Absurde

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Vous voulez faire rire, ou alors réfléchir, mais vous ne savez pas comment y parvenir ?

ClaudioPouleto.jpg Une putain de volaille très malpolie affirme que :
Putain de merde de bordel à queue, mais c'est un putain d'alexandrin ça !


Vous connaissez l'absurde ? Non ? Et bien vous êtes au bon endroit. Nous verrons ici d'où est né l'absurde et comment il a évolué pour finalement introduire les quelques techniques de base qui vous permettront de perfectionner votre sens de l'absurde.

« Le sens de l'absurde, c'est antinomique. Donc c'est un pléonasme. »
~ Le petit Robert à propos de ce qu'il vient juste d'entendre
« Le choléra ? Le scorbut ? La grippe espagnole ? »
~ Albert Camus à propos du choix du titre de l'un de ses absurdes romans
« L'absurde, ça n'a pas de sens et je vais vous le prouver: apportez-moi un jardinet ! »
~ Albert Einstein à propos de eki eki eki patang zoo poing

Ce que l'absurde n'est pas

L'absurde, c'est la pensée.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Hep ! Tu es censé commencer par ce que l'absurde n'est pas !



Bien des auteurs se sont plongés dans les méandres de l'absurde, sombrant ainsi dans la folie la plus profonde. Prenons six exemples simples.

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Ne suivez pas ces exemples, ou vous sombrerez irrévocablement dans la folie !


Premier cas : Julien Stanisflonsky

Né Alphonse Dubois à Bayonne en 1955, son père, clown, n'était jamais à la maison. Sa mère l'a donc élevé seule avec la baby sitter, dont le prénom n'a aucune espèce d'intérêt. Ces dernières l'ont élevé jusqu'à l'âge de la scolarité à l'abri de ce qui pervertit les jeunes esprits : la joie, la gaieté et le rire. Entrant en 1961 à l'école Sainte-Clothilde, ses camarades s'amusaient à le jeter dans le bac à sable. Ainsi, en 1987, par vengeance, il décida de changer de nom et de s'appeler Julien Stanisflonsky. Il fut assassiné deux jours plus tard, pour des raisons qui demeurent obscures.

Conclusion : ne choisissez jamais le nom de Julien Stanisflonsky. C'est absurde et vous mourrez en deux jours.

Deuxième cas : Julien Stanisflonsky

Née Viviane Mougeotte en 1965, elle lut à l'âge de 22 ans un article du Journal de Biarritz racontant le passé tragique d'un fils de clown subitement assassiné à l'âge de 32 ans. Elle choisit donc le nom de Julien Stanisflonsky et fut assassinée quatre jours plus tard.

Conclusion : l'assassin habite plus près de Bayonne que de Biarritz.

Troisième cas : Le bel Hellène

Le nourrisson Socrates Tatanopoulos a été recueilli en 1932 par les bonnes soeurs d'un couvent de l'île de Naxos, en Grèce. L'atmosphère calme et paisible du lieu, sa passion pour les livres mais surtout son prénom firent de celui qu'on appelait affectueusement "Τατανοσ" un philosophe talentueux. À l'âge de douze ans, son cinquième ouvrage, La justice et la double négation, provoqua une véritable révolution dans le paysage littéraire grec. Alors qu'il n'a que vingt-et-un ans, il est engagé par l'Université du Caire en tant que professeur de philosophie globale. Il en profite pour y étudier la physique et plus particulièrement l'astronomie. Cinq ans plus tard, il quitte l'Égypte pour se retirer à Saint-Jean-de-Luz, afin d'y entamer un projet faramineux, un ouvrage immense, en un mot une véritable bombe : L'Homme et le Grain de sable. Mais c'est le début du déclin. Alors qu'il termine le dix-septième volume de son manuscrit, intitulé Le non-sens de la Vie et l'absurdité de la Mort, il l'incendie aussitôt avec le reste de son oeuvre et disparaît définitivement. Vingt ans plus tard, il est retrouvé et arrêté pour le meurtre de Jean Stanisflonsky et de Jean Stanisflonsky.

Conclusion : ce n'est pas parce que c'est un bel Hellène qu'il faut le prendre pour une poire.

LRuquier.JPG Laurent Ruquier dit :
Ah merde, vous m'avez piqué mes fiches !


Génèse et développement

Génèse ...

« Quand le concept de l'absurde est-il né ? », c'est certainement la question que vous vous posez actuellement. Si ce n'est pas le cas, allez voir ailleurs si nous y sommes. Si nous y sommes, allez vous faire voir chez les grecs. Si nous y sommes aussi, consultez un médecin.

L'absurde a marqué le passage entre le chalcolithique et le néolithique, alors que l'agriculture et l'élevage n'en étaient qu'à leurs balbutiements.

La technique agricole principalement employée était l'arrachage des végétaux : cette technique somme toute assez simple avait lieu en trois temps, cycliquement exécutés par chaque groupe humain, que l'on va qualifier de tribu.

  1. L'arrachage : la tribu arrachait consciencieusement tous les végétaux de la région dans laquelle elle était installée.
  2. La migration : la tribu se déplaçait, corps, biens et végétaux arrachés.
  3. L'installation : la tribu remplaçait tous les végétaux présents sur son lieu d'arrivée par ceux qu'ils ont arrachés précédemment.

Les populations conservaient ainsi les mêmes habitudes alimentaires, la plus commune d'entre-elles étant la famine.

En ce qui concerne les techniques d'élevage de l'époque, la communauté scientifique est partagée entre deux grandes théories. La première dit que l'absence de dictionnaire n'aurait pas permis aux hommes d'alors de comprendre le sens du mot élevage, raison pour laquelle ils se seraient contenté de placer les animaux en hauteur, sur des rochers ou sur le dos d'autres animaux, par exemple. La deuxième école, quant à elle, défend qu'il est impossible de définir simultanément la position et la vitesse d'une particule, comme l'exprime la formule suivante, nommée principe d'incertitude d'Heisenberg :

Werner Heisenberg.JPG

Comme le montre son visage, Heisenberg était physicien.

\Delta x \, \cdot \, \Delta v   \ge  \frac{\hbar}{2}

Lors du congrès de Berlin en 2006, de nouvelles preuves semblent faire pencher la balance en faveur de la deuxième théorie, les arrière-petits-enfants de Werner Heisenberg ayant remporté haut la main le tournoi de bataille de pouces organisé pour l'occasion.

Mais revenons à notre propos initial. Le sage de l'une des tribus de l'époque, que l'on va appeler Gérard - le sage donc, pas la tribu, avouez que ce serait idiot d'appeler une tribu Gérard mais si vous insistez, nous pourrions à la rigueur appeler cette tribu la tribu à Gérard - fatigué par l'arrachage d'arbres et le transport de bétail, prononça ces quelques mots :

   
Absurde
À quoi bon arracher toujours les mêmes arbres ? Ça n'a pas de sens ! Moi, je reste ici.
   
Absurde
Tribu a Gerard.jpg

La tribu à Gérard, après avoir inventé l'absurde

Gérard et sa tribu ne se doutent alors pas que ces quelques mots marquent un tournant décisif dans l'histoire :

  1. Ce sont les premiers mots prononcés en français.
  2. Ils posent les bases de la sédentarisation.
  3. Ils marquent le début de l'ère où les Hommes peuvent différencier ce qui a du sens de ce qui n'en a pas. Leur technique reste en revanche à parfaire : à cette époque, les plus sages étaient chefs, ce qui est aujourd'hui parfaitement absurde.

... et développement

Développer ici toutes les étapes qui ont mené à l'absurde d'aujourd'hui serait long, ennuyeux, pénible, terrifiant, agnostique et phlébite. Nous vous proposons donc une courte chronologie résumant les faits marquants de l'histoire de l'absurde.

  • VIe siècle avant J.-C. : la démocratie est inventée par une troupe comique, les Athéniens.
Parthenon.jpg

Une reproduction du décor du célèbre Vaudeville L'Élection.

  • 0 avant, pendant et après J.-C. : naissance de Christian Lacroix, inventeur du christianisme.
  • 20 : il ne s'est rien passé de si passionnant.
  • 496 : la somme des diviseurs stricts de ce nombre est égal à ce nombre.
  • 1844 : éclipse de Jupiter.
  • 1876 : Stephan Derrick obtient une bourse pour étudier à l'école de police de Francfort.
  • 1939 : Fin de l'entre-deux-guerres.
  • 1945 : Début de l'après-guerre.
  • 1947 : Un anticyclone approche la côte bretonne. Beau temps.
  • 1997 : Victoire de l'équipe de Belgique contre l'Ukraine en finale de la coupe d'Europe de paratonnerre, 16 morts à 12.
  • 2000 : Une station MIR ne s'est pas écrasé sur Paris et n'a pas décimé l'humanité. Paco Rabanne reçoit le Prix Nobel de Médecine et le grand prix Ayrton Senna.
  • 2006 : Qualification des États-Unis pour la coupe du monde de guerre.

Techniques de base

Quittons à présent le domaine du passé pour nous intéresser à ce qui nous intéresse, c'est-à-dire ce qui est intéressant. Nous aurions pu intituler ce guide : L'Absurde pour les Nuls[1], en effet nous vous apprendrons ici les six premières techniques qui vous permettront de bien débuter ou de vous perfectionner dans l'écriture d'un texte absurde.

La digression

Technique très simple et applicable par à peu près tout le monde, parce qu'il faut rappeler que toutes les techniques ne sont pas maîtrisables tout de suite par tout le monde, par exemple au karaté, vous apprenez d'abord à nouer votre ceinture avant de faire un Mawashi-geri aller-retour, sans oublier qu'il faut un échauffement particulier pour éviter toute blessure inutile, comme par exemple les élongations qui peuvent se montrer particulièrement douloureuses dans le cas de la ceinture abdominale, en tout cas c'est ce que me disait Jean Nouvel lors d'une de nos célèbres parties de Bridge - je me souviens d'ailleurs qu'il avait gagné trois fois ce soir là, je m'en souviens parce que c'était le fameux soir où mon frère est revenu de Moldavie en sueur, pourquoi suintes-tu ainsi lui demandai-je, je suis revenu à pied me répondit-il, et c'est alors que nous rimes de bon coeur.

Le hors-sujet

Si vous désirez employer cette technique, nous vous suggérons d'employer un crayon très dur, 4H, voire 5H. Évitez d'appuyer trop fort pour ne pas briser la mine. Une fois votre dessin terminé, utiliser un papier calque pour le recopier ou alors numérisez-le pour le modifier à l'aide d'un ordinateur.

L'incomplétude

Fixez cette image pendant 20 secondes :
Dodo+incompletude-5954.jpg

Le surréalisme

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Non, rien, fausse alerte. Pardon.

Écoutons cette bribe de discussion entre deux personnages lambda :

Lambda : Et c'est là que j'ai senti le besoin d'écrire cet ouvrage
Laurent Ruquier : Mais quand même, vous y allez un peu fort, si je prends par un exemple un passage de votre livre : « Faire suer les échalotes dans de l'huile d'olive ». C'est quoi, c'est de la subversion ?
Lambda : Vous n'y êtes pas. J'étais à cette époque dans une période extrêmement difficile de mon existence et je ressentais au plus profond de moi le besoin de m'exprimer et de partager aux gens cette douleur à la fois personnelle et à la fois universelle.
Laurent Ruquier : Donc quand vous recommandez, page 45, et ça c'est un moment fort du livre, de, je cite, « les faire blanchir », vous parlez des feuilles de laitue, « en les plongeant 2 minutes dans l'eau bouillante », c'est quoi, c'est de l'exorcisme ?
Lambda : Oui, on peut dire ça. J'avais besoin d'exprimer ma peine.
Laurent Ruquier : Des pennes à la sauce tomate ? (rires) (applaudissements) (standing ovation)
Applause.png

Le paradoxe

Cette technique est trop subtil pour que nous vous l'expliquions. Notons toutefois que la phrase précédente ne comportait aucune faute d'orthographe, alors que la phrase suivante n'en contiendra qu'une seule. Cependant, pour des raisons évidentes d'éthique, nous nous refusons tout emploi de faute d'orthographe volontaire dans cette phrases.

Le déjà-vu

Fixez cette image pendant 20 secondes :
Dodo+incompletude-5954.jpg

L'incomplétude (suite)

Auteurs célèbres

Nous avons vu tout à l'heure (ou hier, si vous lisez très lentement) les exemples à ne surtout pas suivre. Voyons à présent quels sont les six hommes dont les oeuvres sont à étudier avant de se lancer pleinement dans la création absurde.

Ignacio Rúben 
Ce Chilien de 72[2] est devenu célèbre grâce à son diptyque FIDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEL !, la biographie non-autorisée de Fidel Gastro, éleveur de maïs mexicain, et MIGUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEL !, celle du commerçant d'à-côté, Miguel Injurain.
L'auteur raconte avec puissance, précision et émotion la vie de deux personnages totalement inintéressants. Le vinaigre de la sincérité dans lequel il plonge sa plume laisse des marques indélébiles sur l'âme. Lisez et relisez cette oeuvre autant qu'il le faudra avant d'être imbibé de ce sentiment si particulier d'avoir réellement perdu son temps.
Richard Crawford 
Homme politique américain. Il fut fondateur et premier maire de la ville de New Huntington.
C'est tout ce qu'il a fait. Mais pour avoir nommé sa ville d'après une maladie dégénérative grave, il méritait d'être cité ici.
Thomas Hug 
Auteur, poète et chansonnier, il composa de nombreux vers pour les plus belles voix de son époque. Mais c'est son inénarrable post-it n'oublie pas la moutarde qui le range au rang de monstre sacré.
Une oeuvre à coller sur votre écran, pour qu'à chacun des mots que vous écrirez, vous gardiez en mémoire le nom d'un grand Tom.

Exercez-vous !

Vous avez terminé ces oeuvres ? Vous les connaissez par coeur ? Vous les avez comprises ? Cette série de six exercices devrait tester votre créativité non-sensique. La consigne est simple : déterminez si les énoncés qui vont suivre sont absurdes ou non.

Exercice 1 
Soient A, B, C et D quatre points distincts contenus dans le domaine simplement connexe Ω. Soient γ une courbe régulière par morceaux contenue dans Ω et reliant les points A et B et γ' une autre courbe régulière par morceaux contenue dans Ω et reliant les points C et D. Si γ et γ' ne se coupent pas, on dit qu'elles sont non sécantes. Vrai ou faux ?


Exercice 2 
« vielle marque d'habille our les clocherds »
~ 90.26.61.92 à propos de Bathing Ape


Exercice 3 
« L'antiaméricanisme est une métaphore de l'antisémitisme »
~ Bernard-Henri Lévy à propos de ce qu'il pense de ceux qui ne pensent pas comme lui


Exercice 4 
« Je vais te casser la gueule ! »
~ Bernard-Henri Lévy à propos du dessert qu'il n'a pas commandé


Exercice 5 
« Se moquer de Bernard-Henri Lévy, c'est de la jalousie ou de l'antisémitisme. Ou les deux. »


Exercice 6 
Wolfgang Amadeus Mozart n'était pas musicien. C'était un imposteur. Et nous avons des preuves. Des photographies. Qui le montrent. Lui. Oui, lui. Devant une demi-douzaine d'enfants enchaînés à leur plume d'oie, les menaçant et leur ordonnant de composer ses chefs-d'oeuvre, dont les Quatre Saisons de Vivaldi, le Boléro de Ravel et Roméo et Juliette de Prokofiev.


Exercice 7 
Vous êtes engagé par la plus grande chaîne de télévision francophone afin d'animer une émission divertissante pour un public jeune et dynamique. On vous propose pour la première émission de vous déguiser en côtelette géante et de vous placer dans une cage contenant quelques lions parfaitement inoffensifs. On vous somme de plus, pour corser l'exercice, de répéter régulièrement le mot caca, dans différentes phrases, telle que « J'ai envie de faire caca ». On vous promet en outre que des chroniqueurs[3] et un public[4] rirons à gorge déployée à tout ce que vous direz, par exemple à « J'ai envie de faire caca ».


Votre note

Vous avez compté vos points ? Désolé, vous avez perdu. Reprenez depuis le début.

Conclusion

Lancez-vous ! La compétence s'acquiert par la pratique. Gardez tout de même à l'esprit que cela prendra un certain temps avant de parvenir à un niveau d'absurdité satisfaisant ; prévoyez deux à trois douzaines de décennies.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute question, remarque, éloge ou menace. Envoyez une carte postale avec vos coordonnées et votre message à l'adresse suivante :

Éditions Corniaud-Duvit, bureau 14
45, rue de l'Abattoir
76112, Paris CEDEX 13

Notes

  1. Alain Chabat en avait malheureusement déjà.
  2. 72 ans. Vous ne pensiez tout de même pas que c'étaient des litres.
  3. L'autre nom désignant une bande d'inutiles.
  4. L'autre nom désignant une bande de cons.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia