A Clockwork Orange

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


A Clockwork Orange est un film Kubrickien du réalisateur britannique Stanley.

On le classe généralement dans la catégorie des "films satiriques d'anticipation sur l'ultraviolence avec dedans un jeune qui aime écouter Ludwig Van Beethoven et boire du lait".

Le film a été particulièrement controversé en raison de scènes anormalement malsaines ou plutôt "choquantes" par leur caractère si profondément absurde et/ou dément qu'il en devient dangereux pour la tranquillité psychique du spectateur. Il est d'ailleurs prouvé qu'on peut mourir en regardant Orange Mécanique.

Car ce que j'ai oublié de préciser, c'est qu'en français, le film s'appelle Orange Mécanique. J'ai préféré appeler mon article par le titre original de l'œuvre, parce-que je préférais faire ça.

Oh mais je m'égare. Passons à la suite.

[modifier] Controverses

Une chose que chacun fait lorsqu'il regarde l'article à propos de ce film sur Wikipédia ou sur un autre site, c'est évidemment aller voir la section "Controverses" histoire de se marrer un bon coup et en buvant une bonne bière. Ou du jus de coco si la personne ne boit pas d'alcool (personnellement, je ne connais personne qui boive du jus de coco).

A Clockwork Orange a été mainte fois râlé par des détracteurs en tout genre estimant que le film présente des scènes d'une immoralité à tuer un éléphant. Bien entendu, à condition que l'éléphant comprenne l'intrigue/l'action en regardant le film. Et personnellement, ça ne m'étonnerait pas. Les éléphants sont des créatures très intelligentes.

A Clockwork Orange comporte en effet un cruel illogisme dans sa façon de présenter l'action. Par exemple, on peut noter que le héros du film est forcé d'aller en prison alors qu'il n'en a pas envie. Il est donc forcé. Forcé par la police immorale et très très méchante.

Le prétexte utilisé est qu'il violait une femme et qu'il frappait des gens avec une extrême violence. Pourtant, la femme est plutôt laide et le héros a l'air de prendre du plaisir à frapper des gens. Il se marre en les frappant, il chante même, bref, c'est un mec cool. Le héros ne demande qu'à s'amuser et à rire un bon coup. Il n'est pas déprimé. Rire, faire du sport, chanter I'm singin' in the rain : tout cela est bon pour le tonus.

Le rire est bon pour la santé, et donc le héros fait une bonne action en agissant ainsi. Donc il ne devrait pas être incarcéré, et pourtant, Stanley impose cette incarcération injuste et dépourvue de morale à notre pauvre protagoniste.

C'est cette raison qui a poussé le film à être censuré.

[modifier] Scénario

Pour tout dire, je n'ai vraiment pas envie de parler du scénario de A Clockwork Orange. Je vais plutôt parler du scénario de Shining. De toute façon, c'est du même réalisateur : Stanley.

Alors voilà : c'est l'histoire d'un mec qui a mal à la tête et qui va dans un hôtel. Il a tellement mal à la tête qu'il veux tuer avec sa hache. Mais finalement il se retient et rentre chez lui pour manger du riz au lait.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Ce n'est pas du tout le scénario de A Clockwork Orange.



Si tu avais suivi, tu aurais remarqué que je ne parle pas de A Clockwork Orange mais de Shining, un autre film de "ce bon vieux Stanley".

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
D'accord mais...



[modifier] Personnages

Je dois dire que le concept de mon article n'est pas évident à cerner.

« Les personnages de A Clockwork Orange sont ceux de 2001 : A Space Odyssey », voilà la phrase que je vais mettre.

Les personnages de A Clockwork Orange sont ceux de 2001 : A Space Odyssey.

Voilà.

Encore :

Les personnages de A Clockwork Orange sont ceux de 2001 : A Space Odyssey.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Quoi ? Mais c'est n'importe-quoi !



Peut-être, mais qu'est-ce que c'est marrant !

(note : phrase sur des images)

Partage sur...
wikia