Alma

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

A.L.M.A. (ou encore réserve indienne des Alentours Laids entre Mistassini et Albanel) est une petite réserve amérindienne au Lac-Saint-Jean où résident les Mohawks de Métabetchouan.

[modifier] Histoire

Fondé autour d'une nouvelle papetière par Johnny Bowater, Frank Alcan et Monsieur Price (il n'a pas de prénom) en 1895, la municipalité d'A.L.M.A. a connu un essor minime de l'industrialisation avant que la papetière fasse faillite en 1896 lorsque le groupe des trois grands pères fondateurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean se sépara. La plupart des habitants d'A.L.M.A migraient vers le sud à Desbiens ou se suicidaient, mais un nombre limité de villageois restaient sur place et fondaient le Royaume Millénaire d'A.L.M.A. sous le règne de Saint-Hubert I (1896 à 1914), Saint-Hubert II (1914 à 1929) et Saint-Hubert III (1929 à 1989). Le royaume s'isola davantage avant que celui-ci fut acheté par la communauté amérindienne suite à la crise d'Oka. Les gouvernements fédéral et provincial pouvaient ainsi apaiser la communauté des Premières Nations et se débarrasser d'une des régions qui faisaient le plus honte au pays. Depuis 1989, A.L.M.A est devenue une réserve indienne en 1990 qui est depuis 1991 dirigée par la maire Chloé Sainte-Marie.

[modifier] Économie

La réserve d'A.L.M.A connaît pour la troisième fois consécutive le plus grand taux de chômage de toutes les municipalités canadiennes selon les recensements de Statistiques Canada entre 2001 et 2011 (2001: 87%, 2006: 89%, 2011: 92%). À part de la maire et ses assistants, ce ne sont que les serveurs, cuisiniers et caissiers du McDonald's et du Saint-Hubert qui ont un emploi stable. Ceci explique aussi le taux d'obésité élevé dans la réserve et l'espérance de vie peu élevée dans la réserve (selon le recensement de Statistiques Canada de 2011, l'espérance de vie des femmes est de 49,7 ans et celle des hommes autour de 47,6 ans ce qui est comparable aux valeurs de la Somalie).

[modifier] A.L.M.A dans les médias

La réserve d'A.L.M.A est devenue connue internationalement grâce au documentaire Journey Through The North American Somalia de Michael Moore en 2003 et le film inspiré de faits réels The Village de M. Night Shyamalan en 2004. Depuis ce temps-là, aucun étranger n'a mis le pied dans la réserve à part du maire de Dullbeau-Métabetchouan, Maurice Duplessis qui prévoit y ouvrir une microbrasserie pour produire plus de Laurentide d'ici 2022 vu que la population locale ne sait même pas écrire le mot syndicalisme.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Alma" ?
 
6
 
0
 
0
 
1
 
6
 
4
 

Ce sondage a été créé le septembre 27, 2011 09:11 et 17 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia