Α-amylase

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Pancreatic alpha-amylase.png

L'α-amylase tue les hommes, les chiens, les tigres, les adorateurs des sectes de Harry Potter, etc... Sa corrisivité n'a aucune limite.

L'α-amylase est une enzyme se trouvant dans le suc digestif ainsi que la salive de tous les mammifères vivants. Il est le principal responsable de la corrosivité des baves qui servaient jadis d'armes chimiques. En brisant les chaînes peptidiques des longues molécules d'amidons, l'α-amylase est capable de former de véritables trous dans la peau au bout de quelques minutes seulement. Heureusement, depuis quelques années, les fabricants de shampoing, gel-douche et autres savons industriels ont eu pour obligation d'introduire dans leurs produits du Phaséolamine (aussi appelé "Phase 2") qui est un inhibiteur naturel de l'α-amylase. Depuis cette période, on ne déplore presque plus aucun cas grave de blessures chimiques dû aux crachats. On compte néanmoins chaque année en Europe environ 20 cas de rougeurs cutanées diverses liées à l'exposition prolongée à la bave animale et un mort chez les dresseurs de lamas.

« J'ai pas jeté d'acide, c'est la faute de notre lama. »
~ Un iranien à propos de la tête de sa femme.
« Attaque léchouille, gooooo. »
~ Sacha Ketchoum, en plein combat, à propos de l'une des plus puissantes attaques pokémon.

[modifier] Historique

Question.png
Saviez-vous que...
Il est nécessaire de comprendre la fabrication de la bière pour comprendre ce chapitre. Si c'est pas le cas, allez dans le premier bar d'en face pour vous instruire et revenez quand vous aurez vu l'étincelle divine au fond du verre.

L'α-amylase a été découvert très tôt, très très tôt par les Homos Sapiens. En effet, l'être humain s'en sert régulièrement pour faire de la bière et tout le monde sait que l'homme adore étudier ce qui lui plait. Tout commença quand un brasseur brassa en brassant avec ses bras ses récoltes dans de la flotte pour nettoyer les graines et retirer les produits nocifs dus à l'utilisation des insecticides de l'époque (les crottes de mammouth[1]). Puis, il partit en vacances en oubliant de sortir sa récolte dans l'eau. En revenant, la bière a été créée par fermentation. Les gens accoururent de partout pour voir le miracle s'accomplir, faisant passer l'invention du feu et de la roue comme quelque chose de dépassée. Avant même l'apparition des premières inventions en bronze puis en métal, l'homme était capable de citer avec précision chaque molécule nécessaire à la création de la bière. L'humain utilisa des grains germés (ou malte) riche en α-amylase pour faire sa bière, car il faut le préciser c'est quand plus hygiénique que cracher dans le mélange orge + eau.

Arc.jpg

Ce genre d'outils est certes efficace contre les cochons sauvages, mais rien ne permet de prédire qu'il puisse aussi tuer un homme.

Mais rapidement, les Homos Sapiens se rendirent compte que leur salive était également une arme mortelle. Cela tomba plutôt bien car ils était en guerre contre l'homme de Néandertal. Les Homos Sapiens n'avaient pas encore inventé les armes de guerre. Ils avaient certes des outils de chasse et le feu, mais leurs utilisations n'étaient point optimisés pour pouvoir tuer un homme de Neandertal. Une rumeur circulait alors à l'époque, l'homme de Neandertal était sur le point de trouver une arme efficace principalement composée de pierre pour tuer l'Homo Sapiens. C'est alors que les Homos Sapiens attaquèrent en premier dans un élan de détresse l'homme de Neandertal en lui crachant dessus. L'homme de Neandertal couvert de bave n'avait pas soupçonné la puissance de l'attaque qu'il eut reçue car quelques minutes plus tard, la tribu Neandertal se mit à fondre sous l'effet de l'α-amylase. Encore une victoire de la bière.

Aujourd'hui, l'utilisation d'un inhibiteur enzymatique (le Phaséolamine) dans nos produits ménagers protège notre peau des effets corrosifs des crachats. Mais Sachez qu'il est toujours possible de provoquer de graves dégâts si vous arrivez à cracher dans les yeux de votre ennemi. Vous pouvez d’ailleurs essayer, je vous garantis que votre ennemi va crier comme une gonzesse en se frottant nerveusement ses orbites.

[modifier] Utilisation

Ciccadellemousse.jpg

Cette image montre le potentiel corrosif de la bave sur un élément organique. N'oubliez pas le petit parasol pour vous enfiler le résultat obtenu en shot.

Il y a la bière et pleins de petites chose que tout le monde s'en fout. Ah si, c'est l'enzyme qui nous aide à digérer des choses, mais ce n’est pas aussi indispensable que faire de la bière. Voici d'ailleurs quelques petites recettes très utilisées aujourd'hui :

  • Rajoutez de l'α-amylase dans votre Coca pour obtenir du whisky-Coca
  • Rajoutez de l'α-amylase dans votre Redbull pour obtenir du vodka-Redbull
  • Et bien d'autres trucs intéressants...

Beaucoup de gens pensent que ces cocktails sont fait avec des alcools différents. Mais quand on sait que tout les alcools ne sont composés au final que de la même molécule : l'éthanol, vous serez bien crédule d'acheter du vodka ou du whisky pour votre cocktail. Crachez dans votre coca et attendez, c'est bien plus économique.

[modifier] Génétique

Question.png
Saviez-vous que...
Selon des publications très sérieuses, l'α-amylase peut être créé en commençant par les lettres suivants : « MKLFWLLFTI GFCWAQYSSN TQQGRTSIVH LFEWRWVDIA LECERYLAPK GFGGVQVSPP ». Ceci prouvent que les étudiants en lettres ont une bonne perspective dans les carrières scientifiques.

Comme toute bonne enzyme qui se respecte, elle ne peut pas être créée par processus chimique, cela étant pour ne pas mettre tous nos chers biologistes au chômage. La fabrication de la molécule se fait par un procédé complexe qui peut cependant être résumé en seulement vingt pages[2]. Pourtant, sans la création d'internet, c'est la forêt amazonienne qu'il faudrait couper pour classer sous format papier toutes les publications sur le sujet.

Ceci s'expliquent notamment par le fait que les scientifiques adorent faire leurs publications sur une molécule qui est déjà ulta-connu. Évidemment, on sait déjà tout, il y a pas à tergiverser et pourtant on retrouve toujours des groupes capables à travers le monde capables de faire une publication en rajoutant les éléments aberrants. Ainsi, en 2001, un scientifique hollandais a prouvé que la peinture rose sur les murs de son labo n’influençait pas la corrosion de la peau soumis à l'α-amylase ou encore en 2010, un groupe d'ingénieur a déclaré que la molécule ne pouvait pas jouer du yoyo[3].

[modifier] Pathologie

À cause du caractère corrosif du produit, il est conseillé de cracher le plus possible afin d'éviter l'apparition d'ulcère. Évitez tant que faire se peut d'avaler votre propre bave. Continuez néanmoins à boire de l'alcool, c'est un bon inhibiteur à l'enzyme.

[modifier] Conclusion


[modifier] Note en bas de page

  1. Un engrais efficace certes, mais également mortel. Ceci explique la disparition de beaucoup d’espèces animales dont le mammouth lui-même.
  2. écrit en arial 10 sans bouger les marges par défaut de votre document Word
  3. Étonnant


691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses

Wikipedia-logo-fr.png

Cet article, basé sur le texte de Wikipédia «α-amylase», est disponible uniquement sous licence GFDL.


Qu'avez-vous pensé de l'α-amylase ?
 
1
 
4
 
0
 
1
 
0
 
0
 
0
 

Ce sondage a été créé le juin 14, 2011 10:19 et 6 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia