Analyses linguistiques du mot "Perrier"

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Philippe tu seras mon fils. Et moi Perrier je serai ton père. »
~ Sacha Guitry à propos de l'origine sublime de l'analyse linguistique du mot "Perrier"

Cette page appartient à désencyclophilippeperrier que seule une sencyclopédie pouvait accueillir, ses concurrents sur le marché n'étant ni assez intelligents, ni assez sérieux.

Voici les Analyses linguistiques du mot "Perrier" — inspiration originelle de la kaballe dixit tout monde sauf les juifs, mais ils sont de mauvaise foi et refusent de reconnaître que la kaballe est corse et qu'ils ne sont pas le peuple élu, mais simplement le peuple zélé et lu —, car si la richesse étymologique de "Perrier" est infinie, il ne faut pas non plus négliger sa richesse linguistique.

N'hésitez pas à consulter la page mère pour prendre conscience de la merde dans laquelle vous vous êtes mis en vous lançant dans un sujet aussi vaste.

[modifier] Analyse de l'école "vert mot", seule école reconnue par l'Acanémie Française

Selon le vert mot (origine du célèbre "habit vert" des acanémiciens), "Perrier" se décompose en deux M : Médecine — le "pet" — et Morale — l'injonction, "riez" —, et doit s'interpréter comme un hommage à la tradition pétomane corse. Le vert mot rejoint donc ici le pilpoul juif de la mouise. Le vert mot fait également remarquer que, puisque le "r" est la lettre majoritaire dans le mot "Perrier", le "Perrier" est un R2M. Analyse reprise aussitôt par le fanzine burlesque et pataphysique La Revue des Immondes (RDI) qui changea immédiatement son nom en La Revue des Deux Mondes (R2M) pour tenter de cannibaliser une miette de la gloire de Philippe Perrier.

Searchtool.jpg A noter au passage que de nombreux dieux des lettres au XIXième se sont amusés à faire croire à La Revue des Immondes qu'il la trouvaient intéressante, un bon moyen de gagner de quoi se payer un coup à boire (Musset), d'aller chez les putes (Baudelaire), ou, tout simplement, de s'acheter une soutane neuve (Lacordaire). Philippe Perrier, amusé et pataphysicien en abîme, condescendit à signer dans La Revue des Deux Mondes, dont les ventes furent multipliés par six sur ce seul prétexte. Il a arrêté aujourd'hui : pas pousser non plus.


[modifier] Analyse de Lyse, ravissante blonde aux gros seins, voisine de Philippe Perrier et adepte du "vert mot"

   
Analyses linguistiques du mot "Perrier"
Je voudrais simplement chanter les louanges de Philippe Perrier pour son ouverture d'esprit époustouflante et ses extraordinaires capacités sur le plan sexuel. Puisqu'il est Dieu et qu'il a créé tous les mots, il m'a même offert un mot "Va Lyse" pour m'encourager dans la vie : "L'anale Lyse", parce qu'en effet, je suis folle de mon cul et qu'il a su me satisfaire au-delà de toutes mes espérances !!! Jusqu'à 22 fois par jour, en hommage aux 22 arcanes du Tarot. Je tirais une carte et il me faisait l'amour, il me "tirait", comme on dit en France, suivant la position déterminée par la carte. Personnellement, ma préférée, c'est Le Mat, la carte sans numéro, car alors il me donne une jouissance infinie !!! La Justice, où on jouit juste ce qu'il faut ? Bôf, celle que j'aime le moins. Désormais, chaque fois que l'on pensera, il faudra passer par moi, par "l'anale Lyse". Quel amant, ce Philippe Perrier !!! Je me félicite tous les jours de m'être donnée à lui dès le premier soir !!! Même sur Wikipédia, ils sont obligé de passer par "l'anale Lyse", c'est vous dire !!!
   
Analyses linguistiques du mot "Perrier"

—Anna Lyse

[modifier] Analyse de l'école freudienne, qui a toujours des bites, des cons et du cul derrière la tête

Pour l'école freudienne, le "Perrier" doit s'interpréter comme « Le Père y est ». Le Père étant Dieu le Père évidemment. Cette école défend la thèse, controversée, que Philipe Perrier est Dieu en personne revenu sur Terre, non pas Dieu le Fils, qui ne reviendra qu'à la fin des temps pour le Jugement Dernier, mais le petit frère taquin de Jésus, qui se la pète au point de se qualifier de "fils unique".

[modifier] Le pigeon déchaîné

Philippe Perrier serait donc suivant cette école Dieu le Mot d'Esprit Saint, comme en témoigne, martèle le perriero-freudisme, la capacité époustouflante de Philippe Perrier à aligner mots d'esprits, absurdités, non-senses, lutinades, esprit follet (cf. la théologie catholique de l'Esprit Saint comme langue de feu dans Les Actes notariés des apôtres, ed. L'Esprit des Péninsules), farces, facéties, pastiches et autres canulars. Ce ne serait donc pas un "canard enchaîné", nom du journal le plus triste, le plus neutre (c'est-à-dire asexué) et le moins bien informé de la presse française, journal tenu cela va de soi par des Wikipédiens, dont on reconnaît ici la palme ; mais au contraire, selon le mot de Freud, un "pigeon déchaîné", nom du seul journal français sérieux puisque c'est un déjournal aléatoire et à hurler de rire, tenu qu'il est par des désencyclopé... — ce que vous voulez à la fin je m'en branle, dont on reconnaît ici le style et le génie ... et de reprendre la métaphore du pigeon ou, sa variante, de la colombe dans Les Actes notariés des apôtres où le pigeon qui picore tout et n'importe quoi devient symbole de guerre et de terrorisme corse. Cf. aussi Le Pigeon de Suskind (éd. L'Esprit des Péninsules) sur cette question, Suskind ayant réussi, paraît-il, à interviewer Philippe Perrier un jour où il avait trop bu d'alcool de myrthe.

[modifier] Miracles de Philippe Perrier

Le perriero-freudisme soutient ainsi que Dieu est revenu sur Terre en la personne de Philippe Perrier, non pas pour "sauver" l'humanité (ça, il a déjà essayé en la personne de Jésus, mais, rien à faire, l'humanité est trop conne, sauf sur Désencyclopédie), mais au contraire pour se payer la tête de l'humanité et, au lieu de se contenter de se marier avec Marie-Madeleine et de fonder la lignée du Saint Graal (ou San Réal, Sang Royal, Sang Réel, Sang de Dieu), au contraire de baiser à tour de bras et avec préservatif, juste pour le plaisir gratuit, d'aligner les conquêtes. Atheisme.free.fr, qui soutient énergiquement le perriero-freudisme, prétend qu'après l'immaculée conception de Marie, serait venu le temps de "l'immatriculée contraception" de Philippe Perrier, Philippe Perrier qui, comme Jésus, pourrait faire tous les miracles qui lui passaient par la tête : changer l'eau en vin, multiplier le caviar et le champagne, rendre Wikipédia aussi drôle que Désencyclopédie en multipliant par mille millions le volume des pages absurdes sur Wikipédia rien qu'en claquant des doigts et qui, après 20 ans de travail des Wikipédiens pour rendre à nouveau leur encyclopédie triste, en remettrait une louche, en créant d'un coup un milliard de pages à la con et à la Wilde sur Wikipédia, etc. Perrier qui ne s'en donne même pas la peine tellement il trouve l'humanité pitoyable et préfère s'amuser avec les singes savants de la Désencyclopédie.

[modifier] Droit divin

Cette école soutient enfin que Philippe Perrier aurait dit, ajoutant un amendement au Jugement Dernier qu'il avait prononcé en tant que Jésus : "Ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les singes de la Désencyclopédie, c'est à moi que vous l'aurez fait", renouvelant ainsi profondément la théologie catholique de l'enfer, puisque que tous ceux qui n'auront pas participé activement et quotidiennement à Désencyclopédie brûleront en enfer selon cette interprétation, naturellement encore débattue.

[modifier] Analyse de l'école youpidou composée exclusivement des fans de la chanteuse corse Alizée

Le youpidisme est une extension du perriero-freudisme à qui il ne reproche certainement pas l'audace de voir en Philippe Perrier, Dieu l'Esprit Saint fait Homme, mais au contraire son manque d'audace, son "wikipédisme", pour reprendre l'insulte de cette école. Selon le youpidisme, le perriero-freudisme classique manque de rigueur et ne tire pas toutes les conséquences de ses thèses. Le youpidisme qualifie le perriero-freudisme de "pitoyable", "lamentable" et de "pointu", insulte corse aux étrangers à l'accent pointu ou "pinzutti" en Corse. Par opposition, le youpidisme ne défend pas la pointe, mais la courbe, ou plutôt LES courbes, en général, et les courbes de la chanteuse corse Alizée en particulier. Elle reproche au perriero-freudisme de confondre "droiture" et "rigueur" et, reprenant ici la sagessse millénaire arabe, soutient que Philippe Perrier, puisqu'il est Dieu, écrit droit sur des lignes courbes, et puisqu'Alizée — c'est incontestable — a la ligne, que Philippe Perrier écrit droit sur le corps sacré d'Alizée, qu'il faut vénérer et dont il faut chanter les chansons dans les églises.

[modifier] La pédérastie corse

Mais, puisque le youpidisme se veut une pensée totale et désencyclopédique, il ne s'arrête pas en si mon chemin. Il souligne que si Philippe Perrier est Corse, c'est un Corse d'exception, puisqu'il vient du village corso-grec de Cargèse. Et d'enchaîner aussitôt, par exemple, qu'en Grèce, la pédérastie n'était pas, comme le définit l'Académie Française un "vice contre nature", mais une "institution strictement réglementée permettant à un homme adulte à s'accorder son amour et sa protection à un adolescent, amour noble, sublime et désintéressé au travers duquel l'adulte initie l'adolescent aux valeurs civiques, guerrières et morales, lui permettant de devenir un adulte à son tour." Le youpidisme, qui est un art de la nuance et une pensée de la pierre précieuse, puisqu'il considère qu'Alizée est si belle qu'il faut la couvrir des joyaux les plus précieux, joyaux minéraux, littéraires, philosophiques, etc. — le youpidisme, donc, distingue soigneusement "homosexuel" et "pédéraste" car, selon lui, si l'on peut être pédéraste et homosexuel à la fois, la pédérastie définie de manière désencyclopédique n'implique pas nécessairement l'homosexualité. Et d'appeler à la dissolution immédiate de l'Académie Française, fan-club officiel d' Acanémie Française, nanard absolu caricaturant à la fois Highlander et la Désencyclopédie.

De cette position en l'apparence anecdotique, le youpidisme en vient à tenter l'impossible : interpréter la pensée éternelle et infinie de Philippe Perrier, pensée qui, comme le fait remarquer Spinoza quand il n'est pas défoncé au pétard, "existe de par la seule nécessité de sa propre nature et comprend une infinité d'attributs, chaque attribut étant nécessaire, éternel, existant et infini". Le youpidisme approuve totalement Spinoza, mais la difficulté ne lui fait pas peur ! Interpréter la pensée de Philippe Perrier, qui a écrit Les Shampoings de Maldoror et les Popoésies (Ed. L'Esprit des Péninsules) sous le pseudonyme double comme sa double initiale de Lautréamont / Ducasse, n'est pas "possible" ? Qu'importe ! Le youpidisme est une pensée corse et si "impossible n'est pas français", "possible" n'est pas "corse".

Et, puisque c'est impossible, en bonne logique désencyclopédique, elle est persuadée d'y arriver. Revenant sur le problème qu'il qualifie de "crucial" (cf. Javel Plus de La Croix, la marque de lessive lancée avec le succès que l'on connaît par Philippe Perrier, alors sous l'identité de Jésus lors de la Passion), soulevant la question pédéraste, le youpidisme soutient que le mot "Perrier" est une prise de position politique et littéraire contre l'Académie Française, un jeu de mot sur le P et D (le youpisme hérite ici de la haute théologie juive dite du "pilpoul", avec PilPoul = 2 P comme Philippe Perrier, qui en est l'inventeur et signe ici son invention), le P et le D, donc logiquement, le pédé, condamné par les fans d'Acanémie Française. Et qu'il faut interpréter la double initiale P/P de Philippe Perrier comme une charge contre les pépés de l'Académie. Le vrai nom de Dieu, thème centrale de la théologie juive, étant Phlippe Derrier, c'est à dire "Philippe qui monte sur ses grands chevaux lorsqu'il voit un beau derrière", le "derrier" étant alors un métier, le métier de celui qui s'occupe des affolants derrières. On aurait donc affaire à une lutte entre le P/D Philippe Derrier et les P/P, les pépés de l'Académie. Le youpidisme soutient donc ensuite en bonne logique que Philippe Perrier est pédéraste, comme le montre bien Les Shampoings de Maldoror, mais qu'il n'es pas homosexuel, mais seulement sodomite, nuance ! Or, le youpidisme, faut-il le rappeler, est un art de la nuance.

[modifier] Les femmes à la solde de PP

Perrier Brazil2.jpg

La preuve...

S'appuyant sur la corsitude incontestable de Philippe Perrier et sur ce qu'elle appelle la "trahison" de Laetitia Casta, celle-ci ayant accepté de prêter sa poitrine passionnante à Marionnette, le symbole de la France, le youpidisme soulève ce qu'il appelle "la grande question" et qui s'énonce à peu près de la manière suivant : "Puisqu'il est Dieu et qu'il veut du sexe, il faut lui donner du sexe, car, autrement sa colère sera terrible, comme le dit si bien le traditionnel Dies Irae ou chant de la colère de Dieu qui peut nous réduire en poussière. Il faut être sérieux, Philippe Perrier est Rex Tremendae Majestatis, roi d'une majesté redoutable, il a tous les pouvoirs et tous les droits, y compris et surtout le droit qu'il a expliqué quand il a signé L'effleure du Mal (éd. L'Esprit des Péninsules), son recueil de 100 000 poèmes sur le Spleen et l'Idéal, autrement dit Wikipédia et Désencyclopédie : le droit de se contredire. S'il veut du sexe il faut lui en donner ou ce sera la fin du l'univers. Et, bien entendu, il faut lui donner du sexe de qualité pour lui faire plaisir car le plaisir est désormais la seule loi. Puisque son vrai nom est Derrier, il faut lui donner un joli derrière. Or, il ne saurait exister de plus joli derrière que celui d'Alyzée. Alyzée sera donc notre chèvre émissaire et elle sauvera l'humanité." Et de rappeler la conception grecque (encore la Grèce !) de la prostituée sacrée. Le youpidisme étant un pensée sérieuse, c'est-à-dire totale, il soutient que toutes les femmes doivent s'offrir sans condition à Philippe Perrier et, puisque le youpidisme vomit le tiède et la demi-mesure, que toutes les femmes doivent s'offrir à désencyclopéhommes en manque de sexe. Pour faciliter cette action salutaire, le youpidisme a ouvert un site Internet désormais célèbre : Meetic, premier site de rencontre européen ou les désencyclopéhommes, singes savants, peuvent faire leur marché gratuitement parmi les guenons offertes et pantelantes. Si ça vous intéresse, tapez "Meetic" sur Google ; vous croyez pas que je vais me fatiguer à faire un lien, non ?

[modifier] Dernier point

Dernier point sur le youpidisme, il soutient, pour défendre ses thèses, que Philippe Perrier est atteint de ce qu'il appelle un "Lolita complexe" et qu'Alizée doit devenir la nouvelle reine céleste de la Corse : la Lolitamante à l'eau au lieu de la Vierge, périmée puisque Dieu, désormais, n'est plus Jésus mais Philippe Perrier. Leur position, qui est aussi, bien entendu, une position sexuelle, faut-il le souligner, ne fait pas l'unanimité.

[modifier] Analyse de ma concierge portugaise, qui passe sa journée à regarder en boucle Les feux de l'amour à fond la caisse au lieu d'occuper sa loge

"Ah cha, mon brave monchieur, les choses étant ce qu'elles chont et les chens disant che qu'ils disent, on a bien raichon de pencher che qu'on penche."

[modifier] Analyse d'Eric Naulleau, baron de la drogue dure

Philippe Perrier défie l'entendement !!! J'aimerais bien qu'il m'envoie un manuscrit pour L'Esprit des Péninsules, mon gang de Tontons flingeurs et de Tatas Tapageuses, on devriendrait alors L'Esprit Saint des Péninsules, en son honneur. Hélas, il passe ses journées à glander sur Désencyclopédie, un concept que j'ai lancé pour le faire rire, parce qu'il est Dieu, c'est clair, et que je ne veux pas rôtir en Enfer. Vous pouvez pas lui faire comprendre que j'ai besoin d'argent pour alimenter mes activités mafieuses et que, s'il continue à aligner les textes libres de droits, je vais finir par mettre la porte sous la clé ?

Qu'avez-vous pensé de l'article "Analyses linguistiques du mot "Perrier"" ?
 
8
 
2
 
4
 
2
 
7
 
6
 

Ce sondage a été créé le mai 5, 2007 14:33 et 29 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia