)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« J'ai décidé de mettre ma vie entre parenthèses »
~ Claude François à propos d'avoir raté son BEP d'électricien
« Je vous ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d'air, je la refermerai tout de suite. »
~ Alphonse Allais à propos d'un critique trop acerbe.
« Cela suffit, je pars en thèse ! »
.

[modifier] ( )

Les parenthèses vont généralement par paire. La raison en est très simple, une parenthèse esseulée est vouée à une existence vide de tout sens, et le plus souvent au suicide. Combien de fois a t-on vu une parenthèse tenter de se jeter du haut d'un pont ? Trop souvent.

Mais ceci était surtout vrai avant l'apparition des smileys qui ont permis de sauver un grand nombre de parenthèses isolées. Ainsi, une parenthèse couplée à un point virgule, ou tout autre caractère typographique, perdra son envie de mettre fin à son existence.

On estime que depuis une dizaine d'années le nombre de cas de tentatives de suicide chez les parenthèses a diminué de près de 75%. En grande partie grâce aux Kevin.

[modifier] Origines de la parenthèse

Un jour, Platon, excédé d'écouter les sornettes de son maître, s'est écrié : "Cela suffit, je pars en thèse !", signifiant ainsi son désir d'oblitérer les propos insensés de Socrate.

Ainsi naquît la parenthèse.

Pour ce qui est de sa représentation symbolique, qui n'apparaîtra que bien plus tard, elle n'a pas encore été clairement identifiée. Une théorie circule chez les cruciverbistes selon laquelle deux parenthèses () symboliseraient les deux mains de Platon se plaquant contre ses oreilles.

[modifier] Fonction de la parenthèse

À l'origine un couple de parenthèses a pour fonction d'oblitérer, dans un écrit ou un discours, une partie d'un texte, ou de toute chose étant comprise entre l'une et l'autre des parenthèses, car jugé inutile.

Note : dans le cas des smileys, la fonction de la parenthèse est purement esthétique, et peut représenter un sourire, ou une moue. Mais il y a bien d'autres possibilités. Demandez aux Kevins.

[modifier] Exemples d'utilisation

[modifier] En littérature

«  La musique (qui marche au pas), cela ne me regarde pas. »

Note : Les ouvrages de Marc Lévy seraient, initialement, entièrement entre parenthèses.

[modifier] En politique

«  Travailler plus (pour gagner plus). »

[modifier] En mathématiques

(4+6) * 2 = 2

7-5 * (4 / 2) + 1 = 3

(1 + 8 ) = 0

(1 + 8 ) = 21

(1 + 8 ) = -7


De manière générale, l'emploi de parenthèses en mathématique permet de relativiser l'importance de ce qui se trouve à l'intérieur, voir de la rendre nulle. C'est un des procédés les plus utilisé pour faire concorder un calcul, un théorème, etc, avec un résultat auquel on tient absolument.

x \mapsto f(x/x) = 1/2*sin(1)

Les parenthèses expliquent pourquoi on peut trouver et prouver n'importe quoi à partir des matrices, ce qui est bien utile.

[modifier] En Informatique

L'informatique ne correspond en grande partie à rien, grâce à l'utilisation intensive des parenthèses.

Le langage LISP comportant un nombre infini de parenthèses, a la particularité de ne rien produire quoi qu'on en fasse. Ces abrutis d'informaticiens n'ont jamais réussi à déterminer si LISP signifiait Lots of Irritating and Silly Parentheses ou Lots of Insipid and Stupid Parentheses.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia