Agence de notation et Rating

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Synonymes

Menteur (n.f) : personne qui se fout de notre gueule.

Incompétent (adj.) : imbécile à gaz.

Lucratif (adj.) : semblable à une grosse machine à fric.

[modifier] Définition

L'agence de notation, souvent aussi qualifiée de financière, donne des notes aux dettes d'État et à celles des entreprises afin d'informer les prêteurs sur la qualité de cette dette (comprenez si elle va être remboursée ou si le chef d'État va se barrer avec la caisse aux Caïmans).

Le métier des agences de notation est alors d'avoir une fine connaissance des risques liés au remboursement desdites dettes.

Exemple :


« Les subprimes ? on n'avait rien vu. »
~ Standards et pauvre's à propos du rôle d'expert des agences


Les agences admettent 20 notes possibles différents. Elles pourraient donc noter sur 20 mais ce serait trop simple et clair. Alors elles mettent des notes du type AAA- ou C+ pour noyer le poisson et se faire passer pour des experts.

Les trois grandes agences de notation sont :

- Standards et Pauvre's : ou la philantropie du rating.

- Woody's : l'agence en carton ou en bois.

- Pitch : l'agence officielle de la Coupe de France.

Les agences de notation sont souvent appelées agences de rating, la mode étant à l'anglicisme, comme l'utilisation du terme "fistfucking" à la place de "poing-dans-ton-cul" par exemple.

[modifier] Intégrité

Les agences de notation sont employées par les États ou les sociétés qui veulent obtenir une (bonne) note. Elles sont donc payées pour mettre des bonnes notes. Elles n'ont ainsi aucun intérêt à donner une mauvaise note. Alors qui paye pour recevoir une note pourrie et ne plus avoir de prêteurs ?

L'agence de notation a donc le rôle de la maitresse dans une classe de CP où les élèves feraient deux mètres et en plus la payeraient pour assurer le bulletin de notes afin que les parents filent bien l'argent de poche (pour acheter de la drogue).

[modifier] Ratings et subprimes

Les agences de notation sont passées spécialistes dans l'art d'évaluer les dettes, ou dans l'art d'être les seuls à le faire, ou encore dans l'art d'être les seuls à faire croire de savoir le faire.

Ainsi, lors de la crise dites des sous-primes (subprimes pour nos amis rosbeefs), bon nombre d'établissements bancaires bien notés par les agences avaient des subprimes à ne plus savoir à qui en refourguer.


« Ah bah c'est pas bon les subprimes ? Ok. »
~ Pitch Rating Agency à propos de la technicité de la finance


« Un rôle dans la crise ? ... euh ... pardon, on le refera plus ? »
~ Woody's à propos du code d'honneur de Wall Street


Ainsi, l'activité de la notation consiste à surnoter ses clients pour récolter du blé. Une fois que tout le monde a acheté de la dette d'un peu tout le monde (grande partouze capitaliste), on se rend compte que quelques uns sont particulièrement pourris et que donc tout le monde l'est potentiellement (grande partouze capitaliste dont un gars a une blénoragie). Du coup ceux qui sont atteints par la MST financière assainissent leurs finances et ont besoin de le faire savoir ... en re-demandant des notes des agences de rating, qui les facturent. CQFD.


« Vous êtes dans la merde à cause de nous ? Une nouvelle note à 300 000 $ et tout roule. »
~ Standards et Pauvre's à propos de l'éternel recommencement
.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia