100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Et Dieu vit que cela était bon. »
« Moi, ma prochaine femme, avant même que je fasse sa connaissance, elle sait déjà qu'elle n'est qu'une merde. »
~ Sacha Guitry à propos de la consommation de son deuil
« La merde ne comprend pas. Elle assimile. »

Il s'avère souvent utile de doper le climat d'adversité avec le langage. La science eugénique a ainsi prouvé que la bio-adversité participe, selon le principe dit d’essaimage, à l'amélioration de la capacité de survie des espèces, notamment à travers les liaisons de co-valence di-hydrogéniques entre ses double-spirales. Par l'intimidation suggestive, un opposant peut souvent s'imposer au bluff, sans la moindre pression physique, dans des domaines aussi variés que l'athlétisme, la boxe ou le concours de mangeur de hot-dogs, en attaquant ad hominem l'estime de soi de son vis-à-vis.

Pour surmonter tous les freins à votre réussite, sencyclopédie a l'honneur de vous présenter Cent façons de lui faire comprendre que c'est une merde. La plupart des méthodes esquissées ici (pour ne pas dire toutes) vous vaudront probablement de vous faire casser la gueule. Mais cette conclusion ne fera qu'attester du succès de votre opération de communication.

(1/100) Tags

Taggez sur la façade de son habitation : Thomas suce son père tous les mercredis après-midi.

Variante 1

Taggez sur la façade de votre propre habitation avec son nom clairement en signature : Sal ankul'heur de poulpe ! signé le déchet de racaille Ahmed Yahouzzi (ne vous trahissez pas)

(2/100) Marchez-lui sur le pied...

... et soupirez : « Et il fallait que ça arrive à moi pffff ! »

(3/100) Proposez-vous aimablement de faire sa liste de courses

  • légumes
  • banane
  • poire
  • pois chiche
  • purée
  • cervelle de porc
  • bac à légumes
  • bouillon de culture
  • cure-dents
  • cure-nez
  • cure de jouvence
  • cure tujurs
  • miroir
  • moustache à raser
  • dentifrice
  • brosse à dent
  • essuie-vraiment-tout
  • savon
  • lavabo sanitaire
  • biactol
  • déodorant
  • gel corps intégral
  • bain bactéricide
  • piles pour le vibro et l'épilateur électrique
  • sac brun pour la tête
  • raison de vivre au-delà de ce soir
  • chien adoptif
  • belge adoptif
  • bulletin Loto (pour espérer se refaire une vie)

Penser à prendre la liste de course

(4/100) Laissez une annonce d'agence matrimoniale sur son bureau

Entourez au gros feutre rouge une annonce du type :

Henrietta, 56 ans. (...) Profession indifférente. Niveaux de vie et d'éducation indifférents. Goûts vestimentaires indifférents. Physique ingrat indifférent. Art du postillonnage compulsif indifférent. Fertilité très indifférente. Flatulences pestilentielles bienvenues. Voire affinités si plus.

(5/100) Volez-lui son stylo préféré

Lorsque vous le lui rendrez, à son exacerbée insistance, concédez : "J'ai effectivement été injuste envers toi, excuse-moi. C'est vrai que c'est la seule chose que tu as dans ta vie."

(6/100) Si vous avez les plus petits seins

Au concours de T-shirts mouillés, prenez l'initiative : "Oh regardez Catherine !!!! Elle a trop des p'tits seins ptdr !"

(7/100) Offrez-lui Keyboard™ pour Microsoft Office 2007

Clippy-letter.PNG

(8/100) Offrez-lui Windows Vista

   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde
Tada !!!! En exclusivité pour toi, Windows Vista Edition Familiale Collector pour Méga-handicapés frappés du sceau de l'UNESCO, par les créateurs de Microsoft Bob !
   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde

(9/100) Créez un site Web aux dernières normes d'accessibilité

Ne négligez jamais vos visiteurs handicapés. Dès la page d'accueil, veillez à pourvoir à leurs besoins spécifiques.

Access merde 1.png

Premier écran.

Access merde 2.png

Deuxième écran.

(10/100) Spam

Bombardez sa boîte e-mail de spams tels que celui-ci :

Cialis unsubscribe.jpg

(11/100) Sur-interjection

— Merde ! Je vais lui péter la gueule à ce PC !!!
— Marcel ! Il savait vraiment ce qu'il allait faire.

(12/100) Sortez avec elle/lui

Alors qu'elle/il s'approche de votre petit groupe, trompetez : "Tiens, celle (celui) avec qui je sors actuellement arrive."

(13/100) Pariez sur le bulletin scolaire de votre enfant adolescent

Devant l'enfant en question :

   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde
Chéri(e), je te parie 150 euros que le rapport entre sa moyenne trimestrielle et le nombre de boutons d'acné au décimètre carré d'épiderme est en dessous de 0.7.
   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde

(14/100) Il entre dans votre ascenseur

— Vous montez au cinquième étage ?
— Non, au troisième.
— Ça te dirait pas plutôt de monter au septième ciel avec moi ? ;)
— Il me semble qu'avec toi l'ascension c'est plutôt jour férié.

(15/100) Effet papillon du chaos

   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde
Si le battement d'ailes d'un papillon peut avoir pour effet le déclenchement d'une tornade sur le quartier de notre entreprise, alors il y a des chances qu'après coup quelqu'un d'un petit peu plus con que toi vienne prendre ta place.
   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde

(16/100) Élections présidentielles

   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde
Si Nicolas Sarkozy devient président de la République, il n'y a pas de raison qu'il redevienne ramasseur de dépouilles animales sur l'autoroute comme toi. Lance-toi René ! Accomplis tous tes rêves !
   
100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde

(17/100) Triomphez pour lui

— Eh j'ai trouvé un truc trop marrant !!!!
— Quoi donc ??
— Tu connais Bozo le clown ? Il est payé pour faire le mariole pour des enfants atteints du SIDA dans les hôpitaux de Philadelphie !!!
— Et alors, c'est pas marrant et il n'y a pas de quoi s'enthousiasmer. C'est même VRAIMENT déprimant comme style de vie.
— Ben justement, c'est bien la première fois que je tombe sur une vie plus misérable que la tienne. Cheers !

(18/100) Jeu des onomatopées

— Tu connais le jeu des onomatopées ?
— Non.
— Au top, tu dois produire le son du premier truc qui te passe par la tête
— OK vas-y, je suis prêt.
— TOP ! <gifle sonore> Gagné !!!! ^^

(19/100) J'en veux pas

— Ta femme j'en veux pas.
— Qu'est-ce que tu dis là ?
— Ta mère j'en veux pas.
— C'est quoi le rapport ? On parlait de la consolidation des résultats de l'entreprise.
— Ta maison j'en veux pas.
— ?
— Ta famille j'en veux pas. Ton barbecue j'en veux pas. Ton poisson rouge j'en veux pas. Ta paie j'en veux pas. Ton passé j'en veux pas. Ta jambe de bois j'en veux pas. Ton amour pour les pubs Danone de Zidane j'en veux pas.
— Tu me cherches là ?
— En fait c'est surtout toi dont je veux pas.

(20/100) Vandalisme

— David !!!! DES VOYOUS ONT VANDALISÉ TA VOITURE !!!! Ils ont peint dessus que tu étais un fils de pute !!!
— Non c'est pas vrai ?
<avec un sourire aux coins de lèvres> Ben si ! :)

(21/100) S'il/elle s'apprête à se jeter du haut d'un immeuble

Criez-lui d'en bas : "Réfléchis deux secondes! Pense à ta famille, tes enf... Ça y est tu peux sauter !"

(22/100) Au bord d'un boeing 747 pris en otage par des fans d'Allah

Dites à voix haute, d'un ton révolté : "Ces islamistes ne sont pas tout à fait le portrait crashé d'Allah ! Je m'insurge !"

(23/100) En cas d'incendie

S'il s'appelle Lavitre, brisez-lui la gueule. Vous n'allez pas attendre non plus qu'il se transforme en boîtier rouge pour tirer la sonnette d'alarme ?

(24/100) Vers la sortie d'urgence

— À mon avis, il n'y a pas de quoi paniquer ! À chaque situation correspond une réponse rationnelle. Pour contrer l'électricité, les isolants. Pour lutter contre le froid, rien de tel que la chaleur. Pour éteindre le feu, diriger un jet d'eau puissant à la base du foyer. Et pour les...
— TA GUEULE !!!!!!!!!!!!!!!!

(25/100) À un singe

Pour rabaisser des singes, adoptez leur lieu d'habitat (le zoo) comme aire d'aisances personnelle, non pour marquer votre territoire (qui voudrait s'approprier des chiottes, vraiment), mais pour leur inculquer une bonne leçon d'égalitarisme. Faites attention aux gardiens humains des lieux — ils ne partagent pas forcément le point de vue d'humains comme nous, et ne méritent sans doute pas plus de considération que leurs simiesques protégés.

Variante 1 : à un orque

Pareil que pour les singes, sauf que vous avez la prérogative bonus de chier directement dans leur gosier naïvement offert.

Variante 2 : à un requin

Pareil que pour les orques. Si les requins se font tuer par les orques, il n'y a pas de raison que vous ne chiiez pas sur eux à votre tour.

Chie echec.jpg

Bon OK il y a des limites à la chie sur requin, mais lui avait des hémorroïdes qu'il traitait à la myrtille, et dieu sait que les requins en sont friands (des myrtilles...)

.

(26/100) Chien de passe

— Mais t'as combien de boîtes mail ??
— Plein ! lol En fait je change d'adresse quand j'oublie les mots de passe lol
— lol En même temps, ils sont un peu cons avec le questionnaire subsidiaire pour récupérer le mot de passe. À l'inscription t'en as rien à foutre, alors tu réponds n'importe quoi, et puis quand tu perds ton passe, tu l'as dans le cul.
— mdr
— Par exemple, moi un jour à la question "quel est le nom de votre chien ?", j'avais entré le prénom de mon frère lol
— Oh vas-y t'es trop dégueu avec ton frère là.
— Ouais, t'as raison, en fait la bonne réponse c'était le prénom de ma sœur.

(27/100) Départ mérité

L'un de vos collègues de longue date, Fred, s'en va vers d'autres horizons. Et un jour il vous sauve la vie.

Pierre : On est dans la merde...
Fred : Attends je vais régler ça.

Quelques instants plus tard...

Pierre : Ah ça y est, ça marche enfin !!!
Fred : Ah lala les mecs, que ferez-vous quand je serai parti hein… vous crèverez !... voilà ! lol
Morgan : Honnêtement, je préfère crever sans toi que vivre avec toi.

(28/100) Don d'organes

Cher con citoyen,

Félicitations ! Par le seul don de votre foie, vous avez sauvé non pas une vie, mais deux (celle que vous vouliez sauver et celle qui l'aurait remplacée) ! Nous pourrons ainsi reprendre sur elle les mêmes expérimentations avec de légères variations dans les dosages !

Le porte-parole du syndicat des rats de laboratoireRat track.png

PS : Étant donnée votre forte compatibilité avec l'espèce des rats, nous osons présumer que toute votre famille serait enjointe à contribuer des organes à notre laboratoire ! Nos rats en seraient très contents, soyez-en intimement assuré(e) !

(29/100) Carte de nouvel an

Monsieur CACA.jpg

Monsieur caca : Joyeuses fêtes de nouvel an mon frère !!!

(30/100) En cours de physique-chimie

Dans le cadre de travaux pratiques incluant la prise de température d'un bac à glaçons, demande naïvement, à portée d'oreille du professeur, à ton partenaire de binôme tenant le thermomètre : "Euh alors c'est quoi la température des glaçons....?? 2 degrés ??"

Prends-toi le bec avec ton professeur pour une broutille. Celui-ci ne pourra s'empêcher d'ironiser.

— Parle toujours, pour quelqu'un qui dit que la glace fait 2 degrés...!
— Ça me dérangerait de répondre à une attaque si petite venant d'un individu ne comprenant pas le deuxième degré.

(31/100) Lancez-lui une grosse crotte ramassée au coin du trottoir...

... assorti d'un : "C'est pas fait que pour les chiens !"

(32/100) Jeu de miroirs

— Excuse-moi, mais pourrais-tu me traiter de grosse merde ?
— Euhh... t'es sûr que ça va pas te vexer ?
— Non, allez s'il-te-plaît !!!
— OK si tu insistes.... t'es qu'une grosse merde !
— Ouf ! Venant de toi ça soulage :)

(33/100) Chic, anti-dépresseur !

— Qu'est-ce que t'as ?
— Je suis un peu déprimé.
— Ben tiens prends ça.
— C'est quoi comme comprimé ?
— Cyanure de sodium pour con déprimé.

(34/100) Rébus horoscopique

Rebus horoscope.png

(35/100) Question d'âge

Une salope refuse vos avances? Qu'à cela ne tienne, soudoyez un garnement pour reproduire le dialogue suivant :

— Bonjour madame !!!
— Bonjour mon petit. Comment tu vas toi ?
— Très bien madame. Quel âge tu as ?
— 24 ans.
— T'es vieille !

(36/100) Petite baise dans la prairie

À la table d'hôte, où vous lorgnez sur la fille de l'hôte, il y a des manières à observer pour montrer qui détient l'étoffe de patron. Voici ce qu'Alonzo Wilder de La Petite Maison dans la Prairie aurait dû dire :

Alonzo Wilder : Hein Laura, tu me suces les couilles ce soir ?
Laura Ingalls : Quoi ?
Charles Ingalls : EH TOI, COMMENT OSES-TU PARLER À MA FILLE ??? ET À MA PROPRE TABLE EN PLUS !!!
Alonzo Wilder : Toi l'enculeur de poules tu la fermes, ou je baise pas ta fille. Déjà qu'au village personne n'en veut. Avec ses nattes on a envie de jouer aux scoubidous.

(37/100) Le suicide pour les nuls

Donnez-lui un exemplaire du livre Le suicide pour les nuls (Éditions Hors commerce, 2007).

Suicide fif.JPG

(38/100) Faites-vous prêter son chien

Promenez-le, faites-le écraser, puis revenez vers le propriétaire l'air penaud.

— Alors c'était comment ? Rockie a été sage ?
— Ben c'est que... euh... je sais pas comment te le dire...
— Hein ??! Où est Rockie ???
— Ben... Il a été écrasé par un camion à langoustes à midi 14 pour être exact...
— AAAAAAAAAHHHHHHHHH NOOOOONNNNNNN !!!!! Mais pourquoi tu as fait ça ????
— Je sais pas trop en fait, mais je te suggère de lire l'article Cent façons de lui faire comprendre que c'est une merde sur la désencyclopédie ! C'est là que j'ai trouvé mes sources ! Dans la procédure, ils écrivent ce que je dois dire maintenant, mais l'auteur n'a plus l'air trop inspiré, alors il me fait blablater et paraître pour le dernier des cons, mais je lui en veux pas, car c'est un brave type. Eh c'est bon tu peux arrêter de me faire parler ? MERCI !!!!

(39/100) Orgie matinale

Au lever, proposez-lui une orgie à trois.

— Avec qui ???
— Avec l'ami du petit déjeuner, l'ami Ricoré. Tup tup tutupppp, l'amiii du peeeetit dééjeuner, l'ami Ricoréééé.

(40/100) Avec le/la co-locataire

Aaaah les co-locataires...

— Excuse-moi, mais tu pourrais éteindre la lumière ?
— Eurêka !
— Qu'est-ce que tu as trouvé ?
— ##[{|[\`^@\@]\^|[`
— Késako ?
— Je disais : j'ai trouvé la solution.
— AAAAAAAAAAHHHHHHHHHH...
<donne une bonne gifle>
— Mais ça va pas ???
— Ben j'éteignais la lumière qui commençait à te donner un certain air intelligent.

(41/100) Œufs de Pâques

Vous n'aimez pas les mômes ou leurs parents ? Organisez une chasse d'œufs de Pâques en zone rurale. Le jour J, parsemez plein d'aiguilles dans une botte de foin. Avec ça, vous aurez un magnifique Pâques de bières funèbres.

(42/100) Belle-famille

— Alors, quels plans avez-vous pour ma fille, jeune homme ?
— Oh, j'ai la carte du Groënland.
— Ah ?? Vous envisagez de faire votre vie au Groënland ??
— Non, mais cela vous tenterait-il, à tout hasard ??....

(43/100) Soirée foot entre mecs

Votre frère que vous mésestimez avec raison se ramène avec son acolyte tout aussi dégénéré pour une soirée Coupe du Monde de Football.

— Il fait rien regarde ! Ses appels de balle conduisent toujours à rien !!! lol
— Ils jouent comme des tapettes ! mdr
— Il foire un contrôle alors qu'il y a personne autour !!! Moi on me paie 5 millions en moins je te fais la même chose !!
— Lui c'est qui le grand ?
— C'est Peter Crouch, il déchire, sérieux.
— Ah ouais ok lol Je suis fan !!
— Scholes il joue trop bien, mais il est trop vieux lol
— Oh vas-y l'enfoiré comment il a tacklé David Beckham !!! Sa mère l'a pas éduqué ou quoi ??
— C'est des jaloux de son salaire au Real lol

20 minutes plus tard de ce commentariat de très haut niveau, vous pouvez alors insérer quelque chose comme ça dans la conversation :

— Eh les mecs, vous trouvez pas que les commentaires de Thierry Roland et Franck Leboeuf craignent à mort ?
— Ouais t'as raison, y sont trop pourris lol
— Eh ben vous c'est encore pire.

(44/100) Double pochoir

Créez un pochoir à trois volets transparents reliés ensemble, et offrez-le à votre cible.

Sofa sex.jpg

Les trois volets superposés.

Ugly man sofa sex.jpg

Retrait du premier volet.

Ugly man.jpg

Retrait du second volet : apparition du portrait de votre cible.

(45/100) Moquez-vous de son parler

— Monstrueux chevauchement de cancers furonculaires... Difformité hémorroïdale flasque en saillie...
— Osti de câlisse de tabarnak !
— Ah c'est pas faux pantoute.

(46/100) Trivial pursuit

Créez un faux jeu de cartes.

(dit très vite) Quel est le nom de famille de François Ier ?
— Premier ?
— Raté, navet... C'était "d'Angoulême".

(47/100) Entre adolescents

— Et si on jouait à touché-coulé, en remplaçant les bateaux par nos boutons d'acné ? On crève chaque bouton touché..
— Ah ouais ça a l'air fun!
— Le seul problème c'est que tu as une trop grosse flotte.

(48/100) Le cas de la femme enceinte au métro

Souvent une femme enceinte vient vous faire céder votre confortable place assise, vous prenant "hasardeusement" (bien sûr....) pour un gentilhomme.

Feintez d'abord de ne pas la voir. Cette attitude positive devrait mener ici :

— Excusez-moi... je suis enceinte de 7 mois...

De nombreuses variantes de réponse se bousculent alors.

Variante 1

— Vous n'aviez qu'à pas vous faire baiser 7 mois plus tôt pour vous refaire baiser aujourd'hui.

Variante 2

— Et alors ? Moi aussi j'ai baisé il y a 7 mois et je fais pas chier mon monde avec ça.

Variante 3

— Je suis certain que mon voisin ne saurait décliner votre invitation.

Variante 4

— J'ai toujours adoré faire chier 2 personnes en 1.

Variante 5

— Mais c'est excellent. Et vous allez accoucher quand ? Dans 2 mois ?

Variante 6

— Que vous vous asseyiez ou pas, le bébé flotte toujours dans son liquide placentaire.

Variante 7

— Que vous vous asseyiez ou pas, vous ne pourriez pas écarter les jambes. Il n'y a pas assez de place madame, voyons.

Variante 8

— Et voilà ! Il fallait que quelqu'un qui porte la poisse vienne m'incommoder à ma place préférée.

Variante 9

— Et alors ? La mère d'Adolf Hitler aussi a joui du droit de s'asseoir, et regardez le résultat : un fils de pute !

(49/100) Le cas de la femme à la poussette au métro

Vite réglé.

— Estimez-vous déjà heureuse d'avoir pu entrer cette daube avec vous.

Pour les femmes fortes, rien de tel qu'un :

— Je dois faire de la place pour la poussette ou pour la grosse handicapée ?

Variante 1

— Pourquoi, la grosse poussette va accoucher d'un autre connard ?

(50/100) Socialisation avec le contrôleur de la RATP

Généralement une vioque déraillée vous accoste lorsque votre coupon n'a pas passé le premier rideau.

— Bonjour, votre coupon s'il-vous-plaît.
— Ça me plaît pas.
— Ça m'est égal. Votre coupon s'il-vous-plaît.
<remise du coupon>
— Ce coupon est périmé.
— C'est bien étrange, pourtant il date d'aujourd'hui et je ne l'ai toujours pas pointé en sortie.
— La durée maximale pour ce coupon est de 2 heures. Votre pièce d'identité s'il-vous-plaît.
— Comment ?? Et on peut pas rester en gare pendant plus de 2 heures ??? C'est... ridicule !
— C'est cela oui...
— Et je n'ai jamais lu, contractuellement ou pas, la moindre mention de cette règle !
— C'est écrit dans le cahier de règlementation qui se trouve au guichet.
— Comme si le moindre usager l'avait lu ! Non mais je vais pas me laisser faire ! J'étais seulement resté sur le quai pour attendre un ami !
— Il y a pas marqué les trois lettres ici. <montre son front>
— Quoi ? Vous allez pas non plus me mettre à l'amende pour avoir deviné ce que je pensais de vous !
— Vous savez ce que ça coûte une insulte à un agent en fonction ?
— Merde vous êtes une femme ?

(51/100) Ramasseur d'ordures

À force de vous côtoyer, le ramasseur d'ordures et vous avez su souder une relation de haine mutuelle inébranlable. À chaque fin de pause sandwich passée à l'extérieur, vous regardez autour de vous pour débarrasser vos restes avec désinvolture. Et à chaque fois l'employé municipal laisse dépasser sa silhouette d'un pan mural. La confrontation doit bien arriver un jour :

— Pou'quoi vous jetez pas vos o'dures dans la poubè comme tout l'monde ? L'est juste à côté !
— C'est pas ma faute, c'est le vent qui a tout emporté !
— À chaqu'fois que vous v'nez c'est la même chose ! Vous laissez traîner vos sal'tés ! Y'a la poubè pou' ça !
— Écoutez c'est pas ma faute si le vent ne dépose pas mes sacs directement dans la poubelle !
— T'es une v'aie feignasse ! Une v'aie feignasse !
— Ben non. Je mets mes ordures à la poubelle. Mais si le vent emporte mes affaires, je suis désolé mais je vais pas courir après !
— Tout l'monde y met à la poubè, sauf toi.
— Tout le monde !! Bien sûr que c'est faux ! Y'a plein de gens qui laissent leurs ordures ! En plus j'ai tout à fait le droit de jeter mes ordures dans la nature !
— Ah oui t'as l'd'oit ? Dewant les flics ? Eh ben on va voi' ! Demain matin, OK ?!
— Bien sûr que j'ai le droit ! Bien sûr que j'ai le droit ! Écoutez, vous êtes pas là pour rien non plus ! En plus la poubelle elle est pas sur mon trajet, moi je repars de ce côté !
— On ve'a ça demain !
— Ouais !

Généralement le dit employé ne repointe plus et fait place à un monsieur iranien tout gentil.

(52/100) Mendicité ethnique

Le mendiant-démarcheur d'une minorité ethnique sollicite de préférence les membres de sa minorité pour mieux susciter la pitié — par exemple, un mendiant belge dans une ex-colonie française, ou ce cas de l'asiatique en Europe occidentale :

— Bonjour, excusez-moi, missieur, vous êtes japonais ?
— Non.
— Chinois ?
— Non.
— Coréen ?
— Non.
— Laotien ?
— Non.
— Vous êtes quoi ?
— Non.

Variante 1

— Oui.

Variante 2

— J'ai les origines de ma mère et de mon père, que j'ai impunément livrés aux khmers rouges en 1976. D'autres questions ?

(53/100) Karaoké au métro

Une voyageuse pousse opportunément la chansonnette aux côtés du SDF du jour et chanteur de soul, celui-là même qui vous empêchait d'emmerder votre voisin par le bruitage de vos écouteurs.

Le SDF : Eh tu chantes pas mal du tout. Vous êtes témoins, mesdames et messieurs : karaoké-style ! La classe hein !
Vous : Y'a pas de tomates dans le train !!!

Variante 1

— Moi pas assez con pour aimer ! Moi préférer m'en aller !

Variante 2

— Merci, maintenant je sais ce que les juifs ont enduré dans leur wagon-voyageurs.

Variante 3

— EURO - VISION ! EURO - VISION !

Variante 4

— C'est sûr qu'avec vous, une blonde avec un gros cul chante remarquablement bien. D'ailleurs c'est pas la première fois, ni la dernière fois que je vous vois faire participer des petites bimbos wannabe ! Vous vous en êtes tapées combien alors ? <joue du coude avec un petit sourire>

Variante 5

— Toutes les petites salopes lolitas méritent des encouragements. Applaudissements tous !

(54/100) Interruption

— Suis trop contente, cet été j'ai perdu...
— ... le surplus qui te rendait pachydermique ?

Variante 1

— Suis trop con...
— ... ça on le savait déjà.

(55/100) Coup du téléphone

— Allô ?
— Fils de pute... Pisse de troll... Sciure hémorroïdale...
— Qui êtes-vous ?
— Euh je suis un sale gamin qui a composé ton numéro au hasard, désolé Georges.

(56/100) Auto-suggestion

Vous êtes schizophrène et cherchez à vous déstabiliser à moitié. Rappelez à votre alter-personnalité qu'elle a écrit cet article de sencylopédie.

(57/100) Téléphone arabe

Organisez votre groupe de pseudo-amis en cercle. Mettez-vous à côté de votre cible. Chaque participant, lorsque vient son tour, passe à l'oreille suivant le message (ou une version déformée laissée à sa discrétion) lui ayant été susurré au tour précédent. Au bout de 2 tours, insérez votre petit message, du genre : "Bertrand, tu suces le chimpanzé du zoo." Comme vous êtes à côté de lui, vous êtes assuré que personne n'a intercepté et censuré le message.

(58/100) Plaquage contrôlé

Faites comme Lleyton Hewitt avec Kim Clijsters : plaquez votre ex pour un substitut infiniment plus séduisant destiné à démontrer votre échelle des valeurs.

Variante 1

Plaquez votre ex pour un substitut infiniment moins séduisant pour lui montrer où il/elle se situait dans votre estime. Dans l'impossibilité technique, rabattez-vous sur la première option. Comme Lleyton Hewitt.

(59/100) Communication téléphonique

Communiquez uniquement par bips. Si elle vous traite de connard, ignorez en entrant en transe hypnotique : "Je suis un sonar je suis un sonar je suis un sonar..."

Variante 1

Utilisez un modem vieux et lent, du genre 24 kilobips par seconde.

(60/100) Ne pas draguer : dompter

— Salut beauté, tu attends quelque chose ?
— Rien.
— Le changement climatique ?
— Rien.
— Le tout du rien ?
— Rien.
— L'harmonie du rien avec le rien ?
— Rien.
— Il y a quelque chose sur laquelle tu aimerais que je te questionne pas ?
— ....... Je suis mariée <montre sa bague>.
— Tiens ça tombe bien moi aussi !

Variante 1

— Quel enfoiré, une alliance en toc !!! À sa place je t'aurais directement larguée plutôt que de te souiller de mon mépris.

Variante 2

— Eh oh, tu crois pas que tu vas me recaler avec ce genre de renvoi vieux comme les putes. Faudrait peut-être apprendre l'originalité hein.

(61/100) L'architecte

Votre bambin a construit son premier bâtiment Lego :

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
Mais dis donc, tu es vraiment doué en archi-con !
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

Variante 1

— Je veux devenir architecte plus tard.
— Pourquoi ? Parce que tu es archi-con ?

Variante 2

Vous vous faites construire une maison. Soulignez le design bancal de l'architecte :

— Vous devez être diplômé en géologie aussi.
— Pourquoi ?
— C'est que vous semblez parfaitement maîtriser l'architectonique du plâtre.

(62/100) À la piscine

Votre rival(e) saute du plus haut plongeoir possible. Faites la même chose avec le même plongeoir mais dans le petit bassin.

(63/100) Retour de chaleur

— Mais c'est vraiment de la merde tout ça....
— J'allais le dire.
— Non mais vraiment...
— Eh oui ah lala c'est ça quand on est amateur....
— Mais dis donc toi, tu dois être amateur pour les petites remarques... Parce que ça m'a à peine chatouillé.
— Hah j'ai trouvé le point sensible, hein ? ;)
— Non c'était minable.

(64/100) Patronymage

Fox Mulder : Scullyyyyyyyyyy !!!!!
Dana Scully : Muuuldeeeeeeerrrrrr......!!!!!!
Bart Simpson : Eh Homer !

(65/100) Concert entre sourds

Lancer un cageot de tomates sur Beethoven pendant la première de la 9ième symphonie dont il dirigea sourd la performance, avant de se faire escorter dehors puis tabasser par la milice impériale.

(66/100) Hommage au transfert transnational de connaissances

Deux consultants en informatique. Des étrangers en formation s'installent à côté.

<rit dans son coin>
— Alors t'arrives à faire fonctionner le truc ?
— Non tu te trompes... Quand j'y arriverai je pleurerai.
— T'es sûr qu'il faut pas compiler tous les modules statiques de la même manière ?
— Euh non... Mais sinon je pourrais le demander à nos nouveaux collègues thaïlandais ? Comme ça ils m'expliqueront dans leur thaïlanglais et je comprendrai rien.
— Ah peut-être pas.
— Ah bon tu crois que j'arriverai même pas à leur faire comprendre le problème ?

(67/100) Visite du Roi des Bonzes

Le Roi des Bonzes vous honore de sa visite avant de se barrer avec votre riz. Munissez-vous d'un shampoing. À votre entrée dans la pièce cérémoniale, rampez devant le Roi et son jeune adjoint. Pendant la prière, somnolez pendant l'imprécation psalmodiante du petit vieux, et lorsque le petit jeune enjoint sa vibrante voix de mâle à celle du vieux, sursautez. Deux heures plus tard, le vieux balance sur toute l'assemblée l'eau d'Évian que votre famille lui avait remise, bénie par ses soins. Vous remarquez que le Roi vous éclabousse tout particulièrement. On se demande pourquoi. Sortez alors le shampoing et lavez-vous les cheveux.

(68/100) Dialogue de bon-entendant

— Salut, ça va ?
— :-)
— Euh... t'as passé un bon week-end ?
— :-)
— Tu as perdu ta langue ??
— :-)
— Tu te fous pas un peu de ma gueule ?
— :-D

(69/100) Dis maman...

— ... comment je suis né ?
— Grève à Air France... N´golo-golo dans la case... La cigogne t'a chié dans la cheminée... sale nègre !!!

(70/100) Télévision

— Chéri, on regarde une série américaine ?
— Oui, pourquoi pas Married to a Lost Desperate Housewive with Star Trek Children !

(71/100) Inversions

Souligner la puanteur de votre vis-à-vis :

— Je lis Harry Potter et la chocolaterie.
— Ah non ! Ça non !
— Quoi non ? Ben si !
— Ah non ! Ce serait comme confondre Sans-Atout et Passe-Partout !
— Ah d'accord, désolé, Monsieur Sent-de-Partout.

(72/100) Frères siamois

Frère A : Aïeee j'ai mal à mon autre tête.
Joseph Goebbels : Wartet, wartet, ich werde eine Endlösung der Judenfrage finden.
Frère A : Dis frérot, c'est toi qui viens de dire une connerie en Allemand ?
Frère B : Non c'est l'autre tarlouze là.

(73/100) Hallucinations à l'asile psychiatrique

— AAAAAHHHH j'ai quatre pieds !!!
— Mais non enfin... Vous en aviez deux hier, vous en avez deux aujourd'hui.
— AAAAAAAAAHHHHHH j'ai des doigts qui me poussent dans les yeux !!
— Ce sont vos doigts que vous voyez.
— AAAAAAHHHHH ma cellule est un crâne chauve et pâle !!!
— Mais où allez-vous chercher tout ça ? Vous hallucinez !
— AAAAHHHHH je suis assigné à un psychiatre compétent !!!

(74/100) Dialogue microscopique

Globule blanc : Moi je phagocytose ce que je peux, dans un contexte de grève généralisée. Et encore c'est un leucémisme. Quelqu'un devrait vraiment essayer de joindre le siège de conscience hypochondriaque de ce brave Lemmy... C'est une vraie bombe à retardement cardiovasculaire ce type, entre l'hyper-tension artérielle et les embolémies. Et toi tu fous quoi ?
Globule rouge : Hic !

(75/100) Théorie économique du shopping

— On va voir les fringues à Kenzo ?
— Pourquoi pas, ça ne fera que la 117ième boutique qu'on visite sans que tu achètes rien.
— Mais pourquoi tu fais toujours la gueule ?
— Je pense qu'on devrait articuler notre vie autour d'une philosophie cohérente de l'ascétisme.
— Je vois pas le rapport avec le shopping.
— Ben justement, il y a ce pessimiste allemand bouddhologue... Comment il s'appelle déjà... Ah oui, Arthur ShoppingHour. Eh ben il disait que le shopping est un marché qui tourne autour de ton vouloir, alors que toi, j'ai l'impression que tu prends les choses à l'envers. Que tu veux avant de laisser les choses venir à toi.
— Ben que ça vienne ou j'y vienne, ça revient à la même chose.
— Non justement, la vie ce n'est qu'un éternel exercice d'équilibrisme entre les deux. Toi ce que tu fais c'est chercher midi à 14 heures en promenant un bouledogue pendant les Nocturnes de Frédéric Shopping. Ce que je dis c'est une métaphore, mais c'est vrai.

(76/100) Le futur du vélo

Tour de France, 2012.

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
Nous sommes au seuil de la vérité sur ce Tour qui tarde à décoller : le pied du mont Ventoux, col hors-catégorie mythique, 22 km d'ascension, 1610 m de dénivelé. Ah ça y est, voilà un cycliste qui ose s'extirper du peloton !!! C'est Alexandre Valverde qui tente un coup !! Alexandre Valverde tente un coup de loin !! Pouvez-vous nous le confirmer, René Godard ??! René ?! Quelle somme de produits dopants il a dû ingérer, s'empommader, s'intraveiner, se mettre en suppositoires !! Non mais quel incroyable panaché indétectable ! [...] Voilà !!! La flamme rouge ! La flamme rouge ! Va-t-il prendre l'intérieur de la courbe ou le contenu de l´ampoule? OUI !!! Il va gagner !!! C'est un signe !!! Le premier signe de dopage dans un Tour jusque là soporifique !!! Enfin !!!
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

—Patrick Chênes

(77/100) Le philosophe de la liberté

— Imagine-toi dans l'enceinte d'un cube solide. Tu peux encore te mouvoir, marcher, sauter. Maintenant réduis le cube incrémentalement. Les degrés de ta liberté de mouvement se voient supprimés l'un après l'autre, jusqu'à ce tu ne puisses plus bouger, en contact permanent avec les parois, et avec des difficultés à respirer. C'est ça la liberté.

— Imagine que de plus en plus le signal d'un système syllabique de pensée se fasse de moins en moins redondant avec une articulation
croissamment monadique en rapport avec
ta capacité à fermer ta
putain de grosse
gueu
le

!

(78/100) À l'entretien d'embauche

— Quel métier voulez-vous faire ?
— Celui auquel je postule.
— Je voulais dire... Quel métier pouvez-vous faire ?
— Celui auquel je postule.
— Vous allez arrêter de postullonner à mes questions sur ce job-mirage ?
— Celui auquel je postule ?
C'est bien ce que je craignais. Son job est d'être anticonstitutionnellement con.

(79/100) Retour de vacances

— Alors tu a été où, tu as fait quoi, et tu as vu qui ???
— Tu quo, que, mi fili.

Variante 1

— Ben Oùquoïa, Nicolas Hulot, le tout devant ma télé.

(80/100) Coffre de patron

À l'étage de votre petite enseigne siège votre coffre privé bourré de liquidités. Vous vous doutez que certains de vos employés peu scrupuleux viennent s'y servir pour payer des pensions alimentaires. Pour vous amuser avant licenciement, procédez au quadrillage de la chambre avec des rayons infrarouges et disposez-les comme suit.

Coffre chambree.jpg

Le premier rideau de rayonnements les fait ramper. Le second destine à une danse limbo de circonstance. Et enfin, le troisième rideau les oblige à jouer à la marelle. Si après ça ils comprennent pas qu'ils sont invités à se plaindre au Droit du Travail...

(81/100) Consultant informatique

Lors de la visite de l'ingénieur commercial de votre collègue, entassez une pile de livres pédagogiques sur son bureau.

L'ingénieur commerciale : Alors c'est ça ton bureau ?
Vous : Madame, si je puis me permettre, il est vraiment nul en programmation COM ATL... Par contre c'est un excellent rigolo !
L'ingénieur commerciale : Il anime la compagnie ! lol
Le collègue : Euh c'est pas pour dire mais l'expert des vannes foireuses c'est plutôt toi. Tout le monde peut en attester.
Vous : Écoutez-le, il vient de faire une nouvelle blague ! lol
L'ingénieur commerciale : Ah c'est quoi cette pile de livres ?
Le collègue : Oh des livres sur des sujets très divers... base de registres, ATL, C++...
Vous : S'il a autant de livres, c'est pas parce qu'il aime progresser, mais parce qu'il y connaît rien.

(82/100) Lui demander de l'aide

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
Jérôme, j'aurais besoin de ton... Eh ! Kyle !! C'est quoi la solution de ce système d'équations linéaires ???
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

(83/100) Vraiment lui demander de l'aide

— Excuse-moi, mais pourrais-tu me dire quelle est la taille de la mantisse pour le format des flottants IEEE?
— Euuhhhh 2 secondes je vais chercher sur le net.
— Te dérange pas, ça je peux le faire, tu sais.

(84/100) Un geek sur le trône

Dites-lui à travers la porte: "Euh tu sors l'étron CVS là ? Si t'as un conflit n'oublie pas de merger puis de remonter le tout dans le serveur."

(85/100) Glissez votre message sous la porte des toilettes lorsqu'elle chie

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
Alors ça chie, grosse pute?
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

... Puis repartez les mains dans les poches en sifflant.

(86/100) Cheers!

<soupir>
— ... et donc Houellebecq a souvent analysé le problème des personnes âgées à sortir avec des femmes plus jeunes et...
<soupir>
— Pourquoi tu fais cette tête-là ? T'es malade ?
— J'ai peur qu'on nous prenne en photo ensemble, c'est tout.

(87/100) Boulot, métro, animisme

Vous avez une petite amie ? Faites le connard qui s'appuie sur la barre dans le métro, avec elle dans le rôle de la barre.

(88/100) Tétraplégismes

Les tétraplégiques méritent notre inconditionnel soutien pour supporter la rude épreuve de la vie. Lors de ponctuelles visites de charité, vous pourrez décliner en 4 rubriques votre compassion.

Éducation

Donnez un petit cours sur la théorie de la relativité restreinte, en particulier le fait que scientifiquement on ne peut pas prouver qui d'entre vous et lui est en mouvement par rapport à l'autre.

Consolation morale

Racontez votre vie.

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
La vie m'a trop donné, à tel point que je fais un peu enfant gâté. Rien que ce matin j'ai dû refuser une tranche de quatre-quarts marbré servi avec du lait au chocolat Nesquick, tout simplement parce que je n'avais plus faim.
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

Intégration socio-économique

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
Vous savez, avec l'irrémédiable automatisation des chaînes de production industrielles, vous pouvez enfin remplacer tous ces ouvriers payés pour rester debout. Bon pour vous, il faudrait en plus vous strapper mais c'est pas la mort non plus...
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

Investissement artistique

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
La galerie Pompidou vient de découvrir qu'il manquait un moignon à un triptyque de Francis Bacon. Vous pourriez jouer ce rôle.
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

(89/100) Épitaphe pour chien

Votre Barzoï de chien vient juste de mourir. Allez à Saint Petersburg, direction le musée d'histoire de Leningrad, et inscrivez la date de sa mort dans le journal intime de Tanya Savicheva.

Tanya Savicheva Diary Toutou.jpg

On peut voir ici un essai réussi d'inscription funèbre pour mon toutou. On peut aussi voir quand les autorités policières m'ont traîné de force hors des lieux. Mais avouez que j'écris mieux que cette petite pimbêche.

(90/100) Biphotogénie

— Alors vous deux, vous avez fait la photo ?
— Ouais. Lui a posé pour le haut et moi pour le bas. Ça fait que maintenant pour la première fois dans sa vie il a une grosse bite.

(91/100) Loterie

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Interdisez formellement la participation au jeu du roi lui-même, car celle-ci diluerait les chances des autres participants. Vous serez certainement confronté à ce cas, le roi de Belgique adorant se serrer la main "par di-plomatie".

Organisez une lotterie sur le net, où le lot gagnant consistera en la possibilité de serrer la main du roi de Belgique lors d'un voyage touristique à Bruxelles. Pour vous attirer l'accord du principal intéressé, promettez-lui 50% des gains nets.

(92/100) Au sommet...

Futur, an 2503. Le représentant de l'Angola au sommet du G248 (évolution du G8) se lève totalement indigné :

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
Non, non et non ! Je suis contre l'entrée de la Belgique ! Basta !
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

(93/100) Rhétorique de la vache

Vous êtes un taureau et elle est une vache. Pour l'envoyer chier de façon satisfaisante pour vous deux :

— Est-ce que tu m'aimes ?
— Est-ce que je regarde les trains passer ? Oui !

(94/100) Parler street

Comment attaquer avec diplomatie le coeur du problème de puanteur corporelle d'un chef de gang zoulou ?

— Euh....... ehhh.... Salut mon frère !
— Ouais salut ? J'te connais p'tit gars ?
— Non, mais est-ce que je peux... euh.... être ton frère ?
— Pourquoi pas.
— Ben euh j'voulais juste te dire, mon frère.... ben que tu pues grave.
— Qu....
— ... j'dis pas ça pour t'énerver hein ! Mais je suis ton frère. J'veux dire... j'suis sûr que tu me comprends. Si je te le dis pas, moi ton propre frère, qui te le dirait, j'te l'demande ?
— Bon OK dit comme ça, c'est cool.

Vous voyez, ce n'est pas si dur. Mettez dès maintenant en pratique.

(95/100) Réincarnation

Votre femme vous emmerde avec ses scrupules de conscience suite à votre dernier écrabouillage de cafard.

— Les cafards on les laisse partir en ouvrant la fenêtre.
— Pour emmerder les voisins ? Quelle bonne idée !
— Non pour ne pas les tuer.
— À coup sûr tu crois à la théorie de la réincarnation. Tu dois voir en chacun de ces cafards le poisson rouge de ton enfance.
— Non, j'y ai jamais vraiment réfléchi. Mais effectivement ça vaut sans doute d'y croire.
<gifle de nulle part>
— Mais qu'est-ce qui te prend ???
— Ben moi je crois en la réincarnation, et justement j'ai cru voir en toi la réincarnation d'un cafard.

(96/100) Poésie guadeloupéenne

Le nouveau venu dans votre boîte se nomme Bruno Cibon. Fêtez l'injection de sa jeunesse avec l'allant qui se doit. Pourquoi pas commencer par l'adaptation des Fruits de la passion de Francky Vincent...

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
Pour caresser tes p'tits seins

Pas besoin de me faire un dessin À pleines mains je prends tes hanches Et tu cesses de faire la planche Tiens voilà ton Bruno Qui enlève son paletot Et là c'est l'émotion V'là la carburation à la passion

Vas-y Bruno ci bon Vas-y Bruno ci bon bon bon Vas-y Bruno ci bon Vas-y Bruno ci bon bon bon Vas-y Bruno ci bon Vas-y Bruno ci bon bon bon Vas-y Bruno ci bon Vas-y Bruno va au charbon bon

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

—Moi (vous), Fruits de mes entrailles

(97/100) Tartarin de Tarascon

D'aucuns n'ignorent pas la cinglance verbale d'un Tartarin de Tarascon. Inspirez-vous donc des acérées piques provençales ayant façonné sa légende[1] :

   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde
人人生而自由, 在尊严和权利上...
   
100 façons de lui faire comprendre que c&#039;est une merde

Ah non, ça c'est le mandarin de "Ta race, con !" Enfin bon. Bon bon bon.

(98/100) Posez-lui la question

— T'ai-je déjà dit que tu étais très charmant ?
— Non !
— Ben j'ai rien d'autre à ajouter.

(99/100) Liaison terrestre

Les fous attirent plus souvent l'attention de leurs congénères que les signaux de détresse.

— Mayday Mayday Mayday ! Houston j'ai un gros problème de pénurie ! il y a plus de papier Q à bord et...
— ...
— Mayday Mayday Mayday ! Répondez ! À vous !
— ...
— Mayday Mayday Mayday ! Y'a quelqu'un merde ???
— ...
— Ici le commandant de bord de la navette Discovery ! Je me reçois cinq sur cinq ! À vous ! Voilà y'a plus de papier Q, je fais comment ? Ben vous prenez la situation comme elle vient... sans gravité.
— Hé salut, ça a l'air de bien rigoler là haut ! lol

(100/100) Charité gratuite

Bonjour à tous et désolée de cette intrusion momentanée dans vos mail inbox...

Vous l'avez appris, Pascale va prochainement nous quitter pour de nouvelles aventures. Je lui laisserai le soin de communiquer sur son "Pot de départ", mais je prend les devant pour inviter ceux qui le souhaitent à participer au traditionnel cadeau de départ (pour être bien sûrs qu'elle ne nous oubliera pas...), auprès des personnes suivantes :

  • 2ème étage : Martin
  • 3ème et 4ème étage : Caroline
  • 5ème étage : Luther
  • 6ème étage : Thérèse
  • 7, 8 & 9 èmes étages : Christine

Merci pour elle (surtout ne lui dites rien, elle m'en voudrait...),

Marie-Ange

Vous savez ce qu'il vous reste à faire.

La méthode optimale

Désolé cher (chère) lecteur(trice), mais tu ne mérites tout simplement pas de la connaître.

GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Des guides illustrés, sympas, pas chers et aux couleurs chatoyantes
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans tous les domaines, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : Guide zoologique


Qu'avez-vous pensé de l'article "100 façons de lui faire comprendre que c'est une merde" ?
 
142
 
60
 
191
 
67
 
105
 
164
 

Ce sondage a été créé le juin 3, 2007 16:45 et 729 personnes ont déjà voté.

Erreur de référence : Des balises <ref> existent, mais aucune balise <references/> n’a été trouvée.
Partage sur...
wikia