fichiers MP3. Signalons également la possibilité d'écouter la radio traditionnelle, tout comme les web-radios.


C'est pour toutes ces raisons que l'appareil dentaire a su s'imposer, en particulier dans les pays civilisés comme le nôtre. Pourtant, son omniprésence soulève un certain nombre de questions : tout d'abord, redresser les dents de travers n'est-il pas immoral ? Ne s'agit-il pas d'un eugénisme camouflé ? Et surtout, à qui profite ce redressement de dents à l'échelle planétaire ? N'y a-t-il pas le risque d'être manipulé par l'appareil dentaire ?

Les dérives liées à l'appareil dentaire

Aujourd'hui, l'appareil dentaire est plutôt efficace : non seulement il redresse les dents, mais surtout, il redresse les finances des dentistes, des orthodontistes et autres professionnels de la santé (et pas seulement). A titre d'exemple, l'orthodontiste prétendra toujours qu'il n'y a pas de place pour poser l'appareil dentaire : il faut de toute urgence arracher quatre molaires qui gênent. Et il faut aussi penser aux dents de sagesse, qui vont tout foutre en l'air quand elles sortiront ! Là-dessus, l'orthodontiste envoie le patient vers un de ses amis dentistes, qui prend son pied chaque fois qu'il arrache ou dévitalise une dent.

Tout ceci, en réalité, est basé sur une organisation à l'échelle mondiale ; il s'agit ni plus ni moins qu'un complot habilement mené depuis quelques décennies, et dont le fonctionnement est le suivant :

Complotappareils

Ce schéma montre bien que le complot repose sur une organisation aux ramifications tentaculaires. Et encore, je n'avais pas la place pour mettre le président de la république.


Brackets06

En vert, on peut voir la puce de contrôle cérébral qui est implantée par l'orthodontiste.

Mais ce complot est peu de chose, en réalité, face au second complot qui est venu se greffer sur le premier, et qui vise à prendre le contrôle de notre esprit.

Durant les années 70, les orthodontistes, fatigués de devoir sans cesse retendre les fils de l'appareil dentaire, décidèrent d'utiliser ce dernier pour la surveillance de leurs patients. Ils implantèrent donc massivement des puces permettant d'écouter leurs agissements, mais également de les suivre via un procédé de géolocalisation.

Très vite, la CIA se rendit compte de leur manigance, et décida de stopper les agissements orthodontiques illégaux. Pourtant, elle n'y mit finalement pas un terme définitif : cette technologie de surveillance fut en effet tellement appréciée par le président américain, qu'il décida de subventionner des recherches afin de l'améliorer, tout ceci dans le but non moins effroyable de créer une armée de soldats zombies, inconscients de leur état, et activables à tout moment.


Désormais, la population qui porte un appareil dentaire est susceptible, à n'importe quel moment, d'être contrôlée par les forces gouvernementales. A moins, bien sûr, que des terroristes parviennent à détourner cette technologie. Fort heureusement, peu de choses peuvent activer le signal qui transformerait une foule de lecteurs anonymes en soldats assoiffés de sang. D'après ce que je sais, si des personnes équipées d'appareil dentaire lisaient quelque part l'expression « Militaire-aveugle-sacrifié-à-son-pays-glorieux-et-embrassant-l'obus-joyeux », on serait bien dans la merde.

Heureusement, même le plus gros des ahuris n'arriverait pas à trouver une occasion de citer texto l'expression « Militaire-aveugle-sacrifié-à-son-pays-glorieux-et-embrassant-l'obus-joyeux » !

Eh merde.

Qu'avez-vous pensé de l'Appareil dentaire ?
 
216
 
49
 
45
 
51
 
66
 
43
 

Ce sondage a été créé le juillet 10, 2009 01:58 et 470 personnes ont déjà voté.


GoodJob
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
wikia