Aéroport

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Les origines

Aviation.jpg

Cet homme n'est pas Jean-Ernest Aéroport mais il lui ressemble beaucoup.

Lorsque les frères Wright ont construit le premier avion, ils se sont trouvés bien cons car il n'y avait nulle part pour le faire atterrir, ils moururent donc quand le carburant manqua.

Leur ami Jean-Ernest Aéroport eut l'idée de construire un grand bâtiment avec des gens dedans, qui permettrait d'embarquer et de débarquer les passagers des avions. Il ne savait pas encore quelle catastrophe allait en découler.

Le premier aéroport fut construit en 1910, à Chamonix (en effet, les avions ne décollaient pas en plaine) et les avions pouvaient effectuer la liaison avec toute la vallée du Rhône (atterrissage à vos risques et périls).

Jean-Ernest Aéroport est appelé le père de l'aviation civile par les gens qui le connaissent, c'est-à-dire que personne ne l'appelle comme ça. Il est mort en 1913, quand il essaya pour la première fois de franchir le Rhône. On n'a jamais retrouvé son corps (il faut dire qu'on ne l'a jamais cherché).


Cochon volant.jpg

Aéro-porc du Tadjikistan

Certains historiens du Tadjikistan de l'université de Kworzkhynbhj rejettent la thèse selon laquelle Jean-Ernest Aéroport soit le créateur des aéroports. La première piste de décollage pour aéronef aurait été créée au Tadjikistan par Boris Tarmac et tirerait son nom de l'espèce de cochon très particulière vivant dans la région.

[modifier] L'aviation militaire

Hitler.jpg

Ach ! Finalement, il ne me manquait que des avions et une santé mentale correcte.

L'aviation a joué un grand rôle pendant la guerre. C'est pendant la Première Guerre Mondiale que, à court d'idées pour tuer plus de gens encore, Jean-Christophe Bombardier et Raymond Chasseur décidèrent de perfectionner l'avion pour le combat. On a vu le résultat: la France a écrasé l'Allemagne après 4 ans, des millions de morts, et le début de l'émancipation de la femme (non mais quelle horreur !).

La Seconde Guerre Mondiale a vu la blitzkrieg, technique de combat permettant de battre l'armée française, de toute façon trop occupée à fuir pour attaquer. Cette technique était basée sur l'aviation, les blindés et la lâcheté des démocraties occidentales. En 1941, les japonais attaquent héroïquement Pearl Harbor en avion, un dimanche matin, sans prévenir, contre des américains en chemises à fleur trop occupés à piquer le pognon des autres pour faire la guerre. C'est le plus haut fait d'armes de l'aviation militaire.

Pendant ce temps, l'Allemagne se fait écraser en URSS, comme quoi un régime totalitaire communiste, ça aide. Puis, les alliés reprennent le dessus au niveau aérien, et décident de re-détruire l'Europe par des bombardements fréquents, de piquer le pognon, de se partager l'Europe et de rentrer vite, parce qu'ils vont rater Derrick sur la 3.



[modifier] L'aviation civile

Terroriste.jpg

"Pas de coupe-ongle, pas de bouteille d'eau ; vous pouvez passer, monsieur."

Déjà, entre les deux guerres (en même temps, c'est difficile entre trois guerres) on commence à créer des lignes de transport civil en avion. C'est l'essor de l'aéroport.

Au début, on prenait l'avion comme on prenait le train: on arrivait, on prenait son billet, on montait dans l'avion et c'était parti. En plus, il y avait du suspense à l'arrivée car on ne savait jamais si l'avion ne s'était pas écrasé dans la mer ou en rase campagne. Mais là, je vous parle d'un temps que personne de vivant n'a jamais connu.

Depuis, on réserve ses billets sur un vol qui ne part jamais à l'heure, voire jamais. On vous fait passer sous trois portiques de sécurité où votre ceinture sonne, on vous prend pour un terroriste parce que vous avez un mp3 ou une bouteille d'eau (au moins, ils ont pas ces problèmes au Soudan). Vous attendez porte 37, l'avion aura trois-quarts d'heure de retard pour une raison technique, il fait ou 5° ou 45° dans la salle d'attente. Il y a toujours un gamin qui hurle et les types derrière le guichet qui regardent ça dans l'inactivité la plus complète ; ils ne réveillent jamais que pour faire grève ou pour te prévenir que tu as une arme de catégorie 4 sur toi, à savoir la boucle de ta ceinture. Tu voudrais bien pisser, mais il n'y a pas de toilettes après les portiques, et de toute façon, elles marchent pas ou elles sont réservées au personnel.

Quand l'avion arrive, on te pousse dedans, tu passe sous six portiques de sécurité, dont un sensible au bois (on n'est jamais trop prudent), on t'assoit à ta place et on décolle (parfois).

Au final, le vol peut durer une heure, on perd quand même 3 à 4 heures à l'aéroport. C'est pourquoi, il faudrait plutôt faire sauter les aéroports que les avions, messieurs les terroristes.


[modifier] Organisation générale des terminaux

Aéroport-33.jpg

Ici, le 33, situé entre le J et le 42

L'aéroport doit être conçu pour pouvoir contenir un maximum de personnes, mais sans que celles-ci s'y retrouvent, soit confortablement installées, ou puissent obtenir des informations. Ainsi, on peut constater que les noms des terminaux sont donnés de façon arbitraire (A n'est pas forcément à côté de B, mais B peut être à côté du T32), que les personnels ont été sélectionnés pour leur incompétence à aider convenablement les passagers ou à les guider.

Les bagages sont enregistrés puis acheminés dans des conditions telles qu'on ne puisse que les perdre ou les dégrader. En effet, il y a tout un réseau de tapis roulants non sécurisés et emmêlés de sorte qu'une valise arrive à Shanghai alors que le passager est à New York (les correspondances sont: Londres-Johannesburg, Rome-Mexico, Moscou-Rio, etc. de sorte que ses affaires lui manquent pendant au moins 2 jours). De toute façon, au moment où une valise touche le sol, elle est immédiatement détruite (encore pour plus de sûreté) par un personnel qualifié à l'aide d'une bombe à neutrons, d'une meute de chiens-loups et de l'ex-armée rouge.

De plus, pour être certain qu'aucun des passagers ne puisse être à l'heure, les employés mettent toute leur compétence dans les escalators (ils doivent TOUJOURS être en panne), les chariots (ils ne peuvent aller que dans le hall, donc il sont inutiles), les cafés (soit il n'y a rien, soit ça coûte 5€ le café), etc. Ils se mettent littéralement en 4 pour assurer le mal-être de leurs clients.


[modifier] Pistes de décollage et d'atterrissage

Pour qu'un avion puisse prendre son envol, il lui faut une piste longue et correcte, pour que les variations de pressions puissent ... enfin ... bon, OK, j'ai rien compris ! Enfin, il suffit d'une longue piste goudronnée pour que l'avion décolle.

Ces pistes sont tellement nombreuses (une pour le décollage, une pour l'atterrissage) que c'est un véritable dédale pour le pilote qui souvent tourne en rond, ce qui met la pression sur le passager moyen.

C'est une telle organisation que de gérer tous les décollages et les atterrissages que les aiguilleurs du ciel sont indispensables. Sans eux, tous les avions se rentreraient dedans, pire encore que France-Nouvelle-Zélande en 1986. Une grève des aiguilleurs du ciel a failli entraîner une catastrophe en Australie car ceux-ci n'ont pas supporté d'être éliminés par la France à la coupe du monde 1987 de rugby.

[modifier] Aéroports célèbres

On remarque que les aéroports ont souvent des noms de personnes mortes:


Voyageons au dessus des nuages jusqu'à ce qu'on n'ait plus de kérosène
AirMalawi.png
AirMalawi.png

Article principal : Avion

Les avions : Airbus A340Airbus A380AntonovBoeingCharterDumboJunker 87 StukaRafale
Divers : AéroportPierre-Feuille-Frappe aérienneRyanairRègles de sécurité en avionVol 001 Qatar Airlines


On peut encore faire quelque chose de cet article. Vous pouvez suivre les conseils du chirurgien sur la page de vote.
Partage sur...
wikia