Allemagne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important
Faites attention !
Cet article a sans doute été écrit par un nazi ou un berger allemand.
Nuvola apps important
Faites attention !
Cet article ne parle PAS de l'Alsace


Alsace Allemagne
Allemagne drapeau
Hymne: Ein prossit
Devise: "Heil" latin : Bonjour
Capitale Berlin et ses mûres
Langues officielles Allemand, Turc
Système politique Démocratie
Parti au pouvoir Tokio Hotel
Héros Adolf Hitler, David Hasselhoff
Indépendance 1914 puis 1939
Monnaie Bière, Mark
Religion Bière
Population Beaucoup et peuplée de bons A-ryens !
« Ich bin eine Kartoffel ! »
« Pourquoi personne ne nous aime ?  »
~ Un allemand à propos des deux guerres mondiales
« OKTOBERFEST ! »
~ Les jeunes à propos du tourisme en Allemagne
« Douce Germanie ! »
« Schiller me dégoethe et Goethe me fait schiller !  »
~ Jules Froelich, grand amateur de littérature allemande

L'Ällëmägnë ëst ün päÿs pëüplé d'ällëmänds. Ïl ëst häbïté pär dë gränds blönds äüx ÿëüx blëüs quï böïvënt dë lä chöücröütë ën mängëänt dë lä bïèrë.

Les Allemands étant plus de 82 millions d'habitants, il a été nécessaire de trouver des synonymes pour appeler nos voisins par leurs prénoms (appellés aussi Fritz, schleu, Spounz, Ballack, teutons , sale boche, casque à pointe ou encore Monsieur l'officier quand ils sont armés et en uniforme).


[modifier] Géographie de l'Allemagne

[modifier] Frontières de la Deutschland

Le pays est situé au centre de l'Europe, qui lui donne une position privilégiée pour envahir ses voisins. L'Allemagne a des frontières avec le Danemark, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, la France, l'Italie (en période d'Anschluß, c'est-à-dire du 0 mars au 32 février), la Yougoslavie, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Suisse, l'Autriche et la Russie, sauf quand on a oublié d'occuper la Pologne.

[modifier] Divisions administratives

L'Allemagne est divisée en plusieurs régions : la Ruhr, la Bavière, l'ex-RDA, la Baltique, l'Alsace un siècle sur deux, la Suisse, l'Autriche, les Pays-Bas, le Liechtenstein, la Sarre et enfin la Mösel . Avec tout ce bazar de regions, il n'est pas étonnant que les allemands, de temps à autres, perdent la notion des choses et décident que, eh bien par exemple l'Alsace et la Lorraine leur appartiennent pour de bon. Cependant, grâce à la Première Guerre mondiale, la France a pu racheter ces quelques hectares de terrain qui, eux, n'en avait de toute façon rien à battre d’être en Allemagne ou en France, au prix bien modeste d'un million et demi de morts. La France a encore connu d'autres divisions mais grâce au coup de feu de l'oncle Adolf, celle-ci a pu faire son TschüSS !

[modifier] Géographie générale

Swashforest

Une forêt allemande

L'Est de l'Allemagne est plat et désorienté par quarante ans de communisme alors que le sud est montagneux, surtout l'hiver. Oui, les Allemands du Sud bavent quand ils parlent et quand ils boivent, c'est à cause de la composition Outre-Rhin de la Bière, la Bav'bière Bavière. Le climat est généralement froid mais souvent ensoleillé. La capitale de la Bav'bière est Monique.

Une des régions touristiques les plus célèbres est la vallée du Rhin, le bas du Rhin étant particulièrement remarquable.[1]

[modifier] Culture

L'Allemagne est célèbre pour ses auteurs-compositeurs romantiques ayant chanté la mélancolie des méandres du Rhin et de la bonne bière et de la choucroute. Les mélodies légères et délicates de Richard Wagner ou de Schnappi das kleine Krokodil sont particulièrement appréciées en Allemagne.

N'omettons point l'internationalement reconnu tandem de la littérature Allemande, Friedrich Schiller et Johann Wolfgang von Goethe (on remarquera que son nom ressemble fort étrangement à celui de Mozart, sauf que Mozart était Autrichien et qu'il a fini enterré dans une fosse commune, et qu'il avait plein de dettes, et donc que ça n'a rien à faire avec l'Allemagne, donc n'en parlons pas ). L'un était médecin militaire, l'autre avocat ; ils se sont lancés dans cette voie mais n'ont eu aucun succès (franchement, vous connaissez Faust ?). Ces deux auteurs appartiennent à ce que l'on appelle le Classicisme Weimarien, en hommage à leur Muse Weima, grande et grosse blonde qui aimait la choucroute et la bière, et qui justement ne leur inspirait rien.

Bach est également un grand représentant de la culture allemande, tout comme Michael Schumacher.

Les Allemands sont des gens d'un tempérament comme à la Lufthansa. La politesse leur est connue, et possèdent des goûts de mode largement enviable. (Cf : Sancho-Balcho pour les connaisseurs). Ils sont particulièrement gentils avec les étrangers de couleur de peau plus brune qu'un scandinavien, surtout en Allemagne de l'Est, l'ex RDA. C'est ainsi qu'on dit en Allemagne : « Courir plus vite qu'un noir à Potsdam ».

Les Allemands adorent dire qu'ils sont les meilleurs parce qu'ils sont petits dans notre assiette au dessert ! Pour prouver qu'ils sont plus mieux, ils partent dans leurs pays voisins pour leur montrer comment la culture allemande est géniale. Ils partent normalement en groupes de 10.000, avec un guide touristique appelé le Mein Kampf.

Cependant on peut remarquer que ces explorations touristiques se sont calmées depuis que les États-Unis ont réussi à rentrer en Allemagne, justement via le bas du Rhin, ce qui dut être assez douloureux, vu qu'ils étaient plusieurs dizaines de milliers. Les Russes aussi ont fait du tourisme à Berlin, mais le ricain et la ruskova se sont disputés, ce qui a engendré la séparation de Berlin.

[modifier] Histoire de l'Allemagne

[modifier] Avant-Reich

Durant l'Antiquité, les Allemands, qui parlaient déjà une langue très dure à apprendre et gutturale, ont commencé à exporter de la bière, principalement aux États-Unis. Après la prise de Rome, les Germains ont pris la fâcheuse habitude de faire la guerre (la dernière à ce jour date de 1945, mais le manque d'entraînement fait craindre que l'on soit obligé d'attendre encore un certain temps la prochaine). Après avoir emprunté Charlemagne à la France, l'Allemagne se divisa en principautés, évêchés et royaumes pour que chacun puisse travailler à développer son propre accent.

[modifier] Premier Reich

Regroupés de façon assez libre au sein du Saint Empire romain germanique, les princes-électeurs allemands se tirent la bourre entre eux. Au même moment les Pays-Bas furent exclus du Saint Empire pour avoir fumé de la choucroute lors de la réunion plénière du Traité de Westphalie (1648). Ainsi le Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ ne comptait plus que 467 états membres, au lieu de 469.

[modifier] Deuxième Reich

En 1870, la Prusse emmenée par Otto von Bismarck se rend compte qu'elle n'est qu'une puissance de second rang sur l'échiquier mondial et qu'il aurait peut-être fallu se réveiller un peu plus tôt, notamment pour se faire des colonies comme les autres.
Voulant rattraper son retard sur les démocraties voisines, étendues et unifiées depuis belle lurette, la Prusse nous fait donc une crise d'adolescence, elle devient toute rouge et des boutons lui poussent en forme de pointe à travers le casque. Elle choisit alors de se faire la main sur la France qui fait mine de l'ignorer comme l'on reste indifférent à un gosse qui s'énerve tout seul mais qui va vous foutre un sacré beau bordel. La Prusse ne deviendra jamais tout à fait adulte et finira même par faire de fâcheuses rechutes les décennies suivantes avec de fortes poussées criminogènes sans que la France, un peu lasse et indolente, ni les Rosbifs, occupés à boire le thé, ne se décident jamais à déployer l'énergie qu'il aurait fallu pour mettre la grosse fessée à cette gosse colérique. Ainsi Otto (un moustachu déjà), coiffé de son casque à paratonnerre dont la fonction première est d'empiler les bretzels, décide donc d'en découdre. Il ne s'embarrasse pas pour bidouiller une dépêche diplomatique à la barbe de son boss Guillaume Ier et en fait un prétexte pour réunir tout son petit cortège de mini royaumes et de micro principautés et aller coller une branlée sévère à Napoléon III à Sedan. Les Prussiens, se rendant compte que le Sanssouci de Potsdam fait un peu figure de lieu d'aisance comparé au Château de Versailles, préfèreront ce dernier pour y griller leurs saucisses et proclamer leur empire.

C'est aussi depuis cette époque que les teutons appellent la Tour Eiffel "Eichel Turm" (voir dictionnaire franco-allemand).

[modifier] Première guerre

Les Prussiens, très inventifs, en profitent pour pondre une légende selon laquelle l'Alsace serait à eux puisque les gens y parlent un dialecte proche du leur et portent des noms comme à la maison. Ben voyons. Et à Zürich par exemple, ils sentent le pâté ? Ach, das war aber ein mächtiger Fehler, Herr Kaiser ! C'était exactement la chose à ne pas faire. Les Français apprécient peu. En 1918 c'est au tour des Français de poser leurs culs en Alsace et de faire comme chez mémé alors qu'une bande de poivrots alsaciens ont profité du bordel général pour proclamer une République soviétique en carton-pâte. Les Français imposent leurs conditions aux allemands, histoire de calmer les fâcheuses ardeurs de ces voisins un peu agités.

Mais hélas, les Allemands, qui forcent sans doute un peu trop sur la bière, deviennent amnésiques. Et susceptibles. Non seulement ils ont oublié que ce sont les premiers à être venus foutre le caillon en France, mais en plus ils se sentent humiliés, les pauvres choux, par les réparations exigées.

[modifier] Troisième Reich et le phénomène pré-TH : L'Oncle Adolf !

Dans les années 1930, un petit autrichien, brun et aux yeux foncés, parvient par le suffrage universel au poste de Kanzler moustachu et réussit à convaincre ses 70 millions de concitoyens de la supériorité des grands, blonds aux yeux bleus. Talentueux, notre homme l’est moins pour la peinture que pour l’hypnose de masse. Les Allemands, ces gens pourtant réputés pragmatiques à qui on ne la fait pas, disent "Banco !". Leurs yeux tournent en spirale, leur bras droit devient mécanique (des champignons hallucinogènes dans la Hefeweizen peut-être ?). Il faut dire qu’il y a peu encore, ils avaient la dalle et il leur fallait une brouette de billets pour acheter une wurst et un pain. Mais l’apprenti-sorcier de Braunau est arrivé et leur a promis des tours pendant 1000 ans. Pour les petits comme pour les grands. En 1939, les cohortes de Dark Vadors synchrones sont prêtes pour la récidive. Comme ils ont fière allure ! Hélas, leurs intentions sont moins reluisantes que leurs bottes. Certains peuples aspirent au bonheur dans la paix, le bon vin et la dolce vita, d’autres mesurent leur épanouissement en victoires militaires, en suprématie et en espace vital.
Mais l’expansion territoriale n’est plus suffisante. Les Schutzstaffel (équipé de casquettes à tête de mort pour montrer qu'ils ne sont pas là pour rigoler) mettent en œuvre une solution dite finale pendant que les autres Teutons, bien sûr irresponsables car toujours sous hypnose, ne se rendent compte de rien et continuent de nous faire le coup du bras mécanique.
En 1945, les envahisseurs multirécidivistes sont hors d’état de nuire, le Reich de 1000 ans en aura duré 12. Comme en France – ou il n'y avait aucun collaborateur ou des troupes SS françaises, car tout le monde était dans la résistance – il s'avère que personne n'était nazi, et qu'en vérité tout le monde protégeait des juives et des communistes.
C'est pourquoi les vainqueurs seront magnanimes et offriront au reste du monde deux Allemagnes pour le prix d'une.

En recoupant les conséquences de leurs pulsions destructrices avec la faiblesse de leur taux de natalité, on peut considérer que les Teutons sont globalement plus doués pour éliminer des êtres humains que pour en créer.

[modifier] Après-guerre

Dans les décennies d'après-guerre, les Teutons sont en pleine cure de désintoxication. Sans doute par effet de décompression, ils passent même d'un extrême à l'autre et deviennent les chantres du Peace and Love. Toujours envahissants et braillards, ils poursuivent néanmoins leur grand rêve de conquête du monde pacifiquement en investissant la moindre portion de route ensoleillée, de camping ou de littoral, pourvu que ce soit à l'étranger, en débarquant ça et là et là et là encore en de longues hordes de motos pétaradantes ou cohortes de minibus Volkswagen abondamment illustrées de jolies fleurs bigarrées qui veulent nous dire : "nous sommes guéris, mes frères !". Les bottes ont fait place aux sandales Birkenstock et la casquette Totenkopf au bandana hippie.

Aujourd'hui, les habitants d'Outre-Rhin ont grandi et hormis certaines rechutes comme lors de rencontres footbalistiques au cours desquelles de légères pulsions refont surface, tout laisse à penser qu'ils sont les meilleurs voisins du monde.

[modifier] Gastronomie

Les allemands toujours en avance sur leur temps ont depuis plusieurs siècles gouté aux joies de la saw6. Il y a différentes histoires qui s'affrontent sur les origines de cette dernière, mais cependant une version a l'air plus vraisemblable que les autres. On attribuerait l'invention de la saucisse à une allemande des années 20 fréquentant les nombreux saunas mixtes et « textilfrei » (littéralement : enlève ton maillot et viens jouer tout nu dans la vapeur). L'élevage de la saucisse est maintenant généralisé dans toutes les régions que compte ce joli pays. Particulièrement présente lors de foires et fêtes locales, la saucisse d'élevage mesurant pas moins d'un demi-mètre prend de plus en plus de place dans les rayons de supermarché (97% du rayon viande). Les étrangers déplorent cependant que les allemands s'acharnent à vendre cette saucisse le plus souvent dans un petit pain rond, la dite saucisse dépassant de 20 cm de chaque coté. Un Professeur de " Ingenieurwesen " serait en train de remédier à ce problème en finalisant le développement de la baguette grâce à des plans volés dans un pays voisin.

Tout le reste de la viande que l'on pourrait trouver dans le pays ne représente que 0,02% des ventes et serait réservé aux touristes en vacances qui se plaindraient du peu de diversité de la cuisine allemande. Certaines organisations comme la SPA essaient de redévelopper l'élevage en aidant les bergers allemands à faire entendre leurs voix. En ce qui concerne la culture en Allemagne, il n'y a hélas plus rien à sauver.

Autre aliment très en vogue chez les Germanik: la "Zalat", à ne pas confondre avec la "Salade" d´origine francaise. Il s´agit lá d´un mix de différent ingrédients issu des restes de légumes et condiments pourris qui stagnaient dans les rayons des grandes surfaces. Le tout baigne dans une sauce dont la composition est gardé secrète en chambre forte. Il existe actuellement de nombreuses sorte de "Zalat" car les combinaisons de produit pourris sont infinies. Ces garnitures pleines de saveurs se tartinent sur des tranches de pain (des "Breutchen") et se dégustent nature.

[modifier] Économie

Actuellement, l'activité principale de l'Allemagne est le tourisme de masse (autre forme d'invasion, plus hypocrite) et les cours d'allemand (Ich bin Rodolf ! Ich bin ein Berliner ! Grosse Scheisse !).

Mais Avant tout, l'Allemagne est un pays qui aime produire. Produire tout, ou rien, n'importe quoi, en somme : des spécialités comme la Saüerkraut ou la bière, les Bretzel, mais aussi des choses plus typiques, comme les voitures "Bochfabriekiert"(Fabrication Boche), ou la Frisouille, produite dans les îles de Frises (Cf. Rubrique Frisouille)

À l'export, l'Allemagne occupe une position de leader pour les machines-outils et les petites Fräulein telles que Claudia Schiffer et Heidi Klum. Mais ne vous faites pas d'illusions, vous ne pourrez acheter qu'une machine-outil, puis Madame Merkel n'est plus à vendre, d'ailleurs !

L'Allemagne a l'industrie automobile la plus florissante du monde: BwM, Marcedes-Benz, Maudi, Opëll, Völksswagaine, et Porschze sont les emblèmes de la nation allemande. Bien qu'incomparables avec les modèles français, ces véhicules sont garantis 50 ans s'ils ne roulent pas et 5 ans en cas d'usage modéré. ils sont hyper robustes et ont une cote de séduction de 5/7 dans le magazine "freshmoul" de Juillet 2007. Autant dire que vous pouvez espérer une bonne pêche avec ces autos !

Les allemands sont également pro dans le domaine de l'électroménager notamment avec les entreprises Electrolux (Euh ! Non, c'est une marque Suédoise en faites) et Bosch (d'où l'expression populaire très courtoise de "sale boche").

L'allemagne est aussi le premier exportateur européen de produits marins comme la crevette ou l'esturgeon qu'elle achète au marché de Rungis.
Elle cultive 145 milliards de tonnes de choucroute qu'elle exporte dans le monde entier (entre l'alsace et Bonn). Enfin, grande nation pétrolifage, l'Allemagne importe des trilliards de megatonnes de pétrole et de gaz en provenance de la Suisse et du japon. Quelques chiffres:

-156 millions d'habitants dont Angela Merkel. -235 milliards de motte de beurre produites en 2004. -60 000 000 de véhicules par habitant, 1er en Europe. -Pib superieur au Mexique et à la province de Xin-yuan.

[modifier] Costumes traditionnels

Les allemands possèdent plusieurs costumes traditionnels :

  • L'uniforme militaire avec un casque à pointe et une chemise brune qu'ils portent 80% du temps ;
  • Les façons de se recouvrir les pieds, appelés " Sancho " (assortiment sandales-chaussettes), indémodable pour les hommes allemands habillés chiquement, et les nouveautés pour les Fraülein, les " Balcho " (assortiment ballerines-chaussettes). Ces modes viendraient, d´apràs nos historiens, de l´émigration des Polaks Frisés en Italie choucoulienne d´Asie du Nord.
  • Un ensemble ridicule, composé d'un short à bretelles, d'une chemisette rentrant dedans et d'un chapeau à plume, porté seulement en Bavière et en Autriche (accompagné d'une danse inénarrable qui consiste essentiellement à se foutre des baffes). La version féminine est portée par les Gretchen et est composé d´un top en peau-croûte-cuir de vache, d´un soutif’ en fin tissu blanc dentelé et d´une longue jupe brodée d´Edelweiss.
  • Le nu complet, utilisé au sport et sur les plages du Nord pour profiter du vent dans tous les cheveux.

[modifier] Petite curiosité

Si vous êtes, dans un cas futur, amené à parler à des fritz, demandez leur pourquoi on dit allemand, au lieu de dire allemagnol.

[modifier] Une spécialité trèèèès importante : La Frisouille

En Allemagne, et plus particulièrement dans les îles de Frise, on retrouve très fréquemment des usines à Frisouille. C'est un produit national, emblème du Volk Allemand et dont aucun étranger ne peut en comprendre la moindre chose. Tous les allemands en raffolent. Il s'agit d'une matière dont la texture varie d'un modèle à un autre, que l'on pose sur la tête, afin qu'on ai l'impression que ce soit des cheveux. Mais ne vous y trompez pas, cette espèce de vieille choucroute moche qu'ils ont tous sur la tête n'est en réalité qu'une spécialité nationale, et non leur réelle chevelure. La mode varie selon l'age et l'époque : Brun très long et très frisé, roux et ondulés, blonds, longs et gras... dans tous les cas c'est très moche, mais dans le pays de Goethe, cela fait führer depuis très longtemps...

[modifier] Célébrités allemandes

[modifier] Villes principales

[modifier] Références

  1. On peut notamment y admirer les chutes de Rhin...


Pays en Europe
Europa banana flag
Abkhazie · Albanie · Allemagne · Andorre · Angleterre · Arménie · Azerbaïdjan · Autriche · Autriche-Hongrie · Belgique · Biélorussie · Bordurie · Bosnie-Herzégovine · Bulgarie · Chypre · Corse · Crète · Croatie · Danemark · Écosse · Espagne · Estonie · Finlande · France · Géorgie · Gibraltar · Grèce · Groland . Hongrie · Îles Féroé · Irlande · Islande · Italie · Kosovo · Laponie · Lettonie · Liechtenstein · Lituanie · Luxembourg · Macédoine · Malte · Moldavie · Monaco · Monténégro · Norvège · Occitanie · Pays-Bas · Pays de Galles · Pologne · Portugal · RDA · République tchèque · Roumanie · Royaume-Uni · Russie · Saint-Marin · Serbie · Sicile · Silésie de Cieszyn · Slovaquie · Slovénie · Suède · Suisse · Syldavie · Tchécoslovaquie · Transinistrie · Transylvanie · Turquie · Ukraine · Union Européenne · URSS · Vatican · Yougoslavie
Continents de la Terre
Afrique · Amérique du Nord · Amérique centrale · Amérique du Sud · Livonie · Antarctique · Arctique · Asie · Europe · Euthanasie · Imaginaria · Océanie
nn:Tysklandgl:Alemaña
Qu'avez-vous pensé de l'article "Allemagne" ?
 
109
 
170
 
52
 
21
 
36
 
154
 
16
 

Ce sondage a été créé le février 4, 2008 20:37 et 558 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia