Alain Soral

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Si ce que tu vas dire est moins beau que le silence, alors tais-toi. »
~ Alain Soral
« Je voudrais être une larme pour effleurer ta joue et mourir à tes pieds. »
~ Alain Soral
« On est toujours le con de quelqu'un. »
~ Alain Soral
« On ne peut faire confiance à personne en ce bas-monde. »
~ Alain Soral
« Moi je ne suis pas raciste, sauf envers les cons. »
~ Alain Soral


Vous vous demandiez qui était à l'origine de ces poèmes navrants qui permettent aux vendeurs de SMS de faire fortune (vous savez bien, ces publicités télévisuelles agressives et tape-à-l'oeil, du type Tape Bébé au 81720 et reçois par SMS le nombre de bébés congelés que tu auras) ? Vous vous interrogiez pour savoir qui était l'auteur des néologismes Big Kiss, J'Te Kiffe, Lol, J'T'M, Mdr et autres puérilités ? Qui était à l'origine des aphorismes poussiéreux en politique, comme prendre les usagers en otages, manger le pain des français ou on ne peut pas accueillir toute la misère du monde ?

Alain

Nihous.jpg

Alain Soral, lors de la présidentielle de 1995.

Né dans une petite cabane de garde-chasse aux environs de Saône-et-Loire, Alain Soral est élevé entre quatre murs, murs qu'il répertorie inlassablement dans son petit calepin fabriqué avec des vieilles peaux de faisan chassé les jours de fête. S'apercevant vite que l'unicité des quatre murs se divise en deux individualités constituées chacune de deux murs, il en déduit instinctivement que deux et deux font quatre.

« Deux et deux font quatre, aussi sûr que la Terre est plate. »
~ Alain Soral

Mais Alain ne s'arrête pas là. Fort de ses constatations, il s'évertue à observer le cycle naturel des saisons et constate l'impartiale rationnalité de la pluie qui pleut. L'eau mouille, pense Alain, avant de découvrir quelle sorte de génie il est. J'ai besoin d'une cause, elle sera grande, elle sera juste, dit-il à son père, un brave chasseur. Je prendrai la défense des chasseurs comme toi mon père, conclut Alain. Il devient logiquement adulte, puis candidat à l'élection présidentielle de 1995, sous l'égide du parti des Chasseurs Pêcheurs Naturistes Traditionnels de Saône-et-Loire.

Chargé de créer ses propres slogans, il se découvre alors en sus de son animalisme politique une aptitude littéraire inattendue. Son premier discours marquera l'histoire de la politique.

Chasseurs, chasseresses,

Il est venu le temps des cathédrales. Le monde est entré dans un nouveau millénaire. L'homme a voulu monter vers les étoiles, écrire son histoire, dans le verre ou dans la pierre.

Votez utile, votez Alain Soral.

Soral

L'élection est un échec mais la vocation d'écrivain public d'Alain est révélée. Entre 95 et 97, il rédige 6587 aphorismes pleins de bon sens populaires, 9861 lieux communs et 74 154 expressions d'un mot censées exprimer des émotions, voire remplacer des pans entiers de vocabulaire.

« Wesh bien ou ? »
~ Alain Soral
« Ensemble tout devient possible. »
~ Alain Soral
« C'est bientôt le week-end, yeah yeah yeah ! »
~ Alain Soral
« La France présidente. »
~ Alain Soral
« Mon vieux Milou, je crois que nous sommes partis vers de nouvelles aventures. »
~ Alain Soral
« CRS, SS. »
~ Alain Soral

Enragé

Luc Ferry.jpg

Son meilleur ami Frédéric Beigbeder

Il touche fin des années 90 des royalties faramineux, tant ses expressions sont usitées par la classe politique, le monde médiatique, l'establishment artistique et les masses avides de savoir et de vérité.

Mais pour Alain, rebelle jusque dans les tréfonds de son âme torturée, le succès, l'argent et les filles faciles ne remplacent pas une consécration qu'il va trouver dans un monde qu'il a toujours voulu appréhender sans jamais oser en approcher les magnats : la publicité.

Ami depuis toujours avec Frédéric Beigbeder, il approche Jacques Séguéla qui lui fait instantanément confiance en lui confiant la rédaction-conception du faramineux projet petits pots Nestlé.

Insoumis

Soral se lance dans l'exaltante aventure de la promotion et accouche, c'est peu de le dire, d'un slogan choc, slogan qui le dépasse entièrement. Plus tard, la polémique éteinte, il avoue : le génie m'a traversé comme un ouragan qui passait en moi. L'amour a tout emporté.

Mais nous sommes en 1999,

« à l'aube du 2ème millénaire »
~ Alain Soral

et Alain lance la bombe :

Chez Nestlé, le président c'est bébé !

Grosse erreur. Grave et fatale erreur.

Les consommateurs s'inquiètent.

« La France a peur. »
~ Alain Soral

Déjà les actions Nestlé plongent. Les fonds de pension américains inquiets commencent à se donner la mort, d'abord par centaines, puis par centaines de milliards.

« Je n'ai saisi qu'après coup l'ampleur du phénomène qui m'a littéralement dépassé. »
~ Alain Soral

Les associations de consommateurs engagent des actions en justice, les hypermarchés sont saccagés, les médias et les postes de police débordés par les évènements. Chez Nestlé, on ne comprend pas, on s'interroge. Pourquoi avoir monté une désinformation de cette ampleur ? Pourquoi ne pas avoir utilisé un slogan simple, comme :

Les petits pots Nestlé sont les mieux de tous !
Y'a du bon dans ces pots verts !
Les petits pots des vainqueurs pour des bébés que leurs parents aiment !
Avec Nestlé, les bébés deviennent puissants à l'instar du renard !
Le soin sympa du petit pot pour un bébé en pleine forme !

Consternation. Pourquoi avoir prétendu "Chez Nestlé, le président c'est bébé !" ? Car chez Nestlé, le président c'est Peter Brabeck-Letmathe, qui apprécie moyennement d'être comparé à un bébé. Peter Brabeck-Letmathe, un homme de 53 ans, expert en gestion de multinationales, bien loin du brave bambin rieur qu'on imagine alors de par le monde en train de diriger Nestlé.

Le démenti est mitraillé en boucle par les médias : Non, triple non, chez Nestlé, ce n'est pas bébé le président ! Il ne fait pas popo dans les petits pots ! Il ne gazouille pas au lieu d'imposer une politique économique d'expansion mondiale et de monopole agro-alimentaire ! Ne vous inquiétez pas ! Les produits sont comestibles ! Aucun bébé ne fait joujou-areu avec la qualité et le sérieux de nos denrées !

L'opinion publique reprend peu à peu confiance, les actionnaires reviennent mais la marque mettra des mois pour se relever totalement. Alain Soral est attaqué en justice, ruiné, anéanti financièrement et moralement.

Jeté par ses amis politiciens, viré des rédactions de presse, sa précieuse amitié avec Beigbeder partie en fumée dans la cheminée infernale du capitalisme mondial, Alain Soral est aujourd'hui un homme seul.

« Je suis au bout du rouleau. »
~ Alain Soral
« Et si tu relisais la première citation de merde en haut de cette page abruti ?  »
Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Qu'avez-vous pensé de l'article "Alain Soral" ?
 
104
 
179
 
155
 
419
 
109
 
66
 

Ce sondage a été créé le décembre 4, 2007 19:44 et 1032 personnes ont déjà voté.


Philosophes et autres vieux barbus

Penseur rodin.jpg

Alain FinkielkrautAlain SoralAristoteArnaud Le DéhouilyBafétimbi GomisBaruch SpinozaBernard-Henri LévyBlaise PascalBob MarleySébastien ChabalConfuciusRené DescartesDiogène de SinopeDiogène le CyniqueEmmanuel KantÉpicureSigmund FreudGeorges-Amédée RassanneGilbert DelausseMartin HeideggerThomas HobbesDavid HumeGottfried Wilhelm von LeibnizKarl MarxFriedrich NietzscheAinsi niqua Zarathoustra (Nietzsche ta mère)Paul BinoclePlatonJean-Jacques RousseauAlexander Fredrikt CratinskiAdam SmithSocrateVoltaireZvonimir Potchniep


Photo Bio.png  Portail des Gens

Partage sur...
wikia