FANDOM


Alaska
Drapeau
Drapeau alaska

Très chaud ce drapeau avec les étoiles dorées

Langues officielles Anglais et Français (tous de facto)
Devise L'Alaska est un état qui se vit froid.
Capitale Juno
Président éternelle Un inuit
Première-ministre Sarah Palin Inconnu (Un grand esprit probablement)
Gouvernement État américain
Superficie Plus que l'Ontario et le Québec réunis
Population 3 millions d'êtres humains et 350 million d'animaux sauvages
Indépendance 1959 L'Alaska se joint au Canada en 1960.
Villes Juno, Vela, Fairbanks, Ankorage, Îles Esquimaux
Monnaie M. Freeze
Hymne provinciale La plainte d'un fuck en Alaska
Statut politique Province du Canada.
« L'Alaska, c'est pas supposé d'être un état américain? »
~ Sacha Guitry à propos de l'Alaska
« La ferme! L'Alaska est à nous depuis toujours !!! »
~ Justin Trudeau à propos de la grosse province.
« Pour une fois je suis vraiment fière d'être canadienne !!! »
~ Sarah Palin à propos de la rencontre avec Stephen Harper.

Cette état américain province canadienne se trouve pas plus au nord que le Québec et l'Ontario (croyez-le ou non). Par conséquent, il peut bien FAIRE FROID EN CRISSE voir même jusqu'à des températures extrêmes allant jusqu'à -100 C sans le facteur vent!


Histoire Modifier

L'alaska fut d'abord un pays colonisé par les inuits et les esquimaux pendant des milliers d'années jusqu'à ce que les français les expulse dans le grand nord canadien en 1776. Sa première colonie est Juno, une colonie comptoir pour le trafic de roudoudous et de fourrure avec le Chef des armées françaises Juno, membre secret de la Jet Force. Par conséquent, le territoire est énorme et les français ont décidé de fonder une ville dans l'extrême nord de la province nommée Vela, en l'honneur d'une jeune fille séduisante au cheveux verts aurore boréal qui a sauvé le nord d'une catastrophe naturelle de la part des espagnols. Entre ces deux villes, il y avait beaucoup d'obstacles tels que les lacs, les montagnes et même les volcans que les français ont pris pour acquis que ces dangers n'étaient rien de dangereux.

Mais cela n'a pas empêché les britanniques de conquérir Juno en 1853 lors de la guerre de l'opium. Une fois colonisé, l'Alaska est devenu un sujet britannique le temps que Rareware fasse de ces deux personnages des jumeaux légendaire dans un jeu intitulé Jet Force Gemini, ils ont même rajouté Lipsyl, le chien protecteur préféré des explorateurs français, parce qu'il était adorable et cela ferait un coup de pub pour les filles qui ont une folle admiration pour les chiens.

Lors de la Guerre de Sécession, les États-Unis se sont emparé de l'Alaska prétextant que c'était une zone esclavagiste. Une fois conquis, les américains ont imposé des conditions humiliante et dégoûtante. Cela n'a plus à personne et c'est à ce moment qu'est venue l'idée de voir l'Alaska appartenir à l'empire britannique.

Lors des émeutes d'Anchorage en 1918, les vaincus exigèrent un retour à leur mère patrie, la Grande-Bretagne, mais les États-Unis ont dû signer un bail de 9999 ans jusqu'à sa rétrocession au Canada vu de sa proximité, sinon l'Alaska restera américain pour toujours. Craignant une annexion perpétuelle par les États-Unis, les habitants ont exigés un référendum sur l'autonomie de l'Alaska en 1959, et Washington a autorisé son premier référendum et l'autonomie a été accordé. Un an plus tard, un autre référendum a eu lieu un jour d'été de 1960, mais cette fois c'est pour l'adhésion de l'Alaska au Canada. La raison principale était que la réalité était trop différente rien que vivre aux États-Unis. L'idée d'être au Canada serait bénéfique du fait que le nom Canada était plus attrayant et réaliste que États-Unis, qui faisait plus commerciale et trop éloigné de la mère patrie.[1]

Population Modifier

Bien que peu peuplé d'être humain, ce territoire est en grande majorité peuplé d'ours blancs, d'otaries, de phoques et d'esquimaux. Ce sont d'ailleurs eux qui ont inventé les fameux esquimaux glacés qu'on savoure en été, surtout pendant les périodes de canicule.

Les gens qui vivent en Alaska s'appellent les Alaskain, d'autres des alaskovars (Alaskain du Kosovo), ou encore les alaskaoui (Alaskain des pays arabes).

Parler local Modifier

Le parlé local est totalement incompréhensible pour les étrangers, même pour des résidents de l'Alaska (parlé d'Anchorage vs parlé de Juno), à cause du froid extrême et des lèvres trop boursouflées.

Au fil du temps, les langues se sont toutes agglutinés pour former une langue commune pour que tout le monde puisse se comprendre malgré les différences régionales, qui est le parlé de l'Alaska, une "langue" mélangé de français, d'anglais britannique et d'esquimaux des Territoires-du-Nord-Ouest. Le fait de vivre dans le nord permettait à quiconque de se faire comprendre par n'importe qui, que ce soit un américain, un français ou encore un amérindien.

Franco-Alaskain Modifier

Drapeau franco alaskain

Drapeau franco-alaskain signifiant qu'un francophone servant d'une casserole à la belle étoile.

La population francophone est très élevés par rapport aux anglos malgré que la population totale de l'Alaska soient obligés d'apprendre l'anglais américain à cause de l'influence américaine jadis. Toutefois, les franco-alaskains ont résisté à l'assimilation orchestré tant par les britanniques que par les américains grâce à des dialectes secrets développés tels que le code morse, le langage des signes et le cryptage des lettres. Ce fut un succès que la culture francophone soit épargné et conservé dans les moeurs et dans les bonnes manières.

Si les anglophones s'intéressait au fait français et qui est parlé par tout le monde aujourd'hui, c'est que les francophones ont une particularité que les anglophones n'ont pas, c'est celle d'être sauvage. Les francophones se sont adaptés pour survivre dans un environement hostile et sans pitié, ce qui font d'eux des animistes, la nature comprend le français et c'est grâce à cette langue que la nature a été plus favorable aux francophones.

Géographie Modifier

Wallpapers beaches philippines 1024x768 dsc00487

Le côté caché de l'Alaska

Paysages alaska

Du blanc à perte de vue.

Pour plusieurs américains, l'Alaska se trouve théoriquement aux États-Unis. En réalité, il se trouve au Canada et n'a aucune frontière commune avec les States, comme l'exigeait les Britanniques lors du traité de Versailles de 1918 et des Canadiens lors du Statut de Westminster en 1945.

Pays entièrement situé au-delà du cercle polaire, la température ne monte jamais au-dessus de -15°C. La majorité du territoire est recouverte de neige et de glace noire sur toues les surfaces, des montagnes de roche blanches hautes de 2000 m d'altitude avec des reliefs accidentés en dent-de-scie, des falaises apiques qu'on peut descendre à vélo sans encombre et des lacs glacés que même un char d'assaut ne peut casser la glaçe en raison que le lac n'est rien qu'un vulgaire glacier. Résumé, les reliefs de l'Alaska sont fait de terre glacés, qui fait du territoire une banquise géante grande comme l'Ontario et le Québec réunis. On retrouve dans l'ouest du pays un climat chaud et tempéré situé en bordure de la Russie et du Japon des kilomètres de plages et des palmiers. On peut trouver des mollusques et des coquillages vivant que cette portion du territoire est un paysage exotique digne d'un Club Med. En revanche durant les période d'hiver, le sol peut être gelé mais elle est de courte durée permettant aux plaisanciers de continuer leurs activités.

PolitiqueModifier

Sarah Palin PM

Sarah Palin, 28e première ministre de l'Alaska qui a fait parlé d'elle durant 1 an."

Le gouverneur premier ministre actuelle est un grand esprit dont on ignore le nom. La seule personne à avoir popularisé l'Alaska était Sarah Palin, de 2010 à 2012, année où son mandat s'est abruptement arrêté le 21 décembre 2012. Ensuite vient l'esprit Maya à règner sur cette province.

Depuis que l'Alaska est dans le Canada, elle se dote d'une assemblée législative avec seulement 200 députés, la plus élevé au Canada sauf qu'au fédéral il en a le quadruple. Compte tenu de son histoire, cette province est un état d'exception du fait qu'il a déjà été américain pendant 396 ans et qu'aujourd'hui c'est la seule province au Canada où le port d'arme est autorisé, que la chasse au phoque est permis sans quotas, que la prostitution est permis et que la peine capitale est légale sous toutes ses formes. Ce qui fait une province libertarien. Seule exception, la religion n'est pas autorisée due aux tensions entre méthodistes et témoins de Jéhovah en 1995 lors des émeutes chrétiens. Merci les TJ.

On peut voir des mouvements qui militent pour la libération armée de l'Alaska (indépendance réelle) ou pour la réannexion vers les États-Unis via les poneys (soumission à Washington). Mais ce n'est qu'une infime minorité (0,00001%), le reste se considèrent trop bien dans le Canada pour pouvoir partir grâce aux privilèges octroyés par le gouvernement fédérale qui ne s'appliquent pas en Alaska contrairement sur les autres provinces.

En raison du coup d'état de 1960, l'adhésion de l'Alaska au Canada nécessitait une ratification formelle de la constitution pour y être admise comme condition. Avec les dérogations promises, l'Alaska bénéficie beaucoup plus de traitements de faveur et d'attention de la part du fédéral que n'importe quel autre province canadienne, ce qui fait que l'Alaska fait partie des provinces/territoire gâté-pourri-jusqu'à-l'os du pays avec le Québec, l'Ontario et le Yukon.

Cependant, la menace que l'Alaska retourne dans le giron américain est très réelle compte tenu de l'héritage américain et Washington est très déterminé à le récupérer.[2]

L'Alaska à l'étrangerModifier

Pour combattre le mal du pays, on y installe des alaskothèques (ambassades de l'Alaska) dans divers pays du monde pour aider leurs concitoyens à mieux vivre en territoire hostile selon les lois et règlement du pays concerné, par exemple, le Japon avec sa culture démesurée. Aussi, c'est une façon de faire découvrir aux étrangers ce beau coin de paradis magnifique et à force de les séduire, ils finissent par penser constamment à l'Alaska et s'y installent en moins de 3 mois maximum. Même avec les méthodes de résistance les plus efficace ne tiennent pas. Et une fois établis, leurs rêves deviennent réalité où il est impossible de faire marche arrière. Considéront que c'est une "malédiction ancestrale" d'attirer les étranger en Alaska pour faire peupler cette province tout en dépuillant les richesses des pays étrangers. C'est le cas de la Suède.[3] qui est sa première victime.

Malediction ancestraleModifier

Franchement, c'est impossible que le fait que les alaskothèques soient maudits. Les inuits ont créer un rituel qui voulaient avoir du pouvoir pour reigner sur le monde ET cela à causé plus de tort que de bien. Résultat, les Français étaient venu en amis et ils ont fait de nous des Dieux romains et non grecs! Aussi on a attirés les Anglais qui sont devenus américains esclavagistes contre nous. Puis après, vinrent les Russes qui ont fait de nous des communistes. Ensuite les Suédois nous ont fait gober leur idéologie très démesuré sur le sexe qu'on est devenu des traverstis et LGBT! C'est impossible!

Il fallait bien trouver un moyen de conquérir le monde. C'est légitime, non?

RéférencesModifier

  1. L'adhésion au Canada remporte plus de 57% du vote non-indien et 100% de votes inuit.
  2. Cabinet du premier ministre du Canada
  3. La suède s'assimile à petit feu
États-Unis : pays du hamburger, du ketchup, de Mc Donald's et des américains
Usa-carte-drapeau1 Alabama * Alaska * Arizona * Arkansas * Californie * Colorado * Dakota du Nord * Dakota du Sud * Delaware * Floride * Géorgie * Iowa * Kansas * Kentucky * Louisiane * Mc Donald's * Maine * Massachusetts * Minnesota * Mississippi * Missouri * Montana * Nebraska * Nevada * New York * Nouveau-Mexique * Ohio * Oklahoma * Pennsylvanie * Tennessee * Texas * Virginie * Washington * Wyoming


Canada
Mapleleafpro3d
Mapleleafpro3d


Un simulacre de pays où l'on trouve la SRC, pis, euh, c'est un peu tout, parce que le reste vient en réalité du Québec (la tourte à l'orignal, le caribou - un alcool-, la poutine, le bacon, la bière, le hockey, les castors pis les gens qui habitent dans des iglous, là) qu'on laisse d'ailleurs ici pour que les étrangers puissent s'y retrouver (Ah! Mais vous êtes Canadien ?)

Colombie Britannique * l'Alberta Saoudite * Saskatchewan * Manitoba * Ontariario * Québec * New/Nouveau Brunswick * Nouvelle Écosse * IPE * Terre-Neuve * Yukon * Territoires du Nord-Ouest * Nunavut
Pays en Arctique
Iglou03
Alaska · Groenland · Laponie · Nunavut · Pôle Nord · Sibérie du Nord · Territoires du Nord-Ouest · Yukon
Continents de la Terre
Afrique · Amérique du Nord · Amérique centrale · Amérique du Sud · Livonie · Antarctique · Arctique · Asie · Europe · Euthanasie · Imaginaria · Océanie


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.