Antisémitisme

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L’antisémitisme est une maladie dégénérative découverte en 1933 par le regretté chancelier Adolf Hitler. Elle s’attaque à toutes personnes non juives résidant dans l’entourage de famille juives. L’on a déjà dit que l’antisémitisme était le socialisme du con. Ce qui est vrai, mais à condition que le socialisme soit national (voir national-socialisme).

Searchtool Pour la désinformation principale, voir les articles Juifs et Nazi.

[modifier] Symptomatologie

Les premiers symptômes de l’antisémitisme se caractérisent par une forte poussée de fièvre haineuse et une production inhabituelle de pamphlets et autres brochures. Une semaine plus tard le malade est déjà perdu : son bras droit est raide de telle façon qu'il est difficile pour lui de passer certains seuils de porte, il s’habille de brun, écoute du Wagner et parle sans cesse d'envahir la Pologne. Cette maladie, c’est pire que le SIDA du bras.

Le plus drôle est que les antisémites sont divisés entre anti-basanés et pro-basanés. Ça se crèpe le chignon comme des commères au lavoir alors qu’ils ne savent même pas qui étaient les peuples sémites. Et en plus, ils écrivent et conjugent comme des poneys.

Mais l'antisémitisme est aussi une maladie mentale qui se résume par la phobie des mites, ces insèctes malveillants qui mangent des slips en laine de chèvre.

[modifier] Catégories d'antisémites

Les antisémites se catégorisent : il y a les antisémites purs, les antisemences de mites et les anti-mites qui ont formé des associations de lutte contre les mites, très efficaces. Parmi elles ils existe diverses catégories : les anti-mites chiites, les anti-mites sunnites, les anti-mites hérétiques et les anti-mites schismatiques, ainsi que les anti-mites politiques (bien que ceux-ci soient souvent mis au placard par les précédents). À ceux là, il faut ajouter les catégories d'anti-mites arabes, et d'anti-mites aryens. Ces derniers remontent à la plus haute Antiquité.

Les associations anti-mites, se réunissent périodiquement à Téhéran sous la tutelle de l'ONU. Téhéran est un haut lieu de la lutte contre les vérités dont les mites sont porteuses, car celles-ci se reproduisent très rapidement étant susceptibles de pondre des milliers d'oeufs d'un coup. Les associations ont pour signe distinctif de petites svastikas de différentes couleurs, car il est très important de ne pas confondre les anti-mites dans leurs diverses catégories, avec leurs victimes, généralement les mites et les juifs.

Les nazis, à l'époque de l'Antiquité, étaient plutôt axés, pour leur part, sur la chasse aux poux. D'où l'appellation de nazis-poux-ris que certains leur donnaient en signe de dérision. Mais l'histoire n'a pas retenu cette appellation.

Autres langues
wikia