AS Nancy

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'AS Nancy est un club de foot basé en Lorraine, près du rival de Metz qu'il jalouse depuis toujours et plus particulièrement lors de la double défaite de la saison 2013/2014 de Ligue 2 (3-0 à Metz et 0-1 à Picot). Leur chardon ne pique donc pas tant que ça. Justement comme tout le monde oublie où ça se trouve à chaque fois les dirigeants ont rajouté "Lorraine" dans le nom du club, mais en fait ça aide pas plus. On parle donc d'y ajouter en plus les directions routières à suivre et de mettre l'itinéraire sur les maillots (d'ailleurs si quelqu'un pourrait l'imprimer sur mapi.fr, ça leur rendrait service).


[modifier] Histoire

Le club de football français nommé AS Nancy Lorraine ou plus couramment ASNL, fut fondé en 1967 (quand son voisin le FC Metz rayonnait).

le club possède à son palmarès une Coupes de France (1978), une coupe de la Ligue (2006), quatre titres de champions de France de Ligue 2, ainsi que trois participations à des compétitions européennes. Depuis sa création, le club joue au stade Marcel-Picot, situé sur la commune de Tomblaine, où se trouve également son siège. Les installations du centre d'entrainement et du centre d'information sont installées au sein de la forêt de Haye, à Velaine-en-Haye.

Le club est présidé depuis 1995 par Jacques Rousselot, qui détient le capital de la SASP. L'équipe première, entraînée par Jean Fernandez depuis le 5 juin 2011, évolue en première division.

L'ASNL est un club réputé comme étant un club formateur, avec comme plus célèbre exemple Michel Platini, mais aussi Mustapha Hadji (ballon d'or africain en 1998), Olivier Rouyer et Tony Vairelles. D'autres joueurs se sont révélés ou illustrés au club, comme Tony Cascarino, Jean-Michel Moutier, Roger Lemerre, Aleksandr Zavarov et Bernard Zénier.

Faute d'archives disponibles, on ne pourra évoquer ici que le grands événements récents du club, c'est à dire un énorme bénéfice pour la SNCF en 2006, grâce à leur victoire en Coupe de la Ligue à Paris.

Un peu plus tard, en 2008, le club s'est fait voler une 3ème place par l'Olympique de la Magouille, de toute évidence les arbitres ont été payés par l'OM lors d'environ 38 matches de Nancy cette saison, et en raison du dopage sponsorisé par l'OM de certaines équipes jouant contre l'ASNL.

[modifier] Joueurs

Les joueurs de l'ASNL sont tous d'anciens bons joueurs du FC Metz qui est la meilleur équipe amateure du nord est de la France, c'est dire leur niveau, que ce dernier a rejeté parce qu'ils étaient pas assez bons (Bracigliano, Platini) (( tous des ritals en plus)). L'ASNL est un club réputé comme étant un club formateur, avec comme plus célèbre exemple Michel Platini, mais aussi Mustapha Hadji (ballon d'or africain en 1998), Olivier Rouyer et Tony Vairelles. D'autres joueurs se sont révélés ou illustrés au club, comme Tony Cascarino, Jean-Michel Moutier, Roger Lemerre, Aleksandr Zavarov et Bernard Zénier.

[modifier] Supporters

Il y a des supporters à Nancy (Eh oui !). Et même plusieurs groupes d'ultras...

L'on dit souvent des supporters nancéiens, qu'ils ne viennent à Marcel Picot que depuis que leur équipe a gagné la Coupe de La Ligue en 2006. C'est faux, ils viennent au stade depuis 1967, ce qui fait que l'équipe adverse qui y joue joue à l’extérieur (ce ne sont pas les Rémois qui me contrediront ;) ) Le supporter nancé-HEIN ne voit que deux matchs dans la saison :

-un où il va s'éclater trois-quatre cordes vocales à gueuler "Messins, Messins, on t'en...brasse" (nan c'est pas vrai c'est juste pour la blague), où il va acheter trois quatre écharpes du FC Metz pour les cramer avec son briquet de l'ASNL, ou les fumer, au choix (perso j'ai éssayé mais je préfere celle du Valenciennes FC,la taffe est plus longue...), et investir dans une feuille format A4 rouge ou blanc qu'il levera au dessus de sa tête (comme dans la pub pour Orange à la télé, aucune imagination) pour tenter de faire un chardon rouge et blanc, mais toutes les tentatives jusqu'à aujourd'hui ont échoué, les supporters sont trop dispersés dans le stade;

-un autre où il va prendre sa tire avec le petit fanion de l'ASNL devant pour faire 50 petits km , arriver dans un grand stade où il va se faire tout petit dans la cage à oiseaux qui lui est dévolue, puis gueuler et fumer,euh, cramer les écharpes tout comme au match aller, sauf qu'il le fait plus discretement : il murmure : "Qui saute-euh-euh est un messin ! Ouais !" en sautant lui-même pour se réchauffer, et faire un feu d'écharpes et nancéiennes et messines pour se réchauffer. Et puis en rentrant chez lui il écrira avec son stylo ASNL une lettre à l'EST REPUBLICAIN pour dire qu'il a vu des Messins faire le salut nazi, et regardera dans l'édition locale de France 3 le reportage sur ce réfrigérant derby où seront décortiqués "les évenements extras-sportifs" qui mettront de côté le match en lui-même. De toute façon c'est toujours 3-0.

[modifier] Anecdotes

  • L'AS Nancy Lorraine tente chaque année de démontrer qu'il est techniquement possible de placer une cinquantaine de sponsors sur un seul maillot : Baliston,Papiers Clairefontaine, Odalys Vacances, Vittel, Non au racisme, Grand Nancy... La preuve, ils ont encore la place pour l'itinéraire mapi. Bon c'est un peu bordélique pour trouver le nom du club, mais en même temps on s'en fout.

Il est d'ailleurs possible de passer des petites annonces ou des messages personnels sur les maillots, c'est même la principale source de revenus du club.

  • Avant de céder au football capitaliste et évoluer avec 11 paneaux publicitaires ambulants sur le terrain, l'ASNL était un vrai club de campagne, avec de vraies valeurs, un maillot qui était un maillot, de joueurs qui savaient le mouiller...

Bref pas très interressant. Elle avait bien tenté de se rendre attractive en se dotant d'un jeune rital vachement doué, mais a dû le transférer quelques années plus tard car le coût de remplacements des mannequins servant à s'entrainer à tirer les coups-francs devenait par trop exorbitant ( le jeune Michel a bien dû apprendre à les tirer queq'part ses coups francs, c'était pas inné son don).

  • Les tifosis de L'AS Nancy sont parmis les pionniers du mouvement mastre en France.

Fin des années 90 le monde du football Français se révolutionne, un nouveau type de supporters est né : "le footix" ou le "mastre" se mouvement a changer la donne dans le milieu des tribunes, maquillé, perruqués le tout en agitant des petits drapeaux au moment des buts et victoires son équipe le footix est un supporters trés consommateur, le mastre adore acheter la moindre broutille pour tuner sa voiture ou décoré sa maison au couleur de son club. D'ailleurs les dirigeants ont bien compris le fonctionnement du "footix" en offrant pour chaque "footix" un drapeau pour amuser le "footix" et au passage lui indiquer la voie de la consommation à suivre c'est ainsi que les supporters Nancéeins on battu le record en avril 2006 au stade de France du plus grand nombre de supporters agitant des drapeaux ! (source officiel 39942 mastres le 22 avril 2006).

Tacle.png
Comediadellarte.png


Tout sur le monde du Ballon Rond !
Équipes & Joueurs Tout sur votre club préféré, vos joueurs préférés, et les autres dans le portail football.
Compétitions Coupe du Monde de Football : en 2054, par exemple - Coupe des Coupes
Stades Parc des Princes - Stade Gerland - Stade Vélodrome
Le reste FIFA - Footballeur - Arbitre - Supporter - Footix - Mercatix - Dans les coulisses d'un match de foot - Dix commandements du football
On refait le match ! (sans Eugène Saccomano, ouf !) France Telecom - Dans les coulisses d'un match de foot - Captain Tsubasa - Pierre Ménès - Hors-jeu
Qu'avez-vous pensé de l'article "AS Nancy" ?
 
97
 
46
 
19
 
9
 
72
 
98
 
7
 

Ce sondage a été créé le février 29, 2008 01:44 et 348 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


La Désencyclopédie, un wiki de Wikia.
Partage sur...
wikia